En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe D
  3. //

Tabárez félicite la combativité de l'Uruguay

Modififié
Sèchement défait 3-1 lors de son match d'ouverture face au Costa Rica, l'Uruguay a brillamment réagi en triomphant des Anglais hier soir, se replaçant par la même occasion dans la course aux huitièmes.

Les hommes d'Óscar Tabárez ont su faire preuve de combativité pour mener leurs objectifs à terme, comme l'a souligné le sélectionneur uruguayen à l'issue de la rencontre : « Nous n'avons peut-être pas un football très attractif, mais nous ne cessons jamais de nous battre. Les joueurs aiment leur pays » , avant d'ajouter : « Je ne pouvais pas rêver de meilleur résultat, nous avons gagné, nous avons été capables de battre une équipe européenne, ce que nous n'avions pas fait depuis longtemps. Ce jour, c'est un jour spécial, car c'est la date anniversaire de la naissance de José Artigas, notre héros national. »

Tabárez a également pris soin d'évoquer l'énorme prestation d'El Pistolero Luis Suárez, auteur d'un doublé, tout en se voulant prudent concernant l'avenir de la compétition : « Les deux buts ont été marqués par un joueur (Suárez) qui était blessé et a été opéré il y a peu, donc ce match est chargé de symbole. Mais s'il vous plaît, rappelez-vous que nous ne sommes pas encore qualifiés, cependant nous avons confiance et nous respirons mieux. Contre l'Italie, oui bien sûr, notre intention sera de gagner. »


Toujours avec la même grinta. VvdW
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 33
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165