Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Chelsea-WBA (1-0)

Super Costa porte Chelsea

Malmené par WBA, incapable de se créer des occasions, Chelsea était condamné au nul. Jusqu'à ce que Diego Costa décide de frapper. Et de donner la victoire aux siens.

Modififié

Chelsea 1-0 West Bromwich Albion

But : Costa (78e)

On connaissait le soldat, le guerrier, le combattant. On a maintenant la confirmation qu'il est pétri de talent, et que son abnégation ne sert que sa qualité d'avant-centre. Que lui aussi est capable, à l'instar d'Hazard, de réaliser l'exploit personnel qui fait basculer un match fermé à double tour et donner les trois points à son club. Tout seul, sans l'aide de personne. Juste en profitant de la fatigue d'un défenseur, en faisant parler sa frappe de mule de son mauvais pied. Son but, le seul de la rencontre inscrit à un quart d'heure de la fin, est un modèle du genre : au pressing, Diego Costa gêne considérablement son vis-à-vis, récupère le cuir et le conduit au but. À ses côtés ? Aucun coéquipier. Pas besoin : l'Espagnol décoche une praline qui troue le filet. La victoire, que n'aurait jamais dû obtenir les Blues et qui leur permet de garder quatre points d'avance en tête du championnat, est assurée. Et Costa redevient seul meilleur buteur de la Premier League.

Le stérilet bleu


Comme à son habitude, Chelsea démarre en douceur. Histoire de faire croire à sa proie qu'il est prenable avant d'attaquer au meilleur moment ? Totalement maîtres de la balle, les Blues s'installent progressivement dans la partie de terrain adverse. Sans se procurer de réelles occasions toutefois. Les Baggies, très bien organisés, n'y sont pas pour rien. Ces derniers tentent également quelques frappes de loin, plus dangereuses qu'elles n'y paraissent. Surtout que Luiz, auteur d'immondes relances et de fautes de concentration classiques, semble dans un mauvais jour. Coincé dans un faux rythme, les locaux ne parviennent pas à mettre l'intensité nécessaire pour faire trembler Foster. Pour preuve, c'est Kanté qui se montre le plus saignant en phase offensive, même si Hazard bouge bien et provoque de nombreux coups francs. Mais les phases de possession se révèlent toutes infructueuses.

Costa crée la faille


Évoluant au Bridge, Chelsea se doit de proposer plus pour faire honneur à son statut de leader de Premier League. D'autant que Costa et ses potes peuvent sentir le souffle d'Arsenal dans leur dos, vainqueur hier et revenu à égalité de points. Oui, le point du match nul permet aux hommes de Conte de reprendre seuls leur place sur le trône. Reste que ce n'est pas suffisant quand on vise le titre. Alors, la hype de cette fin d'année 2016 essaye d'accélérer. Sauf que les longues transversales et les coups francs de Luiz n'y font rien, c'est encore beaucoup trop brouillon. Grâce à quelques fautes intelligentes et deux-trois cartons, WBA réussit assez aisément à résister. West Brom va-t-il tenir physiquement jusqu'au bout ? Tout porte à le croire. Dans ce contexte, Conte n'a pas le choix : il doit faire confiance à ses remplaçants. Bye bye Pedro et Moses, bonjour Willian et Fàbregas. Lesquels amènent un peu de dynamisme avec un gros pressing. Mais c'est finalement Costa qui offre la victoire aux siens, alors qu'on s'acheminait vers un match nul et vierge. Chelsea s'impose difficilement au détriment d'un très bon WBA. Et continue sa fabuleuse série de victoires. Car il possède un attaquant en or.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 11:30 SANS DÉPÔT : 10€ offerts pour parier gratuitement chez Winamax !!!
    Hier à 10:00 500e but pour Ibrahimović 34