1. //
  2. // Sociologie
  3. // Interview

T. Sorek : « Le foot est, pour les Arabes d'Israël, un terrain contesté entre deux tendances »

C'est un phénomène peu connu. À coté du rôle du football dans la reconnaissance de l'embryon d'État palestinien, les Arabes d'Israël, marginalisés et discriminés, se sont emparés de ce sport pour manifester leur présence et leur singularité. Par ailleurs, de plus en plus de joueurs arabes intègrent les meilleurs clubs israéliens ou, comble de la réussite, l’équipe nationale. Le sociologue Tamir Sorek a mené une étude poussée sur ce sujet, où le ballon rond oscille entre champ de protestation sociale, nationalisme de substitution et voie d’intégration sociale ou politique.

Modififié
Qu'est-ce qui vous a conduit à vous pencher sur la question des footballeurs arabes en Israël ?
Adolescent dans un kibboutz en Galilée occidentale au début des années 1980, le joueur médiocre que j'étais a parfois participé à des compétitions régionales contre des équipes représentant des villes et villages arabes. Ces compétitions constituaient l'une des rares occasions pour nous, jeunes juifs du kibboutz, de rencontrer des jeunes arabes qui, malgré leur prédominance démographique en Galilée, étaient presque invisibles pour nous.

Quels sont vos souvenirs de ces rencontres ?
Un mélange entre des sentiments d'alerte et d'inquiétude. J'ai toujours pensé que, pour nos rivaux arabes, c'était beaucoup plus qu'un jeu, comme s'ils tentaient de nous prouver quelque chose, peut-être aussi à eux-mêmes. Ne disposant alors que d'une connaissance très superficielle et sélective de l'histoire sociale de l'environnement de mon enfance, ainsi que de la dynamique politique des relations arabo-juives en Israël, je n'avais pas encore les outils pour déchiffrer la complexité politique de ces rencontres.


Quand les avez-vous eus ?
En 1996, j'étais désormais étudiant en sociologie à l'université hébraïque de Jérusalem, pour la première fois cette année-là, une équipe arabe, Ha-Po'el Taybeh, a grimpé en première ligue et a attiré énormément l'attention du public. Mes instincts sociologiques m'ont poussé à vérifier si Taybeh représentait un phénomène plus large. J'ai donc entrepris de compter basiquement combien d'équipes arabes étaient inscrites à la Fédération israélienne et j'ai été stupéfait du résultat : 42% (contre seulement 17% de citoyens israéliens qui sont arabes). À ce moment-là, j'ai su qu'il y avait quelque chose de très important à scruter. Par conséquent, armé de bien davantage de connaissances historiques et politiques, ainsi que des perspectives théoriques et des outils méthodologiques, j'ai eu l'occasion d'étudier de manière savante la dialectique du football arabo-juif et de la sorte élucider la tension que j'avais éprouvée à l'adolescence. Mon principal intérêt et ma priorité de recherche ne concernaient pas les footballeurs, mais les fans et supporters de football. J'ai étudié les implications politiques de la visibilité croissante des footballeurs arabes dans la sphère publique israélienne, principalement à travers les yeux des fans, des médias et des politiciens locaux. L'expérience des joueurs de football eux-mêmes avait une place secondaire.

Nous connaissons bien désormais le football palestinien et ses enjeux, quelle est la différence avec celui des arabes d'Israël ?
Depuis le début de l'occupation militaire en 1967, plus de la moitié des Palestiniens dans le monde vivent sous les divers « segments » du « système de contrôle israélien » . Le territoire sous ce système de contrôle, entre la Méditerranée et le Jourdain, est gouverné par des principes ethnocratiques qui préservent la domination juive tout en divisant les Palestiniens entre divers sous-groupes avec divers niveaux de droits civils, de droits politiques et d'opportunités économiques. Cette hiérarchie interne place les citoyens arabes israëliens dans un statut politique intermédiaire entre Israéliens juifs et les non-citoyens palestiniens et assure leurs avantages relatifs (et j'insiste sur la relativité) vis-à-vis de leurs compatriotes palestiniens. Comparés aux Palestiniens des camps de réfugiés des pays voisins, de la Cisjordanie occupée militairement ou de la bande de Gaza assiégée, ils sont beaucoup moins vulnérables aux violations arbitraires de leurs droits et ont généralement plus de possibilités économiques.


Et donc ?
Donc, ces conditions d'existence disparates entre les différentes communautés palestiniennes ont conduit à une divergence croissante dans l'image de soi collective des deux groupes. Toutefois, en tant que citoyens arabes dans un État qui se définit comme juif, ils souffrent malgré tout de diverses formes de politiques discriminatoires prolongées dans divers domaines. Ils sont systématiquement exclus des principaux centres politiques, économiques et sociaux du pouvoir dans l'État, leur culture et leur langue demeurent « inférieures  » dans la vie publique israélienne et ils sont aliénés des symboles exclusivistes juifs-sionistes de l'État. En même temps, ils ne voient aucune alternative politique réaliste à la situation actuelle. Par conséquent, alors que pour les Palestiniens des territoires occupés ou exilés, le football est confortablement entrelacé avec la fierté nationale, pour les Arabes israéliens, ce sport a été un terrain contesté entre deux tendances concurrentes : une opportunité d'intégration dans la société juive-israélienne et d'acceptation par la majorité juive contre et une forme de protestation politique et de fierté nationale.

Pensez-vous vraiment que le football israélien intègre mieux les Arabes que le reste de la société ?
Je pense en effet qu'il y parvient davantage, dans une certaine mesure, mais cette intégration est limitée dans l'espace et le temps. Alors que dans la plupart des sphères de la vie publique israélienne, l'ethnicité juive est un critère majeur pour l'inclusion et l'allocation des ressources, dans le stade de football, un certain discours « libéral » , aveugle au paramètre ethnique, s'impose davantage au nom de la seule validité de la performance. La commercialisation croissante du foot depuis les années 1980 et l'émergence d'un marché capitaliste de joueurs ont encore renforcé cette tendance. En même temps, nous n'avons encore aucune preuve que l'intégration dans le domaine du football contribue à la reconnaissance par le public juif israélien des Arabes en tant que citoyens ayant des droits égaux.


Justement, en face, comment expliquer la naissance de la ligue de football islamique et sa disparition ?
Le football est finalement une institution quasi-religieuse qui implique des orientations très terrestres comme le simple divertissement. Il produit également des comportement matérialistes évidents tels que la célébration des performances physiques, servir de modèle pour la réussite professionnelle et mêmes des potentialités commerciales. Tous considérés par le Mouvement islamique comme corrompant le croyant. En outre, le foot est culturellement hégémonisé par les juifs israéliens, dont la langue, l'hébreu, est utilisé y compris par les fans arabes. En raison de ce potentiel du ballon rond à séculariser et « israélieniser » les jeunes musulmans arabes, le mouvement islamique le percevait comme une menace certaine. Cependant, en raison de la popularité écrasante du football, il n'a pas pu le boycotter totalement. Il l'a intégré partiellement dans ses activités. Il a même tenté d'islamiser le jeu et de l'utiliser pour ses propres fins. C'est l'arrière-plan de la création de la Ligue en 1986. En 2013, cependant, la Ligue islamique a cessé d'exister. En 27 années d'existence, le Mouvement islamique s'était développé à partir d'un réseau d'associations locales pour devenir un acteur puissant de la politique et de la culture des citoyens palestiniens d'Israël, doté d'une infrastructure organisationnelle impressionnante. Il est possible que cette autonomisation et cette force accrue aient offert la liberté aux dirigeants du mouvement, qui ont toujours été ambivalents quant à leur position face au football, d'abandonner la Ligue islamique.

Vous consacrez une partie de votre étude aux supporters arabes, que ce soit dans les clubs, par exemple le Maccabi Haifa, ou même l'équipe de football israélienne, vous parlez d'un moment où des Juifs et des Arabes peuvent dire « Nous » dans les gradins. Toutefois, certains groupes d'ultras affirment au contraire un nationalisme anti-arabe virulent. Comment ces deux logiques coexistent-elles ?
Il existe une lutte de pouvoir entre différentes forces. Les fans juifs ont des orientations politiques diverses. À l'extrême droite, nous pouvons identifier « la Familia » du Beitar Jérusalem qui voit le football comme un front du conflit arabo-juif et utilise une rhétorique raciste d'extrême exclusion. De l'autre côté du spectre, vous avez « Ultras Ha-Poel » de l'Hapoël Tel Aviv, qui promeuvent activement le symbolisme socialiste et un agenda inclusif envers les citoyens arabes. La plupart des fans de football sont politisés moins explicitement. Il est important de comprendre que les deux factions existent côte à côte et qu'une lutte constante entre les différents acteurs s'agitent pour assurer leur domination idéologique.

Propos recueillis par Nicolas Kssis-Martov Tamir Sorek, Un terrain contesté. Les dilemmes d'un football arabe dans un État juif (Albin Michel) sorti le 8 mars
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Coucou, tu veux voir ma... Niveau : District
Un magnifique article à partager aux extrémistes des deux bords. (Oui des DEUX bords) et à tous ceux (Pro Israélien, Pro Palestinien et politiques) qui importent le conflit régulièrement (Crif , Licra, Dieudo, Soral, Rappeurs, Bruel etc..)

En tout cas ce qui est sur, c'est que tant qu Israel continuera sa colonisation, et que le Hamas aura pour objectif de détruire Israel, sous le regard collaborateur des Russes , Americains et chinois (tiens des vendeurs d'armes) la paix ne sera pas atteinte.

Sachant que l'Israélien moyen (donc pas le gouvernement) et le palestinien moyen (donc pas un mec du hamas) ne veulent que vivre en paix

PS: ce message est subventionné par la Suisse et est purement neutre sur le conflit, je ne suis -contrairement à la majeure partie d'internet- pas expert en géopolitique.
Le problème du point de vue israélien, c'est avec qui faire la paix ? Le Hamas? Le Fatah? Tant que les Palestiniens n'auront pas un gouvernement unique à proposer, il sera illusoire de vouloir revenir à des négociations.
Coucou, tu veux voir ma... Niveau : District
Tout à fait, mais d'un autre côté, tant que le gouvernement Netanyahu continuera son processus colonial, les palestiniens rétorquerons qu'ils ne pourront élire qui que ce soit sans territoire.

De plus, Netanyahu demande aux Juifs du monde entier d'émigrer en Israel, il compte les caser ou ?

Bref, au moins l'incompétence politicienne est un truc commun à toutes les cultures.
Oui mais d'un autre côté... ah mais y'a que 2 côtés en fait.... ça va être compliqué cette histoire...
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Le problème serait réglé f s facilement si ils les laissaient organiser une élection librement et sans emprisonner les politiciens qui ont pour seul tort de les gêner. Ça aidera sûrement beaucoup pour qu'un seul gouvernement puisse représenter la Palestine et faciliter les négociations.
Il serait aussi réglé si on avait pas modifié les équilibres démographiques avant d'établir une " démocratie" en Israel.
Israel, c'est une démocratie, une vraie, à la grecque où les esclaves sont chassés de l'Agora.

Aaaah le Hamas, une véritable aubaine pour Israel qui lui, a des suprématistes à la tête de son état, ce qui est au moins aussi grave.
6 réponses à ce commentaire.

اللهم اغفر لي وللمؤمنين و المؤمنات والمسلمين و المسلمات الاحياء منهم و الاموات واشهد ان لا اله الا الله وحده لاشريك له له الملك وله الحمد وهو على كل شيء قدير !
اللهم انت ربي لا اله الا انت خلقتني وانا عبدك وانا على عهدك ووعدك ما استطعت اعوذبك من شر ما صنعت وابوء لك بنعمتك علي وابوء لك بذنبي فاغفر لي فإنه لا يغفر الذنوب الا انت
اللهم صلي و سلم على سيدنا محمد ..
Jolie prière mais pourquoi ici ?
שיעור תורה (זוהר) של הרב יוסף חי שניידר שליטא בקהילת סתרי חיים רעננה !
Kit Fisteur Niveau : Loisir
En français ça donne quoi ? Ton premier message comme ton deuxième.
C'est à peu près comme le " pardonne nous nos offenses comme nous aussi nous pardonnons .. " plus un rappel à l'amour d'Allah et du prophète.
T'en sais plus que moi .
Respect^
5 réponses à ce commentaire.
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : CFA2
Oui oui et encore oui!!!

Il y a pleins de thèses récemment soutenues ou en cours sur le foot du côté des sociologues et des historiens.

On veut plus d'articles comme ça!!!
On veut surtout moins de commentaires comme le tien...
Par chez moi, on dit que est un con.
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : CFA2
J aurais du employer la première personne: je souhaiterais plus d'articles comme celui là. Ce n est pas pour faire le malin mais j avais aussi beaucoup apprécié les articles sur Alfred wahl.

Donc je fais amende honorable

Sur le fond libre à vous de préférer les articles de plus en plus nombreux sur sofoot sur pourquoi l affaire penelope va permettre à lo celso d être titulaire ou quel bastiais serait expulsé au prochain match ou encore un énième article sur mourinho ou le psg
4 réponses à ce commentaire.
Je crois qu'on ne verra jamais la fin de ce conflit. L'un comme l'autre auront du mal à oublier et aller de l'avant.
HS mais est-il aussi le sosie officiel de Canteloup ?
Bolek03
<iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5dqzb5_bardzo-zaradne-sily-specjalne_tech?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
fou
il y a 4 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 1 heure Un match arrêté par des jets d'oeufs 2
il y a 6 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 28 Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 28 Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26
Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28