Thiriez prêt à saisir le Conseil constitutionnel

Modififié
4 23
Frédéric Thiriez n'a pas fini de se battre contre la taxe à 75%. Malgré son plafonnement à 5% du chiffre d'affaires, le président de la Ligue a continué de dénoncer les effets d'une telle mesure sur le football français dans un débat organisé par le Figaro hier. Thiriez a notamment regretté que ses demandes d'aménagement soient rejetées avant d'évoquer l'impact de la loi :

« Cet impôt est anti-économique. Nous avons demandé que cette taxe ne soit réservée qu’aux grandes entreprises, ce qui était d’ailleurs le projet initial du président de la République François Hollande. On ne nous a pas suivis. Nous avons aussi demandé que cette mesure ne frappe que les contrats conclus après l’entrée en vigueur de la loi. Le gouvernement ne nous a pas non plus écoutés, puisque cette taxe est rétroactive. Le plafonnement de la taxe est une mauvaise idée. Les clubs les plus riches en bénéficient. Selon notre chiffrage, que la ministre a reconnu, la taxe à 75 % induit 44 millions d'euros de charges fiscales supplémentaires pour les treize clubs français concernés. Certains présidents me disent qu’ils sont dans l’incapacité de payer. Seul le PSG peut le supporter. »

Après cette démonstration, il a brandi la menace d'un recours devant le Conseil constitutionnel :

« Nous alertons les parlementaires. Si nous ne parvenons pas à faire adopter les amendements que nous jugeons nécessaires pour atténuer les effets nocifs de la taxe à 75 %, nous saisirons une nouvelle fois le Conseil constitutionnel. »

Pour rappel, la loi avait déjà été censurée par le Conseil des sages le 29 décembre dernier. François Hollande espère que les juristes de Matignon ont mieux fait leur boulot cette fois-ci. RG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pour une fois: "C'est bien moustache, continue!"
Note : 1
c est plutot : c est bien moustache, fais ton boulot, mais t es un gros con quand meme
Ben oui moustache, et on a cas supprimer l'impôt sur les sociétés des clubs de foot, supprimer l'impôt sur le revenu des joueurs, supprimer la TVA sur l'achat de leurs cabriolets et offrir une carte étudiant McDo à la famille Gignac.

Franchement ça me dégoûte que dans un milieu ou le fric est brassé par millions ça vienne chouiner et réclamer des passes droits.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Eto'o revient en sélection
4 23