1. // Billet d'humeur
  2. // Taxe Hollande

Taxe à la gorge

François Hollande vient de perdre un petit millier de voix. Car à en croire Christophe Jallet, les footballeurs risquent de ne plus lui accorder leur suffrage depuis qu’il a annoncé l’instauration d’une imposition à hauteur de 75% au-delà d’un million d’euros de revenus annuels. Une fois la terrible menace énoncée, il s’avère très difficile de déterminer ce qui est le pire dans une telle déclaration : la démagogie du candidat socialiste qui cherche s’attirer la sympathie de Mélenchon et de son électorat à peu de frais ou bien la tentative de la part du joueur du PSG de nous convaincre que les pros auraient pu voter PS.

Modififié
0 71
C’est devenu une sorte de running gag. La présidentielle vient de connaître un énième « sérieux » coup d’accélérateur. Soucieux de ne pas laisser Sarkozy dicter le rythme de la campagne pendant que le Front de gauche grignote des points, le président du conseil général de Corrèze a dégainé le parfait argument pour séduire à gauche et provoquer un tollé à droite : une mesure – à défaut de réforme - fiscale qui tape sur les riches ou du moins ceux qui le sont par leurs revenus (à différencier du patrimoine, plutôt préservé en France). Largement inspiré par la révélation de la hausse à contre-courant des rémunérations des patrons français, cette taxe, en s’abattant après le seuil du million d’euros, ratisse finalement assez large chez les fortunés et concerne donc aussi artistes et sportifs, qui porteront, forcément, de manière bien plus médiatique et larmoyante la longue complainte des privilégiés.

« On en a parlé entre nous les joueurs, je ne vous le cache pas. On verra s'il passe mais je doute que cette proposition soit la bonne. Si on était soumis à ce régime, on aurait forcément l'impression de travailler pour pas grand chose. Moi, je n'ai braqué personne pour avoir ce que j'ai. On a l'impression qu'on tire dans les pattes de ceux qui réussissent  » . Ces déclarations de Christophe Jallet dans le Parisien (où l’on explique qu’avec 100 000 euros bruts mensuels, sans les primes et autres adjuvants pécuniers, il est l’un des moins bien payés du club) ont en tout cas démontré une des qualités insoupçonnées du débat sur la fiscalité: injecter une surprenante prise de conscience politique et citoyenne chez les stars à crampons, bien davantage en tout cas que le désespoir du monde rural, la spirale miséreuse des banlieues ou la crise économique générale.

Ligne de défense

Ne soyons pas injustes, les propos n’ont rien de scandaleux ni même d’absurde. Ils sont plutôt révélateur d’une mentalité assez répandue dans le monde du football professionnel, qui s’articule en deux arguments. Un : nous contribuons déjà grandement à la solidarité puisque nous payons – malheureusement (ne donnons-nous pas du rêve aux gens, ce qui n’a pas de prix ? )- des impôts. Deux : notre argent n’est pas volé ou « braqué » selon l’expression du latéral droit parisien. Donc, conséquence logique, il est injuste de s’en prendre de surcroit à nous. Il est vrai que le « coup » d’Hollande oublie que le fond du problème se situe davantage dans le fonctionnement structurel du capitalisme financier international, avec ses modes de rétribution des actionnaires et des dirigeants des « grosses » entreprises, sur lequel il lui sera plus compliqué d’imposer la solidarité que de ponctionner les hauts salaires dans le cadre étroit de l’état-nation; ou de ce qui reste de sa souveraineté.

Ainsi, si cette promesse électorale – ou électoraliste - a permis à tous les tenants du libéralisme et de la culpabilité française de s’épancher sans guère de contradiction sur les plateaux de débats télé (d’"I-Télé" à "C dans l’air"), avec l'éternelle rengaine contre cette France catholico-révolutionnaire où l’on n’aime pas les riches, il n’empêche que la ligne de défense « Jallet » - reprise dernièrement par le bordelais Michaël Ciani et le président de la LFP, Frédéric Thiriez - s’avère donc surtout symptomatique d’un façon très « droite populaire » de penser le rapport à l’enrichissement, et dénote une perception très singulière de ce qui fonde sa rémunération.

Manne d’or

On pourrait lui rappeler déjà que, même en étant hypothétiquement soumis à cette mesure, il lui restera largement de quoi vivre aisément dans un pays ou le salaire médian - c’est à dire que la moitié des français gagne moins - tourne autour de 1600 euros. Surtout, une petite réflexion sur l’origine de sa bonne fortune ne serait pas de trop, sans le pousser néanmoins à se pencher sur La Contribution à l’économie politique de Marx et aux joies de la constitution et de la répartition de la plus value. Car sans la passion de ce peuple ingrat qui s’apprête à mettre ce dangereux bolcho d’Hollande à la présidence de la République, sans leur abonnement à Canal ou bientôt Al-Jazira, et donc les droit télés en découlant, bref sans cet amour du foot porté par le peuple et dont la manne d’or retombe sur leur maillot, les footeux seraient juste de bons sportifs parmi d’autres, touchant les 3000 euros mensuels, en moyenne, des handballeurs (dont le palmarès ne souffre pourtant aucune comparaison avec celui des Bleus depuis 2000). En outre, l’infrastructure économique (par exemple les stades), sociale (la sécurité sociale, les assedics, etc..) et culturelle (dont So Foot ou L’Equipe) ne surgit pas du néant pour leur permettre de briller sur leur seule qualité individuelle.

Le footballeur n’est pas un salaud, juste un égoïste qui aime se justifier, comme tous les beaux patrons du CAC 40, pas plus pas moins. Il n’en a d’ailleurs ni le pouvoir, ni l’influence, c’est juste un friqué, pas un possédant ni un puissant. Pas de quoi en revanche pleurer sur son sort, ni de s’attendre de sa part à une conscience citoyenne dépassant celle d’une Parisot – pourtant passée par l’IEP. Mais, s’il vous plait, pour terminer, juste une dernière question : est-ce qu’il essaie vraiment nous convaincre qu’il y avait la moindre chance qu’il vote à gauche ?

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ha, une référence à l'excellente "Contribution" de Karl dans un article parlant de foot, ça fait plaisir, héhé.

Sinon, il est loin le temps où Clough écrivait à Thatcher en lui disant qu'y avait intérêt à ce que ses impôts ne baissent pas...
Dans la mesure où la crise touche tous les championnats, ce serait intéressant de voir comment les autres championnats de football sont touchés...
Grèce, portugal, mais aussi les championnats majeurs comme l'espagne et l'angleterre...
Il me semble par exemple qu'il y a eu une augmentation d'impôts assez importante en Angleterre il y a 1 ou 2 ans, et il n'y a pas eu de fuites de joueurs...
Nasazzi, va leur parler de Clough à ces buses de Ciani et Jallet ! Déjà qu'en équipe de France ils ne connaissent plus Juste Fontaine...

Sinon, article nickel, comme d'habitude du bon boulot camarade Martov !
bon eh ben on va le remettre une 3 ou 4e fois hein, puisque le cher auteur de cet article ne s'évertue même pas à expliquer la vraie portée de la mesure jetée dans l’œil du cyclone. (sinon c'est très bien écrit hein ;) )

la mesure en question ne concerne QUE LA TRANCHE DE REVENUS QUI DÉPASSE 1M d'euros, PAS LA TOTALITÉ DU REVENU. ça change absolument tout, et cela en fait une mesure beaucoup plus acceptable.

En gros: si un mec gagne par exemple 1,2 M€ net/an (ce qui est déjà RARE en L1), eh ben y a que les 200K€ au dessus du million qui sont taxés à 75%, pas la totalité du revenu enfin, ça n'aurait aucun sens ! le reste du revenu reste taxé au taux normal.

bref, un type comme Jallet qui vient chialer n'y sera même pas soumis, alors c'est bon, la paix. Et dire que les footeux se découvrent une conscience politique c'est un peu fort de café là, ils s'en branlent autant qu'avant, ils interviennent juste parce qu'ils ont peur pour leurs grosses thunes, c'est tout.

bref cette mesure ne concernera qu'une toute petite minorité des joueurs de L1, alors qu'ils arrêtent tous de pigner sur les ronds, c'est totalement indécent.
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
l'article est plutôt bien fichu.
Excepté son chapeau où il est question, une nouvelle fois, de démagogie.[il ne s'agit pas de flatter une population mais bien en ce qui concerne Hollande, malheureusement, de politique et dans l'absolu, de morale].
Après qu'on tente de nous expliquer, de manière quasi unanime dans les médias mainstream, que les bolchéviks sont de retour est ridicule et un peu honteux.

En revanche, l'individualisme forcené des joueurs de football, c'est une lapalissade, de même que leur totale absence de conscience quant aux acteurs [nous] qui les ont fait rois [de ce grand cirque].
On est d'accord.
Alors, peut être que leur complainte n'a rien d'absurde, n'est pas scandaleuse, mais elle reste à mes yeux pour le moins ridicule.
Je reste d'ailleurs persuadé, que plus tôt que tard cette bulle de salaires extravagants finira par exploser.

Ps : Dédé, t'es toujours à la pointe, toi ! ;)
Excellent article à mon humble avis, où tout est pris en compte et très clairement énoncé. Superbe intro aussi, qui pause d'emblée le fond de la mascarade. Faudrait faire lire ces quelques lignes aux footeux, pour peu qu'ils sachent lire et qu'ils soient capables de comprendre -j'insiste, cet article et très clair, bien plus en tous cas que la plupart émanant de cet auteur, sûrement parce qu'il touche aux pratiques je pense-.

Faut juste rajouter un schéma avec des couleurs et tout et tout sur ce que n'arrête pas de rabâcher André Matos. Qu'il n'y ait pas d'équivoques.
oué merci André, personne n'avait compris ! :)

sinon, j'suis globalement d'accord avec Taxi Driver... sauf pour les salaires des footeux ! Je pense plutôt que ça va être de pire en pire...
Assez d'accord avec vicenzo075, il n'y a pas une fuite de joueurs en Angleterre.

En Espagne, il y'a eu une énorme levée de bouclier des joueurs en envisageant une augmentation des impots, quand on voit la gravité de la crise c'est un peu pitoyable, je trouve que symboliquement il est temps de faire preuve d'un peu de solidarité et le fait de payer ses impots sans rechigner en est un bon signe.

Après, la mesure de Hollande est plus symbolique qu'autre chose (quand on gagne un peu plus d'1 million la différence reste marginale), mais les cris d’orfraie me semblent caricaturaux et c'est clair que je voyais mal ces joueurs voter socialiste de toute façon.
Le patrimone preservé en France ?! Elle est bonne celle là ! L'ISF, les droits de succession abusifs. Le patrimoine français est un des plus fortement taxé !
Non mais l'auteur le dit bien: "cette taxe, en s’abattant après le seuil du million d’euros, ..."...
Entre 3000 et 30000 individus touchés, juste une 50aine de footeux concernés, dont une 15aine à Paris (donc plus d ela majorité de l'effectif professionnel).
Sinon, si on passe le symbole de cette mesure, est-ce que ce serait une mesure efficace? Est-ce que les lisandro, bastos, valbuena et autres giroud ne seront pas enclins également à partir et à se la faire "joue la toi comme anelka?"
Dumoins plus qu'avant?
Ou bien, c'est une mesure qui ne toucherait que les clubs car les joueurs ont une clause qui fixe juste le salaire net, à charge pour le club de gérer la différence?
Bref, passé le symbole (très bon au demeurant), est ce une mesure qui sert à quelquechose, sinon à satisfaire la majorité des français qui critiquent sans cesse ces sportifs surpayés?

Bref, passé le billet d'humeur, peut-être aura-t-on un jour une analyse qui sortira du contexte émotionnel... Mais bon, faut pas rêver ;)
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Luciani, are U talking to me ? ;)
Pas sur en ce qui concerne les émoluments !
Je pense notamment aux dettes abyssales de certains clubs [et pas celle, "consolidée" de ManU, par exemple], à certains clubs espagnols ou grecs qui accumulent les impayés en terme de salaires.
@André Matos

Si, Jallet y sera soumis, pour sur les 200k€ qu'il touche au delà du million qui est grosso modo imposé à 41%. Donc le pourcentage du total qui sera versé aux impôts augmentera en conséquence.
Clairement cette mesure aura un impact plus élevé sur les taux d'imposition des joueurs les mieux payés de Ligue 1, puisqu'ils verraient entre 3 et 4 millions d'euros de leur salaire imposé à 75%.
Il me semble toutefois que des clauses stipulent que toute modification fiscale affectant le salaire perçu par le joueur serait à la charge du club.
Rosé Bonvin Niveau : DHR
Article clair,bien écrit et plutot mesuré, ce qui est assez rare pour être souligné chez NKM, même si je ne partage pas son point de vue. Pour une fois qu'un footeux l'ouvre, il est contradictoire de dire qu'il n'a pas de conscience politique. Pas du tout d'accord non plus sur la répartition du capital. Les footeux me doivent la reconnaissance parce que je consomme du foot??? Zidane doit me reverser une part de sa fortune parce qu'en regardant la finale de 98 je lui ait permis de faire des pub??? Et quand je bouffe des pâtes, Mr Panzani doit me reverser combien?
Ce qui serait intéressant c'est de calculer le nombre réel de joueurs touchés par cette mesure en France. Et de savoir, parmi eux, combien possèdent les conditions nécessaires pour voter en France ?
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
@ Vincenzo,
Initialement, cette "mesure" n'était pas censée cibler les joueurs de football mais bien certains patrons aux rémunérations totalement disproportionnées.
Je me demande même, pour quelle raison obscure, ils sont sortis du bois aussi rapidement.
@ Took-Took,
Jallet toucherait 100.000 euros brut. Le net imposable, ça te dit quelque chose ? ;)
kevin433
Grâce à cet article on remarque bien l'orientation politique de Sofoot...
pier-rototo Niveau : DHR
Très bon article.

Le réel problème actuel réside dans le fait que les gens sont de plus en plus individualistes. Certes encore à des années lumières des US, mais j'ai l'impression qu'on s'en rapproche toujours un peu plus avec des gens qui essayent toujours de gratter plus sur les autres en s'auto persuadant que c'est juste...

Et bon pour jallet, sur le coup assez décevant. C'est osé de dire être un dur travailleur quand on touche 100k€ par mois pour taper dans ballon (omettons les primes honteuses).

AAAAh vivement ce jour ou il n'y aura plus que des footeux, elle sera ou la création réelle de valeur!...
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Rosé,
Si Zidane avait passé son existence sportive à évoluer dans un stade qui sonne creux ? Si aucun d'entre nous n'était resté scotché devant son écran et ses exploits ? [les droits TV ?]
Si, enfin tu préférais Lustucru et boudais ostensiblement Panzani ?
NKM ne dit rien d'autre...
kevin433, c'est la première fois que tu lis un article de Martov donc ?! Et c'est à mon sens, le seul rédacteur de So Foot posant clairement sa couleur politique.
kevin433
Non je lis très souvent les articles de So foot mais je ne fais pas spécialement attention au nom du journaliste. Mais je trouve que là c'est vraiment gros, c'est son avis, il n'a pas à influencer le vote des gens et je ne pense pas que ce soit le rôle d'un journaliste sportif (qui plus est s'il n'a pas de compétences politiques, je ne vise pas NKV je n'en sais rien)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 71