En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // Allemagne/Argentine

Tata Martino, l'Argentine sans moustache

Après avoir rencontré le pape à Rome à l'occasion du match pour la paix ce lundi, Tata Martino poursuit sa semaine folle : ce mercredi, il s'apprête à guider la sélection de son pays pour la première fois. Les mêmes joueurs que ceux de l'aventure de Sabella – ou presque – mais des systèmes, des idées et des concepts nouveaux. Et un objectif : la Copa América 2015 chez le voisin chilien.

Modififié
En Argentine, cette Coupe du monde 2014 au Brésil a longtemps été un rêve inimaginable. Longtemps, jusqu'à ce que l'Allemagne de Löw la ramène à la réalité brutale d'une reprise de Götze. Quelques semaines plus tard, alors que la nation argentine est encore en train de faire le deuil d'une coupe au pays de Pelé, voilà qu'elle se souvient que la Mannschaft avait eu l'idée judicieuse de l'inviter à Düsseldorf il y a quelques mois. L'occasion de pleurer un bon coup, et de se rendre compte définitivement du travail accompli au Brésil. Les ratés de Palacio et Higuaín remontent brusquement à la gorge, oui, certes, mais les duels gagnés par Garay et le leadership de Mascherano aussi. Quand Tata Martino avait atterri à Barcelone, Cesar Luis Menotti s'était exclamé : « Son travail va être très difficile. Comment est-il possible d'améliorer la Joconde ? En lui mettant une moustache ? » Un an plus tard, l'homme de Newell's arrive en terrain connu : ce nouveau projet semble fait pour lui.

L'héritage d'Alejandro Sabella


Si l'Argentine est revenue du Brésil avec d'innombrables souvenirs, elle n'a pas oublié de ramener à la maison quelques certitudes tactiques. En premier lieu, Javier Mascherano. Placé devant la défense, le « meilleur transfert du Barça des dernières années » d'après Pep Guardiola est devenu le héros de tout un peuple. Des tacles salvateurs, des sacrifices sur les côtés, une lecture du jeu de classe mondiale, et une bonne direction du jeu. À droite, à gauche. Sans faire du Redondo, El Jefecito a su manœuvrer un milieu. Un peu plus haut, à sa gauche, Ángel Di María. La transformation du néo-Mancunien est à mettre sur le compte du mandat de Sabella, qui a astucieusement replacé le gaucher de Rosario Central à un poste de relayeur qui offre à sa vision du jeu toute la largeur du terrain. Un milieu dans lequel presque n'importe qui aurait pu se glisser : même Lucas Biglia, anonyme avec la Lazio, a su obtenir un rôle. Derrière, une charnière centrale qui s'est imposée malgré le scepticisme du monde entier : Garay au duel, Demichelis à la couverture. Enfin, l'équilibre des latéraux : le sérieux Zabaleta, toujours mis en avant par ses entraîneurs, mais dont la reconnaissance générale semble fuir pour toujours, et le moins sérieux – et plus offensif – Marcos Rojo.

En phase défensive, le bloc Garay-Demichelis-Masche-Zabaleta n'a encaissé qu'un but en phase éliminatoire. À la 113e minute de la finale. Bilan : une structure à trois milieux et une défense plus à l'aise dans le duel que dans la relance. C'est dans la combinaison du trio offensif que l'Argentine n'a pas trouvé de réponse. Trois postes pour Messi, Higuaín, Agüero, Lavezzi, Palacio. Quelle position pour Messi : un quatrième milieu constructeur ? Un attaquant de soutien ? Un numéro 9 ? Un numéro 10 pour qui des attaquants coureurs – Lavezzi et Higuaín – doivent se sacrifier ? Et comment l'entourer : avec des ailiers de métier pour écarter le terrain, ou des buteurs mangeurs de profondeur ? Entre 4-4-2, 4-3-1-2 et 4-3-3, Sabella a souvent changé de navire lors de la traversée du Mondial. La première mi-temps de la finale aura été révélatrice : l'élaboration du jeu allemand avait besoin de temps et de précision, alors que les contre-attaques argentines n'avaient besoin que d'une direction. Tata Martino arrive donc à un moment où l'Albiceleste a atteint un certain seuil de stabilité tactique, pour lui donner des alternatives à la rigueur défensive et au génie, qui avait fini par lui manquer.

Du Loco au Tata


Tata Martino est un disciple de Marcelo Bielsa. Ils partagent une passion : Newell's. Et ils partageaient un projet : au début des années 1990, El Tata n'est autre que le leader des Old Boys d'El Loco. Ainsi, la philosophie du nouveau sélectionneur tient logiquement en trois concepts : pressing haut, jeu court et verticalité. « Il faut avoir une posture d'acteur, ne pas attendre, être agressif pour récupérer le ballon et le faire très haut. Ne laissons pas de place à la spéculation. S'il faut défendre, on défendra parce que le rival nous obligera à défendre, mais on ne fera pas de calculs défensifs. » À la tête de la sélection du Paraguay, Martino avait choisi le 4-4-2, et la paire Santa Cruz-Cardozo, mais sans jamais oublier le pressing haut. D'ailleurs, l'Espagne championne du monde 2010 ne l'a pas oublié. À son époque Newell's, Martino préférait le 4-3-3, mais surtout l'esthétique, partant en guerre contre l'Argentine de la consommation de résultats. Il lui aura laissé un champion magnifique. De retour au pays, saura-t-il lui rendre une Albiceleste capable de mener le jeu avec consistance ?

Mais le métier de sélectionneur est souvent celui de personnages avant d'être celui de tacticiens. Et avant d'être un entraîneur vertical, Martino est une modestie, une flexibilité, une bonne humeur. Avant d'être le plus célèbre entraîneur dont personne ne connaît le prénom, El Tata est avant tout l'homme de la situation. Une situation où le sélectionneur argentin va devoir trouver un équilibre entre le respect du travail qui a été fait, et la nécessité de trouver sa propre voie. « Tata » , c'est le papa. Le père dans un rôle de grand frère bienveillant ou de grand-père affectueux. Une sorte d'oncle au grand cœur, celui à qui l'on peut tout dire, celui qui est toujours là, et enfin celui qui sait toujours dire la vérité. Un Aimé Jacquet, un Vicente del Bosque, à seulement 51 ans. C'est tonton Gérard. En Argentine, bien au-delà des hinchas de Newell's, tout le monde apprécie Gerardo. Une première victoire qui devrait lui donner le temps nécessaire pour dépasser la pression qui accompagne le poste de sélectionneur du vice-champion du monde.

« À court terme, je ne vais rien changer »


En fin diplomate, Martino a donc ouvert toutes les portes de la maison à l'heure d'inviter la presse à dîner. D'abord, il sélectionne tous les vice-champions du monde. « À court terme, rien ne va changer. » Puis il écarte les problèmes et montre les solutions. Tévez ? « Parfois, les meilleurs se trouvent tous dans un seul endroit du terrain. Mieux vaut alors trouver une parade pour qu'aucun ne se retrouve sur le banc… Pour moi, c'est ce qui s'est passé avec Carlos (Tévez). Messi, Agüero, Pipita… Dans leurs équipes, ce sont tous des 9. Et depuis 1970 ou 74, je n'ai jamais vu un entraîneur emmener quatre ou cinq numéros 9 à une compétition. » De nouvelles têtes ? Pour cause de blessés et d'absents (Messi, Garay, Lavezzi, Maxi Rodríguez, Palacio et Orión), Erik Lamela et Nicolas Gaitan ont été appelés. Pour le moment, avec ce même système, il existe notamment une place à prendre au milieu entre Mascherano et Di María. D'autres joueurs devraient avoir leur chance, de Mauro Icardi à Juan Manuel Iturbe, en passant par Javier Pastore. Au Barça, Tata Martino était arrivé avec des outils encombrants : de la verticalité, du Cesc Fàbregas, et moins de possession pour plus d'occasions. Cette fois-ci, Gerardo ne semble pas pressé de repeindre son nouveau tableau. La légende raconte qu'en 1998, Daniel Passarella avait exigé que les joueurs argentins se coupent les cheveux. Cette fois-ci, ce sera sans moustache.

Par Markus Kaufmann, en Argentine À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
il y a 2 heures Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3
Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2