1. //
  2. // 25e journée
  3. // Marseille/Valenciennes

Tapie à La Provence : ça s’affaire à l’OM

L’arrivée de Bernard Tapie à Marseille pour reprendre La Provence, à l’heure où de plus en plus de supporters en viennent à espérer qu’un repreneur retire l’OM des mains de Margarita Louis-Dreyfus, pose certaines questions.

Modififié
4 19
Ça s’est passé lundi 11 février à Marseille, au théâtre de la Criée. Un débat organisé par Mediapart pour discuter de la récente arrivée de Bernard Tapie à la tête du quotidien régional La Provence et de la liberté de la presse dans le coin. Une soirée en deux actes. Les différents intervenants ont d’abord tapé sur Tapie, expliquant à quel point il était nocif. Le personnel du quotidien est ensuite venu prendre la parole pour expliquer qu’en principe, un débat, ce n’est pas censé aller que dans un sens. Dans le même temps, comme il est désormais de coutume pour chaque programme digne de ce nom au XXIe siècle, une grande partie de la salle préférait rester tranquille dans son siège à se déchaîner sur Twitter plutôt que de donner de la voix. Un homme a cependant choisi l’ancienne méthode pour exprimer son désarroi et malmener les intervenants : Marc Fratani, l’ancien bras-droit de Nanard.

Fratani ? Le simple fait de prononcer son nom donne des sueurs froides aux journalistes qui suivaient le club à l’époque où Tapie en était président. Ils ont même toujours un peu peur d’avoir, au quotidien, affaire à nouveau à ce Keyser Söze. Tapie et l’OM, c’est donc toujours d’actualité ? Évidemment. Parce que Tapie a toujours une aura certaine auprès des supporters malgré son retour raté en 2001. Parce que le club de foot de la ville est le sujet principal du quotidien, son argument de vente numéro 1. Un journaliste de La Marseillaise, l’autre canard local, venu prendre le micro dans le théâtre, a résumé l’état d’esprit des méfiants : « Tapie est un homme qui vit pour les affaires. Avec le nouveau stade, il sera peut-être intéressé par l’OM. Il faudra donc suivre avec attention comment La Provence parle de l’OM, car on sait très bien comment il faut s’y prendre pour faire baisser les prix… »

Transfert sans indemnité

En ce moment, le directeur sportif olympien s’appelle José Anigo. Lorsque Tapie est revenu rue Negresko avec Tomislav Ivić en coach, il l’avait mis sur le banc en tant qu’adjoint. Ivić, fâché avant même le début de l’exercice 2001-2002, l’ancien minot est promu coach. Avec sa casquette Esprit tout droit sorti d’un magasin de dégriff du centre commercial de la Valentine, il était la « caution marseillaise » . Au bout de quatre matchs, il a cependant jeté l’éponge, refusant lors d’une discussion avec Tapie de mettre Tuzzio arrière gauche. Lors de son retour au premier plan, en 2004, il s’est servi de cette image, celle de « l’homme qui a résisté au Boss » . Est-ce qu’elle pourrait se retourner contre lui aujourd’hui ? En tout cas, les précautions ont été prises.

Car ces derniers mois, dans le monde des médias gravitant autour de l’OM, il n’a pas été question que du retour de Tapie. À l’instar de ce qui s’était passé lors de l’élection de Sarkozy en 2007 et l’arrivée à l’Élysée de journalistes ayant couvert sa campagne pour les plus grands titres nationaux, la principale plume de La Provence couvrant l’actualité de l’OM a changé de camp. Elle travaille désormais à la communication du club… Sa venue était évoquée depuis des mois. À chaque fois, l’entourage de Vincent Labrune assurait qu’il n’en était pas question. Et puis finalement… Pour situer, lorsque ce journaliste était amené à interviewer José Anigo à l’époque où Deschamps était l’entraîneur, une question telle que « Mais comment faîtes-vous pour encaisser autant de coups ? Vous êtes Hulk ? » surgissait dans l’entretien. Ce n’est peut-être qu’une histoire de feeling. Qu’une envie de donner une autre orientation à sa carrière, ou une brouille avec un chef de service qui a amené un directeur sportif à tendre la main à un ami encore loin de la retraite. À moins que ça soit l’ouverture d’une partie d’échecs. Ces premiers coups qui déterminent tout le reste.

Par Romain Canuti, à Marseille
Modifié

Note : 1
Papie et Tapin, la grande époque !
Note : 1
Les supporters marseillais ont vite oublié son premier retour et les André Luis, Cavens, Tuzzio, j'en passe et des pires...
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
 //  Fidèle du Sturm Graz
Note : 1
"Benny Dill", Dimas, Torrisi, Lamine Sakho, Adriano, Ingesson, Trevisan, Delfim... Il y a vait du poids lourd !
charleseduardo Niveau : DHR
Note : 2
Peut-on encore nier aujourdh'ui que Tapie n'etait et n'est rien d'autre qu'une grosse m.erde, un escroc doublé d'un menteur.
s'il revient, faut qu'il pense à changer de coupe de cheveux
Tout ce qui peut être fait pour faire dégager Anigo le plus vite possible de l'OM, même si ça nous ferait gagner qu'une seule journée avant sa fin, aura mon soutien total.

Donc Tapie à La Provence, La Marseillaise, Le Parisien, où il veut en fait, je prends.
Porter un collier en or à Marseille en 2013 jean pierre c est sévèrement burné!!!!
tyler_durden Niveau : DHR
Note : -1
On peut taper autant qu'on veut Tapie sur son retour en 2001, mais faut quand même pas oublier sa période en tant que président, donc le bilan reste largement positif.
Après je suis pas forcément pour qu'il revienne, un come back triomphant avec le retour au 1er plan de l'OM ca serait trop "beau" pour être vrai. De toute facon tant que le clan MLD-Labrune-Anigo dégage, c'est l'essentiel.
Note : -2
il est un peu débile l'article, enfin bref
Fabulousfabdu38 Niveau : Loisir
Note : 2
A noter que le fameux journaliste de La Provence passé depuis peu à l'OM se nomme Thierry Muratelle. Volontaire de ne pas l'avoir cité dans l'article ou cela vous semblait-il juste inutile de le préciser ?
alvar_hanso Niveau : DHR
"Le personnel du quotidien est ensuite venu prendre la parole pour expliquer qu’en principe, un débat, ce n’est pas censé aller que dans un sens"

On est tous d'accord qu'il est normal de donner la parole à tous les points de vue.
Mais là je comprends pas: si ils ont des arguments pour le défendre, qu'ils les exposent.

Là soit le journaliste de Sofoot est malhonnête dans sa tournure de phrase, soit les salariés de La Provence sont clairement ridicules...
Note : 1
Un article sans contenu : on se croirait sur footmercato...
ririquiquiquelme Niveau : DHR
je comprends pas vos reactions; pour une fois qu'un journaleux decrit un peu les dessous du "milieu" journalistique ainsi que les strategies des dirigeant, je pense qu'il faut l'encourager.Donc MERCI journaleux romain canutti mais balance un peu plus stp mais continue comme ca (au pire tu prendras une balle dans la tete mais tu mourras le sentiment du devoir accompli)
Note : 1
J'ai rien compris. Quelqu'un peut il me résumer ou voulait en venir l'auteur avec cet article?
Marseille est magique...

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Vietnam Label Trash Talk basket Le kit du supporter
4 19