En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/4 de finale
  3. // Sunderland/Chelsea

Sunderland sort Chelsea

Modififié
Mourinho s'en allait trimbaler ses Blues du côté de Sunderland pour ce quart de final de League Cup. Déjà bien pâles avec ce qui ressemble à son équipe type, ce Chelsea-là, privé de Hazard, Oscar, Ramires et Ivanović en devient atrocement incolore. Sans imagination et sans éclair, jamais Eto'o, Schürrle ou De Bruyne n'ont pu enflammer le match. Ce n'est pourtant pas les Black Cats de Sunderland qui ont cherché à prendre le jeu à leur compte. Du coup, les 45 premières minutes ressemblent à s'y méprendre à une partie d'échecs dénuée de tout sens tactique. Pas très excitant donc. La surprise est d'autant plus grande de voir Chelsea ouvrir le score dès le retour des vestiaires. Elle l'est moins quand on sait que l'éclair vient des pieds de Lee Cattermole, défenseur de Sunderland, bien pressé par Frank Lampard (46e).

Ce n'est pas ça, ni même la sortie d'Eto'o qui rendront la fin de match plus intéressante. Quoique. À la passivité offerte par les hommes de Gustavo Poyet, Chelsea répond par un gaspillage de premier choix. Conséquence de quoi, et sans rien demander à personne, Sunderland ne se prive pas de concrétiser sa seule occasion de ces 90 premières minutes par l'entremise de Fabio Borini (87e), l'ancien de Chelsea, à peine monté au jeu. Mourinho a gagné 30 minutes de purge supplémentaire.

Car oui, durant la prolongation, c'est bien Sunderland qui va dicter sa loi. Et si l'on se dit d'abord que les occasions obtenues suffiront juste à réchauffer un peu Schwarzer avant la séance des tirs au but, Ki, le Coréen, prouve l'inverse. Bien inspiré, bien décalé, ce dernier s'en va crucifier la défense des Blues (118e). Chelsea quitte sans gloire la compétition. Sunderland, lanterne rouge de Premier League, a gagné de quoi égayer ses fêtes de Noël et une place en demi-finale.


Ce soir, c'est Ki le héros. MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165
À lire ensuite
Nantes qualifié sur le fil