Tévez énervé contre son pays

0 8
Pas retenu par Sabella pour les matchs amicaux contre le Venezuela et le Nigéria, Carlos Tévez est revenu sur Fox Sports sur les événements récents en sélection, et l'élimination en quart de finale de la Copa America contre l'Uruguay. Il exprime toute son amertume.


«  On en est venu à dire que j'ai raté exprès mon penalty en Copa America pour virer Baptista. Je ne suis pas la merde que l'on dit que je suis. Jouer pour la sélection argentine te fait perdre tout prestige, si tu ne gagnes pas on te tue » , a-t-il lâché.


L'Apache a confié être entré en dépression après l'élimination, et avoir pris entre cinq et six kilos. Il a aussi défendu Messi, pas responsable des mauvais résultats de l'Albiceleste selon lui, et affirmé qu'il ne bougerait pas de Manchester City.


C'est ça, la passion, en Argentine. Avec ses avantages et ses inconvénients.


LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Tévez avec un accent, j'avais jamais vu ça!
ce mec là va mal finir, il a tout le temps des problèmes psychologiques, dépression, etc.
C'est triste pour un tel joueur

j'ai l'impression qu'en allant à City il s'est mis dans une prison dorée

s'il acceptait de réduire son salaire et qu'il jouait en espagne, en italie dans un club comme naples ou dans le sud de la france (à l'OM par exemple LOL) il se porterait surement mieux
Faut pas rever pour le voir en France, mais l'Italie lui redonnerai le sourire (par contre c'est pas la bas qu'il va maigrir)....de toute façon l'Angleterre ça rend dépressif tout le monde...
@franchute: Un gars comme ça à l'OL, ça risque de chambouler tout le championnat français avec un duo Lisandro-Tevez
Bein moi aussi si j'avais sa gueule je serai tout le temps en depression
Bud si t'avais sa gueule et ton niveau au foot, normal que tu sois depressif, mais lui t'inquiete pas qu'il se tape des bombes quand meme ;)
Si si Sylcha, ça s'écrit bien avec un accent.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Iniesta, le destructeur
0 8