1. //
  2. // Match amical
  3. // Argentine/Croatie

Tévez, grand retour, grand pardon ?

L'Argentine l'attendait, Martino l'a fait : Carlos Tévez est de retour en sélection, après trois longues années d'absence. Le buteur de la Juve commencera ce soir face à la Croatie un nouveau cycle avec l'Albiceleste. Celui du pardon ?

Modififié
8 18
Et un, et deux, et trois défenseurs. Avec un grand pont et un « plat du pied sécurité » pour conclure, peinard. Avant de prendre l'avion pour Londres, Carlos Tévez a rappelé qu'aucun défenseur de Serie A n'était capable de l'arrêter depuis son arrivée à la Juve. Et certainement pas ceux de Parme, corrigés par l'Argentin et ses compères d'attaque le week-end dernier. Dix journées, huit buts. Plus deux en C1. El Apache est dans le rythme de son excellente saison dernière, et plus généralement de toute sa carrière depuis ses débuts à Boca Juniors, en 2001. La nouveauté vient d'ailleurs : de cette Argentine vice-championne du monde. Plus qu'une nouveauté, c'est un renouveau. Le Tata Martino a remplacé Sabella, et pour la première fois depuis plus de trois ans, Tévez a été convoqué avec l'Albiceleste. Dès son arrivée dans la capitale anglaise, où l'Argentine affrontera la Croatie ce soir, Carlitos a dit ce que tout le monde voulait entendre : « Avant, quand j'étais convoqué en sélection, je ne me rendais pas compte d'où j'étais. Maintenant, je sais qu'être là est une récompense.  » Une première façon de demander pardon, en attendant la deuxième, plus intéressante, plus excitante, plus incertaine aussi. Sur le terrain.

« Avec El Apache, c'était une autre histoire »


Ce retour du « joueur du peuple » , le pays entier l'attendait. Depuis qu'Agüero a raté son Mondial, Higuaín son face-à-face avec Neuer et Palacio son lob sur le géant allemand (s'il la joue au sol...), plus personne n'en doute : avec Tévez au Brésil, l'Argentine aurait trois étoiles sur le maillot. Dans un premier temps, Sabella avait pourtant gagné son pari : l'absence en sélection de l'un des meilleurs attaquants du monde, très largement commentée pendant trois ans, et plus encore entre l'annonce de la liste des 23 sélectionnés et le début du Mondial, était passée inaperçue. Des premiers buts de Messi aux ratés du Maracanã, personne n'a parlé de Carlos Tévez. Le talent, la réussite et le bilardisme moche mais efficace de l'Albiceleste l'ont envoyée en finale. Sauf qu'à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne. Les Argentins ont bien été accueillis en héros à Buenos Aires, Messi et Mascherano en tête, mais dans la rue, dans le métro, dans les cafés, lors des asados, tout le monde était soudainement d'accord : « Avec El Apache, c'était une autre histoire... » .

Trop gros, trop exigeant


Sabella s'en est allé, Grondona est décédé et Martino est arrivé. Le débat a donc refait surface dans les médias locaux : Tévez va-t-il revenir ? Doit-il revenir ? On le savait, il plaît au Tata. Après quelques convocations sans lui, le revoilà, au côté du « numéro un » . « J'ai toujours dit que Leo était le meilleur. » La première photo qui a agité la presse montre d'ailleurs le buteur de la Juve et celui du Barça morts de rire, sur la pelouse de Rush Green, le centre d'entraînement de West Ham.

Depuis que ce Tévez hors de forme et en surpoids a raté son péno face à l'Uruguay et éliminé l'Argentine chez elle (Copa América 2011), tout (dont pas mal de n'importe quoi) a été dit sur lui : une mésentente avec Messi, des tensions avec le groupe, des embrouilles avec feu Grondona, des enjeux politiques. Après avoir quitté son poste en 2011, El Checho Batista avait lâché une bombe : Tévez, on le lui avait imposé. Lui ne voulait pas d'un mec trop gros et bien trop exigeant à son goût (être titulaire, être seul dans sa chambre). Son successeur, Sabella, a fait le pari de l'état d'esprit, considérant qu'il était suffisamment pourvu en attaquants de classe internationale. Pari presque gagné, jusqu'à ce que ses fidèles le trahissent en finale, donc. Mais Martino, lui, est formé à l'école Bielsa. La réputation du joueur, il s'en moque. Tant qu'il respecte ses consignes et entre dans son système.

Une dette sportive avant tout


Un système à une seule pointe. Tata l'a dit : sauf cas exceptionnel, un seul des trois goleadores argentins jouera devant Messi. Higuaín, Agüero et Tévez devront donc convaincre leur coach qu'ils sont à la fois le plus efficace face au but et le plus complémentaire avec le quadruple Ballon d'or. Et c'est là que Carlitos a tout à prouver. Son attitude et ses déclarations ( «  la sélection argentine te fait perdre du prestige  » , « la sélection ne me manque pas, je suis plus tranquille à la regarder de l'extérieur » ) auraient dû lui fermer la porte para siempre dans un pays où on ne badine pas avec les emblèmes nationaux.

Mais il est « le joueur du peuple » , alors on lui pardonne tout, à l'inverse d'un Messi pourtant autrement plus engagé et efficace. La plus grande dette de Tévez envers sa sélection est sportive : champion avec presque tous les clubs où il est passé (sauf West Ham, qu'il a sauvé du maintien), vainqueur de tous les titres imaginables (Libertadores, Sudamericana, Intercontinentale, C1, Mondial des clubs), il n'a en revanche jamais vraiment confirmé avec le maillot blanco y celeste. Des titres chez les jeunes, des JO et 13 petits buts en 64 sélections, dont aucun déterminant. C'est peu. Mais à 30 ans, l'Apache se prétend désormais mature et reconnaissant. Sa dernière chance en sélection commence ce soir au Boleyn Ground de West Ham. Où il ne devrait pas manquer de repères.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Heiseinberg Niveau : CFA
C'est vrai que au mondial a la place des charlots que sont Higuain Palacio ça aurait pu tout changer mais bon. Il était culotté quand même au niveau des exigences, les argentins peuvent pas en vouloir a Sabella de l'avoir zappé. Maintenant il a une grosse chance de gagner sa place vu l'innéficacité de ses compères d'attaques. Avec un Messi en 10 Di Maria feu follet et Pastore en super relayeur ils peuvent clairement prétendre au titre continental en 2015 si la mayonnaise prend.
"(sauf West Ham, qu'il a sauvé du maintien)"

Il les a fait couler donc?
floyd pink Niveau : CFA
Je le vois prendre la place d'Higuain. Parce que là faire jouer Aguero, Messi, Higuain et Tevez en même temps...autant essayer de créer un autre sport ou supprimer les côtés du terrain
Et y en a qui espère que Pastore va se rajouter à tout ça ...
Mon joueur argentin préféré ! Dommage qu'il évolue à la Juve... :puke:
Will & Jeffrey Niveau : DHR
Avec le repositionnement de Messi en 10, Pastore n'a aucune chance de jouer.
Je pense que l'Argentine jouera avec Tevez et Aguero, Messi en soutien.
Sur les côtés, Di Maria et Enzo Perez. En 6, Mascherano. C'est un système offensif mais ça peut marcher.

Sinon ils peuvent enlever une pointe devant, et mettre Biglia à côté de Mascherano.

Fin bref, c'est énorme devant et au milieu, mais juste derrière.
Zabaleta et Garay ça passe même si ce n'est pas dingue.
Heiseinberg Niveau : CFA
Erratum : Messi va jouer a droite contre la Croatie donc Pastore a sa chance même si Messi évoluera finalement dans l'axe mais Martino tente l'option quand même.
Note : 3
Carlitos pas sélectionné pour le mondial au Brésil , ça avait la une des principaux quotidiens sportifs Argentin .
Maintenant vient l'age de la raison , ton compte en banque plein après un mini tour européen de deux pays , il est grand temps de retourner a la maison et de tenter de remporter une dernière Copa Libertadores , une manière de boucler la boucle la ou tout a commencer !
Message posté par Heiseinberg
C'est vrai que au mondial a la place des charlots que sont Higuain Palacio ça aurait pu tout changer mais bon. Il était culotté quand même au niveau des exigences, les argentins peuvent pas en vouloir a Sabella de l'avoir zappé. Maintenant il a une grosse chance de gagner sa place vu l'innéficacité de ses compères d'attaques. Avec un Messi en 10 Di Maria feu follet et Pastore en super relayeur ils peuvent clairement prétendre au titre continental en 2015 si la mayonnaise prend.


Quid de Aguero le pseudo BO en puissance ?

Tevez s'était montré particulièrement mauvais lors de la dernière CA organisée pourtant à la maison.
Il est regrettable qu'on ait souvent le sentiment de parler avec des joueurs de Fifa plutôt que des gens qui regardent les matchs quand on parle de la sélection argentine.
Aguero a fait un mondial dégueulasse et n'est pas très bon en sélection, à l'instar d'Higuain. L'option Tevez va faire du bien a cette équipe.
Ahmed-Gooner Niveau : National
Moi je trouve que ne pas associer Tevez, Messi, Higuian et Aguero c'est un manque de culot, c'est quelque chose à essayer absolument, de plus on peut compter sur la polyvalence du Kun et de l'Apache pour qu'ils ne se marchent pas dessus, car si jamais ça marche entre ces 4 là on aura quelque chose de bluffant, avec Di Maria dans son rôle d'électron au milieu comme l'an passé au Real protégé par un Mascherano intouchable en sélection et qui bouffe tout sur tout, Tata pourra travailler tranquillement sur la défense et se rassurer que devant, il a la meilleure équipe du monde (de loin).
En parlant d'Argentine, j attend desesperement que SOFOOT nous fasses monter la sauce des demis de Copa Sudamericana... Boca-River !!!! merde quoi, j'ai l'impression d'être le seul au courant..
Message posté par DOTEREKA
En parlant d'Argentine, j attend desesperement que SOFOOT nous fasses monter la sauce des demis de Copa Sudamericana... Boca-River !!!! merde quoi, j'ai l'impression d'être le seul au courant..


Ne t'inquiète pas nous sommes deux.

Et sinon Carlitos, t'as pas envie de te mettre la Azul y Oro juste pour cette double confrontation?
Heiseinberg Niveau : CFA
Message posté par Lothaire


Quid de Aguero le pseudo BO en puissance ?

Tevez s'était montré particulièrement mauvais lors de la dernière CA organisée pourtant à la maison.
Il est regrettable qu'on ait souvent le sentiment de parler avec des joueurs de Fifa plutôt que des gens qui regardent les matchs quand on parle de la sélection argentine.


même Messi était moyen voir mauvais a la dernière CA. Puis je parles des dernières performances de certains joueurs au mondial, pas a la CA, d'autant plus que Aguero et consort étaient tous nuls durant cette compétition. Tevez n'a pas pu s'épanouir car il s'est jamais entendu avec Sabella, la il sera avec un coach qui aime son jeu, on verra ce que ça donne.
higuain est le meilleur des avant centre qu'ils ont , il a d'ailleurs les meilleurs stats parmi eux en sélection :

45 sélection 24 buts pour higuain

64 sélection 13 buts pour tevez

56 sélection 22 buts pour aguero
Message posté par zz360
higuain est le meilleur des avant centre qu'ils ont , il a d'ailleurs les meilleurs stats parmi eux en sélection :

45 sélection 24 buts pour higuain

64 sélection 13 buts pour tevez

56 sélection 22 buts pour aguero


palacio c'est 22 sélections 2 buts en gros le plus naze .
Aguero a fait un mondial perave , ok , mais oublie pas qu il revenait de blessure . J adore Tevez et tant mieux pour l Argentine qu il revienne .
Message posté par Fonstave


Ne t'inquiète pas nous sommes deux.

Et sinon Carlitos, t'as pas envie de te mettre la Azul y Oro juste pour cette double confrontation?


Merci Fonstave, j aurai espéré un peu plus d'enthousiasme de la communauté SOFOOT mais au moins je me sent moins seul...
La belle et dejong Niveau : Loisir
Message posté par Pellevoisin
"(sauf West Ham, qu'il a sauvé du maintien)"

Il les a fait couler donc?


+1, pour la peine… et pour la pelle.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 18