Tévez de retour à Boca, vraiment ?

C'est le bruit qui court dans tout le pays. Carlos Tévez, au top de sa forme, compterait quitter la Juve dès la fin de saison pour retrouver Boca Juniors, son club de cœur. Mais peut-on réellement y croire ? Non, dirait la froide réalité financière. Oui, lui répondrait le mythe argentin du « joueur du peuple » .

Modififié
3 16
Tévez à Boca ? On connaît la chanson. Carlitos le répète depuis ses tout premiers pas en Angleterre, pays qui le rendait « malheureux » et où il jouait par « sacrifice » , pour reprendre ses propres termes. Sa nostalgie et son amour pour le maillot xeneize, accessoirement le plus porté d'Argentine, l'Apache le raconte à qui veut bien l'entendre. À El Pais, notamment, il y a quelques semaines. « Moi, je suis complètement fan de Boca. Toute ma famille l'est. J'ai réalisé un rêve en jouant et gagnant pour eux. Boca, c'est... je ne sais pas, une passion inexplicable. Si tu vas voir n'importe quelle autre équipe et qu'elle joue mal, les supporters commencent à s'impatienter et à insulter. À la Bombonera, non. Là-bas, c'est toujours du bonheur. » En rejoignant la Juve en 2013, Tévez envoie un message au peuple bostero : « C'est le dernier contrat que je signe avant de rentrer à Boca, où je terminerai ma carrière. J'ai signé pour trois ans ici, pas pour quatre ou cinq. Ça veut dire quelque chose. » Date officielle du retour à la maison : juin 2016, donc.

Élections à l'horizon


Sauf que, depuis plusieurs semaines, la rumeur se propage au pays. Le « joueur du peuple » rentrerait en fait dès cet été. Enfin dès cet hiver (austral). L'Apache a déjà convaincu Daniel Osvaldo de venir donner un peu d'amour et de passion à La Bombonera pour ce semestre. À la fin de la saison, après la Copa América, le meilleur buteur de Serie A prendrait le relais. Daniel Angelici, le président xeneize, l'a évoqué à sa façon. « Ça ne me surprendrait pas qu'il arrive en juin. On n'en peut plus d'attendre de le revoir porter notre maillot. » Une déclaration très politique pour ce proche de Macri, qui a viré Bianchi et - indirectement - Riquelme. En cette année doublement électorale (pour la présidence de Boca et celle de la nation), ramener la plus grande idole du club encore en activité - et le joueur le plus populaire du pays - serait évidemment un énorme coup pour ceux qui y participent. Les médias locaux, eux, se sont officiellement enflammés le jour où Titi Férnandez, journaliste vedette de la télé argentine, supporter et « spécialiste » de Boca, a balancé une bombe. « J'ai confiance en ma source et je confirme l'information : le 12 juillet contre Quilmes et le 19 contre Belgrano, Carlos Tévez jouera avec le maillot de Boca. »

Un personnage à part


Titi, qui a tragiquement perdu sa fille au Brésil, va-t-il un peu vite en besogne ? Une chose est sûre, en juin, Carlitos aura encore une année de contrat. Et la Juve, qui lui a proposé un chèque en blanc pour une rénovation, n'a pas l'intention de lâcher sa star comme ça. Pourquoi y croire, alors ? Parce que Tévez est un personnage unique dans le foot argentin. L'Apache n'est pas le meilleur joueur du monde, il n'est pas le capitaine de la sélection, il n'a pas gagné quatre Ballons d'or, mais contrairement à Messi, il a tous les droits. Parce qu'il vient de tout en bas, comme Diego. Parce qu'il est de Boca, comme Roman. Parce qu'il a tout gagné en Argentine avant de partir : la Copa Libertadores, l'Intercontinental, la Sudamericana et le championnat. C'était en 2003, au Cilindro, le stade de Racing. Sur les grillages, Tévez, qui avait refusé le Mondial Sub 20 pour jouer l'Intercontinental avec Boca (victoire aux TAB contre le Milan AC), chantait avec la barrabrava : « La sélection, la sélection, elle va se faire foutre » . N'importe qui se serait vu refuser à vie le maillot de l'Albiceleste. Pas Carlitos. C'est Maradona, lors du Mondial sudafricain, qui le dit : « Tévez est l'idole du peuple. Il est au-dessus de Messi et de moi. »

Devenir une légende


C'est toute la question. Tévez a déjà préféré Boca à la sélection. En rentrant en juin, alors qu'il est dans la meilleure forme de sa vie et que des millions d'euros lui sont garantis en Europe, il deviendrait une légende vivante. Un mythe. Riquelme aimait rappeler que les supporters de Boca l'avaient placé devant Maradona dans leur cœur. El Ultimo Diez pourrait avoir un nouveau concurrent. D'autant que cette année, Copa América oblige, les demi-finales et finales de la Libertadores auront lieu plus tard, en juillet. Or, Boca, idéalement lancé, fait partie des favoris. L'apport de l'Apache sur le finish pourrait avoir son importance. Les Bosteros - qui n'ont pas oublié cette demi-finale face à River en 2004, quand leur buteur se faisait expulser après avoir célébré un but au Monumental en imitant une poule (le surnom de River) - en rêvent déjà. Posséder l'un des meilleurs attaquants du monde dans un championnat aussi moyen serait autant un exploit qu'une fierté. Pour le joueur, ce serait marquer à jamais l'histoire d'un club, d'un pays, et sans doute du football.


Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Juventine7 Niveau : CFA2
Il ira jusqu'à la fin de son contrat.
Milan_forza18 Niveau : CFA
La juve fera aucun obstacle à Tevez .lui est lui seul décidera de ce qu'il fera !a Turin il se plait est adore l'Italie comme tout les argentin d'ailleurs....on peut dire les cousin argentin d'ailleurs vu l'histoire entre ces 2pays .pour le championnat italien il serait bien qu'il reste 1ans de plus...mais Tevez de retour à boca c'est beau aussi!
"La juve fera aucun obstacle à Tevez"

Je crois qu'on peut dire ça. Et ajouter que les juventini le remercierait et lui souhaiterait du succès. Même ceux qui cherchaient un exorciste le joueur où on lui a donné le N°10.
Il a déjà dit plusieurs fois qu'il comptait honorer son contrat à la Juve avant de rentrer, donc en juin 2016.
Note : 2
Leo c'est bien la première fois que je vois un de tes articles avec un peu d'approximation , et un peu fantasmé aussi ! ;)

La raison du faite que le pret de Osvaldo * soit devenu possible , l'embrouille avec Icardi donc une expulsion de l'effectif de Internazional Milano , et une demi saison en tribune de Southampton promit en cas de retour en Angleterre !
* Avec une réel volonté de jouer pour Boca aussi lui qui se revendique supporter du club , bien qu'il soit de Huracan a la base .

Carlitos Tevez est pas le protagoniste de la venu Osvaldo , par contre lui peut se convaincre de retourner du coté de la Ribera après son contrat de la Juve en 2016 !

Le voir retourner 1 an avant la fin de son contrat , est une utopie , avec sa valeur marchande de plus de 20 millions d'euro , ou meme nike l'équipementier yanqui de Boca ne pourrait faire face !

Je doit avouer que tes articles sur le championnat Argentin sont d'une grande qualité , tu régales , j'adore les lires , et que c'est ma principal raison de venir sur le site , en dehors d'autres discussion sur des clubs Européens ..
Abrazo :)
Si il venait à partir en fin de saison, c'est vrai qu'il serait difficile de lui en vouloir.

Sa carrière a la Juve est quand même assez particulière, tout le monde savait que c'était un grand footballeur dans le passé mais quand il est arrivé c'était au choix : un hasbeen, un fouteur de merde, un joueur avant tout vénal et effectivement cerise sur le gâteau on lui donne le fameux numéro 10 ! Et on connait le résultat.

Sacré joueur, dommage qu'il se soit perdu à City.
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Note : 1
ce serait une énorme perte pour la Juve...Je n'ose même pas y penser.
Message posté par Trap
"La juve fera aucun obstacle à Tevez"

Je crois qu'on peut dire ça. Et ajouter que les juventini le remercierait et lui souhaiterait du succès. Même ceux qui cherchaient un exorciste le joueur où on lui a donné le N°10.


Pour le coup, je pense le contraire. Ce n'est pas le premier article ou brève que je vois annoncer le départ de Tévez à Boca dès l'été 2015 et, sans vouloir manquer de respect à personne, je les trouve très naïfs. Un départ dès cet été, ça voudrait donc dire que la Juve le laisse gracieusement partir, comme l'avait lui-même demandé le président de Boca. Et honnêtement, je ne pense pas que les dirigeants juventini soient la bande de bisounours qui laissera partir Tévez à un an du terme de son contrat, à son meilleur niveau, après avoir quand même investit pas mal d'argent sur lui (12 M€ + 5 M€ annuels). Tévez et Boca peuvent attendre 2016, ça ne fera de mal à personne !
Red Devil Niveau : CFA2
Le plus déroutant des mercenaires! Ce mec mouille le maillot comme pas possible, se défonce sur le terrain, un vrai pitbull, par contre zéro amour du maillot (ou attachement au club du moins), on sens qu'il peut partir du jour au lendemain et que ça ne lui ferait rien du tout (le mec en je ne sais combien d'années en Angleterre n'a jamais appris l'anglais). Le prototype du mercenaire parfait, en somme. Malgré toutes ses qualités indéniables, je n'ai jamais pu kiffer ce joueur (et ne lui ai jamais pardonné le passage direct à City). Après, je ne le suis pas trop depuis qu'il est à la Juve, peut être est-il enfin heureux sous le soleil italien? À mon avis, il ira au bout de son contrat, et signera gratuitement au Milan ou à la Roma en répétant qu'il n'y que Boca dans son coeur.
Message posté par TheFifthBeatle


Pour le coup, je pense le contraire. Ce n'est pas le premier article ou brève que je vois annoncer le départ de Tévez à Boca dès l'été 2015 et, sans vouloir manquer de respect à personne, je les trouve très naïfs. Un départ dès cet été, ça voudrait donc dire que la Juve le laisse gracieusement partir, comme l'avait lui-même demandé le président de Boca. Et honnêtement, je ne pense pas que les dirigeants juventini soient la bande de bisounours qui laissera partir Tévez à un an du terme de son contrat, à son meilleur niveau, après avoir quand même investit pas mal d'argent sur lui (12 M€ + 5 M€ annuels). Tévez et Boca peuvent attendre 2016, ça ne fera de mal à personne !


Mais je n'ai pas dit gratuitement. Simplement, si le joueur voulait vraiment partir, je pense qu'ils préfèreraient lui accorder son bon de sortie et le valoriser au lieu de le laisser libre en 2016 en fin de contrat.
Nous sommes bien d'accord pour les bisounours.
Message posté par Red Devil
Le plus déroutant des mercenaires! Ce mec mouille le maillot comme pas possible, se défonce sur le terrain, un vrai pitbull, par contre zéro amour du maillot (ou attachement au club du moins), on sens qu'il peut partir du jour au lendemain et que ça ne lui ferait rien du tout (le mec en je ne sais combien d'années en Angleterre n'a jamais appris l'anglais). Le prototype du mercenaire parfait, en somme. Malgré toutes ses qualités indéniables, je n'ai jamais pu kiffer ce joueur (et ne lui ai jamais pardonné le passage direct à City). Après, je ne le suis pas trop depuis qu'il est à la Juve, peut être est-il enfin heureux sous le soleil italien? À mon avis, il ira au bout de son contrat, et signera gratuitement au Milan ou à la Roma en répétant qu'il n'y que Boca dans son coeur.


Aguero non plus ne parle pas Anglais il me semble après quelques années à City. C'est surement plus dur pour un Sud Americain de se sentir bien en Angleterre plutot que dans un pays latin comme l'Espagne ou l'Italie.
Je pense surtout que l'image de mercenaire qu'on lui avait collé en Angleterre est fausse (même si le passage de United à City...). Je vois plutôt un mec qui veut juste jouer au foot et ça se voit dans son implication sur le terrain, à son époque anglaise il a probablement mal été influencé par son agent Joorabchian.
Message posté par Trap


Mais je n'ai pas dit gratuitement. Simplement, si le joueur voulait vraiment partir, je pense qu'ils préfèreraient lui accorder son bon de sortie et le valoriser au lieu de le laisser libre en 2016 en fin de contrat.
Nous sommes bien d'accord pour les bisounours.


Ok. Je dis ça parce qu'il me semble avoir lu une déclaration du président de Boca demandant à la Juve de le libérer gratuitement. Et d'ailleurs, je n'imagine pas le club argentin avoir les fonds pour s'acquitter d'une juste compensation financière. Enfin, si l'article dit juste sur la volonté des dirigeants de le faire prolonger, on ne se dirige pas vers une libération précoce facilitée.

2016 me semble vraiment la bonne date pour le départ de Tévez, pour tout le monde.
Message posté par TheFifthBeatle


Ok. Je dis ça parce qu'il me semble avoir lu une déclaration du président de Boca demandant à la Juve de le libérer gratuitement. Et d'ailleurs, je n'imagine pas le club argentin avoir les fonds pour s'acquitter d'une juste compensation financière. Enfin, si l'article dit juste sur la volonté des dirigeants de le faire prolonger, on ne se dirige pas vers une libération précoce facilitée.

2016 me semble vraiment la bonne date pour le départ de Tévez, pour tout le monde.


Je crois que le président de boca ne sait pas que gratuit dans le vocabulaire Marotta, ça ne fonctionne que dans le sens entrée ou pour se débarrasser d'un point mort comme Giovinco. Mais je suis d'accord avec toi pour trouver l'hypothèse d'un départ avancé plus qu'improbable.
On peut d'ailleurs se reporter à l'interview de Veron où il expliquait l'amour de Tevez pour Boca mais aussi qu'il se sentait parfaitement bien à la Juventus.
En tous cas, les étiquettes qu'on a collé à Tevez, style mercenaire ou fouteur de m... ont l'air aussi sérieuses que son surpoids lors du transfert à la Juve.
Message posté par Red Devil
Le plus déroutant des mercenaires! Ce mec mouille le maillot comme pas possible, se défonce sur le terrain, un vrai pitbull, par contre zéro amour du maillot (ou attachement au club du moins), on sens qu'il peut partir du jour au lendemain et que ça ne lui ferait rien du tout (le mec en je ne sais combien d'années en Angleterre n'a jamais appris l'anglais). Le prototype du mercenaire parfait, en somme. Malgré toutes ses qualités indéniables, je n'ai jamais pu kiffer ce joueur (et ne lui ai jamais pardonné le passage direct à City). Après, je ne le suis pas trop depuis qu'il est à la Juve, peut être est-il enfin heureux sous le soleil italien? À mon avis, il ira au bout de son contrat, et signera gratuitement au Milan ou à la Roma en répétant qu'il n'y que Boca dans son coeur.


Pour comprendre ta déroute je te propose une petite expérience de pensée. Imagine toi que toi, star de manchester utd et fan depuis toujours de cette équipe parte pour des raison économiques et footballistique dans le meilleur championnat du monde (la primiera A argentina) pour disons riber plate. La tu y gagne des titres de l'argent et l'amour de tes supporters mais pour une mauvaise entente avec ton coach tu décides de partir. L'autre grand club de la ville et grand rival de riber te propose un meilleur salaire et être la star incontestée de ta nouvelle équipe, tu refuse? Sachant que tu es un professionnel et que ton amour inconditionnel et éternel est dévoué a manchester?

Les gars de manière générale il faut vous mettre dans la tête que les joueurs sudaméricains viennent en europe pour l'argent pas pour l'amour du maillot. Leur club de coeur n'est pas arsenal ou barcelone meme si il le dise, mais boca, independiente, belgrano, famenco, corinthians ou je ne sais qui. Bien sur que ce n'est pas la même chose de jouer a west ham qu'a manchester mais un tevez par exemple ne va pas se faire d'états d'âmes si il passe de utd a city. Par contre il ne jouera jamais à riber, ça tu peux en être sur. Et puis franchement, le critiquer pour l'anglais (qu'il comprend d'ailleur mais qu'il ne parle pas très bien) alors que les anglais doivent être parmis les peuples qui se préoccupent le moins d'apprendre une autre langue.
12presente, merci ! on a le même avis. Surtout que c'est pas à un Argentin que tu vas apprendre ce qu'est l'amour du maillot ! Ils reviennent tous dans leurs clubs de leur début pour la fin de carrière. Même des mecs comme Trezeguet ou Camoranezi qui ont joué pour d'autres sélection, voulaient finir au pays ...


En tout cas si il revient je vais être comme un taré !!!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Lorient plein d'espoir
3 16