Terry : Warnock prône la tolérance 0

Modififié
0 2
La polémique autour des supporters enfle en Angleterre. La réaction des supporters de Chelsea à l’affaire entre Anton Ferdinand et John Terry fait grincer beaucoup de dents.

Neil Warnock, le manager des Queens Park Rangers, a très peu goûté aux récents
débordements des supporters de Chelsea à l’encontre de son défenseur. Mercredi, en marge
de la rencontre de Ligue des Champions face à Genk, les fans des Blues ont repris en cœur
: « Ferdinand, nous savons ce que tu es » . Un chant qui a provoqué un bordel outre-Manche
et qui a obligé le club à se désolidariser de ses supporters.

Pour Warnock, il n’y a qu’une solution pour éradiquer ce genre de débordements : «  Il
faut les mettre en prison pour deux ans
 » . Car pour le manager de QPR, le problème est
plus profond : « Je ne parle que de ce chant, mais j’ai bien peur que dans la société
d’aujourd’hui, plus rien ne me surprenne. Il n’y a qu’à voir ce que subissent les coachs
quand Liverpool et Manchester se rencontrent
 » . Selon lui, si la violence physique a
plutôt été éradiquée des stades, la violence verbale est toujours bien présente. Un
problème que les autorités doivent prendre sérieusement à bras le corps.

Pour finir, le manager anglais se félicite de l’attitude de son défenseur : «  Anton est
resté concentré sur le football
 » . Et c’est sûrement ce qu’il va devoir faire même si des
supporters continuent à le prendre à partie injustement.
CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

One Night Stand Niveau : DHR
Allez Anton, écoute ton coach. Les supporters de Chelsea sont pas les plus intelligents.

GO SPURS!
Paul_101_Moro Niveau : District
'Tit precision : Les supporteurs de Chelsea ont scande a propos de Anton Ferdinand ' You know what you are,' - 'Tu sais ce que tu es'. Encore plus haineux.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2