Taylor avait la mononucléose

0 0
Matthew Taylor, milieu de terrain des Bolton Wanderers, ne fait pas une saison dégueu au sein d'une équipe bien vilaine : 34 matches en Premier League pour 8 buts dont 3 pénos, soit un peu plus de 20% des buts de Bolton cette saison.

Pourtant Taylor a révélé à la BBC Radio Manchester qu'il avait plutôt eu du mal cette année en raison d'une sale maladie : «  Je ne me sentais pas moi-même et je suis allé faire un test sanguin. Il a montré que durant les six derniers mois, j'avais la mononucléose infectieuse » .

Appelée également « la maladie du baiser » , cette mononucléose se transmet par la salive, provoque des céphalées, malaises, des frissons et en cas d'activité physique répétée peut entraîner une rupture de la rate.

Aujourd'hui guéri, Taylor a vraiment eu le nez creux puisque samedi dernier, il a inscrit les deux buts de Bolton, victorieux à Stoke City (1-2).

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0