1. // Rétro
  2. // 10 ans de football vus par So Foot
  3. // Joueur de l'année 2003/2004

Thierry Henry, I am Legend

Façon Will Smith qui chasse en Ford Mustang dans les rues désertes de Manhattan, c'est à très grande vitesse que Thierry Henry démantelait les défenses de Premier League. Et c'est seul contre tous qu'il est, lui aussi, devenu une légende. Focus sur le héros le plus détesté du pays.

Modififié
4k 151
La dernière fois que les Gunners d'Arsenal furent autorisés à parader dans les rues de Londres, les Roumains de Ozone squattaient le sommet du TOP 50, TF1 diffusait encore le Bigdil, et Jacques Chirac pouvait toujours le faire en « cinq minutes, douche comprise » . C'était en 2004, et n'en déplaise à Arsène Wenger, les faits sont là. Dans un mois, le plus « frenchy » des clubs britanniques entamera sa dixième saison de disette en Premier League. Une longue traversée du désert, avec le mirage de la Cup en 2005 et l'Emirates Stadium pour seules oasis, qui fait pourtant écho à une performance en tous points historique. Certes, aujourd'hui, en regardant Mertesacker défendre, par exemple, il est difficile de s'imaginer que cette année-là, les Canonniers réussissaient à boucler leur campagne victorieuse sans perdre une seule bataille. Et pourtant. Avec 26 succès et 12 nuls, ils ont écrit leur plus belle épopée. Celle des « Invincibles » , les premiers depuis Preston en 1889.

De la grosse cote…


Bien sûr, le politiquement correct voulait qu'une statue en forme de photo de famille immortalise cette équipe à tout jamais… Désolé pour lui, mais il s'est encore fait douiller. Vieira, Pires, Ljungberg ou Bergkamp ont subi le même sort que Pippen et Rodman avant eux. Sur le parvis de l'Emirates, il n'y a de place que pour le bronze du Michael Jordan local, Thierry Henry bien sûr. Et s'il doit surtout cet honneur ultime à l'ensemble de son œuvre sous le maillot des Gunners, cette saison 2003/04 reste la plus prolifique de sa carrière. 39 buts et 13 passes décisives en 51 matchs, toutes compétitions confondues. Mais aussi quelques instants de grâce, comme ce quadruplé inscrit face à Leeds United, le 16 avril 2004. Pour beaucoup, Henry marche alors sur la planète foot. Meilleur attaquant du monde, joueur le plus flashy d'Europe… Il collectionne les superlatifs et parvient à introduire son nom dans la short list du Ballon d'or. Même son plat du pied enroulé dans le petit filet opposé est en passe de devenir un geste légendaire. C'est dire. Sauf que la fusée des Ulis se fait braquer deux fois le précieux bibelot par un gangster d'Europe de l'Est. C'est d'abord un Pavel Nedvěd champion en titre et finaliste de la Ligue des champions avec la Juve qui fait le coup en 2003, imité l'année suivante par l'Ukrainien Andriy Shevchenko. Jurisprudence Eurovision oblige, aujourd'hui encore, la majeure partie de l'Hexagone crie au scandale et brandit la théorie du complot d'ex-URSS. Mais comme avec le concours du kitsch européen, force est de constater qu'elle nie une bonne partie de la vérité.

… à la surcote.


Le meilleur buteur des Bleus a toujours cristallisé la critique, poussant parfois le vice jusqu'à souffrir des défauts de ses qualités. Sa vélocité exceptionnelle le transforme vite en sprinter tout juste bon à courir après la gonfle, et son rendement face au but est largement alimenté par les largesses britanniques en matière de défense. Bref, pour ses détracteurs, Henry ne fait que slalomer au milieu d'un champ de plots proprement tondu. Rien de plus. Tous les arguments sont bons à prendre. D'Arsenal qui se vautre systématiquement en Ligue des champions à son statut de numéro 2 français derrière Zidane, en passant par ses chaussettes mises comme des bas ou son amitié avec le poteau de corner… Pour ne rien arranger, le maître des applaudissements sur transversale ratée cultive un généreux melon en guise de caboche, et commence à voir un bien vilain mot lui coller à la peau, « surcoté  » . La preuve la plus flagrante restant sa pige avortée dans le Piémont. Là, abandonné au milieu de ceux qui défendent debout, Titi n'avait tenu que six mois avant de s'assurer que l'herbe était plus verte outre-Manche. Et malgré des chapelets de buts enfilés année après année, le problème demeure entier. Parce qu'il a choisi la facilité et qu'il a grandi plus vite que son club, le meilleur buteur des Bleus est resté un épiphénomène aux yeux de certains. Un type qui se veut légendaire, mais qui ne supporte même pas la comparaison avec Raúl ou Sheva. Dur.

Youtube

Au fond, s'il y a bien un débat où son nom peut mettre tout le monde d'accord, c'est celui qui a enflammé la Playstation à cette époque-là. Car qu'on le veuille ou non, Thierry Henry reste à jamais le joueur le plus monstrueux de l'âge d'or du jeu Pro Evolution Soccer. Et même si, là aussi, les puristes rétorqueront qu'il y avait match avec Adriano ou Recoba, ça vaut bien un Ballon d'or.

Par Paul Bemer
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Son retour de quelques mois quand il était aux RedBulls, où il marque des buts décisifs de la même façon qu'il y a 10 ans.. Ce mec m'as fait vibrer.
Orso94210 Niveau : CFA
Personne, je dis bien PERSONNE n'arrive à la cheville de Schelnow (Schuster) dans les gros PES.

Personne !!!
je suis choqué par la véracité de cet article vraiment!!!!!!!

sinon c'est clair que sur PES6.... quand tu avais henry tu faisais ce que tu voulais contre qui tu voulais!!!! mais je preferais a l'ancienne sur iss quand son blaze était HENLY
Thibdakar Niveau : DHR
Il lui a toujours manqué un ptit truc, pas au niveau du jeu, du charisme peut être; la ou zizou compensait en faisant le taiseux et en lançant des regards mystérieux, ba titi il moijeait (du verbe moijeer). Malgré tout un joueur super classe à voire jouer!!
"Un type qui se veut légendaire, mais qui ne supporte même pas la comparaison avec Raúl ou Sheva"

Effectivement Thierry Henry < Sheva .

Rien à ajouter.
Sacrée défense ces joueurs de Leeds!
Mehmet Scholl Niveau : CFA
On aime ou on aime pas, on peut dire ce qu'on veut sur le bonhomme, il a un palmarès et des stats qui parlent quand même pour lui

Alors oui, il a pas une technique extraordinaire, oui il a passé son temps à galoper après une balle lancée en profondeur, mais il a le mérite d'avoir scoré.

Effectivement il s'est planté à la Juve ( et encore, si les dirigeants avaient été patients, j'suis pas sur qu'il aurait pas été bon la bas ) mais il a eu le mérite d'aller se relancer dans un championnat ou ses qualités naturelles ont été exploitées au mieux.

Effectivement, il n'a rien d'un Bergkamp, Shevchenko et autres virtuoses du ballon, il est Thierry Henry et il a fait du Thierry Henry tout sa carrière
ayant été un amoureux de cet Arsenal, qui ne se limitait pas au seul Titi Henry (mon idôle restant Bergkamp), il ne faut pas tout mélanger non plus. si c'était si facile, n'importe quel grand black baraqué qui court vite aurait réussi à cette époque, ce qui n'était pas le cas, loin s'en faut. Henry avait du ballon, une sacrée finesse technique qu'il faut lui rendre

ça ne sera jamais mon héros à cause de son melon et de sa fausse modestie, mais il faut reconnaître qu'il marchait sur l'eau pendant des années en EPL. mais c'est vrai, il n'est pas de la trempe des Raul ou Shevchenko, mais ça c'est la faute à la Premier League, qui, à cette époque, était loin d'être aussi compétitive que les autres championnats européens.

ce serait donc bien de la part des médias de parler des joueurs qui ont un vrai QI football, une vraie passion, avec des valeurs humaines transcendentales plutôt que sur la footballeur people d'hier ou d'ajd. j'ai adoré l'article sur Stankovic et j'aimerais en voir plus (Bergkamp, Redondo, Raul, et les nouveaux intellectuels du football comme Isco, Busquets,...)
Note : 22
Il est tellement surcôté qu'il est le meilleur buteur de l'histoire du football français.. Faut arrêter quand même.
Note : 10
D'accord avec hmiller! Le mec était un tueur, et puis pas technique, on m'excusera mais pour moi un crochet en pleine course reste un geste technique pas forcément évident.
Et puis faudrait veiller à ne pas confondre Henry et Cissé. Profondeur, vitesse, boum, c'est Djibril. Pas sûr que ce dernier claque la volée façon plat du pied en quarts du mondial 2006 contre le Brésil.
Le jour où on retrouvera un gonze pareil en EdF, on verra des buts plus souvent, je vous le dis!
Le plus détestable chez ce type c'est cette façon de ne pas célébrer ses buts. Jamais un sourire, une blase constante, comme si marquer un but ne lui procurait aucune joie. Franchement, à un moment, c'en était presque énervant. Qu'est ce tu fous sur un terrain si t'es pas putain de happy quand tu plantes, bordel !! En plus il jouait dans une équipe qui régalait, où les gars avaient l'air de kiffer joueur ensemble, bonne ambiance tout ça... et non, blasé, le type.

DE-TEST-TA-BLE
Crabz Shapiro Niveau : DHR
Message posté par R.A.F
Son retour de quelques mois quand il était aux RedBulls, où il marque des buts décisifs de la même façon qu'il y a 10 ans.. Ce mec m'as fait vibrer.


Magique ! Le mec rentre, le public se lève pour l'ovationner, premier frisson. 10 minutes plus tard il offre la victoire aux siens et fait taire les critiques sur sa venue ! C'était plus du frisson, c'était du parkinson ! Les entreprises de sopalin ont du faire un gros chiffre d'affaire à Londres ce soir là ...
En plus c'était contre Leeds en cup si je me souviens bien (n'hésitez pas à me corriger).
Donc il suffit de courir vite derrière le ballon, Ferguson est vraiment trop bête de ne pas avoir pris Usain Bolt à M.U.
Robin Huc Niveau : DHR
C'était un grand joueur, qu'on l'aime ou pas. Qu'il soit français joue contre lui en France aussi (peuple jamais content) Mais on ne plante pas autant de buts sans être technique, tout ça c'est du caca de taureau. Meilleur buteur de l'histoire d'Arsenal et des Bleus ça veut dire quelque chose quand même. En plus, Thierry Henry c'est aussi une immense connaissance du football. Ce type aime tellement le foot qu'il matte tous les matches possibles même la Ligue 2. Respect champion !
Vous êtes quand même tous très durs avec lui...
Note : 22
http://www.youtube.com/watch?v=Wc9J5n7kZUk

Petite vidéo qui montre tous les buts de chanceux de Thierry, tous marqués sans aucune technique et célébrés sans expression.
Thierry Henry n'est pas surcoté, c'est le meilleur buteur historique de l'équipe de france, et il n'est pas près d'être rattrapé (benzema, depuis combien de temps n'as tu pas marqué en edf?). Bref Henry est un super joueur
Note : 3
MetekoO merci. Thierry Henry PAS TECHNIQUE fallait quand même oser. Entre parenthèses combien de buts a marqué votre Sheva pour Chelsea quand il est arrivé ? Ah ouais des plots. Et combien de buts marque Thierry Henry en CL ? Toujours des plots hein. Et ouais il a le melon, faut dire qu'il avait le niveau quoi, on parle pas de Yohann Mollo les gars !!
Le plus grand attaquant francais de tous les temps. Le plus grand attaquant de l'histoire de la premier league. Le plus grand attaquant d'arsenal. Raul sheva? Soit au meme niveau soit en dessous. Vos coms, on va pas se mentir, c'est du racisme. Mais c'est pas grave.
rockin'squat Niveau : DHR
Message posté par hmiller
Il est tellement surcôté qu'il est le meilleur buteur de l'histoire du football français.. Faut arrêter quand même.


ouaip , on peut dire ce que l'on veut mais si c'était si facile de marquer en PL à l'époque pourquoi il n'y avait que Henry a mettre plus de 20 buts chaque saison ?? Aujourd'hui on dit ça du championnat d'Espagne parce que messi et cr7 en mette 40 par saison ms merde c'est juste qu'ils sont au dessus du lot comme Henry à l'époque !!

Et puis on parle de Sheva comme quoi y'a pas de règle , il cartonnait en série A et puis ... le néant en PL . Dc hein surcoté non mais c'est fou d'entendre ça . Soyons un peu réaliste que diable
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4k 151