1. // Euro 2016
  2. //
  3. // Itw Père René-Luc

« Sur mon agenda, les matchs des Bleus sont marqués un an à l’avance »

Dieu seul sait pourquoi, mais l’homélie délivrée par le Père René-Luc le dimanche 19 juin lors du Jour du Seigneur est sûrement la plus commentée de l’histoire de la plus vieille émission du PAF. Le tout grâce à quoi ? Une comparaison inattendue entre Jésus et Didier Deschamps, bien plus réfléchie qu’il n’y paraît. Interview Dieu du stade, entre gangster et accident de moto, en passant par Bangui et le Vatican.

Modififié
Comment vous est venue cette idée folle ?
Pour commencer, moi je ne viens pas forcément du milieu chrétien depuis toujours. C’est-à-dire que j’ai eu une conversion, je n’ai pas connu Jésus depuis l’enfance. J’ai eu une expérience de vie un peu compliquée, parce que je n’ai pas connu mon vrai père, et mon beau-père – c’est-à-dire le mari de ma mère – était un gangster. Il s’est suicidé devant moi quand j’avais 14 ans avec un revolver. Peu de temps après, j’ai eu l’occasion d’écouter un témoignage à Montpellier d’une personne qui avait rencontré Dieu, et j’ai moi-même fait une expérience spirituelle de manière forte. Je peux dire en toute simplicité que je n’ai pas simplement rencontré Jésus comme quelqu’un qui a appris ça au catéchisme, mais que je l’ai rencontré. Pour moi, Jésus est vraiment quelqu’un de vivant, avec qui je parle. Petit à petit, j’ai totalement changé de vie au point de devenir prêtre.


Et c’est comme ça que vous vous êtes retrouvés ce dimanche 19 juin au Jour du Seigneur...
Je fais partie de l’équipe des prédicateurs qui sont appelés une fois tous les trimestres à peu près, on est une dizaine. Là, c’était mon tour à Rouen, et le thème de l’évangile, c’était une question que pose Jésus aux disciples : « Pour les foules, qui suis-je ? » L’homélie qui vient ensuite a pour but de commenter le texte de la vie de Jésus qu’on nous a donné, je ne peux pas dire n’importe quoi. Eh bien du coup, j’ai imaginé ces foules du stade. Je me suis dit, tiens, à la sortie des stades il faudrait dire « Et pour vous qui est Jésus ? » C’est comme ça que l’idée a commencé à germer dans ma tête. Mais connaître Jésus, c’est une chose, le rencontrer en est une autre. J’ai pris l’exemple de Deschamps parce que c’est lié à l’Euro, mais si ça avait été Roland-Garros, j’aurais dit : « Connaissez-vous Rafael Nadal ? » Petite parenthèse, Deschamps, c’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup parce que mon équipe de cœur, c’est Marseille. L’idée, c’est qu’il y a beaucoup de chrétiens en France qui le connaissent, ce Jésus-là, mais qui ne l’ont jamais rencontré. Ce n’est pas devenu un ami. Alors vous allez me dire, c’est vachement dur d’être ami avec quelqu’un qui est mort et qui est ressuscité, je sais bien (rires). Mais c’était la suite de l’homélie qui n’a pas été reprise évidemment, expliquer comment faire pour faire cette rencontre, les chemins sont variés.


Dans votre homélie, vous dites : « Beaucoup de français connaissent Jésus, mais ne l’ont pas rencontré, ils n’ont pas établi avec Jésus une relation personnelle » Et vous, vous avez établi une relation personnelle avec Deschamps ?
Ben non, pas du tout, d’ailleurs si j’ai l’occasion grâce à cet article de lui serrer la main, ma relation à Deschamps sera totalement différente, il y aura une amitié, voyez. De toute façon, c’est comme avec Jésus, quand on connaît quelqu’un, on lui parle ! Je fais une petite parenthèse, si je vous fais parvenir mon bouquin dédicacé, vous avez les moyens de le faire parvenir à Deschamps ?

« Deschamps est un homme, et Jésus est Dieu. C’est pour ça que je suis un peu attristé qu’il y ait eu un glissement. »

Vous pouvez essayer de l’envoyer à Clairefontaine... D’ailleurs, ce message signifie pour vous que l’existence de Jésus est certifiée comme celle de Deschamps ? Vous opposez le spirituel au réel.
Non non, ce n’est pas une question de certification, parce que ça c’est au niveau d’un concept de foi. Là, c’est plutôt au niveau de... la qualité de la rencontre. C’est pas de dire : « Jésus existe comme Deschamps existe » , pas du tout, mais « je connais Deschamps sans l’avoir rencontré, comme Jésus » . Il faut être fou pour dire que Jésus n’a pas existé, il y a mille fois plus de preuves de l’existence historique de Jésus que de celle de César. L’existence de Jésus, personne ne peut la nier. Ce qu’on peut avoir plus de mal à croire, c’est qu’il est ressuscité. Moi, si j’ai renoncé à me marier, c’est parce que ce Jésus, je lui parle comme un ami. C’est une rencontre intime, intérieure, qui est aussi importante dans ma vie que celle d’un ami. Vous-même, j’imagine que c’est différent si vous écrivez un article sur quelqu’un que vous connaissez professionnellement, ou quelqu’un qui avec qui vous avez passé une soirée, à discuter.


Quels points communs vous pouvez leur trouver ?
Ah ben justement, c’est ce que je regrette un peu, les gens ont dit que j’avais comparé Jésus à Deschamps. Mais c’est pas ça du tout ! Deschamps est un homme, et Jésus est Dieu. C’est pour ça que je suis un peu... attristé qu’il y ait eu un glissement. Bon, il n’y a pas trop eu en France, mais surtout à l’étranger : « Un prêtre compare Jésus à Deschamps » , l’air de dire qu’il est notre sauveur et qu’il va nous faire gagner l’Euro…

C’est surtout en Italie que vos propos ont été mal reçus, puisque la Gazzetta dello Sport a fait une très mauvaise traduction…
Ah bah oui, vous voulez que je vous dise ce qu’ils ont dit ? Laissez-moi une minute pour retrouver l’article, je parle italien couramment…. J’ai reçu le lien sur Whatsapp hier par un ami italien, moi j’étais pas au courant évidemment (son téléphone n'a plus de batterie, très long silence). C’est n’importe quoi franchement (rires). Ces Italiens… Alors : « Un prêtre explique que Jésus est exactement comme Deschamps. Le fils de Dieu est comme le capitaine. » En plus, ils se trompent c’est le sélectionneur. « Pour gagner l’Euro, la France peut compter sur un guide sûr, Jésus, ou mieux Deschamps, qui est un peu comme le fils de Dieu. À Clairefontaine, les joueurs français ont la chance de fréquenter Deschamps tous les jours, et avec Jésus sur le banc, la France peut se sentir bénie de Dieu. » Bon, la dernière phrase, c’est le truc classique, ils ont voulu faire un peu d’humour, ça, ça ne me dérange pas. Mais vous imaginez ce qu’ils mettent ? C’est ridicule, quoi.

Ça vous a attiré les foudres de l'église italienne ?
Non quand même pas ! Le Vatican n’a pas réagi, mais je sais que des prêtres italiens ont lu et se sont dit « Mais c’est quoi ce prêtre français qui raconte n’importe quoi ? » Moi, je me mets à leur place, si je lis qu’un prêtre italien dit : « Jésus c’est comme Platini » , c’est du délire. C’est parce qu’ils n’ont pas eu l’occasion de vérifier.

« Je suis parti en Afrique et j’ai monté un club de foot. Quand je suis parti il y avait 600 jeunes qui étaient inscrits. Certains sont même devenus joueurs de l’équipe nationale de Centrafrique. »

Vous n'avez jamais douté devant les caméras ?
Non franchement, parce que c’est ma manière de prêcher. Je fais toujours une petite accroche au début, vous pouvez aller voir sur ma chaîne Youtube. Toutes mes homélies commencent par une petite histoire. C’est vrai que je ne m’attendais pas du tout à ce buzz-là, mais je ne me suis pas dit : « T’en fais trop » , ou quoi. J’aime bien prêcher de manière simple avec des images. J’ai toujours appris depuis que je suis prédicateur qu’on retient mieux une image que mille mots. Puis je ne me prends pas au sérieux. J’aime bien cette phrase, qui n’est pas dans la Bible, mais qui pourrait y être : « Bien heureux ceux qui savent rire d’eux-mêmes, ils n’ont pas fini de s’amuser. » Je fais les choses sans me prendre pour ce que je ne suis pas, et en y mettant tout mon cœur. Le but, c’était que les foules se posent la question « Pour moi, qui est Jésus ? » et d’une certaine manière, ma foi, j’y suis parvenu.


C’était votre première accroche footballistique ?
Je ne l’avais jamais fait avant. J’ai une histoire avec le foot assez particulière parce que dans mon enfance difficile, la seule chose qui pouvait me détendre, c’était le foot. Donc je passais des heures à jouer à cette période particulière où mon beau-père était en prison, on était poursuivis par lui, on se cachait… Mes frères et sœurs le savent, comme on était pauvres, je n’avais même pas de quoi m’équiper ou aller dans un vrai club, donc je tapais avec mon ballon contre le mur de la maison – le ballon était complètement rappé à force. Et boum, boum, boum, je tapais, je tapais, je tapais, je tapais… Je passais des heures et je ne faisais aucune étude. Quand je suis entré au séminaire, j’ai fait partie de l’équipe universitaire de foot à Rome, donc j’ai beaucoup joué au foot là-bas dans des championnats. Dans mon livre, j’ai un chapitre qui s’appelle « Foot ethnique en Afrique » , parce que je suis parti en Afrique et j’ai monté un club de foot. Quand je suis parti, il y avait 600 jeunes qui étaient inscrits. Certains sont même devenus joueurs de l’équipe nationale de Centrafrique.

Sérieux ? Vous avez des noms ?
Ah ouais, je vous raconte pas des craques, c’est marqué dans mon livre ! Malheureusement je ne connais plus les noms parce que c’était en 88-90. C’est les gens de là-bas qui m’ont écrit en me disant « Ah tiens, il y a tels joueurs de notre mouvement qui ont percé. » Le mouvement s’appelle Don Bosco. Je suis arrivé en 1988 à Bangui dans un quartier assez pauvre où il n’y avait rien, pas de terrains de foot, et des jeunes qui n’avaient pas grand-chose pour eux. Je me suis pris en main, j’avais 20 ans à l’époque hein, j’ai fait venir des niveleuses et fait construire un stade de foot. On a rapidement eu une dizaine d’équipes, énormément de monde. Au fil des années, de ce quartier de Boy Rabe, certains joueurs sont devenus des joueurs de l’équipe nationale.

« Si je dis : "La semaine dernière, j’étais au match de foot à la Mosson, et j’ai été très surpris par l’ambiance qu’il y avait", les gens, ils vous regardent "Mais qu’est-ce qu’il raconte, le curé ?" Je les ai accrochés. »

C’est fou, le foot et vous, ça a toujours été une belle histoire d’amour, en fait.
Le foot, ça a été une belle histoire d’amour qui s’est un peu arrêtée. Dans les dernières années, je jouais encore au foot à 7, bon maintenant j’ai 50 ans... Mais j’ai eu un grave accident de moto en 2012 qui fait que j’ai une douleur en permanence au nerf L5 (à la racine du nerf sciatique, ndlr). J’ai fait mon deuil du foot, ça a été très dur. Mais sur mon agenda de prêtre, les matchs de l’équipe de France sont marqués un an à l’avance (rires). Je ne peux pas regarder les autres parce que j’ai trop de travail, mais ceux-là, je ne les loupe pour rien au monde.


Pour revenir à votre homélie, est-ce que vous pensez que l’Église aurait intérêt à vulgariser son discours comme vous l’avez fait ?
Si je dis ça, c’est un peu délicat pour moi, parce que ça voudrait dire que je pense qu’elle ne fait pas ce qu’elle devrait faire (rires). Disons que je pense que c’est bien, mais si vous mettiez un micro dans les églises, je connais plein de jeunes prêtres qui sont très talentueux dans leur manière de faire leurs homélies. Il faut à la fois garder du sérieux et du spirituel, et mettre une accroche qui colle à la vie des gens. Quelque chose pour éveiller l’attention. J’ai reçu une formation à l’homélie, hein, c’est pas moi qui l’aie inventé. Imaginez que je ferme le bouquin et je dis : « Comme nous l’avons vu dans l’Évangile, Jésus multiplie les pains parce que… » bon les gens, déjà, ils décrochent. Mais si je dis : « La semaine dernière, j’étais au match de foot à la Mosson, et j’ai été très surpris par l’ambiance qu’il y avait » , les gens, ils vous regardent : « Mais qu’est-ce qu’il raconte, le curé ? » Je les ai accrochés.

En tout cas, parler foot pendant Le Jour du Seigneur, c’est une grande première.
Bah je ne suis pas sûr. C’est une première que ça fasse un tel buzz, peut-être, mais je pense qu’il y a plein de prêtres qui ont dû faire des allusions au rugby… ça me semble pas si exceptionnel que ça. À mon avis, il faudrait surtout que les journalistes écoutent plus souvent les homélies du Jour du Seigneur, parce qu’il y en a vraiment de très très bonnes.

On sait que les prêtres chantent toujours très bien, mais comment est-ce que vous vous situeriez par rapport à des supporters de foot ?
C’est difficile pour moi de répondre à cette question parce que je ne vois pas des supporters comme des chanteurs, mais comme des gens qui ont de la voix et de l’enthousiasme. On est dans un style très différent, le prêtre, il ne faut pas qu’il hurle, il faut qu’il chante. Alors que le supporter, il faut qu’il hurle (rires). Puis c’est surtout pas les mêmes paroles...

Par Théo Denmat Le livre du Père René-Luc Dieu en plein cœur » , sorti en 2014, est disponible aux éditions Presses de la Renaissance.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Un curé. Un 'Provencal' de Paname vendeur de nougat. Vivement un garde-chasse de l'Aveyron!
Un faux air de Brendan Rodgers
Ça change de tous ces Cathos nauséabonds défavorables au progressisme sociétal.
Merci pour cet interview qui change !
La Gazzetta, c'est décidément de la grosse merde.
tulasdanslecubitus22 Niveau : District
Intéressant mais dommage que ce soit écrit à la va-vite.
Pas mal du tout la petite milf en gilet rose qu'on voit à la fin de la courte vidéo...quelqu'un connaît un moyen pour pécho son instagram ?

"si je vous fais parvenir mon bouquin dédicacé, vous avez les moyens de le faire parvenir à Deschamps ?"

Le sens des affaires hein Padre!!
Intéressant itw
Un curé vélophile, ça nous change.
Si Jésus est un dieu comme il le dit. Comment se fait-il que de simples hommes soient capable de le malmener et pire de le crucifier ?
PanteraNegra Niveau : District
Message posté par Zyzoo100
Si Jésus est un dieu comme il le dit. Comment se fait-il que de simples hommes soient capable de le malmener et pire de le crucifier ?


Lis les Evangiles, tout y est.
andreas mollard Niveau : CFA2
Message posté par PanteraNegra
Lis les Evangiles, tout y est.


Ou le guide du voyageur galactique....
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Message posté par Evra Braun
Ça change de tous ces Cathos nauséabonds défavorables au progressisme sociétal.


En l'occurence, on ne sait rien de ses idées sur les questions sociétales. Et Evra dire, c'est pas sujet.
Etic Cartonna Niveau : District
Je préfère ce curé qui preche en chansons :
https://www.youtube.com/watch?v=b7jcQ4J5UlM

@evra braun : *SI* c'est toi feu @adolf, j'avais pas vraiment apprécié l'espèce d'inquisition qui t'avaient visée (liberté d'expression et tout et tout), mais par curiosité tu veux en venir où avec tes posts ironiques ? Te venger en trollant du bobo bienpensant ? Si ça peut égayer tes journées ma foi, fais-toi plaisir...
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 4 heures Valdés lance sa société de production 5
il y a 5 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4