En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 34e journée
  3. // Évian/PSG (0-1)

Thiriez rembarre le Front National

Modififié
Les dernières minutes d'Évian-PSG (0-1) et les quatre cartons rouges distribués par Olivier Thual commencent à prendre des proportions bien importantes. Et cela commence à énerver la LFP et son président Frédéric Thiriez.

Face au soutien apporté hier par le Front National au corps arbitral, la moustache la plus fine du football français a réagi en publiant à son tour un communiqué plutôt vif : « De quoi je me mêle ! Merci pour la leçon, mais je crois qu'en matière d'exemplarité, chacun doit d'abord balayer devant sa porte. »

L'ancien parachutiste du régiment d'infanterie de marine illustre son propos : « Le Front national pourrait par exemple apprendre qu'en France, le mouvement sportif est autonome par rapport aux pouvoirs publics et qu'il n'a surtout pas vocation à être instrumentalisé par quelque parti politique que ce soit. »


Et Frédo de conclure sur la séparation des pouvoirs : « Il existe des commissions composées de personnalités qualifiées et indépendantes pour juger les problèmes de discipline. Dans l'affaire Sirigu, comme dans tous les autres cas, la commission de discipline de la LFP rendra son verdict en conscience et en toute indépendance. » MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22 lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60
À lire ensuite
Balotelli-Fanny, c'est fini