Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Super Pippo tance Benitez

Si le championnat italien vient de débuter, les hostilités entre les deux clubs de Milan sont déjà bien entamées.


Agacé par la tapage médiatique créé par l'arrivée de Zlatan Ibrahimovic et de Robinho, Rafa Benitez, le coach de l'Inter, s'est, dans un premier temps, permis de refroidir les ardeurs des dirigeants du Milan AC. « J'ai entendu dire cette semaine que le Milan AC était favori pour tout gagner. Je me souviens déjà avoir entendu pareil discours à l'époque où j'entraînais Liverpool, avait-il alors déclaré en conférence de presse. Je me souviens même qu'à Istanbul, en finale de la Ligue des Champions 2005, les Milanais se disaient favoris à la mi-temps (ndlr, il y avait 3-0 pour le Milan AC). Puis soudainement, quelque chose a changé après la pause... » .


Il n'en fallait pas plus pour que l'éternel Filippo Inzaghi, 37 ans, sorte de sa réserve et reprenne un Rafa Benitez un peu trop arrogant à son goût. « Benitez se rappelle d'Istanbul mais a semble-t-il oublié la finale d'Athènes (ndlr, victoire 2-0 des rossoneri face à Liverpool grâce à un doublé de Super Pippo), a confié le milanais au Corriere dello Sport. Je trouve ça étrange car ça devrait pourtant toujours être encore frais dans son esprit » .


Quand on se permet de chambrer, il faut être sûr de ne pas traîner quelques casseroles...


TL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi
À lire ensuite
Ancelotti veut prolonger