Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // Eintracht Francfort/Borussia Dortmund

Takashi, le jour et l'Inui

Si l’Eintracht Francfort est co-leader du championnat avec le Bayern, il le doit en partie grâce à Takashi Inui. Pour sa première expérience dans une première division européenne, le Japonais de 24 ans n’a peur de rien, et entend bien suivre les traces de son compagnon d’armes au Cerezo Osaka, un certain Shinji Kagawa.

Modififié
Il est très facile de faire des raccourcis et de tomber dans les clichés quand on lie les mots « football » et « Japon » . Quand on s’imagine des Japs jouer au football, les images de Captain Tsubasa et de ses acolytes se mettent là, devant nos yeux. En même temps, difficile de ne pas y penser, surtout quand les locaux eux-mêmes entretiennent l’esprit. La Newteam avait Olivier Atton et Ben Becker en attaque? La ville d’Osaka sera le terrain de jeu préféré d’un tandem de feu du même acabit. Alors en J-League 2, le Cerezo accueille en 2008 le jeune Takashi Inui, 20 ans, pour tenir compagnie en attaque à un certain Shinji Kagawa. La magie opère de manière quasi instantanée : au terme de la saison 2009, le Cerezo Osaka finit deuxième et remonte en J-League. Tout ça grâce à son duo de choc : 26 buts et 16 passes décisives (en 36 matchs) pour Kagawa, 20 pions et 14 assists pour Inui (en 38 rencontres). Costaud, même s’il s’agit d’une D2.

Vidéo

La salle d’attente Bochum

La saison d’après, Kagawa se barre en plein milieu de l’exercice et s’en va faire des merveilles du côté de Dortmund. Inui, lui, attend encore un peu avant de tenter sa chance à l’étranger. « - Moshi moshi ? – Salut Shinji, c’est Takashi. Dis, y a le VfL Bochum qui me veut, j’y vais ou pas ? – Ouais, vas-y, ramène-toi, la Ruhr c’est cool, les supporters sont tarés, en plus, c’est pas loin de Düsseldorf, y a un Japantown de folie, tu seras pas dépaysé. – Ok, j’arrive. » Cette discussion est certes fictive, mais le transfert, lui, est réel. En 11/12, Inui débarque à Bochum pour 300 000 euros. Soit à peu près la même somme pour laquelle son pote Shinji a été lâché au Borussia Dortmund. Les dirigeants du VfL savent qu’ils ont fait une bonne affaire. Tout comme Kagawa, Inui est un joueur imprévisible, qui adore jouer entre les lignes et qui est assez adroit devant les buts. Dès les premiers mois, il se met le public dans la poche, un public ravi de cette expérience japonaise, quelques années après la déception Shinji Ono. Pour sa première saison en Europe, Takashi régale et finit la saison avec 7 buts et 5 passes décisives en 32 matchs. Costaud, même s'il s’agit (encore une fois) d’une D2.

Vidéo

L’Aigle d’Extrême-Orient


Les performances du Japonais ne pouvaient pas passer inaperçues. L’Eintracht Francfort, qui remonte dans l’élite après un an de purgatoire, décide de rameuter des joueurs efficaces à bas prix. Kevin Trapp, Carlos Zambrano, Stefano Celozzi ou Olivier Occéan (entre autres) se retrouvent du côté de la Hesse et ont pour mission de maintenir les Aigles en première division. Et puis, Armin Veh décide de se faire plaisir et de prendre Takashi Inui. Et boum, Bochum le vend pour 1,2 million. Jolie plus-value d’un côté, un pari à moindre coût de l’autre. Et un pari qui marche, du moins en ce début de saison. L’Eintracht dégomme tout ce qui bouge et devient le premier promu à s’imposer lors des quatre premières journées de championnat. Takashi Inui joue (pour le moment) un rôle prépondérant dans cette équipe, puisqu’il est déjà l’auteur de deux passes décisives et de deux buts, dont celui de la victoire face à Nuremberg. Une chose est sûre, la Commerzbank Arena s’est déjà amourachée de son petit Japonais. Et elle le soutiendra de tout son cœur pour la réception de Dortmund. Déjà que quatre victoires, c'est Inui, alors une cinquième, contre le champion en titre en plus...

Vidéo


Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 4 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 40 Hier à 15:30 Le bijou de Kolarov face au Costa Rica 8 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 1
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 9 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Finnbogason relance l'Islande ! 3 samedi 16 juin Le premier but en Coupe du monde d'Agüero samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 samedi 16 juin Pogba délivre les Bleus 8 samedi 16 juin La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 samedi 16 juin L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 samedi 16 juin Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 25 : Les Bleus vus d'Australie, Espagne-Portugal et le Danois daltonien
À lire ensuite
Nuno Gomes, l’Anglais