Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // ManUnited/Southampton (0-1)

Tadic glace Old Trafford

Dans un match ultra-fermé, les Saints sont parvenus à créer l'exploit en s'imposant (0-1) à Old Trafford. Une première depuis 27 ans, grâce à un petit but de Dušan Tadić. Un but précieux, puisqu'il permet aux Saints de s'emparer de la troisième place au classement.

Modififié

Man. Utd - So'ton
(0-1)

D. Tadić (69') pour Southampton.


27 ans. 27 longues années sans victoire à Old Trafford, une de ces séries noires inexplicables qui s'éternisait depuis bien trop longtemps pour les supporters des Saints. Alors, pour contrer le mauvais sort, il fallait sortir un as de sa manche au bon moment, dans un match ultra-fermé, partie de poker interminable entre Van Gaal et Ronald Koeman. Un as qui aujourd'hui portait le maillot floqué du numéro 11. Entré en jeu à la 63e minute, le meneur serbe n'a eu besoin que de sept minutes et d'une occasion pour permettre aux siens de passer devant. Un succès mérité, tant la performance des Red Devils était indigeste ce dimanche. Sans idées devant, à l'image d'un duo Van Persie-Di María transparent, les Red Devils voient logiquement leur adversaire du jour les dépasser au classement, et leur ravir une troisième place très convoitée, derrière le binôme Chelsea-Manchester City qui semble encore hors de portée. Après avoir enchaîné trois matchs sans défaite face à Chelsea, Arsenal et Manchester United, donc, Southampton peut en revanche voir encore plus haut.

Un choc sans idées


Les Saints donnent le coup d'envoi dans un Old Trafford bruyant et plein à craquer. D'entrée de jeu, Nathaniel Clyne déboule sur son aile droite avant de tenter une frappe croisée, qui passe de peu à côté. Rapidement, les Saints s'installent dans la moitié de terrain mancunienne et exercent un fort pressing qui gêne la relance des Red Devils. Sur une première incursion mancunienne côté droit, le revenant Di María repique sur son pied gauche, mais sa frappe enroulée ne trouve pas le cadre. Plus actifs, les Mancuniens reprennent possession du ballon, mais peinent à trouver la faille face à un bloc très bien organisé. Les deux équipes, plutôt frileuses en début de partie, ne se découvrent pas et enchaînent les passes stériles, sans parvenir à se créer de véritables occasions. Premier coup du sort cependant, Alderweireld s'écroule sur un dégagement anodin et doit laisser sa place à Gardos, qui prend place aux côtés de José Fonte.

Sur la remise en jeu, Di María tente sa chance à l'entrée de la surface, mais là aussi, sa tentative n'est pas cadrée. Comme souvent dans les matchs fermés, la différence peut se faire sur coup de pied arrêté, mais après un corner joué à deux, José Fonte voit sa tête passer largement à côté des montants de De Gea, à la demi-heure de jeu. À l'image de Rooney, peu en réussite sur ses transversales, les hommes de Louis van Gaal semblent amorphes, tant les imprécisions se font nombreuses. Seul Valencia, par deux fois, semble être en jambes, et provoque parfaitement Bertrand qui écope logiquement d'un carton jaune. Sur une mauvaise relance de Gardos, Di María a l'occasion d'ouvrir le score, mais sa frappe du droit est bien trop molle pour inquiéter Forster. À cinq minutes de la mi-temps, Rooney tente de faire la différence en provoquant à l'entrée de la surface avant de décaler Van Persie, dont la frappe du gauche est bien repoussée par Forster. C'est ensuite Di María qui retente sa chance à l'entrée de la surface, sans réussir à cadrer toutefois. L'arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires au terme d'un premier acte bien terne, pour ne pas dire soporifique.

Tadić, le réaliste


La deuxième période reprend sur un rythme plus soutenu, puisque sur un premier bon ballon donné en profondeur par Ward-Prowse, Steven Davis voit sa frappe croisée détournée en corner. Plus entreprenants, les Saints prennent d'assaut la surface mancunienne, et redonnent un peu d'intérêt à la rencontre, sans toutefois parvenir à ouvrir la marque. Sevré de ballon, Robin van Persie s'agace et écope d'un jaune logique pour un tacle par derrière sur Fonte, avant d'être remplacé. Le rythme s'écroule une nouvelle fois et les deux équipes retombent dans un faux rythme, abusant de long ballons inoffensifs. Mais à vingt minutes de la fin, l'entrant Dušan Tadić décide de faire taire un peu plus Old Trafford, déjà refroidi par la pauvreté de ce match. À l'entrée de la surface, le Serbe décale Pellè, dont la frappe s'écrase sur le montant avant de revenir dans les pieds du numéro 11 qui marque d'un plat du pied sécurité, avant de célébrer « à la Balotelli » , tous muscles dehors.

Malgré les entrées coup sur coup d'Herrera puis Fellaini, le milieu mancunien peine toujours autant à contrôler la balle au milieu de terrain, et à se montrer créatif. Au contraire, dans une position idéale, les Saints restent bien mobilisés derrière, tout en essayant de jaillir en contre, bien aidé par Pellè, précieux dans la conservation devant. Sur un déboulé côté gauche, Blind effectue un centre-tir puissant que Forster détourne dans les pieds de Mata, mais la reprise du meneur espagnol s'échappe là aussi. Sur un nouveau centre de Blind, Mata est une nouvelle fois devant son défenseur, mais sa reprise s'envole cette fois au-dessus de la barre. Après une troisième tentative non cadrée, l'Espagnol peut avoir des regrets. A contrario, Tadić, le buteur du jour, se paye un petit festival côté gauche, avant de provoquer un corner salvateur pour les siens. Et rentrer chez lui avec trois points, et le sentiment du devoir accompli.

⇒ Résultats et classement de Premier League

par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 15
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible