1. // Arbitrage
  2. // Michel Vautrot

Sur la route de Michel Vautrot

Hier encore, Michel Vautrot était le meilleur arbitre de l'histoire du football français. Puis, il a progressivement été mis sur la touche après avoir dénoncé un scandale au cœur de l'arbitrage national au début des années 2000 et a décidé de prendre son ancien métier de l'autre face : par l'enseignement social, à travers le monde, et plus particulièrement en Jordanie où le Français s'est rendu il y a quelques mois dans des camps de réfugiés avec l'UEFA.


Modififié
73 6

Sous les lustres du palais, ils ne sont plus là. L’homme est seul. Seul avec un œil humide et sur un tapis rouge qu’il ne pensait jamais voir. Face à lui, cela aurait du être Jacques Chirac, mais, pour des questions protocolaires, la cérémonie a été décalée. Le secrétaire d’État Alain Joyandet, dont la carrière dans le foot a été avortée par les études, a alors insisté pour remettre le dossier au premier plan, sur le bureau de Nicolas Sarkozy. En cette soirée de novembre 2009, l’instant est intimiste, mais les mots alternent entre dimension politique et volonté de réhabilitation d’un monument du football français qu’on a déboulonné six ans plus tôt. Alors, celui qui est à l'époque président choisit son camp : « Je me souviens très bien de vous, vous aviez un style incomparable à la course... Votre carrière est un exploit, vous êtes un personnage populaire. (...) Au moment où il y a tellement de discussions sur le football et l’arbitrage, vous symbolisez la rigueur, la loi, la règle, l’esprit sportif. Vous avez combattu les dérives et la corruption. » Lors de la cérémonie, l’envie de « redonner [son] honneur à un homme au nom de la France » a clairement été affichée. Michel Vautrot ne cherchait rien. Il n’a même rien demandé. Mais, ce jour-là, celui qui reste encore aujourd’hui le meilleur arbitre français de l’histoire est lavé dans son honneur. « J’avais l’impression d’avoir été dégradé. » Le voilà décoré de la Légion d’honneur. Sans aucun membre de la FFF, ni de la LFP.

La FFF, des portables et Escalettes


Comment a-t-on pu en arriver là ? Comment le seul arbitre français qui a arbitré une finale de championnat d’Europe, en 1988, une finale de C1 en 1986 (ce qu’ont aussi fait Robert Héliès, Michel Kitabdjian, Robert Wurtz ou encore Georges Konrath, ndlr), une finale de Coupe de l'UEFA, une autre intercontinentale à Tokyo et cinq finales de Coupe de France a-t-il pu tomber dans l’oubli ? Il faut remonter les archives, les dossiers et faire sauter les scellés pour comprendre. Au début des années 2000, Michel Vautrot était le boss de l’arbitrage français à la tête de la Direction technique nationale de l’arbitrage français (DTNA) et continuait d’aligner sa bonne humeur et son expérience dans des bureaux nationaux. Jusqu’en 2003. Sa faute ? « J'ai préféré démissionner avant d'être débarqué après avoir adressé à la FFF un dossier confidentiel sur les affaires louches dans l'arbitrage. La Fédé l'a mis sous le tapis avant de me faire passer pour un dépressif, comme au temps des bonnes vieilles méthodes soviétiques » , rembobine-t-il. L’arbitrage français explose alors en plein vol autour de l’affaire dite des « portables » , orchestrée par « l’énigme » Xavier Pettinato, fils du vice-président de la Ligue corse et proche de l’arbitre Stéphane Bré. À cette époque, Pettinato est considéré par certains comme un « prodige » , par d’autres comme un conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, mais l’homme a surtout l’oreille des chaussures lustrées du foot français. Comment ? Par Bré, d’abord, qui au quotidien bosse comme officier des rZenseignements généraux. Xavier Pettinato gratte alors rapidement une carte de l’Union nationale des arbitres de football (Unaf) sans lever un drapeau. Au point de se retrouver partout, dans des vestiaires, dans des dîners, transmettant des informations confidentielles et trouvant grâce aux yeux de la caste de l’arbitrage français.

Et Pettinato a dérapé. Complètement. Au point de faire sauter avec lui « une génération entière d’arbitres » , comme l’expliquait déjà à l’époque Michel Vautrot, devenu une cible désignée. Il complète : « Être patron de l’arbitrage français est plus dur que d’être simple arbitre. Je pense qu’il faut être inconscient pour prendre ce poste. On croit toujours qu’on va arriver à gérer l'impossible, mais, au fond, on a tout le monde à dos, y compris pas mal d'arbitres qui pensent être meilleurs que le copain sans rien avoir prouvé d'exceptionnel au niveau international. » Dans son coin, Xavier Pettinato a alors monté un obscur business de téléphones et d’ordinateurs portables, mais aussi d’articles de sport qu’il s’amuse à revendre à prix d'usine à des arbitres professionnels. Au final, Pettinato fait éclater autour de lui plusieurs enquêtes et se fera rattraper par la justice. Reste qu’en dénonçant ces agissements, Michel Vautrot a été poussé à la démission jusqu’à être relégué aux oubliettes du foot français. Il répète aujourd’hui être parti « comme une merde de la Fédé. L’UEFA avait, de son côté, fait une enquête d’une centaine de pages pour me donner raison après un faux dossier envoyé par Bré à de nombreuses personnalités que Bernard Saules, le président de l'UNAF, avait relayé. Les enquêteurs connaissaient la vérité et ne voulaient pas me laisser tomber. Aujourd’hui, j’ai quelque chose que personne n’a voulu montrer. C’est dans mon coffre, une interview de Pettinato qui devait être publiée dans deux grands quotidiens où il expliquait que j’étais quelqu’un d’honnête et qu’il avait, justement, pour mission avec Stéphane Bré de me faire sauter de mon poste parce qu’on ne pouvait pas me manipuler. Cet homme a été reçu par Thiriez, c’est prouvé. Bré a été suspendu et aujourd’hui ? Il est encore membre de la DTNA et était encore référent des arbitres professionnels de première division la saison dernière. Cette histoire est terminée, tant mieux pour lui et je peux regarder les gens droit dans les yeux. » À la suite de cette affaire, le dinosaure Jean-Pierre Escalettes, alors président de la FFF, avait même poussé pour éjecter Vautrot de la commission d’arbitrage de l’UEFA, ce à quoi Lenart Johansson, boss du foot européen entre 1990 et 2007, s’était opposé. Michel Vautrot deviendra finalement observateur pour l'UEFA et la FIFA sans plus jamais effectuer la moindre mission en France.

Un jour, à Zaatari


Sans cela, l’ancien arbitre international français, aujourd’hui âgé de soixante-dix ans, n’en serait peut-être pas là. Car au-delà de la passion, l’homme a fait de l’arbitrage un outil social dans le sillage du programme de l’UEFA pour le développement au niveau mondial des petites fédérations. Il y a d’abord eu un premier pas, avec le prince Ali ben Al Hussein de Jordanie pour plus d’une vingtaine de visites. « Il voulait que je sois à temps complet, mais j'ai refusé. Je lui ai proposé de faire un audit de la situation et finalement, je suis retourné là-bas plusieurs fois, détaille Michel Vautrot. L'idée était de travailler sur l'organisation, la formation de jeunes jordaniens et de développer l’arbitrage féminin dans ce pays arabe, ce qui n’était pas une mince affaire. » Puis le Français est contacté par Pascal Torres, le secrétaire général de la fondation UEFA For Children, un organe dédié aux enfants dans une démarche humanitaire autour de l'intégration, la santé et l'éducation. L'idée proposée à Vautrot est de partir quelques jours au camp de Zaatari, au cœur d'une plaine désertique du nord de la Jordanie, à une vingtaine de kilomètres de la frontière avec la Syrie, où sont rassemblés des réfugiés syriens qui fuient la guerre. On est aujourd’hui un peu plus loin de l'alignement de tentes dans l'urgence de 2012, au moment de l'ouverture du camp. Zaatari pointe désormais quelque 80 000 habitants (dont plus de 50% d'enfants) et s'articule comme une véritable ville où se croisent les véhicules d'ONG présentes sur place et des dizaines de vélos offerts par la fondation UEFA. On y trouve une « rue de la justice » ou encore une artère commerçante centrale renommée « Champs-Élysées » où marchent les survivants des conflits syriens dans le plus grand camp de réfugiés du pays.

Youtube

« Je ne fais pas de politique, mais on voulait montrer à ces jeunes qui sont cabossés par la guerre que le foot ne peut pas se jouer sans règle là où la guerre n'en a pas. C'est l'idée de départ. »
« L'idée, pour nous, était alors de travailler avec le football sans parler de formation, mais plus de sensibilisation, pose Michel Vautrot. Après, si tu y vas avec la peur, ça ne sert à rien d'y aller. Il faut croire que ce que tu fais peut leur apporter et se demander : quel est leur avenir ? Comment je peux les aider ? Je ne fais pas de politique, mais on voulait montrer à ces jeunes qui sont cabossés par la guerre que le foot ne peut pas se jouer sans règle là où la guerre n'en a pas. C'est l'idée de départ. » L'ancien arbitre se retrouve alors avec une quarantaine de coachs masculins et une vingtaine de femmes qui ont compris qu'il « fallait aussi faire quelque chose pour s'occuper des filles. Elles sont devenues coachs, elles sont venues à l'arbitrage car il faut du monde pour s'occuper des filles car, à partir de douze ans, on ne peut plus les voir. » Le camp est alors composé majoritairement de femmes et d'enfants qui se battent contre les conditions terribles, la température folle entre des mobil-homes qui remplacent progressivement la toile. Avec la délégation, Vautrot organise des tournois sur le bitume – dont un a été payé par la Norvège – et sensibilise la jeunesse : « Nous, on dormait à une heure et demie du camp, à Amman. J'ai toujours été un peu baroudeur, j'avais notamment été arbitrer un très chaud Colombie-Israël en octobre 1989, huit jours après l'assassinat d'un arbitre. Tu as face à toi des gens qui ont vu la mort, qui vivent dans des conditions inhumaines, tu manges par terre avec eux, mais eux ? Eh bien, ils apprécient, ils ne se plaignent jamais, et après, tu rentres en France, tu manges des grèves et tu prends les plaintes en pleine gueule. Tu t'attaches à eux. Un exemple : pendant que j'y étais, un homme se mariait et m'avait invité à venir avec les hommes le soir. Moi, qu'est-ce que tu veux qui m'arrive ? L'UEFA a refusé pour des raisons de sécurité. Mais je voulais vivre mon expérience à fond. » Voilà où est désormais rendu Michel Vautrot, entre des expériences à l'étranger – il a également fait un crochet au camp d'Azraq –, loin de la FFF, de la LFP, de l'arbitrage français. Un honneur rendu et une autre vie.

Par Maxime Brigand Tous propos recueillis par MB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Chatperché Niveau : DHR
"le foot ne peut pas se jouer sans règle là où la guerre n'en a pas"
Superbe article, immense arbitre.

Merci.
Gianni Longo'o Niveau : District
Ça change des camps français évacués à coup de matraques pour déloger quelques dizaines de pauvres gens.
Barton_fink Niveau : Ligue 2
Note : 1
Un grand seigneur M. Vautrot
prtcl2x89 Niveau : CFA2
c'est formidable ce genre de personne engagée, on en voudrait plus pour s'occuper de nous pauvres couillons en métropole aussi
Super interview et hommage à cet homme au grand cœur!
Du très bon SoFoot :)
il y a 6 heures Huntelaar de retour à l'Ajax ? 23 il y a 10 heures Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 il y a 10 heures Arda vers Arsenal ? 32 il y a 11 heures De la cocaïne Messi découverte au Pérou 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 22:27 Le missile en lucarne de Podolski 16 Hier à 21:02 Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 Hier à 17:15 Une réforme de la réglementation des transferts ? 19 Hier à 16:35 SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France
Hier à 15:22 Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 Hier à 14:36 Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 103 Hier à 14:06 L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 43 Hier à 12:03 Une vidéo anti-Wenger embarrassante 37 Hier à 11:23 Un lob soyeux au Chili 2 Hier à 10:43 Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 27 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 40 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 19 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1 samedi 4 mars Bientôt la vidéo dans le football anglais ? 4 samedi 4 mars Les futures séances de tirs au but se joueront-elles au tie-break ? 14 samedi 4 mars Guardiola a Yuri Berchiche dans son viseur 19 samedi 4 mars Bientôt des caméras sur les arbitres amateurs anglais? 1 vendredi 3 mars Le foot français pleure son Kopa 3 vendredi 3 mars Un gardien se prend une douche de (faux) billets 2 vendredi 3 mars Un supporter passe un test de langue pour acheter des tickets 6 vendredi 3 mars Les joueurs argentins en grève 3 vendredi 3 mars Les joueuses suédoises remplacent leur nom par des citations 5 vendredi 3 mars D'après la CGT, ils étaient cinq à réclamer le départ d'Alexis Sánchez d'Arsenal 25 vendredi 3 mars Plus de 2000 arbitres amateurs anglais en grève ce week-end 1
73 6