1. // Arbitrage
  2. // Michel Vautrot

Sur la route de Michel Vautrot

Hier encore, Michel Vautrot était le meilleur arbitre de l'histoire du football français. Puis, il a progressivement été mis sur la touche après avoir dénoncé un scandale au cœur de l'arbitrage national au début des années 2000 et a décidé de prendre son ancien métier de l'autre face : par l'enseignement social, à travers le monde, et plus particulièrement en Jordanie où le Français s'est rendu il y a quelques mois dans des camps de réfugiés avec l'UEFA.


Modififié

Sous les lustres du palais, ils ne sont plus là. L’homme est seul. Seul avec un œil humide et sur un tapis rouge qu’il ne pensait jamais voir. Face à lui, cela aurait du être Jacques Chirac, mais, pour des questions protocolaires, la cérémonie a été décalée. Le secrétaire d’État Alain Joyandet, dont la carrière dans le foot a été avortée par les études, a alors insisté pour remettre le dossier au premier plan, sur le bureau de Nicolas Sarkozy. En cette soirée de novembre 2009, l’instant est intimiste, mais les mots alternent entre dimension politique et volonté de réhabilitation d’un monument du football français qu’on a déboulonné six ans plus tôt. Alors, celui qui est à l'époque président choisit son camp : « Je me souviens très bien de vous, vous aviez un style incomparable à la course... Votre carrière est un exploit, vous êtes un personnage populaire. (...) Au moment où il y a tellement de discussions sur le football et l’arbitrage, vous symbolisez la rigueur, la loi, la règle, l’esprit sportif. Vous avez combattu les dérives et la corruption. » Lors de la cérémonie, l’envie de « redonner [son] honneur à un homme au nom de la France » a clairement été affichée. Michel Vautrot ne cherchait rien. Il n’a même rien demandé. Mais, ce jour-là, celui qui reste encore aujourd’hui le meilleur arbitre français de l’histoire est lavé dans son honneur. « J’avais l’impression d’avoir été dégradé. » Le voilà décoré de la Légion d’honneur. Sans aucun membre de la FFF, ni de la LFP.

La FFF, des portables et Escalettes


Comment a-t-on pu en arriver là ? Comment le seul arbitre français qui a arbitré une finale de championnat d’Europe, en 1988, une finale de C1 en 1986 (ce qu’ont aussi fait Robert Héliès, Michel Kitabdjian, Robert Wurtz ou encore Georges Konrath, ndlr), une finale de Coupe de l'UEFA, une autre intercontinentale à Tokyo et cinq finales de Coupe de France a-t-il pu tomber dans l’oubli ? Il faut remonter les archives, les dossiers et faire sauter les scellés pour comprendre. Au début des années 2000, Michel Vautrot était le boss de l’arbitrage français à la tête de la Direction technique nationale de l’arbitrage français (DTNA) et continuait d’aligner sa bonne humeur et son expérience dans des bureaux nationaux. Jusqu’en 2003. Sa faute ? « J'ai préféré démissionner avant d'être débarqué après avoir adressé à la FFF un dossier confidentiel sur les affaires louches dans l'arbitrage. La Fédé l'a mis sous le tapis avant de me faire passer pour un dépressif, comme au temps des bonnes vieilles méthodes soviétiques » , rembobine-t-il. L’arbitrage français explose alors en plein vol autour de l’affaire dite des « portables » , orchestrée par « l’énigme » Xavier Pettinato, fils du vice-président de la Ligue corse et proche de l’arbitre Stéphane Bré. À cette époque, Pettinato est considéré par certains comme un « prodige » , par d’autres comme un conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, mais l’homme a surtout l’oreille des chaussures lustrées du foot français. Comment ? Par Bré, d’abord, qui au quotidien bosse comme officier des rZenseignements généraux. Xavier Pettinato gratte alors rapidement une carte de l’Union nationale des arbitres de football (Unaf) sans lever un drapeau. Au point de se retrouver partout, dans des vestiaires, dans des dîners, transmettant des informations confidentielles et trouvant grâce aux yeux de la caste de l’arbitrage français.

Et Pettinato a dérapé. Complètement. Au point de faire sauter avec lui « une génération entière d’arbitres » , comme l’expliquait déjà à l’époque Michel Vautrot, devenu une cible désignée. Il complète : « Être patron de l’arbitrage français est plus dur que d’être simple arbitre. Je pense qu’il faut être inconscient pour prendre ce poste. On croit toujours qu’on va arriver à gérer l'impossible, mais, au fond, on a tout le monde à dos, y compris pas mal d'arbitres qui pensent être meilleurs que le copain sans rien avoir prouvé d'exceptionnel au niveau international. » Dans son coin, Xavier Pettinato a alors monté un obscur business de téléphones et d’ordinateurs portables, mais aussi d’articles de sport qu’il s’amuse à revendre à prix d'usine à des arbitres professionnels. Au final, Pettinato fait éclater autour de lui plusieurs enquêtes et se fera rattraper par la justice. Reste qu’en dénonçant ces agissements, Michel Vautrot a été poussé à la démission jusqu’à être relégué aux oubliettes du foot français. Il répète aujourd’hui être parti « comme une merde de la Fédé. L’UEFA avait, de son côté, fait une enquête d’une centaine de pages pour me donner raison après un faux dossier envoyé par Bré à de nombreuses personnalités que Bernard Saules, le président de l'UNAF, avait relayé. Les enquêteurs connaissaient la vérité et ne voulaient pas me laisser tomber. Aujourd’hui, j’ai quelque chose que personne n’a voulu montrer. C’est dans mon coffre, une interview de Pettinato qui devait être publiée dans deux grands quotidiens où il expliquait que j’étais quelqu’un d’honnête et qu’il avait, justement, pour mission avec Stéphane Bré de me faire sauter de mon poste parce qu’on ne pouvait pas me manipuler. Cet homme a été reçu par Thiriez, c’est prouvé. Bré a été suspendu et aujourd’hui ? Il est encore membre de la DTNA et était encore référent des arbitres professionnels de première division la saison dernière. Cette histoire est terminée, tant mieux pour lui et je peux regarder les gens droit dans les yeux. » À la suite de cette affaire, le dinosaure Jean-Pierre Escalettes, alors président de la FFF, avait même poussé pour éjecter Vautrot de la commission d’arbitrage de l’UEFA, ce à quoi Lenart Johansson, boss du foot européen entre 1990 et 2007, s’était opposé. Michel Vautrot deviendra finalement observateur pour l'UEFA et la FIFA sans plus jamais effectuer la moindre mission en France.

Un jour, à Zaatari


Sans cela, l’ancien arbitre international français, aujourd’hui âgé de soixante-dix ans, n’en serait peut-être pas là. Car au-delà de la passion, l’homme a fait de l’arbitrage un outil social dans le sillage du programme de l’UEFA pour le développement au niveau mondial des petites fédérations. Il y a d’abord eu un premier pas, avec le prince Ali ben Al Hussein de Jordanie pour plus d’une vingtaine de visites. « Il voulait que je sois à temps complet, mais j'ai refusé. Je lui ai proposé de faire un audit de la situation et finalement, je suis retourné là-bas plusieurs fois, détaille Michel Vautrot. L'idée était de travailler sur l'organisation, la formation de jeunes jordaniens et de développer l’arbitrage féminin dans ce pays arabe, ce qui n’était pas une mince affaire. » Puis le Français est contacté par Pascal Torres, le secrétaire général de la fondation UEFA For Children, un organe dédié aux enfants dans une démarche humanitaire autour de l'intégration, la santé et l'éducation. L'idée proposée à Vautrot est de partir quelques jours au camp de Zaatari, au cœur d'une plaine désertique du nord de la Jordanie, à une vingtaine de kilomètres de la frontière avec la Syrie, où sont rassemblés des réfugiés syriens qui fuient la guerre. On est aujourd’hui un peu plus loin de l'alignement de tentes dans l'urgence de 2012, au moment de l'ouverture du camp. Zaatari pointe désormais quelque 80 000 habitants (dont plus de 50% d'enfants) et s'articule comme une véritable ville où se croisent les véhicules d'ONG présentes sur place et des dizaines de vélos offerts par la fondation UEFA. On y trouve une « rue de la justice » ou encore une artère commerçante centrale renommée « Champs-Élysées » où marchent les survivants des conflits syriens dans le plus grand camp de réfugiés du pays.

Vidéo

« Je ne fais pas de politique, mais on voulait montrer à ces jeunes qui sont cabossés par la guerre que le foot ne peut pas se jouer sans règle là où la guerre n'en a pas. C'est l'idée de départ. »
« L'idée, pour nous, était alors de travailler avec le football sans parler de formation, mais plus de sensibilisation, pose Michel Vautrot. Après, si tu y vas avec la peur, ça ne sert à rien d'y aller. Il faut croire que ce que tu fais peut leur apporter et se demander : quel est leur avenir ? Comment je peux les aider ? Je ne fais pas de politique, mais on voulait montrer à ces jeunes qui sont cabossés par la guerre que le foot ne peut pas se jouer sans règle là où la guerre n'en a pas. C'est l'idée de départ. » L'ancien arbitre se retrouve alors avec une quarantaine de coachs masculins et une vingtaine de femmes qui ont compris qu'il « fallait aussi faire quelque chose pour s'occuper des filles. Elles sont devenues coachs, elles sont venues à l'arbitrage car il faut du monde pour s'occuper des filles car, à partir de douze ans, on ne peut plus les voir. » Le camp est alors composé majoritairement de femmes et d'enfants qui se battent contre les conditions terribles, la température folle entre des mobil-homes qui remplacent progressivement la toile. Avec la délégation, Vautrot organise des tournois sur le bitume – dont un a été payé par la Norvège – et sensibilise la jeunesse : « Nous, on dormait à une heure et demie du camp, à Amman. J'ai toujours été un peu baroudeur, j'avais notamment été arbitrer un très chaud Colombie-Israël en octobre 1989, huit jours après l'assassinat d'un arbitre. Tu as face à toi des gens qui ont vu la mort, qui vivent dans des conditions inhumaines, tu manges par terre avec eux, mais eux ? Eh bien, ils apprécient, ils ne se plaignent jamais, et après, tu rentres en France, tu manges des grèves et tu prends les plaintes en pleine gueule. Tu t'attaches à eux. Un exemple : pendant que j'y étais, un homme se mariait et m'avait invité à venir avec les hommes le soir. Moi, qu'est-ce que tu veux qui m'arrive ? L'UEFA a refusé pour des raisons de sécurité. Mais je voulais vivre mon expérience à fond. » Voilà où est désormais rendu Michel Vautrot, entre des expériences à l'étranger – il a également fait un crochet au camp d'Azraq –, loin de la FFF, de la LFP, de l'arbitrage français. Un honneur rendu et une autre vie.

Par Maxime Brigand Tous propos recueillis par MB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Chatperché Niveau : CFA2
"le foot ne peut pas se jouer sans règle là où la guerre n'en a pas"
Superbe article, immense arbitre.

Merci.
Gianni Longo'o Niveau : District
Ça change des camps français évacués à coup de matraques pour déloger quelques dizaines de pauvres gens.
Note : 1
Un grand seigneur M. Vautrot
prtcl2x89 Niveau : CFA2
c'est formidable ce genre de personne engagée, on en voudrait plus pour s'occuper de nous pauvres couillons en métropole aussi
Super interview et hommage à cet homme au grand cœur!
Du très bon SoFoot :)
Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 7
Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 14 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 31 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 30 Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 25 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 11
lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 65 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10