TFC : les supporters n'ont plus envie de rigoler

Modififié
23 7
Malgré une qualification (miraculeuse) contre Auxerre mercredi en Coupe de la Ligue, les supporters du Toulouse Football Club en ont marre et le font savoir. Alors que leur équipe reçoit samedi Montpellier pour ce qui ressemble déjà à un match de la peur, cinq groupes de supporters (BFS/Viola Club Toulouse, Fan Club TFC, Indians Tolosa 1993, Occifans) et le site Les Violets.com ont décidé de lancer un mouvement populaire. Comme son nom l'indique, « Un projet pour le TFC » cherche à secouer un club qui s'est endormi depuis quelques années et risque de se réveiller la saison prochaine en Ligue 2. «  Après seulement 11 matchs de championnat, le Toulouse FC est relégable. Sans surprise ni illusion, la situation est d'une logique implacable et ne surprend visiblement que les dirigeants, dénoncent les auteurs de cette lettre ouverte adressée à la direction du club. Si aujourd'hui, nous décidons de sortir de notre silence, c'est par amour du club, pour les nombreux moments vécus et parce que nous pensons que le football a toute sa place à Toulouse. »

Ironiques, ils soulignent que « l'espoir d'une première moitié de tableau ne s'éteint plus en février, dès septembre l'opération maintien est décrétée » et déplorent « le projet devenu flou, voire inexistant  » d'Olivier Sadran. Pour avoir sauvé le club de la faillite en 2000, le président du TFC a longtemps été épargné par les critiques, ce n'est plus le cas désormais. « Olivier Sadran a suffisamment raillé l'absence de passé d'un club - sans palmarès - pour se faire l'économie de lui proposer un futur. »

Entre un recrutement inexistant et le choix de confier l'équipe première à Dominique Arribagé malgré son absence de diplôme ( « au risque de se voir infliger 10 000 euros d'amende par rencontre » ), les griefs ne manquent pas, et les Toulousains n'ont plus le cœur à loler sur Twitter. « Tout ce qui est "offert" au public toulousain est une consternante campagne de divertissement qui se déploie trop souvent sur les réseaux sociaux par effet de diversion. Le sketch de Thomas Ngijol - diffusé à la même heure que le transfert d'Aymen Abdennour - en étant l'amer symbole. »

Les signataires de cette lettre n'ont pas l'intention de s'arrêter là et devraient encore faire parler d'eux dans les prochaines semaines. Une journée d'action est évoquée pour la réception de Lille le 19 décembre. D'ici là, le TFC aura peut-être enfin gagné un match, ce qui n'est plus arrivé depuis la 1re journée et un succès face à Saint-Étienne. AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ce que les toulousains n'ont pas compris c'est que les dirigeants ont décidé d'étendre la campagne de communication sur le terrain. Mais les joueurs ont dépassé le service de com et sont bien plus drôles.
ErminigMode2k11 Niveau : DHR
Restez en L1, on a besoin de vous !

un supporter rennais.
Je comprends pas cette équipe.
Il y avait largement le potentiel pour se qualifier en EL au moins une fois tous les deux ans.
Un peu moins aujourd'hui mais l'effectif c'est au moins première partie de tableau normalement.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
23 7