En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 30e journée

Tévez fait abdiquer Parme, Mexès réveille Milan

Grâce à un doublé de Carlos Tévez, la Juventus s'impose 2-1 face à Parme, qui ne perdait plus en Serie A depuis 17 matchs (et le match aller contre... la Juve). Naples gagne 4-2 à Catane, et le Milan AC relève la tête en s'imposant 2-0 sur la pelouse de la Fiorentina, grâce notamment à un but de Philippe Mexès.

Modififié
Non, même l'équipe la plus en forme du championnat n'est pas parvenue à stopper la course de la Juve vers le Scudetto. Ce soir, Parme, qui restait sur une incroyable série de 17 matchs sans défaite en Serie A, a flanché, comme tous les autres, sur la pelouse du Juventus Stadium. Une victoire 2-1 de la Vieille Dame, grâce à un doublé de Carlos Tévez, et c'est la fin de la belle série pour les Parmesans. Une défaite sans conséquence au classement pour les joueurs de Donadoni, puisque les concurrents directs à l'Europe League, la Fiorentina et la Lazio, se sont inclinés aussi. Pour la Juve, en revanche, c'est déjà un record : les Turinois en sont à 15 victoires consécutives à domicile. La dernière équipe à être repartie de Turin avec 1 point, c'est Cagliari, en mai 2013, une match nul 1-1. Depuis, tous ceux qui sont venus sont repartis bredouille, sans exception. Forcément, avec un tel rythme, difficile de ne pas se diriger à toute vitesse vers le titre de champion. L'écart avec la Roma, victorieuse hier soir du Torino, reste inchangé : 14 points, avec toutefois un match en retard pour les Romains, à disputer la semaine prochaine contre Parme, justement.

Ce soir, la victoire est méritée pour les Turinois, même si Parme n'a pas à rougir de sa prestation. Après un début de match équilibré, deux éclairs de Carlos Tévez rompent les équilibres. Une première action solitaire tout en puissance, un second pion de renard des surfaces. Et de 18 buts en Serie A pour l'Apache, meilleur buteur du championnat. Mais comment souvent lorsqu'elle mène (remember Vérone), la Juve s'endort. Et en seconde période, Parme revient dans le match par Molinaro, ancien de la maison, et accessoirement meilleur sosie d'Elie Semoun. Le match se termine toutefois à la 65e minute, lorsque l'arbitre expulse directement Amauri pour une faute sur Chiellini. Retour à Turin raté pour un autre ancien Bianconero. En fin de rencontre, Llorente a l'occasion d'inscrire un troisième but, et Buffon sauve sur sa ligne une nouvelle tentative de Molinaro. La forteresse ne tombe pas. La Juve engrange des points, et prépare parfaitement le déplacement à Naples dimanche soir, sans Carlos Tévez, qui sera suspendu. Une chose est sûre : la Vieille Dame veut imiter le Bayern, et être sacrée le plus vite possible. Pour se concentrer sur l'Europa League ?

La Fiorentina aux deux visages

Ce qui est un peu triste, dans cette Serie A, c'est qu'à moins d'un cataclysme, on connaît déjà les trois premiers, dans le bon ordre. La Roma ne rattrapera pas la Juve, et le Napoli ne rattrapera pas la Roma. Et ce, malgré sa belle victoire ce soir sur la pelouse de Catane. Une victoire qui s'est dessinée dès la première période. De fait, après 45 minutes, les Napolitains mènent déjà 4-0 face au dernier du classement. Match plié, grâce à une prestation quasi-parfaite et des buts de Zapata (2), Callejón et Henrique. Forcément, en seconde période, le Napoli relâche la pression et Catane sort du Massimino la tête haute, en inscrivant deux buts qui permettent de rendre la défaite moins lourde. Naples reste donc 3e, à six longueurs de la Roma, et va désormais devoir préparer son match face à la Juve, dimanche soir. Un match pour l'honneur.

Derrière le trio de tête, c'est un peu le néant. Fiorentina, Parme, Lazio... Tous les prétendants à l'Europe ont perdu ce soir, ce qui pourrait faire les affaires de l'Inter, qui se déplace demain soir à Udine. La Fiorentina continue donc sa période « double visage » . Après avoir gagné à Naples dimanche, les Florentins se sont inclinés à domicile face au Milan AC. Un succès salutaire pour les Rossoneri, qui restaient sur cinq matchs sans victoire en Serie A. Le triomphe de l'Artemio franchi est signé Mexès et Balotelli, et il permet à Milan de remonter à la... 12e place. Wahou. Le 4e du classement qui perd, le 6e qui perd... et le 7e qui perd aussi. À Gênes, la Lazio s'incline 2-0 au terme d'un match bien triste. Peu, voire pas d'occasions jusqu'à la dernière demi-heure. L'arbitre ne siffle d'abord pas un pénalty flagrant sur Mauri, le capitaine laziale, et dans la foulée, le Genoa ouvre le score par l'éternel Gilardino. Fetfatzidis (à vos souhaits) double la mise à dix minutes du terme et Berisha, le gardien romain, empêche une défaite plus lourde. Dimanche, la Lazio recevra Parme au stadio Olimpico. Probablement le dernier train pour l'Europe, pour les Laziali.

L'Atalanta et la Samp en embuscade

Toutes ces défaites font les affaires de l'Atalanta, véritable hype de cette deuxième partie de saison. Les Bergamaschi, après avoir gagné à San Siro dimanche, enchaînent ce soir une cinquième victoire consécutive en championnat. Un succès 2-0 face à Livourne, grâce à des réalisations de De Luca et Denis. L'équipe de Colantuono en profite pour passer devant la Lazio et se hisser à la 7e place du classement, pour la première fois de la saison. Incroyable mais vrai : les Nerazzurri sont désormais à 4 points des places européennes. L'Atalanta en Coupe d'Europe ? Oui, cela a de quoi faire rêver, vraiment.


À quelques victoires près, la Sampdoria aussi aurait pu rêver d'Europe. Mais il semble que les joueurs de Mihajlović aient pris trop de retard en début de saison, même s'ils ne sont ce soir qu'à 7 points de la 6e place. Les Génois sont allés s'imposer 2-1 sur le terrain de Sassuolo. Mine de rien, la Samp a engrangé quatre victoires lors des cinq derniers tours. S'il n'y avait pas eu ce black-out face à l'Atalanta (3-0), les Doriani seraient ce soir en excellente position au classement, preuve que Mihajlović a vraiment fait de l'excellent boulot depuis son arrivée sur le banc génois. Il faudra toutefois être costaud lors des prochaines journées, puisque la Samp devra jouer la Fiorentina, la Lazio et l'Inter. Un calendrier difficile, certes, mais si c'était justement l'occasion de grappiller des points face à des prétendants à l'Europe ?

L'agonie de Hellas

Dans le bas de tableau, statu quo, ou presque. Les trois relégables, Catane, Sassuolo et Livourne, se sont tous inclinés. Rien ne bouge, donc, dans la zone de relégation. En revanche, le Chievo fait la bonne opération de la soirée. L'équipe de Corini, 17e au coup d'envoi, a remporté le match de la peur face à Bologne, 16e. Un succès 3-0 qui ne fait pas un pli, grâce, notamment, à un doublé du jeune Paloschi. Les Veronesi prennent ainsi 3 points d'avance sur la zone de relégation, tandis que Bologne reste au bord du ravin, prêt à y basculer à tout moment. Enfin, bonne opération également pour Cagliari, qui prend 3 points très importants face au Hellas Vérone. Victoire 1-0, minimaliste, mais efficace. Cagliari reste 15e au classement, mais compte désormais 8 points d'avance sur la zone de relégation ce qui, a priori, devrait être un avantage suffisant pour naviguer vers un maintien tranquille lors des deux derniers mois de compétition. En revanche, pour le Hellas, c'est une deuxième partie de saison catastrophique. Après avoir pris 32 points lors des 19 premières journées (moyenne de 1,7 point par match), l'autre club de Vérone n'a engrangé que 7 petits points lors des 11 rencontres de la phase retour, soit une moyenne de 0,6 point par match. On ne leur en voudra pas : l'objectif premier, le maintien, est atteint depuis bien longtemps.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 12 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 21
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18