Suspendu, il loupera la Coupe du monde

Modififié
0 10
Jean-François Gillet est belge, a 34 ans et n’a quasiment jamais fait parler de lui en Belgique. Son pays d’adoption, c’est l’Italie, où il évolue depuis 1999. Pourtant, en 2009, la qualité de ses performances dans les cages de l’AS Bari finit par attirer le regard du staff des Diables rouges. À tel point que Gillet devient vite un incontournable du groupe belge. Jamais numéro 1 , mais toujours repris, le gardien devient alors l’un de ces pions indispensables à la bonne ambiance de groupe. Mais ça, c’était avant le 12 novembre dernier.

Ce jour-là, la FIFA le condamne à 3 ans et 7 mois de suspension pour son implication dans le scandale des matchs truqués en Italie, le Calcioscommesse. Le motif de la sanction concerne la non-dénonciation de partenaires qu'il sait avoir profité du système.

Pourtant, il y a quelques jours, le tribunal national d'arbitrage du sport italien (TNAS) ramenait la suspension à 13 mois. Suffisant pour espérer encore jouer quelques mois au plus haut niveau, trop juste pour avoir une quelconque chance de composter son billet pour le Brésil, étant donné que la suspension court jusqu’au 17 août prochain.

Le portier liégeois confiait ce matin dans un entretien accordé au groupe Sudpresse en Belgique toute son amertume : «  Si j’avais commis une faute, j’aurais accepté de l’admettre, mais ici, ce n’est pas le cas, et il est d’ailleurs clairement indiqué dans le verdict du TNAS que je n’ai rien à voir là-dedans. »

Néanmoins, J-F G trouve des raisons de se réjouir : «  Mon honneur est sauf. Personne n’est jamais venu me trouver pour me demander quoi que ce soit, on a retenu contre moi la non-dénonciation. En Italie, un joueur peut être suspendu s’il ne dénonce pas une affaire de trucage, même s’il n’a aucune preuve. Et balancer un équipier sur de simples rumeurs, c’est assez délicat ! J’espérais donc pouvoir rejouer tout de suite et avoir une chance de disputer la Coupe du monde.  »

Enfin, l’ex-substitut de Simon Mignolet et de Thibaut Courtois dans les buts des Diables rouges tenait à remercier l’ensemble de ces partenaires en équipe nationale. «  Marc Wilmots est quelqu’un d’exceptionnel : il m’a régulièrement téléphoné pour prendre de mes nouvelles. Laurent Ciman, lui, a porté un T-shirt avec un message de soutien. Vincent Kompany, comme une dizaine d’autres joueurs, m’a soutenu. Ils ont tous été à mes côtés, et je veux les en remercier. Cela fait des années que nous vivons une merveilleuse aventure ensemble, et rater le Mondial dans ces conditions, c’est difficile ! »

Nul doute que les mois de juin et juillet paraîtront bien trop longs à celui qui est toujours sous contrat avec le Torino. MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

S'il est si important pour le collectif, et qu'il apporte tant de bonne humeur à ses camarades, le staff n'a qu'à lui proposer de passer son été au Brésil (préparateur des gardien, metteur d'ambiance, etc...)
De toute façon, vu la hiérarchie établie, il n'avait aucune chance de jouer.
Benito-Bx Niveau : CFA
Note : 1
C'est un débat qui existe avec 2-3 joueurs en équipe nationale belge.

Gillet et Simmons principalement apportent une certaine expérience et un rôle de catalyseur pour les jeunes et très jeunes joueurs qui forment le noyau mais on sait qu'il ne joueront a priori jamais...

Du coup, il y a débat pourquoi ne pas les mettre dans le staff et prendre d'autres joueurs qui pourraient réellement apporter quelque chose comme Naingollan par exemple...
C'est triste, meme si il n'allait pas jouer la coupe du monde il ont rien d'autre à faire les italiens. Une coupe du monde c'est u nrêve. Et le pire c'est qu'a voir ca réaction toute retenue face à la sanction il arrive à rester poli. Ca doit être un chic type.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Pirlo sacré par ses pairs
0 10