1. //
  2. //
  3. // Chelsea-Watford (4-3)

Terry, le meilleur et le pire

Pour son avant-dernier match à Stamford Bridge, John Terry a proposé un résumé condensé de sa carrière avec les Blues. À savoir du très bon, mais aussi du très mauvais. Et, bien entendu, du succès.

Modififié
Forcément, au bout des 90 minutes, l’émotion lui est arrivée en pleine gueule. Sous les feux d’artifice qui fêtaient le sixième titre de son club adoré, les larmes ont failli couler. Mais comme il s’y était préparé, John Terry a simplement apprécié le moment. Tout Stamford Bridge, qui le reverra certainement une dernière fois le week-end prochain pour la dernière journée de Premier League avant son départ définitif, s’attendait à ce qu’Antonio Conte lui offre une avant-dernière titularisation ce lundi soir face à Watford, trois jours après l’officialisation du sacre. Et le Bridge attendait également de voir son capitaine se comporter comme il l’avait toujours fait. Autant dire que les supporters ont été servis.

Un tacle... de la tête


Car en une heure trente, Terry leur a proposé un condensé de tout ce qu’il leur avait déjà montré depuis près de vingt ans avec le maillot bleu sur le dos. Le meilleur comme le pire. Le meilleur d’abord, avec l’ouverture du score (sur corner bien sûr), et la célébration d’amour qui va avec, l’arrière central tapant du poing sur son cœur. L’endroit du seul blason qu’il ait connu (Nottingham Forest ? Oubliez ces six minuscules matchs qui n’ont jamais compté). Cette réalisation, la 67e toutes compétitions confondues de JT avec Chelsea (et sans doute la dernière), est symbolique à plus d’un titre, et renforce les statistiques du défenseur le plus efficace de l’histoire de la Premier League (41 buts). Elle lui permet aussi de marquer en championnat pour la dix-septième saison d’affilée (!). Le meilleur, toujours, avec ce sens du sacrifice dingue. En deuxième période, on a ainsi vu l’Anglais tacler... avec la tête. Rien d’étonnant quand on connaît le bonhomme, qui aurait pu vendre ses quatre membres pour empêcher un but adverse. S’il n’a évidemment plus ses jambes de vingt ans, Terry garde, et gardera toujours cette détermination folle. Celle-là même qui l’a amené aussi loin.

Des bourdes et du succès


Le pire, aussi, avec une bourde juste après son pion, lorsqu'il a littéralement donné l’égalisation à Étienne Capoue. Pour les plus vicieux, cela aura rappelé sa glissade sur son penalty qui empêcha un premier trophée en Ligue des champions un certain 21 mai 2008 à Moscou. Pour les plus attentifs, cette erreur confirmera juste que Terry n’était intrinsèquement parlant pas le meilleur élément défensif de la planète, et qu’il n’était jamais à l'abri d’une faute de concentration ou d’un retard de dynamisme dû à sa lenteur naturelle. Et puis, il y a le reste. Il y a ce brassard qui lui donne le droit d’aller négocier avec l’arbitre et défendre un pote qui a mérité (ou pas) un carton jaune. Ce lundi soir, ce fut pour le jeune Nathaniel Chalobah. Il y a cette grande gueule qui n’hésite pas à aller calmer tout le monde lorsque les tensions commencent à se faire trop fortes. Parce que non, personne n’a le droit de gâcher une soirée programmée pour lui. Enfin, et surtout, il y a la victoire dans la souffrance. Celle qu’il a arrachée de ses tripes, celle qu’il a rêvée même si elle ne sert pas toujours à grand-chose, celle pour qui il s’est battu à chaque seconde bleue, celle qui l’a notamment couronné cinq fois roi d’Angleterre et deux fois champion d’Europe... Que la fin soit proche ne transforme rien : John Terry ne changera jamais.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
Note : 2
J'ai toujours applaudi à chaque défaite de club depuis près de quinze ans, et pourtant je n'ai jamais réussi à trouver ce type antipathique...toujours bien aimé sa bonne gueule de rosbeef ainsi que son aura sur le terrain.

Et puis il a un homonyme qui jouait dans LOST, aussi.

Souhaitons aux Anglais d'en retrouver un comme lui !
Gueule de rosbeef ? J'ai toujours trouvé qu'il avait une bonne bouille de marseillais:

Haha!
Simon 1661 Niveau : DHR
Perso j'ai toujours trouvé qu'il ressemblait à Chandler Bing
Ce commentaire a été modifié.
Ciao !

@Italia90, un oubli dans mon post plus bas.
Salut aquatre !
Oh, du moment que tu m'appelles "laid pote", comme plus bas, ça me va très bien ! A la tienne.
4 réponses à ce commentaire.
Y Juan Mataba Niveau : DHR
Son penalty en 2008 je ne le remercierais jamais assez bordel, quel panard de le voir glisser.

Un des derniers vestiges du " vrai " football anglais comme on l'aime, après Scholes, Giggs, Lampard, Gerrard... Il reste bien l'ombre de Rooney mais ça ne suffira pas à redonner du baume au coeur des amoureux de ce football, pas toujours académique mais qui nous faisait vibrer. De ces joueurs droits dans leurs bottes et qui pensait à la victoire sur le terrain et pas au nombre de likes qu'il feront sur leur photo Instagram d'après-match, ceux qui couchaient avec la femme de leur coéqui... Oh wait, ça c'était pas obligatoire.

Repose toi bien JT, en espérant te revoir sur les terrains avec tout le succès que tu as déjà connu.
Ce commentaire a été modifié.
Droits dans leurs bottes? Dans leur b*te plutot ?


http://www.sofoot.com/nouveau-scandale- … 43109.html

Giggs

http://www.sofoot.com/top-10-scandales- … 29913.html
Featuring Terry Lampard Ferdinand

http://archives-lepost.huffingtonpost.f … rison.html

Gerrard.

Je ne fais pas de comparaison, juste faut pas trop triper sur "le bon vieux temps quand tout marchais droit et que les hommes étaient encore des hommes".

Bonne nuit ZizouG Mara et les potes.
Marchait*

Ca serait bien une fonction edit.
Y Juan Mataba Niveau : DHR
Et qu'est ce que ça peut faire qu'ils aient le démon dans leur caleçon ? George Best ne vivait que pour l'alcool et les femmes et pourtant balle au pied c'était un semi-dieu, Maradona se droguait et c'est une légende du football.

Moi je tripe sur les joueurs en soit, pas sur leur mode de vie ou quoique ce soit, puis avoir des joueurs aussi fidèles à leurs couleurs ça me fait triper effectivement, et je regrette de football là.
ludwig von 88 Niveau : Loisir
Tout à fait d'accord avec toi... une seule vérité le terrain sinon tu n'es pas bien car il est difficile de trouver un footeux droit dans ses bottes toute sa carrière... je pense que c'est ce qui plaît aux footix: comme ils ne comprennent pas le jeu alors c'est plus excitant le "quand même benzema faire ça à un ami..." ou le "ils ne s'aiment pas trop" lorsque le 9 frappe au but sans la donner à son pote... leur dieu Guy qui commente sur canal, tout simplement une honte... je me demande même si le mec capté quelque chose au foot...
4 réponses à ce commentaire.
Note : 4
John Terry est une légende. Ses 800 matchs et son palmarès parlent pour lui. Retour sur une carrière riche en émotions.

[img]http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2013/07/11/article-2360776-0029A94600000258-636_634x400.jpg[/img]

John Terry rêvait d'embrasser une carrière de Manager chez Daddy's day, une petite start up appartenant à son oncle unijambiste afin de promouvoir cette marque de Ketchup sauce British sur le marché Asiatique pour concurrencer le Wasabi.

[img]https://bigrab.files.wordpress.com/2010/02/john-terry-with-the-daddi-0012.jpg[/img]

Mais une brusque éruption cutanée faciale lors d'une présentation du produit, l'a exposé à une réaction biochimique dont les effets visibles sont restés apparents un long moment avant de s'estomper. Le toubib est formel et insiste sur le fait que son hypophyse et ses glandes surrénales sont désormais surdéveloppés ainsi que l'epaisseur de sa boite cranienne, augmentant de 23% en un temps record!

[img]http://www.whoateallthepies.tv/jt%20mask.JPG[/img]

John compris alors que son destin était tout tracé avec de telles capacités. Sentant monter la ferveur dans son entrejambe, Il se décida à être footballeur et jouer pour l'équipe d'Ongle-Terre et sur ses gentes dames. Annonçant la nouvelle a son père, qui était occupé à sucrer son yahourt, celui ci lui rétorqua : "toujours avancer d'une ligne pour les mettre hors jeu"

[img]http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2009/11/08/article-1226103-07221E76000005DC-703_468x420.jpg[/img]

Devenu défenseur hors pair, il débarque à Chelski, sombre club de la capitale piloté par un magnat du gaz moutarde amateur de Ketchup Daddy's day. Joueur de l'année 2005 en BPL et capitaine emblématique des 3 lionceaux, John Terry entre dans la cour des grands en étant capitaine d'un Chelsea Champion en plein renouveau, agrémentant ses prestations par une technique d'interception hors du commun.

[img]http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2015/01/20/24E2678B00000578-0-image-a-21_1421798370533.jpg[/img]

Capitaine habile,intelligent dans le placement et doté d'un solide jeu de tête, il signa la lente descente aux enfers d'Abou Diaby par ce contact hélas fatal. Le futur homme de verre nous avait fait part de son inquiètude après match :

"Ca a fait crac comme une biscotte"

[img]https://www.thesun.co.uk/wp-content/uploads/2016/04/1691143.main_image.jpg?strip=all[/img]

John se sentit alors invincible et mena ses troupes à l'assaut de cette divine compétition qu'est la coupe aux Grandnoreilles. John, débordant d'énergie, était au sommet de son art.

[img]http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2008/05_01/093terryDM_468x325.jpg[/img]

Nous sommes en 2008 et le Chelski de Roman Avalmabitch affronte le Manchaussettes de Tristiano Gourmandise. Mais c'était sans compter sur les effets secondaires de son pouvoir qui commençaient à apparaître. Son hypophyse lui jouant des siennes, son mental en acier reçut le contrecoup. Et le destin de cette finale de CGN (coupe Grandnoreilles ndlr) fut perdue par un coup du sort, une glissade sur une malheureuse peau de banane lancée par Anton Ferdinand, alors assis en tribune et attendant le moment fatidique de sa revanche.

[img]http://media.boreme.com/post_media/2008/john-terry-penalty-miss-2-1.jpg[/img]

La CGN s'envola pour d'autres cieux. Et John Terry dut subir un slam en jamaicain de Rio Ferdinand, vite interrompu par les amis de Terry, voyant là une opportunité pour John de se servir de son coup de casque fulgurant.

[img]http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2008/04_05/rioGTY2604_468x320.jpg[/img]

En parlant de coups de casques, commença alors une lente et insidieuse montée de libido dans les veines de John Terry suite à cette défaite, et qui allaient ternir ses performances sportives mais qui allait booster dans le même temps le cour de l'action Condom and Co. Le rythme allait être infernal, fallait s'y préparer à l'avance.

[img]http://i127.photobucket.com/albums/p143/zococl/terrypullpants.jpg[/img]

Il se murmurait dans les coulisses du foot que John Terry se surnommait Daddy's day quand les symptomes apparaissaient, ce qui lui valaient parfois quelques fâcheux oublis post action.

[img]http://i127.photobucket.com/albums/p143/zococl/band.jpg[/img]

Tout cela embarrasse notre champion aux neurones musclés au ketchup familial, qui voit ses préliminaires ultrasecrets exposés dans les tabloids Anglais.

[img]http://fav-store.top/img/m/0/f/m0f3b4cc26f5f6c9b966b2c051ecb0516o0.jpg[/img]

Il ne peut alors faire autrement. Réactiver ses super pouvoirs Daddy's day en se sniffant une nouvelle bouffée de cette dangereuse mixture, tans pis pour les effets néfastes à haute dose...

[img]http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/00673/terry1_673098c.jpg[/img]

...et remporter la CGN pour faire oublier cette maudite image que lui a causé le ketchup de tonton. Ce qu'il fera en 2012 avec l'aide d'un asiatique venu racheter ses actions Daddy's day en échange d'un parcours chanceux en CGN du nom de Grobato Dimatelo. Il lui avait pourtant dit : "Avec 4 cochons égorgés la veille de chaque match, le destin nous sourira" Cependant, de nouvelles pulsions virent le soir même de la finale, ce qu'on peut appeler tout bonnement "le burnout". "Les chats, les chiens,tout ce que tu veux, mais pas les enfants John ! " Lui glissa-t-il à l'oreille...

[img]http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2012/05/20/article-0-132F4788000005DC-354_634x443.jpg[/img]

Sélectionné à l'Euro 2000 flouzes, John et ses coéquipiers perdront aux penalties en quart de finale. Mais il aura surtout ses frasques de Daddy's day le précéder, quand il tendit l'oreille lors de la séance de tirs aux buts et entendit Bonucci chuchoter à Balotelli "Un petit conseil d'un futur ancien à un noob comme toi : Shhhhh....Ne surtout pas divulger le nom de ta femme quand John Terry est là, pigé !?"

[img]http://i1.mirror.co.uk/incoming/article901028.ece/ALTERNATES/s615/Italy-v-Ireland--Group-C-UEFA-EURO-2012.jpg[/img]

Ce qu'il faut retenir de son parcours, c'est que Johny Daddy Terry ne choisissait pas ses matchs, était toujours au taquet et prêt à aller au feu. Rarement inquiété par les arbitres car toujours dans le bon tempo et la bonne agressivité, John savait aussi montrer du respect pour cette profession si peu valorisée, ce qui renforça encore plus la légende.

[img]https://pbs.twimg.com/media/Avx4tezCQAI_93u.jpg[/img]

On se quitte en musique avec un morceau mythique adulé par John himself dans son enfance.

https://www.youtube.com/watch?v=V0PisGe66mY

















Note : 1
Merci pour cette prose terryble !
Note : 1
Arff...Merci Ialia. Y'a quelques coquilles et c'est dommage, j'esperais que les photos apparaissent. J'ai pondu ça au milieu de la nuit au sortir d'un songe. J'espère que certains apprécieront. :)
Tu m'as bien fait triper ;)
Ou plutôt "t(e)rryper"
Sulley l'otarie Niveau : Loisir
Sacré inspiration que tu nous a pondu là Cervantès. C'était énorme.
5 réponses à ce commentaire.
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  09:08  //  Supporter de Bordeaux
Mais euh.. Son but d'hier soir il le met pas du tout avec la tête.. C'est une sorte de tacle / reprise de volée...
 //  10:32  //  Supporter du Red Star
Et on sait ce qu'il va faire l'année prochaine? Il va intégrer le staff?
Chez_gue_Varane Niveau : DHR
Je l'ai détesté ce type mais je suis obligé de mettre ma mauvaise foi de côté et reconnaître que c'est un joueur hors norme. Allez quand même un petit pique pour son peno en finale de la LDC .. . Bon vent Terry !
ArtAuGant Niveau : DHR
Reste à savoir quel coéquipier il a cocufié après le match pour que sa carrière soit résumée en une soirée
Ce commentaire a été modifié.
 //  21:08  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 2
Je l'ai toujours kiffé le John Terry. Un symbole à Chelsea et du foot anglais des années 2000.

Dans la tradition de plusieurs grandes figures du football anglais des 30 dernières années : mentalité parfois dégeulasse, des propos controversés, des histoires que seuls les Anglais nous produisent, du vice, de l'engement mais toujours là, prêt aller au charbon, décisif, palmarès XXL (5 PL, 5 Cup, 1 LDC), l'un des tous meilleurs centraux sur la période 2004-2010, une carrière internationale râtée comme tous les autres de sa génération.
Un Anglais, un vrai, le captain de Chelsea, John Terry quoi. c'est peut être cliché ce que je vais dire mais la PL perd encore une partie de ses racines et culture british avec lui. Enfin, je lui souhaite de finir sur une victoire en Cup. Par la grande porte.
La Cup ? Pour le Mou la Cup
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 8
Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 22
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 25 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 21 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6
lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 40 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16
À lire ensuite
Chelsea prolonge sa fête