Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 23 Résultats Classements Options

Terry : Warnock prône la tolérance 0

Modififié
La polémique autour des supporters enfle en Angleterre. La réaction des supporters de Chelsea à l’affaire entre Anton Ferdinand et John Terry fait grincer beaucoup de dents.

Neil Warnock, le manager des Queens Park Rangers, a très peu goûté aux récents
débordements des supporters de Chelsea à l’encontre de son défenseur. Mercredi, en marge
de la rencontre de Ligue des Champions face à Genk, les fans des Blues ont repris en cœur
: « Ferdinand, nous savons ce que tu es » . Un chant qui a provoqué un bordel outre-Manche
et qui a obligé le club à se désolidariser de ses supporters.

Pour Warnock, il n’y a qu’une solution pour éradiquer ce genre de débordements : «  Il
faut les mettre en prison pour deux ans
 » . Car pour le manager de QPR, le problème est
plus profond : « Je ne parle que de ce chant, mais j’ai bien peur que dans la société
d’aujourd’hui, plus rien ne me surprenne. Il n’y a qu’à voir ce que subissent les coachs
quand Liverpool et Manchester se rencontrent
 » . Selon lui, si la violence physique a

plutôt été éradiquée des stades, la violence verbale est toujours bien présente. Un
problème que les autorités doivent prendre sérieusement à bras le corps.

Pour finir, le manager anglais se félicite de l’attitude de son défenseur : «  Anton est
resté concentré sur le football
 » . Et c’est sûrement ce qu’il va devoir faire même si des
supporters continuent à le prendre à partie injustement.
CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Le duo Berlusconi-Galliani débarque à Monza 13
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
Hier à 16:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1