1. // Euro 2016
  2. //
  3. // Itw Père René-Luc

« Sur mon agenda, les matchs des Bleus sont marqués un an à l’avance »

Dieu seul sait pourquoi, mais l’homélie délivrée par le Père René-Luc le dimanche 19 juin lors du Jour du Seigneur est sûrement la plus commentée de l’histoire de la plus vieille émission du PAF. Le tout grâce à quoi ? Une comparaison inattendue entre Jésus et Didier Deschamps, bien plus réfléchie qu’il n’y paraît. Interview Dieu du stade, entre gangster et accident de moto, en passant par Bangui et le Vatican.

Modififié
Comment vous est venue cette idée folle ?
Pour commencer, moi je ne viens pas forcément du milieu chrétien depuis toujours. C’est-à-dire que j’ai eu une conversion, je n’ai pas connu Jésus depuis l’enfance. J’ai eu une expérience de vie un peu compliquée, parce que je n’ai pas connu mon vrai père, et mon beau-père – c’est-à-dire le mari de ma mère – était un gangster. Il s’est suicidé devant moi quand j’avais 14 ans avec un revolver. Peu de temps après, j’ai eu l’occasion d’écouter un témoignage à Montpellier d’une personne qui avait rencontré Dieu, et j’ai moi-même fait une expérience spirituelle de manière forte. Je peux dire en toute simplicité que je n’ai pas simplement rencontré Jésus comme quelqu’un qui a appris ça au catéchisme, mais que je l’ai rencontré. Pour moi, Jésus est vraiment quelqu’un de vivant, avec qui je parle. Petit à petit, j’ai totalement changé de vie au point de devenir prêtre.


Et c’est comme ça que vous vous êtes retrouvés ce dimanche 19 juin au Jour du Seigneur...
Je fais partie de l’équipe des prédicateurs qui sont appelés une fois tous les trimestres à peu près, on est une dizaine. Là, c’était mon tour à Rouen, et le thème de l’évangile, c’était une question que pose Jésus aux disciples : « Pour les foules, qui suis-je ? » L’homélie qui vient ensuite a pour but de commenter le texte de la vie de Jésus qu’on nous a donné, je ne peux pas dire n’importe quoi. Eh bien du coup, j’ai imaginé ces foules du stade. Je me suis dit, tiens, à la sortie des stades il faudrait dire « Et pour vous qui est Jésus ? » C’est comme ça que l’idée a commencé à germer dans ma tête. Mais connaître Jésus, c’est une chose, le rencontrer en est une autre. J’ai pris l’exemple de Deschamps parce que c’est lié à l’Euro, mais si ça avait été Roland-Garros, j’aurais dit : « Connaissez-vous Rafael Nadal ? » Petite parenthèse, Deschamps, c’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup parce que mon équipe de cœur, c’est Marseille. L’idée, c’est qu’il y a beaucoup de chrétiens en France qui le connaissent, ce Jésus-là, mais qui ne l’ont jamais rencontré. Ce n’est pas devenu un ami. Alors vous allez me dire, c’est vachement dur d’être ami avec quelqu’un qui est mort et qui est ressuscité, je sais bien (rires). Mais c’était la suite de l’homélie qui n’a pas été reprise évidemment, expliquer comment faire pour faire cette rencontre, les chemins sont variés.


Dans votre homélie, vous dites : « Beaucoup de français connaissent Jésus, mais ne l’ont pas rencontré, ils n’ont pas établi avec Jésus une relation personnelle » Et vous, vous avez établi une relation personnelle avec Deschamps ?
Ben non, pas du tout, d’ailleurs si j’ai l’occasion grâce à cet article de lui serrer la main, ma relation à Deschamps sera totalement différente, il y aura une amitié, voyez. De toute façon, c’est comme avec Jésus, quand on connaît quelqu’un, on lui parle ! Je fais une petite parenthèse, si je vous fais parvenir mon bouquin dédicacé, vous avez les moyens de le faire parvenir à Deschamps ?

« Deschamps est un homme, et Jésus est Dieu. C’est pour ça que je suis un peu attristé qu’il y ait eu un glissement. »

Vous pouvez essayer de l’envoyer à Clairefontaine... D’ailleurs, ce message signifie pour vous que l’existence de Jésus est certifiée comme celle de Deschamps ? Vous opposez le spirituel au réel.
Non non, ce n’est pas une question de certification, parce que ça c’est au niveau d’un concept de foi. Là, c’est plutôt au niveau de... la qualité de la rencontre. C’est pas de dire : « Jésus existe comme Deschamps existe » , pas du tout, mais « je connais Deschamps sans l’avoir rencontré, comme Jésus » . Il faut être fou pour dire que Jésus n’a pas existé, il y a mille fois plus de preuves de l’existence historique de Jésus que de celle de César. L’existence de Jésus, personne ne peut la nier. Ce qu’on peut avoir plus de mal à croire, c’est qu’il est ressuscité. Moi, si j’ai renoncé à me marier, c’est parce que ce Jésus, je lui parle comme un ami. C’est une rencontre intime, intérieure, qui est aussi importante dans ma vie que celle d’un ami. Vous-même, j’imagine que c’est différent si vous écrivez un article sur quelqu’un que vous connaissez professionnellement, ou quelqu’un qui avec qui vous avez passé une soirée, à discuter.


Quels points communs vous pouvez leur trouver ?
Ah ben justement, c’est ce que je regrette un peu, les gens ont dit que j’avais comparé Jésus à Deschamps. Mais c’est pas ça du tout ! Deschamps est un homme, et Jésus est Dieu. C’est pour ça que je suis un peu... attristé qu’il y ait eu un glissement. Bon, il n’y a pas trop eu en France, mais surtout à l’étranger : « Un prêtre compare Jésus à Deschamps » , l’air de dire qu’il est notre sauveur et qu’il va nous faire gagner l’Euro…

C’est surtout en Italie que vos propos ont été mal reçus, puisque la Gazzetta dello Sport a fait une très mauvaise traduction…
Ah bah oui, vous voulez que je vous dise ce qu’ils ont dit ? Laissez-moi une minute pour retrouver l’article, je parle italien couramment…. J’ai reçu le lien sur Whatsapp hier par un ami italien, moi j’étais pas au courant évidemment (son téléphone n'a plus de batterie, très long silence). C’est n’importe quoi franchement (rires). Ces Italiens… Alors : « Un prêtre explique que Jésus est exactement comme Deschamps. Le fils de Dieu est comme le capitaine. » En plus, ils se trompent c’est le sélectionneur. « Pour gagner l’Euro, la France peut compter sur un guide sûr, Jésus, ou mieux Deschamps, qui est un peu comme le fils de Dieu. À Clairefontaine, les joueurs français ont la chance de fréquenter Deschamps tous les jours, et avec Jésus sur le banc, la France peut se sentir bénie de Dieu. » Bon, la dernière phrase, c’est le truc classique, ils ont voulu faire un peu d’humour, ça, ça ne me dérange pas. Mais vous imaginez ce qu’ils mettent ? C’est ridicule, quoi.

Ça vous a attiré les foudres de l'église italienne ?
Non quand même pas ! Le Vatican n’a pas réagi, mais je sais que des prêtres italiens ont lu et se sont dit « Mais c’est quoi ce prêtre français qui raconte n’importe quoi ? » Moi, je me mets à leur place, si je lis qu’un prêtre italien dit : « Jésus c’est comme Platini » , c’est du délire. C’est parce qu’ils n’ont pas eu l’occasion de vérifier.

« Je suis parti en Afrique et j’ai monté un club de foot. Quand je suis parti il y avait 600 jeunes qui étaient inscrits. Certains sont même devenus joueurs de l’équipe nationale de Centrafrique. »

Vous n'avez jamais douté devant les caméras ?
Non franchement, parce que c’est ma manière de prêcher. Je fais toujours une petite accroche au début, vous pouvez aller voir sur ma chaîne Youtube. Toutes mes homélies commencent par une petite histoire. C’est vrai que je ne m’attendais pas du tout à ce buzz-là, mais je ne me suis pas dit : « T’en fais trop » , ou quoi. J’aime bien prêcher de manière simple avec des images. J’ai toujours appris depuis que je suis prédicateur qu’on retient mieux une image que mille mots. Puis je ne me prends pas au sérieux. J’aime bien cette phrase, qui n’est pas dans la Bible, mais qui pourrait y être : « Bien heureux ceux qui savent rire d’eux-mêmes, ils n’ont pas fini de s’amuser. » Je fais les choses sans me prendre pour ce que je ne suis pas, et en y mettant tout mon cœur. Le but, c’était que les foules se posent la question « Pour moi, qui est Jésus ? » et d’une certaine manière, ma foi, j’y suis parvenu.


C’était votre première accroche footballistique ?
Je ne l’avais jamais fait avant. J’ai une histoire avec le foot assez particulière parce que dans mon enfance difficile, la seule chose qui pouvait me détendre, c’était le foot. Donc je passais des heures à jouer à cette période particulière où mon beau-père était en prison, on était poursuivis par lui, on se cachait… Mes frères et sœurs le savent, comme on était pauvres, je n’avais même pas de quoi m’équiper ou aller dans un vrai club, donc je tapais avec mon ballon contre le mur de la maison – le ballon était complètement rappé à force. Et boum, boum, boum, je tapais, je tapais, je tapais, je tapais… Je passais des heures et je ne faisais aucune étude. Quand je suis entré au séminaire, j’ai fait partie de l’équipe universitaire de foot à Rome, donc j’ai beaucoup joué au foot là-bas dans des championnats. Dans mon livre, j’ai un chapitre qui s’appelle « Foot ethnique en Afrique » , parce que je suis parti en Afrique et j’ai monté un club de foot. Quand je suis parti, il y avait 600 jeunes qui étaient inscrits. Certains sont même devenus joueurs de l’équipe nationale de Centrafrique.

Sérieux ? Vous avez des noms ?
Ah ouais, je vous raconte pas des craques, c’est marqué dans mon livre ! Malheureusement je ne connais plus les noms parce que c’était en 88-90. C’est les gens de là-bas qui m’ont écrit en me disant « Ah tiens, il y a tels joueurs de notre mouvement qui ont percé. » Le mouvement s’appelle Don Bosco. Je suis arrivé en 1988 à Bangui dans un quartier assez pauvre où il n’y avait rien, pas de terrains de foot, et des jeunes qui n’avaient pas grand-chose pour eux. Je me suis pris en main, j’avais 20 ans à l’époque hein, j’ai fait venir des niveleuses et fait construire un stade de foot. On a rapidement eu une dizaine d’équipes, énormément de monde. Au fil des années, de ce quartier de Boy Rabe, certains joueurs sont devenus des joueurs de l’équipe nationale.

« Si je dis : "La semaine dernière, j’étais au match de foot à la Mosson, et j’ai été très surpris par l’ambiance qu’il y avait", les gens, ils vous regardent "Mais qu’est-ce qu’il raconte, le curé ?" Je les ai accrochés. »

C’est fou, le foot et vous, ça a toujours été une belle histoire d’amour, en fait.
Le foot, ça a été une belle histoire d’amour qui s’est un peu arrêtée. Dans les dernières années, je jouais encore au foot à 7, bon maintenant j’ai 50 ans... Mais j’ai eu un grave accident de moto en 2012 qui fait que j’ai une douleur en permanence au nerf L5 (à la racine du nerf sciatique, ndlr). J’ai fait mon deuil du foot, ça a été très dur. Mais sur mon agenda de prêtre, les matchs de l’équipe de France sont marqués un an à l’avance (rires). Je ne peux pas regarder les autres parce que j’ai trop de travail, mais ceux-là, je ne les loupe pour rien au monde.


Pour revenir à votre homélie, est-ce que vous pensez que l’Église aurait intérêt à vulgariser son discours comme vous l’avez fait ?
Si je dis ça, c’est un peu délicat pour moi, parce que ça voudrait dire que je pense qu’elle ne fait pas ce qu’elle devrait faire (rires). Disons que je pense que c’est bien, mais si vous mettiez un micro dans les églises, je connais plein de jeunes prêtres qui sont très talentueux dans leur manière de faire leurs homélies. Il faut à la fois garder du sérieux et du spirituel, et mettre une accroche qui colle à la vie des gens. Quelque chose pour éveiller l’attention. J’ai reçu une formation à l’homélie, hein, c’est pas moi qui l’aie inventé. Imaginez que je ferme le bouquin et je dis : « Comme nous l’avons vu dans l’Évangile, Jésus multiplie les pains parce que… » bon les gens, déjà, ils décrochent. Mais si je dis : « La semaine dernière, j’étais au match de foot à la Mosson, et j’ai été très surpris par l’ambiance qu’il y avait » , les gens, ils vous regardent : « Mais qu’est-ce qu’il raconte, le curé ? » Je les ai accrochés.

En tout cas, parler foot pendant Le Jour du Seigneur, c’est une grande première.
Bah je ne suis pas sûr. C’est une première que ça fasse un tel buzz, peut-être, mais je pense qu’il y a plein de prêtres qui ont dû faire des allusions au rugby… ça me semble pas si exceptionnel que ça. À mon avis, il faudrait surtout que les journalistes écoutent plus souvent les homélies du Jour du Seigneur, parce qu’il y en a vraiment de très très bonnes.

On sait que les prêtres chantent toujours très bien, mais comment est-ce que vous vous situeriez par rapport à des supporters de foot ?
C’est difficile pour moi de répondre à cette question parce que je ne vois pas des supporters comme des chanteurs, mais comme des gens qui ont de la voix et de l’enthousiasme. On est dans un style très différent, le prêtre, il ne faut pas qu’il hurle, il faut qu’il chante. Alors que le supporter, il faut qu’il hurle (rires). Puis c’est surtout pas les mêmes paroles...

Par Théo Denmat Le livre du Père René-Luc Dieu en plein cœur » , sorti en 2014, est disponible aux éditions Presses de la Renaissance.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Un curé. Un 'Provencal' de Paname vendeur de nougat. Vivement un garde-chasse de l'Aveyron!
Un faux air de Brendan Rodgers
Ça change de tous ces Cathos nauséabonds défavorables au progressisme sociétal.
Merci pour cet interview qui change !
La Gazzetta, c'est décidément de la grosse merde.
tulasdanslecubitus22 Niveau : District
Intéressant mais dommage que ce soit écrit à la va-vite.
Pas mal du tout la petite milf en gilet rose qu'on voit à la fin de la courte vidéo...quelqu'un connaît un moyen pour pécho son instagram ?

"si je vous fais parvenir mon bouquin dédicacé, vous avez les moyens de le faire parvenir à Deschamps ?"

Le sens des affaires hein Padre!!
Intéressant itw
Un curé vélophile, ça nous change.
Si Jésus est un dieu comme il le dit. Comment se fait-il que de simples hommes soient capable de le malmener et pire de le crucifier ?
PanteraNegra Niveau : District
Message posté par Zyzoo100
Si Jésus est un dieu comme il le dit. Comment se fait-il que de simples hommes soient capable de le malmener et pire de le crucifier ?


Lis les Evangiles, tout y est.
andreas mollard Niveau : CFA2
Message posté par PanteraNegra
Lis les Evangiles, tout y est.


Ou le guide du voyageur galactique....
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Message posté par Evra Braun
Ça change de tous ces Cathos nauséabonds défavorables au progressisme sociétal.


En l'occurence, on ne sait rien de ses idées sur les questions sociétales. Et Evra dire, c'est pas sujet.
Etic Cartonna Niveau : District
Je préfère ce curé qui preche en chansons :
https://www.youtube.com/watch?v=b7jcQ4J5UlM

@evra braun : *SI* c'est toi feu @adolf, j'avais pas vraiment apprécié l'espèce d'inquisition qui t'avaient visée (liberté d'expression et tout et tout), mais par curiosité tu veux en venir où avec tes posts ironiques ? Te venger en trollant du bobo bienpensant ? Si ça peut égayer tes journées ma foi, fais-toi plaisir...
Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 28
Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10
dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 6 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42