En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. //
  3. // Itw Père René-Luc

« Sur mon agenda, les matchs des Bleus sont marqués un an à l’avance »

Dieu seul sait pourquoi, mais l’homélie délivrée par le Père René-Luc le dimanche 19 juin lors du Jour du Seigneur est sûrement la plus commentée de l’histoire de la plus vieille émission du PAF. Le tout grâce à quoi ? Une comparaison inattendue entre Jésus et Didier Deschamps, bien plus réfléchie qu’il n’y paraît. Interview Dieu du stade, entre gangster et accident de moto, en passant par Bangui et le Vatican.

Modififié
Comment vous est venue cette idée folle ?
Pour commencer, moi je ne viens pas forcément du milieu chrétien depuis toujours. C’est-à-dire que j’ai eu une conversion, je n’ai pas connu Jésus depuis l’enfance. J’ai eu une expérience de vie un peu compliquée, parce que je n’ai pas connu mon vrai père, et mon beau-père – c’est-à-dire le mari de ma mère – était un gangster. Il s’est suicidé devant moi quand j’avais 14 ans avec un revolver. Peu de temps après, j’ai eu l’occasion d’écouter un témoignage à Montpellier d’une personne qui avait rencontré Dieu, et j’ai moi-même fait une expérience spirituelle de manière forte. Je peux dire en toute simplicité que je n’ai pas simplement rencontré Jésus comme quelqu’un qui a appris ça au catéchisme, mais que je l’ai rencontré. Pour moi, Jésus est vraiment quelqu’un de vivant, avec qui je parle. Petit à petit, j’ai totalement changé de vie au point de devenir prêtre.


Et c’est comme ça que vous vous êtes retrouvés ce dimanche 19 juin au Jour du Seigneur...
Je fais partie de l’équipe des prédicateurs qui sont appelés une fois tous les trimestres à peu près, on est une dizaine. Là, c’était mon tour à Rouen, et le thème de l’évangile, c’était une question que pose Jésus aux disciples : « Pour les foules, qui suis-je ? » L’homélie qui vient ensuite a pour but de commenter le texte de la vie de Jésus qu’on nous a donné, je ne peux pas dire n’importe quoi. Eh bien du coup, j’ai imaginé ces foules du stade. Je me suis dit, tiens, à la sortie des stades il faudrait dire « Et pour vous qui est Jésus ? » C’est comme ça que l’idée a commencé à germer dans ma tête. Mais connaître Jésus, c’est une chose, le rencontrer en est une autre. J’ai pris l’exemple de Deschamps parce que c’est lié à l’Euro, mais si ça avait été Roland-Garros, j’aurais dit : « Connaissez-vous Rafael Nadal ? » Petite parenthèse, Deschamps, c’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup parce que mon équipe de cœur, c’est Marseille. L’idée, c’est qu’il y a beaucoup de chrétiens en France qui le connaissent, ce Jésus-là, mais qui ne l’ont jamais rencontré. Ce n’est pas devenu un ami. Alors vous allez me dire, c’est vachement dur d’être ami avec quelqu’un qui est mort et qui est ressuscité, je sais bien (rires). Mais c’était la suite de l’homélie qui n’a pas été reprise évidemment, expliquer comment faire pour faire cette rencontre, les chemins sont variés.


Dans votre homélie, vous dites : « Beaucoup de français connaissent Jésus, mais ne l’ont pas rencontré, ils n’ont pas établi avec Jésus une relation personnelle » Et vous, vous avez établi une relation personnelle avec Deschamps ?
Ben non, pas du tout, d’ailleurs si j’ai l’occasion grâce à cet article de lui serrer la main, ma relation à Deschamps sera totalement différente, il y aura une amitié, voyez. De toute façon, c’est comme avec Jésus, quand on connaît quelqu’un, on lui parle ! Je fais une petite parenthèse, si je vous fais parvenir mon bouquin dédicacé, vous avez les moyens de le faire parvenir à Deschamps ?

« Deschamps est un homme, et Jésus est Dieu. C’est pour ça que je suis un peu attristé qu’il y ait eu un glissement. »

Vous pouvez essayer de l’envoyer à Clairefontaine... D’ailleurs, ce message signifie pour vous que l’existence de Jésus est certifiée comme celle de Deschamps ? Vous opposez le spirituel au réel.
Non non, ce n’est pas une question de certification, parce que ça c’est au niveau d’un concept de foi. Là, c’est plutôt au niveau de... la qualité de la rencontre. C’est pas de dire : « Jésus existe comme Deschamps existe » , pas du tout, mais « je connais Deschamps sans l’avoir rencontré, comme Jésus » . Il faut être fou pour dire que Jésus n’a pas existé, il y a mille fois plus de preuves de l’existence historique de Jésus que de celle de César. L’existence de Jésus, personne ne peut la nier. Ce qu’on peut avoir plus de mal à croire, c’est qu’il est ressuscité. Moi, si j’ai renoncé à me marier, c’est parce que ce Jésus, je lui parle comme un ami. C’est une rencontre intime, intérieure, qui est aussi importante dans ma vie que celle d’un ami. Vous-même, j’imagine que c’est différent si vous écrivez un article sur quelqu’un que vous connaissez professionnellement, ou quelqu’un qui avec qui vous avez passé une soirée, à discuter.


Quels points communs vous pouvez leur trouver ?
Ah ben justement, c’est ce que je regrette un peu, les gens ont dit que j’avais comparé Jésus à Deschamps. Mais c’est pas ça du tout ! Deschamps est un homme, et Jésus est Dieu. C’est pour ça que je suis un peu... attristé qu’il y ait eu un glissement. Bon, il n’y a pas trop eu en France, mais surtout à l’étranger : « Un prêtre compare Jésus à Deschamps » , l’air de dire qu’il est notre sauveur et qu’il va nous faire gagner l’Euro…

C’est surtout en Italie que vos propos ont été mal reçus, puisque la Gazzetta dello Sport a fait une très mauvaise traduction…
Ah bah oui, vous voulez que je vous dise ce qu’ils ont dit ? Laissez-moi une minute pour retrouver l’article, je parle italien couramment…. J’ai reçu le lien sur Whatsapp hier par un ami italien, moi j’étais pas au courant évidemment (son téléphone n'a plus de batterie, très long silence). C’est n’importe quoi franchement (rires). Ces Italiens… Alors : « Un prêtre explique que Jésus est exactement comme Deschamps. Le fils de Dieu est comme le capitaine. » En plus, ils se trompent c’est le sélectionneur. « Pour gagner l’Euro, la France peut compter sur un guide sûr, Jésus, ou mieux Deschamps, qui est un peu comme le fils de Dieu. À Clairefontaine, les joueurs français ont la chance de fréquenter Deschamps tous les jours, et avec Jésus sur le banc, la France peut se sentir bénie de Dieu. » Bon, la dernière phrase, c’est le truc classique, ils ont voulu faire un peu d’humour, ça, ça ne me dérange pas. Mais vous imaginez ce qu’ils mettent ? C’est ridicule, quoi.

Ça vous a attiré les foudres de l'église italienne ?
Non quand même pas ! Le Vatican n’a pas réagi, mais je sais que des prêtres italiens ont lu et se sont dit « Mais c’est quoi ce prêtre français qui raconte n’importe quoi ? » Moi, je me mets à leur place, si je lis qu’un prêtre italien dit : « Jésus c’est comme Platini » , c’est du délire. C’est parce qu’ils n’ont pas eu l’occasion de vérifier.

« Je suis parti en Afrique et j’ai monté un club de foot. Quand je suis parti il y avait 600 jeunes qui étaient inscrits. Certains sont même devenus joueurs de l’équipe nationale de Centrafrique. »

Vous n'avez jamais douté devant les caméras ?
Non franchement, parce que c’est ma manière de prêcher. Je fais toujours une petite accroche au début, vous pouvez aller voir sur ma chaîne Youtube. Toutes mes homélies commencent par une petite histoire. C’est vrai que je ne m’attendais pas du tout à ce buzz-là, mais je ne me suis pas dit : « T’en fais trop » , ou quoi. J’aime bien prêcher de manière simple avec des images. J’ai toujours appris depuis que je suis prédicateur qu’on retient mieux une image que mille mots. Puis je ne me prends pas au sérieux. J’aime bien cette phrase, qui n’est pas dans la Bible, mais qui pourrait y être : « Bien heureux ceux qui savent rire d’eux-mêmes, ils n’ont pas fini de s’amuser. » Je fais les choses sans me prendre pour ce que je ne suis pas, et en y mettant tout mon cœur. Le but, c’était que les foules se posent la question « Pour moi, qui est Jésus ? » et d’une certaine manière, ma foi, j’y suis parvenu.


C’était votre première accroche footballistique ?
Je ne l’avais jamais fait avant. J’ai une histoire avec le foot assez particulière parce que dans mon enfance difficile, la seule chose qui pouvait me détendre, c’était le foot. Donc je passais des heures à jouer à cette période particulière où mon beau-père était en prison, on était poursuivis par lui, on se cachait… Mes frères et sœurs le savent, comme on était pauvres, je n’avais même pas de quoi m’équiper ou aller dans un vrai club, donc je tapais avec mon ballon contre le mur de la maison – le ballon était complètement rappé à force. Et boum, boum, boum, je tapais, je tapais, je tapais, je tapais… Je passais des heures et je ne faisais aucune étude. Quand je suis entré au séminaire, j’ai fait partie de l’équipe universitaire de foot à Rome, donc j’ai beaucoup joué au foot là-bas dans des championnats. Dans mon livre, j’ai un chapitre qui s’appelle « Foot ethnique en Afrique » , parce que je suis parti en Afrique et j’ai monté un club de foot. Quand je suis parti, il y avait 600 jeunes qui étaient inscrits. Certains sont même devenus joueurs de l’équipe nationale de Centrafrique.

Sérieux ? Vous avez des noms ?
Ah ouais, je vous raconte pas des craques, c’est marqué dans mon livre ! Malheureusement je ne connais plus les noms parce que c’était en 88-90. C’est les gens de là-bas qui m’ont écrit en me disant « Ah tiens, il y a tels joueurs de notre mouvement qui ont percé. » Le mouvement s’appelle Don Bosco. Je suis arrivé en 1988 à Bangui dans un quartier assez pauvre où il n’y avait rien, pas de terrains de foot, et des jeunes qui n’avaient pas grand-chose pour eux. Je me suis pris en main, j’avais 20 ans à l’époque hein, j’ai fait venir des niveleuses et fait construire un stade de foot. On a rapidement eu une dizaine d’équipes, énormément de monde. Au fil des années, de ce quartier de Boy Rabe, certains joueurs sont devenus des joueurs de l’équipe nationale.

« Si je dis : "La semaine dernière, j’étais au match de foot à la Mosson, et j’ai été très surpris par l’ambiance qu’il y avait", les gens, ils vous regardent "Mais qu’est-ce qu’il raconte, le curé ?" Je les ai accrochés. »

C’est fou, le foot et vous, ça a toujours été une belle histoire d’amour, en fait.
Le foot, ça a été une belle histoire d’amour qui s’est un peu arrêtée. Dans les dernières années, je jouais encore au foot à 7, bon maintenant j’ai 50 ans... Mais j’ai eu un grave accident de moto en 2012 qui fait que j’ai une douleur en permanence au nerf L5 (à la racine du nerf sciatique, ndlr). J’ai fait mon deuil du foot, ça a été très dur. Mais sur mon agenda de prêtre, les matchs de l’équipe de France sont marqués un an à l’avance (rires). Je ne peux pas regarder les autres parce que j’ai trop de travail, mais ceux-là, je ne les loupe pour rien au monde.


Pour revenir à votre homélie, est-ce que vous pensez que l’Église aurait intérêt à vulgariser son discours comme vous l’avez fait ?
Si je dis ça, c’est un peu délicat pour moi, parce que ça voudrait dire que je pense qu’elle ne fait pas ce qu’elle devrait faire (rires). Disons que je pense que c’est bien, mais si vous mettiez un micro dans les églises, je connais plein de jeunes prêtres qui sont très talentueux dans leur manière de faire leurs homélies. Il faut à la fois garder du sérieux et du spirituel, et mettre une accroche qui colle à la vie des gens. Quelque chose pour éveiller l’attention. J’ai reçu une formation à l’homélie, hein, c’est pas moi qui l’aie inventé. Imaginez que je ferme le bouquin et je dis : « Comme nous l’avons vu dans l’Évangile, Jésus multiplie les pains parce que… » bon les gens, déjà, ils décrochent. Mais si je dis : « La semaine dernière, j’étais au match de foot à la Mosson, et j’ai été très surpris par l’ambiance qu’il y avait » , les gens, ils vous regardent : « Mais qu’est-ce qu’il raconte, le curé ? » Je les ai accrochés.

En tout cas, parler foot pendant Le Jour du Seigneur, c’est une grande première.
Bah je ne suis pas sûr. C’est une première que ça fasse un tel buzz, peut-être, mais je pense qu’il y a plein de prêtres qui ont dû faire des allusions au rugby… ça me semble pas si exceptionnel que ça. À mon avis, il faudrait surtout que les journalistes écoutent plus souvent les homélies du Jour du Seigneur, parce qu’il y en a vraiment de très très bonnes.

On sait que les prêtres chantent toujours très bien, mais comment est-ce que vous vous situeriez par rapport à des supporters de foot ?
C’est difficile pour moi de répondre à cette question parce que je ne vois pas des supporters comme des chanteurs, mais comme des gens qui ont de la voix et de l’enthousiasme. On est dans un style très différent, le prêtre, il ne faut pas qu’il hurle, il faut qu’il chante. Alors que le supporter, il faut qu’il hurle (rires). Puis c’est surtout pas les mêmes paroles...

Par Théo Denmat Le livre du Père René-Luc Dieu en plein cœur » , sorti en 2014, est disponible aux éditions Presses de la Renaissance.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 18:47 334€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus il y a 11 minutes A Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham
lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 Hier à 14:36 Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 6 Hier à 14:22 Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 2 Hier à 12:48 Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:48 Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 10 Hier à 10:44 Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 31 Hier à 10:21 Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 4 lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 15 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2