1. //
  2. // 1/4 de finale
  3. // PSG/Chelsea

Thiago Motta, l'éloge du vice

Arrivé à maturité d'un parcours semé de blessures et d'une mauvaise publicité, le milieu de terrain du PSG Thiago Motta est un survivant. Avec lui, c'est un football à l'ancienne qui tente de survivre au quotidien : celui où le vice est aussi important qu'une passe décisive ou une récupération. Ça tombe bien, le Brésilo-Italien manie les trois à la perfection.

Modififié
« La première fois que j'ai joué en ligne, je suis tombé sur un type qui hurlait en italien (…) Bon Dieu, c'était Motta ! Un vrai dingue. Il entre dans l'aventure comme si sa vie était en jeu (…). Lui, il balance toutes les insultes du monde ! » Quand Zlatan Ibrahimović raconte le Thiago Motta 2.0 de Call of Duty dans L'Équipe Magazine, on découvre un enfant hystérique. Récemment, Mathieu Coutadeur a également croisé la route du numéro 8 parisien. C'était au Moustoir et ce soir-là, Motta s'est chauffé avec le milieu de terrain des Merlus. Loin du champ de vision de l'arbitre, l'Italien s'amuse avec le Lorientais, met son index sur sa narine droite pour la boucher et laisse opérer la magie du corps humain : il se mouche à la Russe sur Coutadeur. Plus humiliant qu'une insulte et plus efficace qu'un crachat. Ce soir-là, Motta est pourtant l'unique buteur du match. Une rencontre qu'il a survolée sur le terrain mais aussi dans le vice. Thiago Motta, c'est ça.

« Donnez-moi une chance et vous ne le regretterez pas »

En 2014, les vicieux talentueux sont rares, il faut donc les choyer. Formé à la Masia barcelonaise, où il est arrivé à 17 ans, Motta s'est éduqué en reluquant les faits et gestes de Phillip Cocu. Avant d'être une crapule des terrains, Thiago Motta jouait numéro 10 et ne savait pas défendre. Il a donc pris des cours du soir. Incroyable pour un milieu de terrain que tout le monde présente aujourd'hui comme un joueur intelligent dans son placement, sa façon d'empêcher l'adversaire d'attaquer, de compenser les mouvements de ses partenaires. Avec lui, rien n'est laissé au hasard. Pourtant, l'homme aurait pu ne jamais se relever de ses blessures. On est en 2008 et le gaucher pointe au chômage après une saison en enfer à l'Atlético (six matchs, trois jaunes et un corps blessé). À 26 ans, son corps semble le lâcher. Il est perdu pour le football. Et un truc que Motta déteste, c'est que l'on parle pour lui pour son corps. « Je n'ai pas un corps de cristal parce qu'il a résisté à beaucoup de choses, et je suis toujours revenu. Le cristal, quand il casse, on le jette, et basta » , déclarait-il encore l'été dernier dans les colonnes de France Football.

C'est cette force mentale qui le pousse à débarquer en 2008 au siège de Giochi Preziosi, dans les faubourgs de Milan, pour rencontrer le boss du leader italien du jouet Enrico Preziosi, qui se trouve être aussi le grand patron du Genoa : « Donnez-moi une chance et vous ne le regretterez pas. Dans quelques mois, tous les gros clubs viendront frapper à votre porte » . Un an et une place de Serie A plus tard, l'Inter Milan débarque avec 40 millions d'euros pour le binôme Milito-Motta. Pari gagné. Le gaucher est revenu dans le jeu. Depuis, il a continué à grossir son CV tout en devenant un pion essentiel en équipe d'Italie. Passé successivement sous les ordres de Mourinho, Benítez, Gasperini, Ranieri, Ancelotti puis Laurent Blanc, Motta a systématiquement fait l'unanimité chez ses entraîneurs. « Thiago Motta est l'un des plus forts milieux en Europe. C'est un joueur moderne, polyvalent, de mouvement, qui imprime le rythme du jeu et qui possède de l'expérience » , disait de lui Demetrio Albertini dans L'Équipe, en janvier 2012. L'ancien patron de l'AC Milan dit vrai. Pourtant, on a souvent voulu ranger l'homme dans la catégorie « loubards » .

La gauche caviar

Quand il débarque au PSG, d'aucuns voient en lui une petite frappe. Le mec juste bon à placer son coude dans les côtes flottantes au duel aérien. Tout sauf un joueur de football. D'autant qu'on ajoute très vite à ce postulat sa fragilité physique. Une danseuse, quoi. La France du football est comme ça. Elle catalogue vite. Trop même. L'an dernier, même dans une saison noire, il est de la fête au Nou Camp et à Lyon pour le match du titre. C'est lui qui décale Jérémy Ménez sur le seul but du match. Tout sauf un hasard. Parce que Motta est un milieu moderne, capable de défendre et de construire le jeu. Il n'a aucun problème d'ordre tactique, ce qui lui importe le plus, c'est d'être en bonne santé. Peu importe le schéma, il est chez lui dans l'axe du jeu. Actuellement, à 31 ans, il est au sommet de son art. Il aurait pu y arriver beaucoup plus tôt, lui qui était déjà titulaire avec le FC Barcelone lors d'un quart de finale de Ligue des champions contre la Juventus en 2003, si la chance avait été de son côté.

Pas grave, c'est encore meilleur quand on a souffert. Son côté italien sans doute. Petit-fils d'émigrés italiens vénitiens partis chercher fortune au Brésil et amoureux de Roberto Baggio, son équipe de cœur est logiquement Palmeiras, un mythe fondé par les Italiens de São Paulo. En lui, l'ADN est donc double : le vice et le talent. Même quand il est moins bien, il a encore suffisamment de malice pour s'inviter jusqu'au coup de sifflet final. Comme face à Toulouse où il fracasse Clément Chantôme et fait semblant de souffrir le martyr pour éviter un second avertissement synonyme d'expulsion. Quand il ne dicte pas le tempo du PSG, il passe son temps à marchander avec les arbitres. À l'ancienne. Mais derrière cette machine obscure se cache un vrai gagneur. En Ligue 1, c'est un talisman, il n'a plus perdu depuis le 29 avril 2012 à Lille avec le PSG. C'était il y a deux ans. Finalement, Thiago Motta ne joue pas en Mizuno pour rien. Comme ses pompes, le joueur est une espèce en voie de disparition, alors profitons-en. Même s'il faut se faire cracher dessus pour l'accompagner le plus longtemps possible…

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


prophetGMS Niveau : DHR
Le plus gros pb de motta est qu'il reste un homme de l'ombre il court pas comme matuidi fait pas des gri-gris comme verrati et ne fait "que" l'avant ou l'avant avant dernière passe.
Mais en réalité c'est lui qui imprime le rythme assez lent mais voulu du psg cette saison.
On ne le voit pas (pourtant j'essaye d'avoir les yeux braqués sur lui à chaque match) mais il est très très fort.
Pascal Pierre Niveau : Loisir
On aime chez Motta ce qu'on déteste chez Busquets.

Element indispensable.
C'est tout de mème marrant cette manière des journalistes à systématiquement à insister sur les origines d'un joueur quand il n'est pas français / ou n'apporte pas une image positive à la France. Ozil le turco-allemand, Motta le Brésilo-Italien, Diego Costa le Brésilo-espagnol, genre "regardez ils font jouer des étrangers.

Bizarrement on dit Zidane le Français, Platini le Français, Mekelele le Français, Desailly le Français... mais bien évidemment quand il s'agit de parler de Mohammed Merah, on s'empresse de préciser "Francais d'origine Algérienne"...

Bref, pour en revenir à l'article, Motta fait partie de ces joueurs dont on a toujours l'impression qu'ils explosent en France et qu'avant leur arrivée au PSG ils étaient bons mais sans plus. Encore une fois bravo aux journalistes !

Dans tous les cas il ne faut pas oublier que ce mec, aussi utile puisse t-il être en ce moment au PSG, n'aura jamais su s'imposer dans une sélection nationale, (Italie ou Brésil), ce n'est donc pas un top player. Si Prandelli l'emmène au Brésil, ça se fera au détriment du petit Verratti, ce qui est en soi abbérent, puisque l'Italie a besoin de jeunesse au milieu étant blindée niveau talent et expérience avec Pirlo, De Rossi, Marchisio, Montolivo voire Aquilani.

Et puis il faut aussi voir que Verratti, Matuidi et Cabaye sont bien plus talentueux que lui, seule l'expérience lui permet de faire la différence, donc relativisons le faux mythe monté sur ce joueur depuis son arrivée en Ligue 1.
"La France du football est comme ça. Elle catalogue vite. Trop même."
Surtout quand il s'agit d'un italien.
Sinon on peut quand même parler de ses boulettes aussi. Thiago en a faite quelques unes; Sinon concernant le Vice, je pense que c'est une qualité obligatoire au milieu de terrain et ça s'appel de la Malice. (la faute utile)

De plus parler avec les arbitres en Serie A c'est possible c'est meme habituel. Ce n'est pas une faute comme en ligue 1 ou on peut ramasser des cartons pour ça.
Joli article et motta la meilleur des salo.....
Il me fait un peu penser à Gatuso dans l'état d'esprit, un de ces milieux défensif italien à l'ancienne.
Le mec qui que tu déteste quand tu joues contre lui et que tu vénères quand il joue dans ton équipe..
Le foot est et restera un sport de petites catins.
Suarez, si tu m'entends.
kickandbrush Niveau : DHR
Calme toi l'ethnologue tu te fais une problématique tout seul auquel sûrement personne ne va y répondre ... Ha si merde moi ... Quel con je peux être parfois!
Stan Key Lubric Niveau : CFA
Message posté par EternaJuve
C'est tout de mème marrant cette manière des journalistes à systématiquement à insister sur les origines d'un joueur quand il n'est pas français / ou n'apporte pas une image positive à la France. Ozil le turco-allemand, Motta le Brésilo-Italien, Diego Costa le Brésilo-espagnol, genre "regardez ils font jouer des étrangers.

Bizarrement on dit Zidane le Français, Platini le Français, Mekelele le Français, Desailly le Français... mais bien évidemment quand il s'agit de parler de Mohammed Merah, on s'empresse de préciser "Francais d'origine Algérienne"...

Bref, pour en revenir à l'article, Motta fait partie de ces joueurs dont on a toujours l'impression qu'ils explosent en France et qu'avant leur arrivée au PSG ils étaient bons mais sans plus. Encore une fois bravo aux journalistes !

Dans tous les cas il ne faut pas oublier que ce mec, aussi utile puisse t-il être en ce moment au PSG, n'aura jamais su s'imposer dans une sélection nationale, (Italie ou Brésil), ce n'est donc pas un top player. Si Prandelli l'emmène au Brésil, ça se fera au détriment du petit Verratti, ce qui est en soi abbérent, puisque l'Italie a besoin de jeunesse au milieu étant blindée niveau talent et expérience avec Pirlo, De Rossi, Marchisio, Montolivo voire Aquilani.

Et puis il faut aussi voir que Verratti, Matuidi et Cabaye sont bien plus talentueux que lui, seule l'expérience lui permet de faire la différence, donc relativisons le faux mythe monté sur ce joueur depuis son arrivée en Ligue 1.


Tes deux premiers paragraphes puent l'embrouille. Si le mec précise les origines italo-brésiliennes de Motta, c'est pas du racisme - ce que tu sembles sous-entendre - mais juste pour faire le lien entre son jeu et ses origines. Personnage multiculturel -> richesse du jeu, quoi.

Le quatrième est juste drôle: dans une phrase tu dis qu'il ne s'est jamais imposé en sélection nationale, et dans la suivante qu'il s'impose au détriment de Verratti. Pas claire ton histoire.

Après, faut voir ce qu'on entend par "talent". L'intelligence de jeu, c'est un talent? Le placement? La qualité de passe? La combativité? Si oui (et pour moi c'est le cas), Motta est TRES talentueux. Mais c'est peut-être moins visible qu'une virgule ou un sombrero.

Pour finir, selon moi, Motta prend pas la place de Verratti, c'est Montolivo voire Aquilani qui pourraient la prendre, même s'ils jouent pas au même poste (Motta et Verratti non plus d'ailleurs).
Joseph Marx Niveau : Loisir
Message posté par Verratti
"La France du football est comme ça. Elle catalogue vite. Trop même." Surtout quand il s'agit d'un italien.
La France fait un complexe de supériorité avec les pays au sud de ses frontières et d'infériorité avec l'Allemagne.

Et puis, c'est perçu comme du chambrage sympa de dire que les Portugais/Espagnols/Italiens sont des tricheurs-voleurs. Surtout ces derniers. Ils sont tellement méchants, ils mangent des enfants. :o)
Message posté par Pedro24
Il me fait un peu penser à Gatuso dans l'état d'esprit, un de ces milieux défensif italien à l'ancienne.
Le mec qui que tu déteste quand tu joues contre lui et que tu vénères quand il joue dans ton équipe..


enfin j ai jamais vu Motta courir comme Gattuso.
Je pense qu'ils n'ont pas du tout le même profil au contraire.
Joseph Marx Niveau : Loisir
Message posté par EternaJuve
C'est tout de mème marrant cette manière des journalistes à systématiquement à insister sur les origines d'un joueur quand il n'est pas français / ou n'apporte pas une image positive à la France. Ozil le turco-allemand, Motta le Brésilo-Italien, Diego Costa le Brésilo-espagnol, genre "regardez ils font jouer des étrangers.
Oh non pas toi, Eterna, pas toi !! Il faut dédiaboliser la diabolisation !!

On peut dire préciser l'origine : d'un pays, d'une région, d'une ville. Tu vois le mal partout !

Message posté par EternaJuve
Bizarrement on dit Zidane le Français, Platini le Français, Makelele le Français, Desailly le Français... mais bien évidemment quand il s'agit de parler de Mohammed Merah, on s'empresse de préciser "Francais d'origine Algérienne"...
C'est un peu confus, ami juventino...

Et puis, qu'est-ce que tu défends les Algériens et compagnie ? Te défendent-ils eux ? Non, ils s'en fichent, ils ne prêchent que pour leur paroisse et ont raison.

Ceci dit, je suis d'accord avec toi. Préciser l'origine de Mohamed Merah c'est absolument scandaleux !! Surtout pour un tel saint homme respectueux des gens différents de lui...
Joseph Marx Niveau : Loisir
Message posté par O'Ciuccio
enfin j ai jamais vu Motta courir comme Gattuso. Je pense qu'ils n'ont pas du tout le même profil au contraire.
Exact guaglione !

J'adore Gattuso mais je ne crois pas qu'il avait cette capacité à distribuer le jeu. Andrea s'en chargeait de toute façon.

Gattuso c'est Matuidi plutôt.
Message posté par EternaJuve
C'est tout de mème marrant cette manière des journalistes à systématiquement à insister sur les origines d'un joueur quand il n'est pas français / ou n'apporte pas une image positive à la France. Ozil le turco-allemand, Motta le Brésilo-Italien, Diego Costa le Brésilo-espagnol, genre "regardez ils font jouer des étrangers.

Bizarrement on dit Zidane le Français, Platini le Français, Mekelele le Français, Desailly le Français... mais bien évidemment quand il s'agit de parler de Mohammed Merah, on s'empresse de préciser "Francais d'origine Algérienne"...

Bref, pour en revenir à l'article, Motta fait partie de ces joueurs dont on a toujours l'impression qu'ils explosent en France et qu'avant leur arrivée au PSG ils étaient bons mais sans plus. Encore une fois bravo aux journalistes !

Dans tous les cas il ne faut pas oublier que ce mec, aussi utile puisse t-il être en ce moment au PSG, n'aura jamais su s'imposer dans une sélection nationale, (Italie ou Brésil), ce n'est donc pas un top player. Si Prandelli l'emmène au Brésil, ça se fera au détriment du petit Verratti, ce qui est en soi abbérent, puisque l'Italie a besoin de jeunesse au milieu étant blindée niveau talent et expérience avec Pirlo, De Rossi, Marchisio, Montolivo voire Aquilani.

Et puis il faut aussi voir que Verratti, Matuidi et Cabaye sont bien plus talentueux que lui, seule l'expérience lui permet de faire la différence, donc relativisons le faux mythe monté sur ce joueur depuis son arrivée en Ligue 1.


Ta gueule, par pitié
Richie Incognito Niveau : CFA2
Quand t'entends un mec te dire que Cabaye ou Matuidi sont bien plus "talentueux", tu te dis que y a des mecs qui doivent vraiment avoir une vision du foot assez dégueulasse. En terme de talent footbalistique je pense qu'il y a un monde d'ecart avec Cabaye ou Matuidi et c est bien pour cela que le premier reste sur le banc. Motta te claque quand même souvent des doubles-contatcs, petits ponts et petits gestes subtiles qui créer toujours un décalage, ca c'est le talent coco... Les contrôles, les passes sont toujours dans le tempo et dans le sens du jeu, quand on s'enferme dans un coin avec les centraux qui jouent a la baballe, c'est souvent lui qui mets le geste, la déviation, le contrôle orienter décisif. En ajoutant a cela une rigueur tactique et un sens du combat supérieur a la moyenne et tu as un top player. Apres Motta a ses défauts (lenteur, excès d'engagement, moins de courses défensives ou offensives) qui sont cacher par un mec comme Matuidi qui fait le job dégueulasse.

Apres tu peux toujours parler du fait qu'il ne se soit pas imposer en Nazionale mais je pense que ça n'est pas un argument. Combien de fois les sélectionneurs français ont-ils aligner des équipes bizarres avec des mecs qui (pour l'amateur de foot) n'ont pas le niveau, ou tu voyais un dispositif différent etc... Et Motta est bien plus talentueux qu'un Aquilani, Marchisio ou De Rossi peut-être pas Montolivo mais il a plus de ballons que les autres. ALLEZ PARIS!
Message posté par Stan Key Lubric

Pour finir, selon moi, Motta prend pas la place de Verratti, c'est Montolivo voire Aquilani qui pourraient la prendre, même s'ils jouent pas au même poste (Motta et Verratti non plus d'ailleurs).



Petite rectification, Je ne pense pas que ce soit Montolivo qui joue a la place de Marco. Je dirais plutôt un De Rossi ou Marchisio voir Motta. Selon la tactique mise en place par Prandelli.
Je pense que Marco va aller au Mondiale, Prandelli va le faire rentrer à la place de Motta sorti sur blessure à la 60eme contre l’Angleterre alors qu'on sera en train de perdre. Marco va faire une passe décisive suite à une récupération sur un tacle glissé et offrir une balle de but superbe à Rossi revenu de blessure.

dream bigger
Deux mots pour illustrer le degré de compétence de Pierre Menès: Motta - Veratti
Note : -1
Eterna, je suis d'accord avec toi, c'est systématiquement la même chose, que des origines quand on leur plaît pas. Et oui les algériens défendent les autres également, enfin les moins cons d'entre nous.

Quant à Motta, il mérite largement sa place avec Pirlo, Marchisio, Verratti en Nazionale, maintenant le problème en Nazionale c'est les attaquants. Je me demande si un duo Giovinco-Pellè serait pas le plus adapté à l'heure actuelle. Giovinco on semble enfin avoir compris que c'est pas un buteur, et Pellè sera là pour finir les actions, chose que plus beaucoup d'attaquants italiens sont capables de faire sur la durée, alors que Pellè cartonne depuis deux ans.
Je vois pas l'intérêt de la sortie d'eternajuve. Une sortie à la Edel: pas dans le tempo, on voit pas d’où il vient, ou il va et il se troue complètement.

Il faudrait se rappeler qu'on est sur un site parant de football parce qu'on arrête pas de faire de la politique même quand il n'y a pas lieu. Mathieu Faure précise ses origines car il raconte son histoire, c'est un fait. Il est né au Brésil d'une famille Italienne immigrée et il est reparti en Europe pour jouer au foot.

Il faudrait aussi arrêter aussi vos complexes d'infériorité quant à vos origines; c'est pas parce qu'on le précise que les gens sont racistes. Quand les gens parlent de mes origines j'en suis fier et je le montre, c'est une richesse pas une honte; et tant que c'est pas véhiculé par la haine (ou dans un but de manipulation) je vois pas le problème de préciser.
Note : -1
Pour moi Montolivo est bien moins fort que De Rossi, Marchisio ou Motta. C'est une évidence.
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 1 heure Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 29
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30