Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // PSG/Bastia (4-0)

Thiriez : « Je me suis sacrifié »

Modififié
Frédéric Thiriez est dans le viseur des Bastiais. En marge de la finale de la Coupe de la Ligue, le président de la LFP a refusé de venir serrer la main des joueurs corses et parisiens, ce samedi au Stade de France.

Un choix « dans un souci d'apaisement » justifie Frédéric Thiriez, qui a fait enrager le président du Sporting, Pierre-Marie Géronimi - appelant à la « démission » du président de la Ligue et dénonçant du « racisme anti-corse » .

« Mon seul objectif hier était que ce match se déroule dans une ambiance de fête, a poursuivi Thiriez sur les ondes de France Bleu. Or je savais très bien, parce que mon rôle est d'être informé, que dès l'instant où je descendais sur la pelouse, il y aurait des incidents. Et que ces incidents allaient entacher la fête et entacher le début du match par des choses tout à fait désagréables. Donc je me suis en quelque sorte sacrifié. Ce n'est pas agréable pour moi de ne pas aller serrer la main des joueurs sur le terrain avant le match. Je me suis sacrifié, dans l'intérêt général, pour que la fête ne soit pas gâchée. »

Il faut dire que les mauvais rapports entre le SCB et la LFP ne datent pas d'hier. Les Bastiais reprochent la fermeté (persécution ?) de la Ligue et ses sanctions envers le Sporting, eu égard à certains débordements des supporters. « Chaque sanction est un peu interprétée comme du racisme anti-corse. Non, ce n'est pas du racisme anti-corse, répond Frédéric Thiriez. C'est l'application de la loi à tout le monde. Et puis il y a ce vieux contentieux du 5 mai. Faut-il ou pas faire une journée sans football le 5 mai ? Pour moi, pour la Fédération, pour les pouvoirs publics, ce débat a été tranché définitivement au bout d'une longue concertation. »


Donc, toujours pas de vacances en Corse pour M. et Mme Thiriez cet été.
FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible