Tagliaglioli : « Ici, personne n'a peur de prendre le balai »

Jean-Michel Aulas additionne les tweets, Loulou Nicollin collectionne les maillots, et lui a construit son rêve. À 77 ans, Fanfan Tagliaglioli, co-président du Gazélec Ajaccio, s'apprête à vivre son dépucelage dans l'élite. Rencontre avec un authentique, entre coups de balai et Tony Chapron.

Modififié
Quelques mois après la fête, le Gazélec s'apprête à vivre sa première soirée de Ligue 1. Comment allez-vous président ?
Honnêtement, tout va bien. On est bientôt fin prêts. Notre directeur sportif, Christophe Ettori, et le coach Thierry Laurey ont fait un recrutement ambitieux dans la continuité de celui effectué la saison dernière. Pareil pour le stade Ange-Casanova, il est beau. Il sera définitivement prêt pour la réception d'Angers le 22. Durant l'été, on est passé à 5000 places assises contre 2900 jusqu'ici. On va continuer les travaux tout au long de la saison pour atteindre progressivement les 8000. Je vous promets, le stade est beau, il l'est vraiment.

Quel objectif s'est fixé le Gazélec pour cette saison ?
Bien sûr, notre ambition est de se maintenir. Vous savez, pour nous, être ici c'est déjà incroyable. Un maintien serait comme un titre de champion. Jusqu'ici, une montée en Ligue 1 était inespérée et un jour, tu te réveilles et tu y es. Le soir de l'accession, c'était le plus beau jour de ma vie. Maintenant, on va se battre.

Justement, comment le club a-t-il préparé son budget ? Sur une dix-septième ou une dix-huitième place ?
On s'est fixé ensemble un budget pour jouer la quatorzième-quinzième place. On attend de voir combien de clubs vont descendre et on a signé, nous aussi, la motion de censure pour contester la décision de la FFF d'annuler le choix de la Ligue concernant une descente à deux clubs. On soutient le fait qu'il n'y ait que deux descentes en Ligue 2, c'est dans notre intérêt.

Comment s'est passé l'été à Mezzavia ?
L'engouement est extraordinaire, en Corse tout le monde est fier de nous. Avec un budget aussi dérisoire, les Corses nous soutiennent c'est normal. On vit dans un petit rêve. Le président du Sporting de Bastia m'a appelé pour me féliciter, Bernard Tapie aussi et m'a même proposé de nous aider un peu. Mon ami Courbis m'a téléphoné aussi. Aujourd'hui dans les rues à Ajaccio, des gens s'arrêtent encore pour me féliciter.

L'an dernier, le club avait engagé un recrutement d'expérience. Pujol, Bréchet et Ducourtioux étaient arrivés. Pendant le mercato, le Gazélec a déjà recruté Kader Mangane, l'expérience est encore une priorité ?
On a souhaité conserver l'ossature principale de l'équipe qui est montée. Douze ou treize joueurs de l'effectif sont restés et en plus, on a ajouté des gars qui connaissaient déjà le haut niveau. Kader Mangane était à Rennes il n'y a pas si longtemps, Sylla aussi avec Toulouse. Cette semaine, il y a aussi Alexandre Coeff qui est arrivé en prêt de l'Udinese, ce qui étoffe notre effectif en qualité. Encore 2-3 joueurs et le recrutement sera terminé.

Y-a-t'il une volonté de garder également une touche corse à l'effectif ?
Malheureusement, aujourd'hui c'est compliqué. La plupart des joueurs issus de l'île n'a pas le niveau de la Ligue 1. On essaye de garder cette identité avec des gars comme Poggi, Filippi, Sinapi. Après vous savez, il n'y a plus de joueurs marseillais à Marseille. La même chose à Paris.

Autre anomalie, le Gazélec est le seul club, Ligue 1 et Ligue 2 confondues, à ne pas posséder pour le moment la licence-club. Est-ce en cours de régularisation ?
On est aussi en attente. Normalement, lorsqu'à la fin du mois tous les travaux seront terminés, on devrait rentrer dans les critères de la Ligue et atteindre les fameux 6500 points. On toucherait directement presque 3 millions d'euros et quand on connaît notre budget, ça nous ferait du bien. Cette saison, avec cette licence, on atteindrait un budget de 13,8 millions d'euros, soit je pense le plus faible de l'histoire de la Ligue 1. Paradoxalement, au moment où le plus gros a le plus important de l'histoire.

Justement, ce « gros » , le PSG, vous allez le retrouver au Parc des Princes dès la deuxième journée.
Oui et c'est un honneur. Jamais j'aurai pensé un jour rencontrer le PSG en championnat. Quand j'ai découvert le calendrier, je croyais encore que je rêvais. Mais on n'a pas à rougir, très certainement on va perdre à Paris mais on se battra à fond avec nos valeurs. Vous savez, j'ai longtemps travaillé là-bas. Paris c'est un peu mon village aussi. Après, je suis plutôt un supporter de l'OM même si le Gazélec passe avant tout. Ce club est dans mon cœur, il coule dans mes veines. Je l'ai dans le sang.

C'est aussi ce qui fait votre force, cette image à part. Qui sont les supporters du Gazélec concrètement ?
Déjà nous, on n'a pas de spectateurs. On est un club populaire dans tout son sens. On a des supporters historiques, à Ajaccio mais aussi en Haute-Corse. En CFA, en National, en Ligue 2, c'était les mêmes. Pour la Ligue 1, 80% du stade sera occupé par des abonnés. On ne vendra pas beaucoup de billets supplémentaires. Le Gazélec est le club historique en Corse, c'est la première équipe a avoir ramené un trophée : un championnat de France amateur en 1963. Ces joueurs aussi, présents dans l'équipe à cette époque, on ne les oublie pas. C'était des amis d'enfance. Beaucoup ont disparu maintenant, et les quelques survivants viennent encore à Ange-Casanova.

Comment fonctionne le club en interne ? L'année dernière, on avait déjà évoqué son petit nombre de salariés.
Le Gazélec, c'est une grande famille. On est vraiment dans le cadre d'un club familial. Je suis président oui, mais les autres sont comme moi ici. Toutes les décisions sont prises à la majorité, que ce soit du domaine des infrastructures ou de l'argent. On est tous passionnés comme vous et moi. J'ai 77 ans hein, je suis en fin de carrière. Mais ici les jeunes prennent le relais. Personne n'hésite à poser la pelouse, à nettoyer le stade, les vestiaires, on n'a pas honte de passer le balai. On est humain.

Quel regard portez-vous sur le travail de votre entraîneur, Thierry Laurey ?
C'est un bon coach, engagé et qui prend son travail à cœur. Il est même plus qu'un entraîneur, c'est un manager. On a constitué progressivement autour de lui un bon staff, un vrai staff de Ligue 1. Et il est surtout accompagné de Christophe Ettori, notre directeur sportif, qui fait un travail monstre.

Cette montée, est-ce également l'occasion de prendre une revanche sur les instances du football français qui vous avaient empêché de monter en D2 en 1999 ?
On peut parler de revanche. D'ailleurs, l'article qui nous avait empêché de monter a depuis été supprimé. Le prétexte était qu'une ville de moins de 100 000 habitants ne pouvait accueillir deux clubs professionnels. C'est une connerie de règlement qui nous a fait perdre à l'époque nos joueurs majeurs, que ce soit Mickaël Pagis ou Pascal Olmeta. On s'est vite retrouvé sans équipe, sans rien. Alors se sortir de cette période est encore plus fort, c'est là que l'on voit la force de nos dirigeants. On aurait pu tout arrêter à ce moment là.

Il y a eu aussi ce projet de fusion avec l'AC Ajaccio, l'autre club de la ville...
Oui, mais c'est une idée assez difficile à mettre en œuvre. On en avait même reparlé en 99. Le projet d'une fusion avec l'ACA a toujours été repoussé et jamais appliqué, c'est du passé maintenant. La rivalité entre les deux clubs est avant tout sportive, on a aucun problème. Parfois, le jardinier de l'ACA vient nous filer un coup de main, on se connaît tous à Ajaccio vous savez. C'est sain.

Il y a quelques jours, un match a encore été arrêté après des échauffourées face à Cagliari. En 2013, le Gazélec avait déjà connu des problèmes en Ligue 2 avec l'arbitre Tony Chapron. Les problèmes hors terrain sont-ils vraiment derrière le club ?
Avec Cagliari, c'est toujours la même chose. On le sait. Après, en ce qui concerne Tony Chapron, il est toujours discuté partout où il passe. Chez nous, ça a été la même chose dès qu'il est venu. Maintenant, j'ai gagné mon procès. C'est du passé.


Propos recueillis par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Michel Aulas additionne les tweets".

Article rédigé par Jean-Michel Apeuprès
Pas mal du tout comme caricature.
Cette règle "une ville, un club de foot pro", c'est quand même ridicule. Merci la FFF.
Vous aviez de l'huile sur les doigts pour écrire tout l'article en gras ??
Le président a l'air sympa mais le Christophe Ettori s'est rendu célèbre pour des trucs douteux...
2 ou 3 clubs qui descendent, on s'en fout le tien fera parti de la charrette avec ton nouveau stade en bois.Dès la saison prochaine, ton manque de solidarité avec la L2 te sera rappeler chaque week end. Profites bien de ton unique saison chez les pros les vrais. Va me balayer les chiottes en passant stp.
"On soutient le fait qu'il n'y ait que deux descentes en Ligue 2, c'est dans notre intérêt."

Voilà pourquoi le football Français n'avance pas, à cause de ce type de raisonnements.
On protège sa petite chapelle au lieu d'avoir une vision globale d'avenir.
il y a 3 heures Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 14 il y a 5 heures Lampard entraîneur d'Oxford United ? 1
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 9 heures Le superbe but d'Independiente 3 il y a 11 heures Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 il y a 11 heures Des matchs de C1 sur Facebook 8 Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 13 Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 42 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 35
Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 26 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5 Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13
À lire ensuite
Teddy la frime