Thiago Silva, celui qui aurait pu être parisien...

C'est la fin d'un drôle de feuilleton. Thiago Silva reste finalement au Milan AC, et ne s'engagera donc pas avec le PSG. Silvio Berlusconi a préféré refuser un coquet chèque de 50 millions d'euros. Une sage décision ou une connerie ?

Modififié
8 19
Il avait dit « non » au Barça. Il a failli dire « oui » au PSG. Mais c'est une voix venant de là-haut qui a finalement fait tout capoter. Non, Thiago Silva ne jouera pas en Ligue 1 l'an prochain. Alors qu'un accord avait été trouvé avec le PSG, le joueur a été rattrapé in extremis par l'amour de ses tifosi et de ses coéquipiers. Ces derniers ne voulaient pas le voir partir. Ils l'ont fait savoir. Berlusconi, après avoir confirmé la transaction, a réfléchi, gambergé et finalement pris sa décision : Thiago Silva reste à Milan. Pourtant, l'offre de Leonardo avait de quoi faire tourner la tête : 42 millions d'euros et quelque 8 millions de bonus. En tout, grosso modo, 50 millions. Or, 50 millions, c'est beaucoup. Cela aurait été le plus gros transfert depuis ceux de l'été 2009 (Cristiano Ronaldo et Kakà) et le sixième plus gros transfert de l'Histoire, derrière CR7, Zidane, Kakà, Figo (tous au Real) et Crespo (Lazio). Cela aurait également été un message très fort, parce que le Barça était sur les rangs et que le club rossonero avait décliné. Après le râteau de Beckham l'an dernier, cela aurait fermé le clapet des détracteurs du club. Et surtout, tous les attaquants de Ligue 1 auraient tirer la tronche. Oui, Thiago Silva au PSG, cela aurait certainement pu être le plus gros coup du mercato. Mais Milan a finalement préféré le retenir.

Moscou et la tuberculose

Il fêtera ses 28 ans le 22 septembre prochain. Ce jour-là, le PSG se déplacera à Bastia, pour le compte de la 6e journée de Ligue 1. Mais ça, Thiago Silva s'en fout. Lui portera encore le maillot milanais et jouera à San Siro, ou sur une autre pelouse italienne. Son départ aurait été un coup de poignard pour tous les tifosi du Milan AC, qui voient en lui la nouvelle bandiera du Milan AC, après les départs de Nesta, Gattuso et Inzaghi. Après avoir juré amour au club de la Via Turati, le défenseur brésilien n'avait pas le droit de partir. D'ailleurs, ce n'est pas anodin que ses potes Cassano, Zlatan et Boateng aient poussé leur gueulante lorsque son départ à Paris a été évoqué. Il faut dire que Leonardo connaît bien le bonhomme. C'est lui qui était venu le chercher au Brésil en décembre 2008. À cette époque-là, Thiago Silva portait les couleurs de Fluminense et était considéré comme une grande promesse, après une première expérience européenne pourtant peu concluante avec le FC Porto. Le club portiste, qui a le don pour dénicher des pépites en Amérique du Sud et les revendre ensuite à prix d'or, avait flairé le bon coup avant tout le monde, mais avait été confronté à un problème inattendu. Le Brésilien a connu des pépins physiques et a également été victime de problèmes respiratoires. Il est envoyé en équipe réserve. Après 14 matches peu convaincants avec l'équipe B de Porto, il est prêté au Dinamo Moscou.

Même pas le temps d'endosser le maillot du club moscovite que la nouvelle tombe : Thiago Silva est atteint de tuberculose et doit impérativement être opéré sous peine de perdre un poumon. Dans une interview accordée à Sport Week l'an dernier, le joueur raconte ces moments en enfer. « J'ai été à l'hôpital pendant six mois. Je ne mangeais pas et je manquais de force. Le médecin me disait "Va marcher un peu", mais je n'y arrivais pas. La maladie était contagieuse, ils m'ont isolé, je ne pouvais voir personne, alors je jouais toute la journée à la Playstation. Plus tard, on m'a dit que si la tuberculose avait été détectée deux semaines plus tard, j'aurais pu y rester. Aujourd'hui, quand je joue, je pense toujours à ces horribles moments vécus en Russie » , raconte-t-il. De retour au Brésil, guéri, le joueur a du mal à trouver un nouveau club. Il passe une détection avec Flamengo et se fait dégager. « L'entraîneur m'a dit : "Tu peux partir, tu n'es pas plus fort que les jeunes du club." En rentrant chez moi, j'ai dit à ma mère que je voulais arrêter le football » , assure-t-il. Finalement, non, il n'arrête pas. Il rebondit à Fluminense. Et c'est l'explosion.


Maldini le sous-marin

Avec le maillot du club Tricolor, Thiago Silva s'impose comme l'un des tout meilleurs à son poste. Il tape dans l'œil du Milan AC, qui veut en faire le successeur de Paolo Maldini. 10 millions d'euros et l'affaire est réglée. Ironie, il semblerait bien que l'ancien capitaine de la Squadra Azzurra ait tenté par tous les moyens de convaincre Thiago Silva de s'engager avec le PSG. En effet, Maldini, qui n'a jamais été intégré au staff du Milan AC depuis sa retraite, servirait actuellement d'émissaire sous-marin à Leonardo et Ancelotti. Convaincre Thiago SIlva aurait été un gros coup. Un coup de maître, même, qui aurait même pu permettre à Maldini d'être définitivement intronisé au poste de consultant officiel du PSG. Or, en matière de défense, le beau gosse en connaît un rayon. Pendant les quelques mois où Thiago Silva et lui ont cohabité à Milan (même s'ils n'ont jamais été alignés ensemble, puisque Silva n'a pu jouer qu'à partir de l'été 2009), il a pu déceler le potentiel du gaillard.

Un potentiel qui s'est totalement révélé à partir de la saison suivante et surtout lors de l'exercice 2010-11, où le Milan AC remporte le Scudetto et où lui est élu meilleur défenseur de la saison en Serie A. Les autres cadors européens commencent à s'intéresser à lui. Manchester United est sur les rangs, Manchester City aussi. Thiago Silva balaye les offres d'un revers : il veut Milan et c'est tout. Et si, lors de la saison qui vient de s'écouler, il connaît quelques soucis physiques, il n'en demeure pas moins le central le plus impressionnant. C'est décidé : le Barça en fait son objectif numéro 1. De premières offres tombent. Elles sont repoussées. City tente aussi sa chance. C'est non. À l'improviste, Paris surgit. Cette fois-ci, les arguments sont les bons. Thiago Silva et les dirigeants milanais sont sur le point de céder. Mais à Milan, la révolte s'organise. Une fronde menée par les tifosi, les joueurs et même Barbara Berlusconi, qui a tout tenté pour convaincre son père de changer d'avis. Les prières et les invocations ont fini par payer. Thiago Silva reste bien à Milan. Le PSG devra se contenter de Lugano, Alex et Biševac. Mais bon, pas de soucis à avoir. Avec ce PSG-là, tout est envisageable. Même Vincent Kompany.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Abilbelnarqaw Niveau : DHR
Comme disait je sais plus très bien qui il y a qqs jours, Hummels serait un bien meilleur investissement que Thiago Silva qui n'est pas un projet pour le futur à 28 ans.
Je suis persuade que dans cette histoire Milan n a jamais eu l intention de vendre et que Berlusconi a manipule le PSG pour augmenter sa cote de popularite.

Galiani qui profite de Roland Garros pour glisser a Leonardo que pour 50ME ils acceptent de vendre nimporte quel joueur. Du coup le PSG aligne l argent et demande le meilleur joueur du Milan. Berlusconi entre alors en scene en disant au media que l offre ne peut se refuser qu il est oblige de vendre. Les supporters le supplient et au final il refuse l offre en passant pour le messi.
Et en plus il a deja une excuse pour le mercato du Milan. Au lieu de s expliquer sur la gestion du club qui n a plus un rond il dira: On a achete personne? Mais non voyons vous vous trompez on a recruter le meilleur defenseur du monde pour 50ME !
dans votre liste de transferts vous avez oublié celui de torres.

bon, je finis l'article.
Pareil que Pimousse. Berlusconi a réalisé un coup de maître : il passe pour le sauveur en refusant une offre à 46M qu'il disait lui même être une offre qu'on ne refuse pas et envoie un gros coup de pied au c*l de Leonardo et au PSG. Magistral!
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
La question est: les supporters du Milan vont-il se laisser berner par Berlu? Je sais que le footeux de base est un peu limité, mais quand même...
Enfin bon, typiquement, c'est pas parce qu'on est riche qu'on doit se contenter de recruter des joueurs uniquement parmi ceux qui figurent déjà parmi les meilleurs mondiaux.
Je pense qu'il serait bien plus judicieux de tenter de dénicher un nouveau Thiago Silva au Brésil. Cela présenterait deux avantages: d'abord, les joueurs sont plus abordables à tous points de vues, et en plus, les joueurs devraient quelque chose au club, puisque ce serait ce club qui les aurait fait "exploser". Par exemple, si Thiago Silva est (relativement) fidèle à Milan, c'est peut-être parce qu'il doit sa notoriété au club, non ?
En bref, arrêtons de recruter comme des gros bourrins !
A méditer...
nadjib fc barcelone Niveau : DHR
non non lui veut partir au barça et ce qu'il va faire
Kompany? Le capitaine du champion d'Angleterre, le gars calme et intelligent qui aurait refusé le Barça récemment? Il se sent bien où il est, je pense (et il essayerait de convaincre quelques potes de le rejoindre, notamment Witsel), et son club a les moyens de s'aligner sur n'importe quelle offre, alors pourquoi partir?

Hummels vient de prolonger jusque 2017 a Dortmund, il partira pas. Il semblerait que le QSG doive se rabattre sur moins ronflant!
Forza_Milano Niveau : CFA2
Évidemment maintenant qu'il reste à Milan tout le monde pense que Silva n'aurait pas été un si bon investissement, comme Pato quoi
Sinon entièrement d'accord avec Psg-18, ils devraient faire comme Milan a fait avec Kaka, Silva ou Shevchenko, surout que des jaunes perles méconnues au Brésil il doit y en avoiur un paquet
mais ouai carrement , pour moi ce tranfert etait vraiment debile, et en plus ils passent pour des buses. Ya Déde au bresil, le mec de vasco qui a un putain d'avenir, et encore bcp d'autres, en Argentine, en Espagne, etc, le transfert de Pastore etait pour moi un très bon coup, avec Sirigu a 45 patates c'etait bien joué, maintenant faut continuer dans cette voie la, les paillettes c'est bidon, prenez des espoirs, des futurs craks et faites les grandir, l'exemple de Kompagny est parfait de ce point de vue la. Maintenant pour le deloger de City va en falloir. Meme nous avec Nkoulou a 3,5 millions on a fait une putain d'affaire. Alors oui c'est moins blingbling et les boeuf du 77 acheterons pas forcement le maillot mais pas grave au moins niveau sportif ca envoi et c'est quand meme ca le plus important non?
Ca fait rire encore quelqu'un QSG ou PQSG ou PDSG ?

Moi je propose alors Olympique de Makachlala pour l'OM , ou olympique de moscou , ou olga de marseille...
J'habite dans le 77 dois-je me considérer comme un "boeuf" ?
waynerooney Niveau : CFA
julzinho et pour Gignac à 20M vous avez fait une bonne affaire aussi non?
nan pas toi Buddy ;) mais avoue qui ya quand meme un nid la bas...


mais tu ma pas lair daccord sur le fond de ma "reflection", star planetaire ou futur crack?

Jai jamais dit qu'on etait des exemples de réussite dans le recrutement bien au contraire, ... Moi c'est juste qu'avec des sous je ferai pas comme ca.
Quand je lis des pistes style Borini, Verrati etc je pense que la ils sont dans le vrai. L'année derniere tous le monde bandait avec Lugano, resultat...
Dede de Vasco de Gama considéré comme le meilleur défenseur du Brasileiro serait interessant !
m'enfin avec tout l'argent .. ils trouveront bien un duo a constituer avec Alex sans souçis !
( de meme que un milieu et un attaquant )
pier-rototo Niveau : DHR
C'est là qu'on voit que les footeux ne sont pas les meilleurs économistes lol. Le vendre c'est pas que 42millions d'euros (quasiment directement en plus je pense vu la politique quatarienne, dc très bon pour la tréso), c'est aussi de la masse salariale de libéré. Un mec style hummel, par exemple, pourrait le remplacer plutot bien. Et puis, c'est jamais vu une telle plus value sur un défenseur de quasi 28ans.

faut pas oublier qu'un club, c'est avant tout une entreprise à faire marcher sur le long terme. Le deportivo, et autre clubs flambeur peuvent le certifier.
nid de boeuf j'vois pas... peut être plus à l'est vers provins lol

sinon, y'a un nid portugais dans le triangle bacaliao ozoir-roissy-pontault combault, si le portugal gagne, ce soir c'est concours de klaxonnes lol

pour tous les jeunes brésiliens, le problème c'est qu'ils coutent quand même vachement cher... les lucas, ganso, dede, neymar, oscar, wellington nem, casemiro, arouca etc... ça vaut à chaque fois minimum 20 à 30M donc des fois, vaut mieux mettre plus pour un mec qui a déjà confirmé son talent

parce que sans être désagréable, le foot au brésil, ça va à deux à l'heure et niveau physique, c'est niveau poussin, les mecs sont galbés comme des pinces à linge...

par contre, en argentine, je trouve qu'il y a moins de tripoteurs de ballons mais plus "taillés" europe
Encore un bon article signé Maggiori, même s'il ne répond pas à la question de départ: le refus de vente du Milan était une sage décision ou une connerie? L'avenir nous le dira.

Ce qui est certain, c'est la capacité de Paris à faire signer des grands joueurs avant même de jouer la Ligue des champions. Ils ont fait venir des jeunes internationaux (Menez, Sissoko, Sirigu), des futurs cracks (Pastore, bientôt Lavezzi) et des joueurs expérimentés en fin de carrière (Maxwell, Alex). C'est un joli casting largement suffisant pour la Ligue 1, mais qui reste incomplet pour décrocher la C1.

Ce PSG nouveau est très riche, et il possède autant de moyens que d'ambition. La prochaine étape, c'est d'attirer d'autres jeunes internationaux ainsi qu'un ou plusieurs cracks (en gros, ils veulent du Thiago ET du Zlatan). Ils veulent le faire vite: parce que les Qataris n'ont pas la réputation d'être patients, parce que Paris est appelé à jouer régulièrement la C1 dès cette année, parce que le fair play financier c'est pour très bientôt. Ils veulent également le faire pour l'image de la "marque" PSG: merchandising, popularité, notoriété européenne et mondiale, etc...). Enfin, ils veulent aussi et surtout jouer les premiers rôles en C1 à court ou à moyen terme, comme l'a fait le Chelsea d'Abramovich.

Au final, je suis forcément d'accord avec la conclusion d'Eric Maggiori pour dire qu'avec ce PSG-là, tout est envisageable. Surtout en période de transferts: Figo a bien quitté Barcelone, Zidane a bien quitté la Juventus, Kaka et Pirlo ont bien quitté Milan, Cristiano Ronaldo a bien quitté MU, le fantôme de Torres a bien quitté Liverpool, etc..
Note : 1
Pour le Brésil, les aminches il va falloir cesser de croire qu'on va pouvoir débaucher à tour de bras. L'économie brésilienne est plus florissante que (presque) tous les cadors européens; Son PIB plus important que celui du UK et peut-être même de la France à l'heure où je vous parle...
Alors OK l'Europe occidentale reste la Mecque du football en terme de standing, mais vu que les clubs ont les moyens de garder leurs jeunes pousses, y compris dan les divisions inférieures, plus ça va aller, et plus ce sera cher.. Donc fini l'investissement discount pour (parfois) un rendement bien plus insuffisant qu'escompté. Pour les joueurs Argentins (que je connais moins), les porteños de ma connaissance affirment souvent que niveau talents émergeant ils sont loin, mais très loin des brasileros.
En ça, je crois que les clubs prestigieux en manque de liquidité (Porto, les deux Milan, Valence, etc..) vont commencer à galérer sévère ces prochaines années.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 19