1. //
  2. // Amical
  3. // Allemagne/Argentine

Tata Martino, l'Argentine sans moustache

Après avoir rencontré le pape à Rome à l'occasion du match pour la paix ce lundi, Tata Martino poursuit sa semaine folle : ce mercredi, il s'apprête à guider la sélection de son pays pour la première fois. Les mêmes joueurs que ceux de l'aventure de Sabella – ou presque – mais des systèmes, des idées et des concepts nouveaux. Et un objectif : la Copa América 2015 chez le voisin chilien.

Modififié
En Argentine, cette Coupe du monde 2014 au Brésil a longtemps été un rêve inimaginable. Longtemps, jusqu'à ce que l'Allemagne de Löw la ramène à la réalité brutale d'une reprise de Götze. Quelques semaines plus tard, alors que la nation argentine est encore en train de faire le deuil d'une coupe au pays de Pelé, voilà qu'elle se souvient que la Mannschaft avait eu l'idée judicieuse de l'inviter à Düsseldorf il y a quelques mois. L'occasion de pleurer un bon coup, et de se rendre compte définitivement du travail accompli au Brésil. Les ratés de Palacio et Higuaín remontent brusquement à la gorge, oui, certes, mais les duels gagnés par Garay et le leadership de Mascherano aussi. Quand Tata Martino avait atterri à Barcelone, Cesar Luis Menotti s'était exclamé : « Son travail va être très difficile. Comment est-il possible d'améliorer la Joconde ? En lui mettant une moustache ? » Un an plus tard, l'homme de Newell's arrive en terrain connu : ce nouveau projet semble fait pour lui.

L'héritage d'Alejandro Sabella


Si l'Argentine est revenue du Brésil avec d'innombrables souvenirs, elle n'a pas oublié de ramener à la maison quelques certitudes tactiques. En premier lieu, Javier Mascherano. Placé devant la défense, le « meilleur transfert du Barça des dernières années » d'après Pep Guardiola est devenu le héros de tout un peuple. Des tacles salvateurs, des sacrifices sur les côtés, une lecture du jeu de classe mondiale, et une bonne direction du jeu. À droite, à gauche. Sans faire du Redondo, El Jefecito a su manœuvrer un milieu. Un peu plus haut, à sa gauche, Ángel Di María. La transformation du néo-Mancunien est à mettre sur le compte du mandat de Sabella, qui a astucieusement replacé le gaucher de Rosario Central à un poste de relayeur qui offre à sa vision du jeu toute la largeur du terrain. Un milieu dans lequel presque n'importe qui aurait pu se glisser : même Lucas Biglia, anonyme avec la Lazio, a su obtenir un rôle. Derrière, une charnière centrale qui s'est imposée malgré le scepticisme du monde entier : Garay au duel, Demichelis à la couverture. Enfin, l'équilibre des latéraux : le sérieux Zabaleta, toujours mis en avant par ses entraîneurs, mais dont la reconnaissance générale semble fuir pour toujours, et le moins sérieux – et plus offensif – Marcos Rojo.

En phase défensive, le bloc Garay-Demichelis-Masche-Zabaleta n'a encaissé qu'un but en phase éliminatoire. À la 113e minute de la finale. Bilan : une structure à trois milieux et une défense plus à l'aise dans le duel que dans la relance. C'est dans la combinaison du trio offensif que l'Argentine n'a pas trouvé de réponse. Trois postes pour Messi, Higuaín, Agüero, Lavezzi, Palacio. Quelle position pour Messi : un quatrième milieu constructeur ? Un attaquant de soutien ? Un numéro 9 ? Un numéro 10 pour qui des attaquants coureurs – Lavezzi et Higuaín – doivent se sacrifier ? Et comment l'entourer : avec des ailiers de métier pour écarter le terrain, ou des buteurs mangeurs de profondeur ? Entre 4-4-2, 4-3-1-2 et 4-3-3, Sabella a souvent changé de navire lors de la traversée du Mondial. La première mi-temps de la finale aura été révélatrice : l'élaboration du jeu allemand avait besoin de temps et de précision, alors que les contre-attaques argentines n'avaient besoin que d'une direction. Tata Martino arrive donc à un moment où l'Albiceleste a atteint un certain seuil de stabilité tactique, pour lui donner des alternatives à la rigueur défensive et au génie, qui avait fini par lui manquer.

Du Loco au Tata


Tata Martino est un disciple de Marcelo Bielsa. Ils partagent une passion : Newell's. Et ils partageaient un projet : au début des années 1990, El Tata n'est autre que le leader des Old Boys d'El Loco. Ainsi, la philosophie du nouveau sélectionneur tient logiquement en trois concepts : pressing haut, jeu court et verticalité. « Il faut avoir une posture d'acteur, ne pas attendre, être agressif pour récupérer le ballon et le faire très haut. Ne laissons pas de place à la spéculation. S'il faut défendre, on défendra parce que le rival nous obligera à défendre, mais on ne fera pas de calculs défensifs. » À la tête de la sélection du Paraguay, Martino avait choisi le 4-4-2, et la paire Santa Cruz-Cardozo, mais sans jamais oublier le pressing haut. D'ailleurs, l'Espagne championne du monde 2010 ne l'a pas oublié. À son époque Newell's, Martino préférait le 4-3-3, mais surtout l'esthétique, partant en guerre contre l'Argentine de la consommation de résultats. Il lui aura laissé un champion magnifique. De retour au pays, saura-t-il lui rendre une Albiceleste capable de mener le jeu avec consistance ?

Mais le métier de sélectionneur est souvent celui de personnages avant d'être celui de tacticiens. Et avant d'être un entraîneur vertical, Martino est une modestie, une flexibilité, une bonne humeur. Avant d'être le plus célèbre entraîneur dont personne ne connaît le prénom, El Tata est avant tout l'homme de la situation. Une situation où le sélectionneur argentin va devoir trouver un équilibre entre le respect du travail qui a été fait, et la nécessité de trouver sa propre voie. « Tata » , c'est le papa. Le père dans un rôle de grand frère bienveillant ou de grand-père affectueux. Une sorte d'oncle au grand cœur, celui à qui l'on peut tout dire, celui qui est toujours là, et enfin celui qui sait toujours dire la vérité. Un Aimé Jacquet, un Vicente del Bosque, à seulement 51 ans. C'est tonton Gérard. En Argentine, bien au-delà des hinchas de Newell's, tout le monde apprécie Gerardo. Une première victoire qui devrait lui donner le temps nécessaire pour dépasser la pression qui accompagne le poste de sélectionneur du vice-champion du monde.

« À court terme, je ne vais rien changer »


En fin diplomate, Martino a donc ouvert toutes les portes de la maison à l'heure d'inviter la presse à dîner. D'abord, il sélectionne tous les vice-champions du monde. « À court terme, rien ne va changer. » Puis il écarte les problèmes et montre les solutions. Tévez ? « Parfois, les meilleurs se trouvent tous dans un seul endroit du terrain. Mieux vaut alors trouver une parade pour qu'aucun ne se retrouve sur le banc… Pour moi, c'est ce qui s'est passé avec Carlos (Tévez). Messi, Agüero, Pipita… Dans leurs équipes, ce sont tous des 9. Et depuis 1970 ou 74, je n'ai jamais vu un entraîneur emmener quatre ou cinq numéros 9 à une compétition. » De nouvelles têtes ? Pour cause de blessés et d'absents (Messi, Garay, Lavezzi, Maxi Rodríguez, Palacio et Orión), Erik Lamela et Nicolas Gaitan ont été appelés. Pour le moment, avec ce même système, il existe notamment une place à prendre au milieu entre Mascherano et Di María. D'autres joueurs devraient avoir leur chance, de Mauro Icardi à Juan Manuel Iturbe, en passant par Javier Pastore. Au Barça, Tata Martino était arrivé avec des outils encombrants : de la verticalité, du Cesc Fàbregas, et moins de possession pour plus d'occasions. Cette fois-ci, Gerardo ne semble pas pressé de repeindre son nouveau tableau. La légende raconte qu'en 1998, Daniel Passarella avait exigé que les joueurs argentins se coupent les cheveux. Cette fois-ci, ce sera sans moustache.

Par Markus Kaufmann, en Argentine À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Heiseinberg Niveau : CFA
Pastore devrait être sélectionné pour prendre la place de Di Maria dans le milieu a 3 avec Mascherano et Enzo Perez et faire monter Di Maria d'un cran sur l'aile gauche avec Messi et Higuain ou un autre la leur sélection aurait vraiment plus de possibilités offensifs
<Ils peuvent avoir un vrai milieu frisson avec Mascherano-Dimaria-Pastore si ce dernier confirme son bon début de saison, avec deux attaquants travailleurs + messi ça peut faire une équipe belle à voir jouer.

Par contre caltos ce romero, caballero fait tout tellement mieux, assez incroyable d'ailleurs son départ pour faire banquette à City.
Message posté par Heiseinberg
Pastore devrait être sélectionné pour prendre la place de Di Maria dans le milieu a 3 avec Mascherano et Enzo Perez et faire monter Di Maria d'un cran sur l'aile gauche avec Messi et Higuain ou un autre la leur sélection aurait vraiment plus de possibilités offensifs


Plutôt d'accord avec toi si il met en place le 4-3-3.
Mais sinon dans la pure tradition du vrai n°10, il peut garder le 4-4-2 en losange, avec Masche, Di Maria et Perez au milieu, Pastore en 10, et 2 attaquants: Messi et Aguero ça devrait le faire, ou bien Messi et Tevez, mais un attaquant assez puissant avec un bon jeu dos au but, ce qui n'est pas forcément le cas d'Higuain.
La rentrée de Markus. Un vrai plaisir de vous lire cher Monsieur.
Richard_Gotainer Niveau : DHR
On espère surtout que l'apache Tevez mange le rat Palacio.
God Riquelme Niveau : DHR
J'ai l'impression que le gros problème offensif de cette équipe date paradoxalement du moment ou Messi est devenu le meilleur joueur du monde les mecs devant se sont mis à se chier dessus et en perdent totalement leur football.

Ca passe encore pendant les qualifs mais à chaque phase finale d'une compétition les mecs deviennent incapables de mettre un pied devant l'autre et se mettent à chercher systématiquement Messi même quand le jeu n'est pas la.

Cela est aussi un peu du au fait qu'il n'y a pas de meneur de jeu dans cette équipe capable d'imposer son rythme, de mettre l'équipe dans le bon sens. Pendant la coupe du monde le seul qui avait les qualités pour endosser ce rôle était Gago et il n'a pas réussi à le faire.

Si Tata arrive à régler tout ça je pense que l'argentine va enfin pouvoir nous régaler comme elle devrait le faire depuis tant d'années.
Message posté par Richard_Gotainer
On espère surtout que l'apache Tevez mange le rat Palacio.


Et si il a encore un peu faim, ça me dérangerait pas qu'il bouffe Agüero. En plus c'est pas une grosse portion.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4 Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 56 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 4 Hier à 09:33 Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8
samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais...