En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Tabula rasa du côté de Can Barça

Modififié
La Junta directiva du Barça, sous l'égide du président Rosell, a décidé de créer un Code de l'éthique.

Les conflits d'intérêts avec les entreprises régionales, les cas de népotisme avéré, comme lorsque Laporta a confié la direction de la sécurité du club à son beau-frère (poussé à la démission sous la pression populaire) ou encore les frais somptuaires engagés tout au long de ses mandats (2003-2006 et 2006-2010) sont montrés du doigt comme autant de cas d'avilissement de l'institution Barça par la nouvelle équipe dirigeante.

Le porte-parole de la Junta directiva, Toni Freixa, a annoncé que, parallèlement à ce Code de l'éthique, une "Commission de contrôle et de transparence" va être créée, « composée d'un membre de la Junta directiva et de grands noms du monde des affaires (catalanes) du point de vue éthique pour assurer une bonne gouvernance de l'entité (Barça) » . Derrière ces termes sybillins de politique politicienne se cache une réelle volonté de laver le club de toute trace persistante de "laportisme". En effet, Sandro Rosell, ennemi juré de Joan Laporta et auteur du fameux brûlot Benvingut al món real (n'existe qu'en catalan, Columna Edicions 2006, ndlr) dans lequel il s'attache à démonter point par point le "système Laporta", souhaite prendre un virage différent de celui de son prédécesseur, contre lequel il avait déposé une motion de censure à l'été 2008.

En outre, Toni Freixa a également annoncé qu'un processus de réforme des statuts du FC Barcelone allait bientôt être entrepris. Une période va s'ouvrir durant laquelle les socios du Barça vont pouvoir déposer des amendements législatifs sur le site officiel du club. L'objectif final étant de convoquer une réunion spéciale en mars ou en avril, avec pour seul agenda la réforme des statuts.


Il ne reste plus à Rosell qu'à faire aussi bien que Laporta, qui a remporté, entre autres, 2 Ligues des champions, 4 Ligas, 1 Coupe du monde des clubs et 1 Supercoupe d'Europe.

SoM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40