Taxe à 75% : la FFF lâche les clubs

Modififié
0 22
La rencontre en François Hollande et certains dirigeants de club jeudi dernier n'aura pas débloqué la situation. Opposés à l'instauration de la taxe à 75%, les membres de l'élite et de Ligue 2 ont décidé de maintenir la grève prévue pour le week-end du 30 novembre.

Un choix incompris par une majeure partie de la population et qui a poussé Noël Le Graët, président de la FFF, à s'exprimer aujourd'hui dans les colonnes du Figaro. Le patron du foot français regrette notamment le moyen choisi par les clubs pour contester la mesure :

« Oui, je suis opposé à cette grève. Certes, il est injuste de faire peser sur des sociétés en récession une taxe qui ne fera qu'aggraver leur situation financière. Et ce, alors que l'État a l'habitude d'aider les entreprises en difficulté. Mais il y a d'autres manières d'exprimer sa colère. Ce n'est pas sérieux comparativement aux difficultés quotidiennes des Français. Comment voulez-vous qu'ils comprennent que le football fasse grève? Je pense qu'il eût été plus adapté de dialoguer avant d'imposer un ultimatum au président de la République. »

Le Breton a également tenu a rappeler que la menace de faillite n'était qu'illusoire :

« Aucun dépôt de bilan n'est à craindre. Il n'y a pas de quoi désespérer. Le football français a un très bel avenir devant lui. Il se reconstruit de manière considérable. Les présidents de club doivent en prendre conscience. Il ne faut pas tout confondre. »

Jean-Michel Aulas et sa clique apprécieront.

RG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Thibdakar Niveau : DHR
Un breton sans bonnet rouge...
Autant je fais partie de ceux qui pensent que Le Graet est un incompétant, autant là je lui donne totalement raison, il a bien exprimé le malaise autour de cette grève.
Les dirigeants de la FFF sont daltoniens, ils voient vert quand tous les voyants du foot français sont au rouge.
"Le football français a un très bel avenir devant lui. Il se reconstruit de manière considérable."

Il parle du 1% représenté par le PSG et Monaco ? La bonne blague.
"Le football français a un très bel avenir devant lui. Il se reconstruit de manière considérable." Quel blagueur celui-là !
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Je pense pas qu'on puisse se fier au jugement d'un mec qui a maintenu Domenech en place envers et contre tous..
j'suis sûr que cet enfoiré avait un bonnet rouge et démontait un portique lors de cette interview

Grosse daube !!!
Lamine Turgut Niveau : CFA
Les 2 mastodontes ont tout intérêt à ça que la ligue soit compétitive => les 2 "s'assoient" sur 10mio chacun de droits TV ces 2 prochaines années et par un système de péréquation tu répartis ces 20mio fct du classement (et tant pis si l'En Avant, qui ne devrait pas être touché par cette taxe, finit devant Montpellier).
Pour les 4mio qui restent : ILS SE DÉMERDENT !!!

Y'en a des solutions :

- tu assouplies pour la période transitoire 2013+2014 les critères DNCG (qui est cul-et-chemise avec la LFP) afin de n'a pas tenir compte de cet "élément exceptionnel" dans l'analyse comptable des résultats ... Comme toute évaluation d'entreprise/organisation, on exclue les éléments exceptionnels afin de déterminer les résultats et fonds propres normatifs et récurrents
- tu négocies un plan de paiement avec le fisc, les 2 années de taxe sur 4 ans par exemple, afin se lisser tes sorties de cash
- tu négocies une baisse de loyer de ton stade sur cette période
- tu signes des avenants aux contrats des joueurs pour différer une partie de leur salaire à la fin de leur contrat ou lors de leur départ
- les nouveaux contrats/prolongations, tu les signes avec un salaire progressif (plus tu approches du terme plus tu es payés) afin des rester au plus près du million en 2014 encore
- tu rééchelonnes tes encours bancaires en nantissant ta future billetterie afin de baisser tes frais fin
- C+ et BeIN vont continuer à se tirer la bourre sur les droits TV qui devraient (il me semble) être réactualisés dès la saison 15/16 => plus de cash devrait rentrer
- même si ce n'est pas encore l'explosion à l'étranger, les droits internationaux sont toutefois en constante hausse (merci Paris et Monaco)
- je n'arrive pas à trouver l'info mais quel est le matelas de cash sur lequel la LFP est assise ? Cette organisation n'a pas vocation à thésauriser des bénéfices et est au service du foot pro => réduction du train de vie sur 2 ans (finale de sa coupe ailleurs qu'au SDF et son loyer de folie, Trophée des Champion "en France", ...) + contribution exceptionnelle aux clubs
- tu grattes 5 euros sur les prochaines campagnes d'abonnement
- tu signes un nouveau sponsors maillot pour ta tenue d'entrainement et d'échauffement d'avant-match
- tu grattes 1 point de commission d'agent sur tes prochains transferts en disant que tu compenseras lors des suivants
- tu te détends sur les primes de matchs et tu demandes un "effort" de la part des joueurs sur 3 mois par exemple
- ...

Bref, le foot français : tu te sors les pouces et tu y vas, bordel !!!
luxe, calme et volupté Niveau : National
Note : 4
C'est ce qu'il fallait dire pour être aimé des lecteurs du Figaro.
Une décla pour Libération SVP ?
luxe, calme et volupté Niveau : National
Note : 11
Message posté par Lamine Turgut
Les 2 mastodontes ont tout intérêt à ça que la ligue soit compétitive => les 2 "s'assoient" sur 10mio chacun de droits TV ces 2 prochaines années et par un système de péréquation tu répartis ces 20mio fct du classement (et tant pis si l'En Avant, qui ne devrait pas être touché par cette taxe, finit devant Montpellier).
Pour les 4mio qui restent : ILS SE DÉMERDENT !!!

Y'en a des solutions :

- tu assouplies pour la période transitoire 2013+2014 les critères DNCG (qui est cul-et-chemise avec la LFP) afin de n'a pas tenir compte de cet "élément exceptionnel" dans l'analyse comptable des résultats ... Comme toute évaluation d'entreprise/organisation, on exclue les éléments exceptionnels afin de déterminer les résultats et fonds propres normatifs et récurrents
- tu négocies un plan de paiement avec le fisc, les 2 années de taxe sur 4 ans par exemple, afin se lisser tes sorties de cash
- tu négocies une baisse de loyer de ton stade sur cette période
- tu signes des avenants aux contrats des joueurs pour différer une partie de leur salaire à la fin de leur contrat ou lors de leur départ
- les nouveaux contrats/prolongations, tu les signes avec un salaire progressif (plus tu approches du terme plus tu es payés) afin des rester au plus près du million en 2014 encore
- tu rééchelonnes tes encours bancaires en nantissant ta future billetterie afin de baisser tes frais fin
- C+ et BeIN vont continuer à se tirer la bourre sur les droits TV qui devraient (il me semble) être réactualisés dès la saison 15/16 => plus de cash devrait rentrer
- même si ce n'est pas encore l'explosion à l'étranger, les droits internationaux sont toutefois en constante hausse (merci Paris et Monaco)
- je n'arrive pas à trouver l'info mais quel est le matelas de cash sur lequel la LFP est assise ? Cette organisation n'a pas vocation à thésauriser des bénéfices et est au service du foot pro => réduction du train de vie sur 2 ans (finale de sa coupe ailleurs qu'au SDF et son loyer de folie, Trophée des Champion "en France", ...) + contribution exceptionnelle aux clubs
- tu grattes 5 euros sur les prochaines campagnes d'abonnement
- tu signes un nouveau sponsors maillot pour ta tenue d'entrainement et d'échauffement d'avant-match
- tu grattes 1 point de commission d'agent sur tes prochains transferts en disant que tu compenseras lors des suivants
- tu te détends sur les primes de matchs et tu demandes un "effort" de la part des joueurs sur 3 mois par exemple
- ...

Bref, le foot français : tu te sors les pouces et tu y vas, bordel !!!


Tu as oublié un truc :
- tu transfères Gignac et Gourcuff à Newcastle et la moitié des problèmes généré par cette impôt dans le foot français est réglé. Sans perdre en compétitivité.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 22