1. // Disparition
  2. // Jean Swiatek

Swiatek, la première pointure des Girondins

Jean Swiatek s’est éteint le 17 mai dernier, à l’âge de 95 ans. C’était l’un des plus anciens internationaux français, mais aussi le capitaine de la première équipe bordelaise sacrée championne de France en 1950. Un homme connu comme le loup blanc à Bordeaux derrière le comptoir du magasin de sport « Gallice et Swiatek » .

Modififié
Mai 1943, Bordeaux est sous les bombes. Quelques semaines après s’être échappé du Service de travail obligatoire où il avait été envoyé à Saarbrücken, en Allemagne, Jean Swiatek traverse en train la zone nord occupée par les forces allemandes. Il voyage de sa Lorraine vers Bordeaux. Le défenseur a été invité à faire un essai chez les Girondins. Au bout du périple, Swiatek découvre une ville qui panse ses plaies. « Je ne l’oublierai jamais ! rembobine-t-il en 2009, dans le livre retraçant l’histoire du club bordelais. Il y avait des ambulances partout. C’était épouvantable ! Je me suis demandé ce que j’étais venu faire ici. » Mais la première impression n'est pas toujours la bonne : Jean Swiatek, vingt et un ans à l’époque, restera ancré en Gironde toute sa vie jusqu’à son décès le 17 mai dernier, à l’âge de 95 ans. Et demeure à jamais l'une des premières gloires sous la tunique au scapulaire.

Janek Swiatek, de son nom de naissance, est l’un de ces enfants d’ouvriers polonais recrutés par la « Mission française pour le recrutement de la main d’œuvre en Pologne » . Quand les Swiatek s’installent en Lorraine en 1924, le fiston a deux ans. Bientôt, Jean voudra intégrer le club de Blénod, et il va falloir ruser pour obtenir l’autorisation parentale nécessaire. « Mon père ne voulait pas que je joue, j'ai donc dû tricher et demander à mon cousin de m'en rédiger une à sa place » , confiait-il en 2009 sur le site de l’Aqui !. C’est donc à Blénod qu’il fait ses débuts en Division d’Honneur (un bon niveau à l’époque). Le Racing Club de Roubaix est le premier club professionnel à le repérer, mais sur les recommandations de l’entraîneur de Blénod, les Girondins ont la bonne idée de faire venir cet épais défenseur à la mâchoire carrée.

Les pompiers de Bordeaux et la Coupe latine


L’essai étant concluant, Swiatek est intégré comme d’autres joueurs de l’équipe à l’unité des pompiers du port de Bordeaux. Ce qui lui évite d’être mobilisé au front. Champion de France amateur avec l’équipe fédérale de la région Guyenne-Gascogne en 1943-1944, il se fond dans l’équipe professionnelle l’année suivante. Les Girondins s’apprêtent alors à remporter leur premier titre de champion de France en 1949-1950, en étant promus. Cette année-là, Bordeaux passe même à un cheveu de ramener une Coupe d’Europe sur les bords de la Garonne, en l’occurrence la Coupe latine contre le Benfica. « Il reste une minute à jouer et on mène 3-2. Je gueule vers mon coéquipier de mettre la balle dehors, narre le capitaine Swiatek. Malheureusement, il la perd et les Portugais égalisent. On a dû donc rejouer le match, mais cette fois on l'a perdu. » « Je me rappelle encore quand vers la fin du match, je pensais déjà par où j'allais monter pour récupérer la coupe » , regrette l’international français aux cinq sélections, qui aurait pu disputer la Coupe du monde 1950 si la Fédération tricolore n’avait pas déclaré forfait par crainte de se prendre une torgnole au Brésil.*

Avec son physique de rugbyman, Jean Swiatek ne taclait pas, il restait debout. Sur le terrain, son autorité naturelle en impose : « Capitaine, je demandais aux joueurs offensifs de défendre, ce qui constituait une incongruité pour l’époque, car les entraîneurs disaient que les avants avaient besoin de tout leur jus pour marquer. » Et il y a ces chaussures « à bouts carrés » , sur le modèle hongrois, qui intriguent ses coéquipiers. Swiatek importe ses crampons de chez un marchand de Lorraine. Bientôt, ce dernier va fournir toute l’équipe avec Swiatek en intermédiaire. Le demi bordelais René Gallice suggère alors à son pote Swiatek de monter son propre magasin. « D’accord, répond le défenseur central, mais à condition que tu m’accompagnes ! » Marché conclu. Installé rue des Rempards, puis rue de Grassi, « Gallice et Swiatek » , le magasin de sport – inauguré par Jacques Chaban-Delmas – fera figure de référence en la matière dans le centre-ville bordelais, jusqu'en 1988.

Des chaussures à bouts carrés


« Mes premières chaussures, c'était la marque Swiatek, en cuir marron, rembobine André, le fils de René Gallice. Dans le magasin, ils se complétaient bien : Jean, le gars du nord, était dans le relationnel, et mon père, méridional, était plutôt froid.(Rires) » De Jean Swiatek, le « cinquième frère » de son père, André Gallice se souvient d’un homme « qui savait ce que voulait dire le mot empathie » . Un bricoleur « aux mains en or » , comme quand Swiatek avait sculpté, en l’honneur du deuxième titre de champion des Girondins en 1984, un bâton de relais, avec l’inscription « de Jean Swiatek à Alain Giresse » . Et ces fameuses godasses, alors ? « Les crampons étaient cloutés, pas vissés, explique André, qui a fait carrière à son tour dans les années 1970. Du coup, au bout de 20 matchs, les clous rentraient dans les pieds, on devait changer de chaussures ! »

Par Florian Lefèvre Propos d’André Gallice recueillis par FL // Merci à Jean-Michel Le Calvez et Cyril Jouison, auteurs de l’ouvrage FC Girondins de Bordeaux depuis 1881.

* Lire : Les Miscellanées des Bleus.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Belle évocation d'un joueur qui était le doyen des internationaux et dont la disparition a été tue dans les medias.
Outre Swiatek, la grande vedette de cette équipe de Bordeaux championne 1950 était un autre joueur d'origine polonaise: Edouard Kargulewicz dit Kargu, roi des buteurs de D1 en 54 et 11 fois international de 50 à 53.
D'ailleurs, depuis, Kargu est le point de référence, pour tout buteur débarqué sur la Garonne.
Ce nom résonne comme celui d'un autre temps, presque mythique, et seuls Laslandes et Pauleta, récemment, ont eu droit de citer dans cette comparaison, pas uniquement sportive, mais aussi d'attachement à la ville.
1 réponse à ce commentaire.
Merci pour cette article.

Bon voyage champion!!

Votre équipe de 50 resteras à jamais les pionniers :))
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : National
A cause d'un Ginola des années 50, on aurait même pu être "à jamais les premiers" pour la coupe d'Europe :p
1 réponse à ce commentaire.
Bel article, un hommage sympathique a un joueur probablement meconnu du grand public (a part peut-etre a Bordeaux).
Décidément, la Pologne, la France et le foot...

PS: J'ai bien lu " rejouer le match"? une autre époque.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Pour les amateurs de l'histoire du foot, tous les internationaux français d'origine polonaise:

Ignace Kowalczyk, Edouard Wawrzeniak, Edmond Novicki, Jean Swiatek, Ladislas Smid, Joseph Jadrejak, Bolek Tempowski, Edouard Kargu, Thadée Cisowski, Stephan Dakowski, Stanislas Curyl, André Jucowski, Raymond Kopa, César Ruminski, Guillaume Bieganski, Maryan Wisnieswski, Simon Zimny, Stephan Bruey, Richard Tylinski, Stanislas Dombeck, Henri Skiba, Edouard Stako, Bruno Rodzik, Robert Siatka, Julien Stopyra, Maryan Symanowski, Casimir Koza, Théo Szkudlapski, Georges Lech, Marcel Adamczyk, Robert Budzynski, Georges Bereta, Richard Krawczyk, Robert Szczepaniak, Francis Piasecki, Yannick Stopyra, Laurent Koscielny.
Ce commentaire a été modifié.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Et une mention spéciale à Stefan Dembicki, dit "Stanis" qui ne fut qu'international B, mais que je mentionne pour son invraisemblable record:
Joueur emblématique et fidèle au RC Lens de 1936 à 1949, il est connu pour avoir inscrit seize buts lors d'une seule rencontre de Coupe de France en 1942, un record dans l'histoire du football professionnel, peut-être même un record mondial?
Lens-Auby Asturies: Coupe de France, score final : 32-0, record également pour une rencontre en France.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Manque Léon Glovacki, et peut-ètre d'autres.
Et pardon pour les potentiels fautes d'ortographes
"Tiens, tu sais qui c'est, toi, Ujlaki, Stablinski, Kopa,
Winieski?
C'est les meilleurs Français qu'on a eus du monde!"
Coluche dans son skectch "Gérard"
(oui je sais Ujlaki est né hongrois pas polonais et Stablinski est connu pour le vélo, pas pour le foot)
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Ouais, je me souviens très bien du sketch "Gérard" du génial Coluche!
5 réponses à ce commentaire.
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8