1. //
  2. // 8e retour
  3. // Dortmund/Juventus (0-3)

Tévez emmène la Juve en quarts

Grâce à un grand Carlos Tévez, auteur d'un doublé et d'une passe décisive, la Juventus d'Allegri a tranquillement obtenu sa qualification pour les quarts de finale à Dortmund (0-3). Malgré la sortie sur blessure de Paul Pogba à la 25e minute, les Turinois font à nouveau partie du top 8 européen.

Modififié
3 122

B. Dortmund - Juve
(0-3)

C. Tévez (2'), Á. Morata (70'), C. Tévez (79') pour Juventus Turin.


Pour respecter la tradition des grandes soirées européennes, le Signal Iduna Park donne une fois de plus une leçon d'ambiance et d'atmosphère aux départements marketing des clubs les plus polis de la planète : un tifo avec le nombre « 1997 » en fond, et le trio Riedle-Ricken-Hitzfeld en BD pour rappeler aux Turinois la victoire de la finale de C1 en 97. À l'époque, Carlos Tévez avait 13 ans à Fuerte Apache et ne regardait certainement pas la Ligue des champions. Car le mur jaune ne lui fait ni chaud ni froid : deuxième minute de jeu, l'Argentin n'a même pas besoin de lever la tête pour envoyer un missile dans la lucarne de Weidenfeller. Ça fait déjà 3-1 pour la Juve : Dortmund doit marquer 2 buts pour arracher la prolongation. Une course sans fin.

Tévez montre le chemin…


Alors que les Allemands avaient commencé avec plein d'intentions et de possession, la spontanéité de Carlitos et une erreur de Subotić permettent ainsi aux Italiens de se retirer une énorme pression d'entrée de jeu. Dortmund prend définitivement le ballon, et la Juve recule logiquement, mais les vingt premières minutes ne laissent pas les Allemands prendre le dessus. Mats Hummels donne une leçon de classe sur un tacle chirurgical face à Morata, mais le jeu des hommes de Klopp manque de finesse et d'élaboration pour déséquilibrer le bloc turinois. Si les Allemands obtiennent quelques coups de pied arrêtés dangereux sur le côté gauche, provoquant quelques fautes de Vidal, le jeu aérien des Turinois donne de la sérénité à Allegri. À la 26e minute, Paul Pogba se blesse à la cuisse en retombant mal après un duel avec Sokratis, et demande immédiatement le changement. Andrea Barzagli entre en jeu, et Allegri passe en 3-5-2, avec Évra et Lichtsteiner sur les ailes. Si la Juve perd du terrain et recule un peu plus avec ce milieu Vidal-Marchisio-Pereyra (63% de possession pour les Allemands à la mi-temps), le Borussia perd de l'espace : ni Mkhitaryan ni Reus ne parviennent à créer le décalage suffisant pour déséquilibrer une défense bien guidée par la générosité de Marchisio, remplaçant de Pirlo ce soir. Le moteur İlkay Gündoğan se démène au milieu, sans réussite. Tenu entre trois défenseurs centraux plus physiques que lui, Aubameyang passe sa soirée dos au but et ne peut utiliser sa vitesse.

… et Morata le suit


La seconde période commence, et Klopp remplace Schmelzer par Oliver Kirch. Mais la physionomie du match ne change pas pour autant. C'est même la Juve qui apporte les seuls frissons d'une soirée pourtant prometteuse : à la 50e minute, Carlos Tévez part tout seul défier cinq Allemands dans un éclair de génie, puis sert idéalement Morata, mais Weidenfeller s'interpose. Cinq minutes plus tard, photocopie de l'action : Morata est servi par un autre Argentin – Roberto Pereyra – sur la droite de la surface, et Weidenfeller maintient une fois de plus les siens « en vie » . Le pressing des hommes de Klopp ne suffit pas face à la conservation de balle de Tévez, ou même des bonnes pauses de Patrice Évra sur le côté gauche, et permet aux Turinois de respirer sans pression. À l'heure de jeu, une frappe de Kampl croit sonner la charge : à la suite de l'arrêt de Gigi Buffon, Jürgen Klopp intervient avec un double changement. Jakub Błaszczykowski pour Mkhitaryan, Adrián Ramos pour Bender.

Mais les Allemands n'auront même pas le temps de faire douter les Italiens. À la 69e minute, une superbe passe enroulée envoie Tévez dans la surface. L'Argentin sert parfaitement Morata, qui ne rate pas sa troisième opportunité : 0-2 ! Dix minutes plus tard, Pereyra sert une nouvelle fois Tévez sur un alignement douteux de la défense du Borussia : 0-3 ! Une minute après avoir fait tout le travail, Tévez sort sous l'ovation de son banc de touche. Simone Pepe et Matri auront même un peu de temps de jeu au terme d'une soirée rêvée pour les Bianconeri, mise de côté le coup reçu à l'épaule par Bonucci en toute fin de match. Impuissants à domicile, les Allemands n'auront tiré que 5 fois sur les cages de Gigi Buffon, sans jamais inquiéter les Italiens, qui auront frappé 10 fois. Massimiliano Allegri peut s'en féliciter : son équipe fait bien partie du top huit européen. Le mur jaune a au moins un an et demi pour préparer son prochain tifo continental.

À lire : les notes du match

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Markus Kaufmann
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 6
Tevez qui ce soir fait un gros bisou à ses anciens dirigeants.
Jarriveducalme! Niveau : Loisir
Nous vous annonçons que russel ne fera aucun commentaire en rapport avec le match de ce soir. Merci pour votre compréhension.
declaubianco Niveau : CFA2
Marchisio qui nous fait du Pirlo, Chiellini qui feinte, Matri et Pepe qui gambadent, la juve est en forme !!!!
Plzshutyourmouth Niveau : Loisir
Superbe performancede la juve face à un immense dortmund , dommage pour la sortie de pogba.

#jesuisunhypocrite.
Quelqu'un a osé parler de déclin ?
kingarturo32 Niveau : Loisir
rusSeul de retour dans sa forêt
shamoidor Niveau : DHR
Russel est au cul pé apres son prono foireux... Et n est pas disponiblr
Note : 7
Je sais que c'est une utopie, mais ce serait chouette que tous les SoFooters qui annonçaient la Juve perdante voire pire, humiliée, fasse amende honorable pour une fois.

Je vous promets qu'on effacera tout de notre côté et qu'on pourra repartir sur des bases plus saines, et je suis sûr que ça vous fera du bien plutôt que de vous planquer pendant une semaine, en position fœtale devant votre ordi.
Super Dupont Niveau : CFA2
La force de la Juve cette saison est de maitriser 2 schemas de jeu different. Ca restera complique contre les cadors, mais c'est un bel atout contre des equipes genre real qui sont incapables de surprendre.
Note : 6
Message posté par Plzshutyourmouth
Superbe performancede la juve face à un immense dortmund , dommage pour la sortie de pogba.

#jesuisunhypocrite.


#tuessurtouttrèsconmaisontepardonne
️j ejacule toutes MES plus grosses pensees bianconera sur le visage de russell et son declin
Marchisio merveilleux à la récup et à la baguette!
Evra qui va faire taire pas mal de ses détracteurs un match énorme.
Et puis Tevez, les buts, le contrôle du tempo et l'orientation du jeu.

Enorme match de la Juve
ian curtis " Dortmund je ne vois personne les arrêter en C1 cette année a par le bayern " , boom ! 3 a 0 la même journée que cette phrase et élimination du coup ...
en fait le déclin c'était celui du Borussia Dortmund
georgesleserpent Niveau : Loisir
Bon Bon Bon Bon !

Alors alors

-Il s'est passé ce que je prédit depuis une plombe, à savoir que la Juve semble enfin se sortir les doigts en Europe, et manifestement ça fait mal. 5-1 sur l'ensemble des deux matchs (et encore, le match aller est peu flatteur pour la Juve), face au BVB qui est dur à jouer en LDC, c'est du très bon. Pour moi ça fait 3 ans que la Juve est dans le top 5 européen. Les résultats en Europe semblent enfin venir.

-Tevez est un putin de joueur. Quand je pense qu'on se foutait de moi quand je le plaçais parmi les tous meilleurs 9 d'Europe en début de saison... Morata est franchement satisfaisant. Il m'a fait fermer ma gueule. Pogba est pas autant indispensable à la Juve que certains footix voudraient le faire croire (ceci sans remettre en cause son énorme potentiel). Vidal semble s'être sorti les doigts. Marchais est excellent en 6. La défense est très solide, et Barzagli va rappeler à tout le monde qui est le patron.

-Quoiqu'en dise certaines personnes qui présentent Conte comme le nouveau Sacchi et Allegri comme un gros naze, la saison que fait la Juve actuellement est la meilleur depuis longtemps. Très longtemps. Et m'est avis qu'Allegri n'y est pas étranger. Il a certes bénéficié d'un gros travail en amont de Conte, mais il fait passer un cap à cette équipe, du fait qu'il est (ouais je sais certains vont sauter au plafond) un très bon entraîneur.

-Enfin, très important, chers amis amateurs de série A, montrez vous plus dignes que les récents détracteurs de la série A, en n'y faisant par exemple pas allusions nomément. Merci d'avance. Car ces mêmes gens nous sortirons la fameuse excuse: "Dortmund est 12ème de la Buli, c'est la moindre des choses que la Juve leur file une branlée. 3-0 est même le minimum".Bref, laissons les parler. Les faits leur donnent et leur donneront tort




Bravo à la Juve. Enorme Bravo.
Curieux de savoir ce qu'aurait fait la Juventus si elle avait pu aligner ses meilleurs joueurs. En tout cas Weidenfeller aura pesé sur les deux confrontations. Attention à ne pa se croire trop beaux et mieux vaut faire profil bas.
shamoidor Niveau : DHR
Marchisio enorme tevez aussi ...
Toute l equipe a bien joue tactiquement gros blindage.
Russel tu avais raison la juve ce est pas la juve certe mais dortmund c est pire que l inter.
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Hors chambrage a deux balles comment pouvait on penser un seul instant que le Dortmund de cette année pouvait éliminer la Juve tellement les Allemands sont faibles.
Même Reus a été transparent, pour le reste un festival de déchet technique et de mauvais choix. La palme à Mkhitaryan qui est le symbole du joueur inutile actuellement.
Match il n'y a pas eu.

Pour le 1/4, Monaco serait un bon tirage, jouable face à Porto et l'A.Madrid actuel.
Paris me semble un poil au dessus en terme de potentiel.

Les 3 autres sont pour moi injouables pour la Juve.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 122