1. //
  2. // 11e journée
  3. // Swansea/Arsenal (2-1)

Swansea renverse Arsenal

Grâce à un excellent Jefferson Montero, et au premier but de Bafétimbi Gomis en Premier League, Swansea est finalement venu à bout d'Arsenal (2-1), qui concède sa deuxième défaite de la saison.

Modififié
6 28

Swansea - Arsenal
(2-1)

G. Sigurdsson (74'), B. Gomis (77') pour Swansea , A. Sánchez (63') pour Arsenal.


Il l'attendait depuis trois mois. Sous une pluie battante, une panthère bien connue des Français sort de nouveau les griffes devant une tribune acquise à sa cause. Longtemps décrié pour son choix de rejoindre Swansea, Bafétimbi Gomis a choisi le bon match pour inscrire son premier but en Premier League et ainsi faire taire ses détracteurs. Sur un nouveau débordement du génial ailier de poche Jefferson Montero, l'ancien Lyonnais s'élève plus haut que son adversaire pour sortir de sa cage et placer sa tête aux fonds des filets de Szczęsny. Un grand classique. De son côté, Arsène Wenger peut commencer à s'inquiéter. Après l'incroyable scénario de mercredi en Ligue des champions face à Anderlecht, ses joueurs ont une nouvelle fois lâché en trois minutes un match qu'ils semblaient tenir en main.

Des Canonniers sans munitions


Après une minute de silence parfaitement respectée, les Gunners donnent le coup d'envoi au Liberty Stadium. Une petite minute de jeu et le capitaine des Swans, Ashley Williams, se retrouve au sol, mais retrouve rapidement sa place après l'intervention des soigneurs. Les Gunners posent le pied sur le ballon, sans pour autant se montrer offensifs. À l'inverse, les Swans se montrent plutôt percutants dès qu'ils ont la balle, et Montero provoque un bon coup franc à gauche de la surface, mais le tir de Sigurdsson est bien repoussé par Chambers sur sa ligne (9'). Lorsqu'ils ont le ballon, les coéquipiers d'Alexis Sánchez peinent à trouver des failles dans la défense très bien organisée des locaux. Ce sont d'ailleurs eux qui se montrent les plus dangereux dans cette première période, à l'image de Jefferson Montero, très vif sur son aile gauche, qui voit sa frappe repoussée en corner par Szczęsny (20'). Sur l'action précédente, Bony semble déséquilibré dans la surface par Chambers, mais Phil Dowd ne bronche pas. Complètement passifs, les Londoniens subissent de plus en plus, même si sur un contre, Ramsey tente une frappe de loin et obtient un bon corner. Une prise d'initiative qui réveille tout de même un peu des Gunners apathiques jusque-là. Après une superbe combinaison entre Cazorla, Sánchez et Welbeck, la balle revient sur Chambers, mais la frappe de l'ancien Saint est une nouvelle fois détournée en corner. Cependant, Swansea a du répondant, et après une glissade de Chambers, Montero lance Bony qui décale à son tour Emnes. La frappe du Hollandais à dreadlocks est bien repoussée par Szczęsny. Mais Arsenal se décide à pousser en fin de première période. Après une première grosse occasion de Welbeck, suite à une belle combinaison entre Sánchez et Oxlade-Chamberlain, c'est Ramsey qui voit sa reprise de volée passer à côté des montants de Fabiański. Une dernière tête à côté de Mertesacker sur corner, et l'arbitre siffle la fin d'une première mi-temps un peu terne.

Gomis, la panthère est de retour


Les hommes de Wenger reviennent sur la pelouse avec de meilleures intentions et, d'entrée de jeu, Oxlade-Chamberlain, bien lancé en profondeur par Sánchez, bute sur Fabiański au moment de conclure. Les duels se durcissent, et Williams récolte logiquement un jaune pour une très grosse semelle sur le tibia de Cazorla. Beaucoup plus actif en seconde période, Oxlade-Chamberlain provoque sur son aile droite avant de lancer Welbeck, qui crochète bien, mais n'appuie pas assez sa passe en retrait. Les Gunners poussent, et sous une pluie battante, Cazorla tente la frappe de loin, mais Fabiański s'interpose bien, en deux temps. Sur un contre, Cazorla lance Welbeck en profondeur, l'ancien Mancunien refait le même crochet, mais assure cette fois-ci sa passe vers Alexis Sánchez qui conclut tranquillement, inscrivant au passage son sixième but en quatre matchs de Premier League (0-1, 63'). Seulement, Swansea n'a pas dit son dernier mot. Dans la foulée, Montero déborde une nouvelle fois sur l'aile gauche et sert Bony en retrait. La reprise de l'Ivoirien est trop écrasée et file en sortie de but. Plus dominateurs, les Gunners manquent de se faire surprendre par la vitesse de l'entrant Barrow, que Gibbs est obligé de sécher à l'entrée de la surface. Un coup franc qu'enroule parfaitement Gylfi Sigurdsson pour l'égalisation, globalement méritée, des Swans (1-1, 75'). Un but qui réveille définitivement les joueurs de Garry Monk, et sur un nouveau débordement de l'excellent Montero, Gomis, tout juste entré en jeu, inscrit son premier but en Premier League en dominant Nacho Monreal de la tête (2-1, 78'). Sur un dernier ballon parfaitement dosé par Sánchez, Walcott, entré en jeu à la place de Ramsey, contrôle mal son ballon et voit Fabiański récupérer la gonfle. Malgré de nombreux assauts dans les dernières minutes, et une main involontaire de Taylor dans la surface, les Gunners doivent finalement s'incliner et voient leur adversaire du jour les devancer au classement.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Les autres matchs du dimanche 9 novembre

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je retiens deux choses :

1/ Alexis Sanchez est un monstre

2/ Sans Alexis Sanchez, Arsenal serait mort.
GougouleBxl Niveau : CFA2
Ouais, c'est moche, et en même temps, ce n'est que la 2e défaite de la saison.... alors comme d'hab', Arsenal finira en trombe et terminera 4e à la dernière journée du championnat en dépassant sur le fil Tottenham (euhh non, plutôt Southampton)
ca sent vraiment la derniere saison d arsene sur le banc d Arsenal...
Fichtre&Foutre Niveau : DHR
Bon j'ai vu que la fin du match (a partir de l'égalisation).
Franchement cette faiblesse mentale c'est pas possible, après Anderlecht, c'est le même scénario au niveau des intentions! Je comprends pas a quel moment on a perdu le jeu a Arsenal, parce que c'était assez moche. A part Sanchez qui est vraiment énorme, personne pour essayer de réveiller les autres. On louait au début du dernier exercice le côté harangueur et guerrier de Flamini, en tout cas ce que j'ai vu de lui aujourd'hui était d'assez mauvaise facture, vite un 6 !

Je sais pas trop quoi penser, j'aime Arsène, et chaque année il me surprend sur une partie de la saison (l'an dernier, première partie. Deuxième partie de saison il y a 2ans),mais je commence a me demander si c'est pas la saison de trop, enfin, dans le football tout va très vite. Mais la mon Ramsey ne ressemble plus au brilliant joueur de l'an dernier, je tressaillis a l'idée qu'il était en sur-régime.

Bref très déçu d'Arsenal depuis quelques matchs, mais je garde confiance pour un bon mercato hivernal (Goal, DC (Metrsacker c plus possible pour moi) et surtout un 6) et dans tout les cas sur la baraka en 2eme partie de saison
gündojeanne Niveau : Loisir
mertesacker-monreal-flamini
trois bibliothécaires névrosés pour défendre ton axe

toute l'équipe qui regarde montero atomiser chambers sans jamais venir l'aider. wenger qui ne réagit pas, qui n'a rien sur le banc pour réagir. qui fait son double changement habituel.

triste.
Note : 1
Chambers en arrière droit, c'est vraiment flippant. Le bouillon qu'il a pris face à Montero, et ses autres matchs ont été très moyen il me semble. Si c'est vraiment son meilleur poste, je sais pas trop quoi dire...en tout cas il m'avait l'air plus à l'aise dans l'axe en début de saison.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Ce qui me fait rire, c'est que ce matin quand je disait à un ami fan de "tonton arsène" + que d'Arsenal réellement, que Arsenal est réellement en difficulté ces temps-ci et que cette équipe est réellement malade, il m'a limite insulté... Vous pensez que la merde à Arsenal va finir par se voir, on on doit la fermer par politesse et hypocrisie encore longtemps sur l'équipe de "tonton arsène" ?
TuniqueRouge Niveau : DHR
Le coaching d'Arsène nous a tué. Les changements à la 80eme alors qu'on souffrait depuis 15mn c'est plus possible. Il fait TOUJOURS la même chose c'est insupportable.

Seule satisfaction du match: the Ox.

Monreal est pas mauvais mais n'a pas le gabarit pour être DC. Cazorla est inutile. Flamini est trop faible pour être titulaire à Arsenal et Ramsey n'est plus que l'ombre de lui même. Chambers s'est fait bouffer tout le match mais c'est comme pour Monreal: difficile de lui en vouloir, il est pas censé jouer ce genre de matchs à la base.
Ian Curtis
Eh oui!
Pas de rebonds chanceux en fin de match, cette fois!
Sans cette chance avec les rebonds de fin de match, je pense qu'ils seraient bons derniers!
Quelle équipe dégueulasse!
Note : 2
Message posté par TuniqueRouge
Le coaching d'Arsène nous a tué. Les changements à la 80eme alors qu'on souffrait depuis 15mn c'est plus possible. Il fait TOUJOURS la même chose c'est insupportable.

Seule satisfaction du match: the Ox.

Monreal est pas mauvais mais n'a pas le gabarit pour être DC. Cazorla est inutile. Flamini est trop faible pour être titulaire à Arsenal et Ramsey n'est plus que l'ombre de lui même. Chambers s'est fait bouffer tout le match mais c'est comme pour Monreal: difficile de lui en vouloir, il est pas censé jouer ce genre de matchs à la base.


Il est censé jouer quel genre de match du coup ?
L'aveuglement des supporters sur Wenger est au moins égal à son aveuglement par rapport au coaching.
Equipe crado sans aucun charisme, et il se permet le luxe de gâcher des joueurs qui pourraient jouer ailleurs (la question de leur niveau importe peu dans la mesure où ce sont des joueurs qui pourraient s'épanouir ailleurs).
Équipe néfaste qui n'entretient même plus l'illusion d'un beau jeu fantasmé.
Que c'est faiblard mentalement Arsenal... J'ai rarement vu une équipe se faire dessus et faire n'importe quoi si vite alors qu'ils mènent au score.
Note : 1
Message posté par GougouleBxl
Ouais, c'est moche, et en même temps, ce n'est que la 2e défaite de la saison.... alors comme d'hab', Arsenal finira en trombe et terminera 4e à la dernière journée du championnat en dépassant sur le fil Tottenham (euhh non, plutôt Southampton)


Ouais, mais tout miser sur une 2ème partie de saison canon, ça a pas trop mal marché jusqu'à maintenant, mais c'est vraiment pas dit que ça fonctionnera toujours. Et puis c'est un aveu de faiblesse de vouloir toujours s'en sortir à l'arrache comme ça...
Arsenal a quand même un effectif de qualité, et j'ai l'impression qu'Arsène montre de plus en plus ses limites pour faire évoluer son équipe.
Ramsey l'ombre de lui meme? Il n'a jamais ete rien du tout Soyons serieux.
Le Bayern_Menich Niveau : Loisir
Swansea sait faire du bon bafe....
TuniqueRouge Niveau : DHR
Message posté par DarkPass'


Il est censé jouer quel genre de match du coup ?


Les matchs de cup ou contre les équipes bas de tableau.


@judas: Ramsey était l'homme fort d'Arsenal la saison dernière et il lui restait à confirmer.
Note : 1
Jsuis emmerdé, j'avais l'habitude de parler de Swansea comme archétype de la petite équipe anglaise qu'Arsenal pouvait battre. Jfais comment maintenant?
J'ai eu un peu de pitié pour chambers, surtout quand Montero lui a mis ce petit pont le laissant la étendu par terre comme un sac de patates.

https://vine.co/v/OiaUBv3ZqLX
nivuniconu Niveau : CFA2
Franchement les supporters d'Arsenal, arrêtez de vous faire du mal, le club est mort en changeant de stade, c'est une réalité. Le seul vestige c'est Arsène, et tous les ans, il est un peu moins bon.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 2
A quoi cela tient le foot, si Sanchez avait accepté l'offre de Liverpool au lieu de celle d'Arsenal, ou en serait les 2 équipes à l'heure actuelle ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le LOSC coule à Reims
6 28