Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options

Tapie à l'OM : l’Urssaf réclame 3,8M

Modififié
Le Point nous apprend aujourd'hui sur son site que l’Urssaf des Bouches-du-Rhône réclame 3,8 millions d’euros à Bernard Tapie, soit l'équivalent des créances impayées en sa qualité d’ancien président de l’OM. L’affaire remonte aux années de présidence de Tapie, puisqu’en 1993, l’homme d’affaires s’était porté caution envers l’Urssaf de la société OM. Seulement, le dépôt de bilan du club en 1995, suite à l’affaire VA-OM et à la relégation administrative du club, a rendu impossible le remboursement de Tapie.

Néanmoins, en 2008, l‘arbitrage rendu dans le contentieux opposant Tapie et le Consortium de réalisation s’est fait en faveur de l’homme d’affaires, qui a été indemnisé à hauteur de 403 millions d’euros. Ce qui permet en théorie à l'ancien président de l'OM de rembourser sa créance.

Le conflit opposant les deux parties provient notamment du fait que l’Urssaf avait, par erreur, déclaré la créance provisionnelle, et non définitive.

Aujourd’hui, l’Urssaf réclame le paiement de la totalité de la créance, comme le souligne M. Fabien Pérez, avocat de l’Urssaf dans cette affaire : « Nous demandons aujourd'hui le paiement de la totalité de la créance de 3,8 millions d’euros, qui se répartit entre les contraintes portant sur 1,2 million d’euros ayant valeur exécutoire, et le reliquat de cet échéancier signé début 1994. »


A contrario, l’avocat de Tapie, M. Pinatel, estime qu’aujourd’hui la créance est « éteinte » , du fait de l’erreur de l’Urssaf. Or, « si la créance est éteinte, alors la caution s’éteint aussi. »

PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 7 Hier à 14:22 Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 09:51 DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions