Super Pippo tance Benitez

0 0
Si le championnat italien vient de débuter, les hostilités entre les deux clubs de Milan sont déjà bien entamées.


Agacé par la tapage médiatique créé par l'arrivée de Zlatan Ibrahimovic et de Robinho, Rafa Benitez, le coach de l'Inter, s'est, dans un premier temps, permis de refroidir les ardeurs des dirigeants du Milan AC. « J'ai entendu dire cette semaine que le Milan AC était favori pour tout gagner. Je me souviens déjà avoir entendu pareil discours à l'époque où j'entraînais Liverpool, avait-il alors déclaré en conférence de presse. Je me souviens même qu'à Istanbul, en finale de la Ligue des Champions 2005, les Milanais se disaient favoris à la mi-temps (ndlr, il y avait 3-0 pour le Milan AC). Puis soudainement, quelque chose a changé après la pause... » .


Il n'en fallait pas plus pour que l'éternel Filippo Inzaghi, 37 ans, sorte de sa réserve et reprenne un Rafa Benitez un peu trop arrogant à son goût. « Benitez se rappelle d'Istanbul mais a semble-t-il oublié la finale d'Athènes (ndlr, victoire 2-0 des rossoneri face à Liverpool grâce à un doublé de Super Pippo), a confié le milanais au Corriere dello Sport. Je trouve ça étrange car ça devrait pourtant toujours être encore frais dans son esprit » .


Quand on se permet de chambrer, il faut être sûr de ne pas traîner quelques casseroles...


TL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Ancelotti veut prolonger
0 0