1. //
  2. // 38e journée
  3. // Lorient/Monaco

Sylvain Ripoll : « Lorient est resté uni »

Bizut au poste de numéro 1 en début de saison, Sylvain Ripoll avait la lourde tâche de succéder à Christian Gourcuff, celui dont il avait été l'adjoint pendant plus de 10 ans à Lorient. Malgré quelques angoisses et un flirt dangereux avec la zone rouge, il a rempli sa mission maintien le week-end passé à Nantes. Désormais, il fait le bilan et se tourne déjà vers la saison prochaine.

Modififié
Vous accueillez Monaco ce samedi avec le maintien déjà assuré. Quels sont les objectifs contre l'ASM, fêter le maintien devant le public tout en ne biaisant pas le championnat ?
C'est la conjonction de plusieurs paramètres dont les deux que vous venez de citer. C'est important pour le groupe, le club et le public de terminer sur une bonne note, c'est primordial. On a eu une saison difficile, il faut profiter de ce match de gala contre Monaco, quart-de-finaliste de la Ligue des champions, pour finir en apothéose. Pour ce faire, il faut un gros match, l'emporter. Et puis il y a l'enjeu financier, si on peut gagner quelques places, c'est bien pour Lorient. Et enfin, il faut respecter l'équité du championnat, c'est évident.

La saison a été difficile pour le club, notamment car il a fallu assurer la transition post-Gourcuff, mais aussi digérer quelques gros départs, Ecuele Manga, Aboubakar, Aliadière. Selon vous, quelles sont les principales raisons des résultats en dents de scie du club ?
Vous en oubliez : Monnet-Paquet, Bourillon, Baca et Fabien Audard qu'on a décidé de mettre en troisième gardien. C'était une saison de transition avec le départ de Christian Gourcuff - un événement majeur pour le club - qui a été couplée avec des départs de joueurs cadres, cela laisse des traces. La saison a été stressante aussi, car depuis octobre, on a toujours été dans une position fragile au classement. Quand on passe une saison dans ces eaux-là, c'est difficile.

Vous avez été nommé pour préserver la philosophie de jeu mise en place par Christian Gourcuff. Dans le jeu, vous n'avez pas forcément démérité, mais les résultats, plusieurs séries négatives notamment, ont miné l'équipe. La différence se situait où ? Sur le plan mental ?
Fin août, on a subi tous ces départs importants, il fallait retrouver des automatismes et on a vécu les mois de septembre et octobre comme une traversée du désert en ne prenant quasiment aucun point, ce qui nous a mis dans la difficulté. Forcément, avec une confiance entamée, et c'est dans ces cycles-là qu'on manque de réussite. On m'a signalé qu'on était dans les équipes du championnat ayant touché le plus de fois les montants. On avait des occasions qu'on ne transformait pas et l'adversaire marquait à sa première. La différence entre une bonne série et une mauvaise, elle réside dans l'efficacité.

Tous les salariés, même le public, qui a senti que c'était une année compliquée, sont restés en ordre de marche derrière l'équipe.

Avoir été joueur, puis l'adjoint de Christian Gourcuff si longtemps à Lorient, cela faisait de vous le successeur idéal, mais en même temps, cela doit être un gros bouleversement d'arriver à la tête de l'équipe pro ?
Ce sont des rôles différents, avec des responsabilités différentes. Je découvrais ce poste de numéro 1, mais j'y étais un peu préparé. Le fait d'être au club depuis longtemps m'a aidé, car le club a eu le mérite de rester uni dans la difficulté, ce qui n'est pas toujours le cas. Tous les salariés, même le public, qui a senti que c'était une année compliquée, sont restés en ordre de marche derrière l'équipe. Les années que j'ai passées ici m'ont sûrement aidé dans ce sens-là, je connais bien le club et c'est donc plus facile.

Mais vos relations dans le club ont dû radicalement changer entre la posture d'adjoint pouvant rester proche des joueurs et celle de l'entraîneur amené à prendre des décisions difficiles ?
Ce n'est absolument pas pareil. Avec les recrues, le problème se posait moins, car ils ne m'avaient pas connu en tant qu'adjoint, et avec les anciens, le mérite leur en revient : eux, sans besoin d'ajustement, ont su trouver le bon niveau relationnel sans que j'ai quoi que ce soit à dire.

La victoire à Marseille fin avril, dans un match assez irrationnel, cela a été le tournant ?
Pour moi, des tournants, il y en a eu beaucoup, celui-là, c'est le plus marquant et le plus frais dans les esprits. Il nous a fait énormément de bien, car après Toulouse, on tombait dans les trois derniers, et mentalement, il ne fallait pas y rester longtemps. Après Toulouse, on a lâché le frein à main et on est partis à Marseille avec beaucoup d'envie. Une victoire à Marseille avec 5 buts, un tel scénario... Cela a donné beaucoup de force à l'équipe dans un moment très important à cinq matchs de la fin.

À vous entendre, c'est la défaite contre Toulouse le tournant...
Je ne peux pas l'affirmer, mais la liaison entre ces deux matchs-là, elle est impressionnante. Contre Toulouse, on donne l'impression de jouer avec le frein à main, alors que contre l'OM, on est une équipe libérée. On connaît l'importance de la confiance dans le football, je pense que c'est la période qui a été charnière.

On peut aussi parler de l'arrivée de Franck Haise après la défaite à domicile contre Toulouse. Cela avait pas mal surpris, mais en fait, c'était une manière de générer un petit choc psychologique en apportant quelqu'un avec du recul sur la situation ?
Plutôt que d'avoir une solution extérieure dont je n'étais pas convaincu, du moins à ce moment-là, j'ai souhaité que Franck monte avec le staff pour avoir un œil nouveau, car lui n'avait pas vécu la période difficile. J'avais aussi senti depuis plusieurs mois qu'il y avait une complémentarité technique entre nous, qu'il pouvait apporter un plus au staff en place. Les raisons du rebond sont multiples, ce n'est pas une seule chose qui permet de rebondir. Mais ça, plus ça, plus ça... Même un petit plus, il fallait le prendre.

Contre Marseille, vous avez aussi mis de côté le 4-4-2 traditionnel. Un autre déclic ?
C'est une troisième explication de l'actuelle bonne série en plus du regard nouveau et du regain mental. On a changé d'organisation, même si cela n'a pas tout révolutionné, et ce système convenait plus aux joueurs à cet instant T, ils y étaient plus à l'aise par rapport à leurs caractéristiques. Après, il ne faut pas croire que cela a changé nos principes de jeu, pas du tout. Oui, on a un attaquant de moins, et on s'organise différemment pour attaquer, mais on a les mêmes principes.

Je considère que quand on défend bien et on est solide, on attaque mieux.

Depuis Marseille, vous n'avez plus perdu et encaissé un seul but en championnat. Le but du remaniement était d'être plus solide ?
Oui, car je considère que, quand on défend bien et qu'on est solides, on attaque mieux. La qualité des offensives dépend de la qualité des récupérations, ce qui s'est vu sur ces derniers matchs, cela a été important.

Dans un sprint final pour le maintien, on a l'impression que ce n'est pas la plus belle équipe qui va se sauver, mais celle qui sait se préparer mentalement...
Le mental est indispensable, sans ça on n'arrive à rien. Mais il faut tout le reste autour aussi : le plan de jeu, les automatismes et la coordination. Le courage, c'est important, mais les principes de jeu tout autant, c'est aussi ça qui peut rassurer.

En zone mixte après le nul à Nantes, Benjamin Lecomte a dit que dans le vestiaire, « on était à deux doigts de pleurer » , il y a eu une grosse peur du vide...
Il y avait de l'inquiétude et du doute, car on s'était mis dans une situation compliquée, mais le club est resté uni et cela a été important. Si on s'était fissuré de l'intérieur, cela aurait laissé des traces. Cette unité concerne tout le monde, y compris l'encadrement technique et l'encadrement non technique. Le public a été déçu par certains de nos matchs au Moustoir, mais on n'a jamais senti d'animosité, de climat susceptible de faire perdre les pédales aux joueurs. C'est quelque chose qui nous a beaucoup aidé.

Vous avez indiqué sur RMC être dans la logique de rester à la tête de Lorient la saison prochaine. Vous confirmez ?
Je n'ai pas changé d'avis, je confirme ! Je suis dans une logique de continuité, même si je dois rencontrer le président pour faire un bilan de fin de saison, parler de ce qui a fonctionné et de ce qui n'a pas fonctionné.

Qu'est-ce que vous allez changer pour vivre une saison plus sereine ?
On repartira avec une base de vécu plus importante. La plupart des joueurs qui nous ont rejoints ont découvert la Ligue 1 cette année. La saison prochaine, ils vont l'aborder avec 30 matchs de Ligue 1 en plus. En termes d'expérience, cela compte, et de plus, on a la volonté de renforcer l'équipe. En plus, on a eu de la malchance avec des cadres parfois blessés, j'espère qu'on sera plus tranquille de ce côté-là.


Propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

J'avais pas du tout relevé que Lorient n'avait plus encaissé le moindre but ni perdu un match depuis la victoire au Vélodrome.
Ça peut être une bonne nouvelle s'ils sont décidés à faire leur match ce soir. De toute façon Monaco n'aura pas la tâche facile avec cette saloperie de synthétique et Lorient aime bien jouer les gros au Moustoir.
J'ai vu ce matin les primes que pourraient toucher les Lorientais en cas de victoire (13 000€), c'est ahurissant !!!

Mais bon, avant de regarder ailleurs, il faudra déjà gagner contre Bastia sans pas mal de monde côté OM mais avec JL Leca titulaire, je ne sais pas quelle mouche a piqué Ghislain !!
Après la défaite contre Toulouse, quand on voyais que sur 5 matchs il fallait se coltiner : l'OM, Bordeaux et Monaco ... bah je tirais un peu la gueule.
Ouf !
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Je pense aussi que ce qui explique le maintient de Lorient, c'est le très faible niveau de Lens et Metz.Ca n'enlève pas leur mérite car je suis toujours épaté par leur remarquable longévité dans l'élite (un peu comme ce que réalise Guingamp mais de manière plus pérenne encore ou même Auxerre sous Guy Roux notamment).

Difficile de dire à quoi ressemblera la saison du FCL en 2015/2016 car compte tenu du niveau théorique des équipes comme Caen,Bastia,Reims,Nice,Guingamp... similaire à celui de Lorient + les trois promus qui seront forcément entre 10eme place dans le meilleur des cas et lanterne rouge dans le pire, je ne peux que donner une large fourchette entre la 8eme et la 17eme place.

Et concernant Jordan Ayew, il va forcément partir je pense non ? Est-ce que quelqu'un sait si sa petite sortie au micro de BeIN Sports après la défaite 3-1 à Paris ou il dit "voila ce qui arrive quand on recrute des joueurs de Ligue 2" a provoqué des réactions en interne ou pas plus que ça ?
La force de Ripoll et contrairement à CG, c'est de savoir déléguer. Et accessoirement d'être moins tête de con (je dis pas ça méchamment, mais quand Gourcuff avait un joueur dans le pif, il était mort sportivement au FCL).
On se doutait un peu qu'on allait ramer cette année entre le départs des meilleurs joueurs et celui de notre entraineur historique. La continuité du plan de jeu est là, avec un peu plus de flexibilité. J'attends de voir le mercato pour me faire une opinion sur la saison à venir.
Message posté par Cheric Zghemmfour
Je pense aussi que ce qui explique le maintient de Lorient, c'est le très faible niveau de Lens et Metz.Ca n'enlève pas leur mérite car je suis toujours épaté par leur remarquable longévité dans l'élite (un peu comme ce que réalise Guingamp mais de manière plus pérenne encore ou même Auxerre sous Guy Roux notamment).

Difficile de dire à quoi ressemblera la saison du FCL en 2015/2016 car compte tenu du niveau théorique des équipes comme Caen,Bastia,Reims,Nice,Guingamp... similaire à celui de Lorient + les trois promus qui seront forcément entre 10eme place dans le meilleur des cas et lanterne rouge dans le pire, je ne peux que donner une large fourchette entre la 8eme et la 17eme place.

Et concernant Jordan Ayew, il va forcément partir je pense non ? Est-ce que quelqu'un sait si sa petite sortie au micro de BeIN Sports après la défaite 3-1 à Paris ou il dit "voila ce qui arrive quand on recrute des joueurs de Ligue 2" a provoqué des réactions en interne ou pas plus que ça ?


Pas de remous à cause de cette déclaration à ma connaissance. Je le vois pas partir cet été. S'il y en a un seul qui part, ça sera Guerreiro. Entre ses perfs en championnat après avoir été repositionné au milieu, et ses sélections avec le Portugal, il va être très demandé.
Ayew peut partir du côté de Lille les gars hein... Renard en aurait fait sa priorité numéro 1
Sauf que le LOSC n'a pas une thune et que même Féry pour le coup ne laissera pas partir un J. Ayew acheté 4M et à qui il reste 3 ans de contrat pour moins de 8M.
Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 29
Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10
dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 6 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42