1. // Coupe du monde 2014
  2. // Suspension de Luis Suárez
  3. // Billet d'humeur

Suárez : le bon, la brute et la FIFA…

Ce Mondial n'aura pas été finalement qu'un long fleuve tranquille vers une victoire du Brésil, ponctué d'une avalanche de buts et de spots pub de Nike ou Coca. Suárez a décidé de sortir de cette compétition de la seule façon digne de son statut : viré comme un relou en boîte. Seulement, avec un proprio content de l'avoir comme client pour mettre l'ambiance et remplir le tiroir-caisse, on ne peut s'empêcher de prendre – un peu - son parti.

Modififié
0 75
Suárez ne mordra donc plus. Du moins pas tout de suite. Le reste du Mondial devra se passer de ses coups de génie et de folie. Si les Colombiens ne devaient pas être les plus effrayés par le personnage, d'autres équipes doivent tout de même souffler et pouvoir se concentrer sur d'autres aspects tactiques que la manière de dompter cet imprévisible diablotin, simulateur et divin. Naturellement, la morale sportive et la rigueur disciplinaire imposaient que la terrible vedette de Liverpool soit sanctionnée à la mesure de son « syndrome Dracula » . Pourtant, ce type de footballeur, dont il est peut-être l'un des seuls et derniers représentants dans cette Coupe du monde si bien taillée pour l'audimat et les sponsors officiels, va probablement nous manquer. Et aussi quelque part certainement à la FIFA, sans qu'elle puisse évidemment (se) l'avouer.

Cette double peine qui frappe Luis Suárez - suspendu neuf matchs internationaux et contraint à quatre mois d'abstinence footballistique - prétend évidemment à une petite vertu exemplaire. Personne n'est au-dessus du lot commun. Il était forcément impossible pour l'organisateur de la Coupe du monde de fermer les yeux sur cette énième crise canine de l'attaquant de la Céleste. Pourtant, il faut aussi se poser la question : quel peut être l'intérêt et le prix d'un Mondial sans ce type de personnalité ? Il ne s'agit même pas de sortir de grande théorie sur la beauté des « bad boys » dans le foot ou le fait que la tricherie a toujours construit l'histoire du ballon rond, ses légendes et ses tragédies, au même titre que les exploits strictement sportifs. Il faut bien parler de temps en temps à d'autres gens ou clients que ceux qui ramènent des maillots de Neymar Jr du Brésil.

La FIFA braque son coffre-fort


On peut en passer au préalable par les évidences. La morsure ne fait pas encore partie des lois du jeu de l'International Board – malgré les succès de True Blood et autres considérations sur les droits de vampires. Le foot s'est originellement construit dès le départ, voici 150 ans, dans le refus de la « violence » du rugby et du droit de taper dans les tibias. Durant la Coupe du monde de la Goallinetechnology, comment fermer les yeux sur un tel geste, digne d'un Mike Tyson des grands jours ? Ce brave Suárez est avant tout un bon indicateur des contradictions du foot moderne et de l'hypocrisie de la FIFA. On va éviter les arguments du style untel a fait pire ou pointer du doigt la corruption qui règne à Zurich. Aucune loi ne cesse de s'appliquer parce que ceux qui sont censés la faire respecter manquent parfois à leur mission. Le point crucial s'avère, de fait, encore plus complexe. Le foot a besoin de « caractères » comme celui de Suárez au même titre que le cinéma des gangsters pour ses scénarios de blockbusters. Le seul problème réside dans la nature de la FIFA, qui fusionne à la fois le rôle d'un ministère de l'Intérieur, de la Culture et la fonction de producteur de cinéma. Sans oublier celui du banquier suisse. Ce cumul des mandats rend sa position forcément délicate, et l'oblige à balancer dans une sorte de contradiction permanente dont forcément - les rapports de forces sont ainsi - les joueurs seuls, parfois bien complices, paient la note finale.

Car le talent de Suárez est indissociable de sa folie. Et ce mélange, loin d'entrer en contradiction avec les belles paroles d'évangile d'avant-match au Maracanã, booste les droits télé autant qu'il construit un storytelling digne du Silence des Agneaux. Il a surtout l'immense mérite d'agréger autant l'enthousiasme chauvin des supporters des équipes pour lesquelles il évolue que de provoquer la colère vengeresse chez les « fans » de ses adversaires. Et cette catharsis assez unique se transforme en bout de chaîne - du buzz vine à l'achat de maillot - en monnaie sonnante et trébuchante. À force de vouloir lisser le foot, de nous proposer le Mondial le plus propre sur soi, avec la meilleure qualité de jeu dans le cadre le plus politiquement correct, on risque d'endormir le clapping et l'argent, qui en tombe alors des mains. Un foot sans extrême(s) n'aurait plus de sens ni d'équilibre, et les finances se gonflent de ce cercle vicieux. Suárez n'est au final que le « mordeur utile » de la FIFA. Par Nicolas Kssis-Martov, à Rio
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Surtout que Suarez n'a, après tout, fait que ce que rêve de faire 70% des italiens, bouffer un juventino...
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Quel baratin...

Il a mordu un joueur, il s'est fait choper, il a giclé, point barre. Normal.

Waar is da feestje, Hier is da feestje....
Waar is da feestje, Hier is da feestje....
Waar is da feestje, Hier is da feestje....
Waar is da feestje, Hier is da feestje....
Waar is da feestje, Hier is da feestje....
Pourquoi sanctionner Liverpool FC, alors qu'il a agit avec le maillot de la céleste?? Ça m'échappe totalement, certes son geste est fou et complètement délirant, mais 9 matchs internationaux auraient été largement suffisants.
Ce batard de Blatter est prêt à faire n'importe quoi pour se faire réelire. Va te faire empailler vieux con!!
...J'ai rien compris... Bon c'est vrai, j'ai pas trop essayé non plus.
C'était une morsure à l'épaule, aussi longues soient ses dents, le risque d'atteindre la carotide était peu élevé. Les chances de voir Marchisio péter le genou de l'Uruguayen étaient vachement plus élevées, par contre... Lui s'en tire avec une rouge (et encore, au final, il s'en branle vu que l'Italie rentre à la maison) !

Suspendre Suarez ok ! Mais aussi longtemps pour une morsure qui ressemble plus à un acte de dernier espoir comme quand on est en maternelles qu'à un véritable attentat, ça semble énorme. Prochaine fois, qu'il y aille juste avec une bon kick dans les rostons, ça défoule tout autant et ça ne fait qu'une rouge...
PenoIndirect Niveau : Loisir
Un football lisse et aseptisé,c'est ce que veut l'amateur de foot en 2014.Le gentil gagne et le méchant perd .Et grâce au gps le neuneu sait toujours où se trouve son trouduc ....
saucissonbière Niveau : CFA2
Message posté par Sidney G'Ovule
Quel baratin...

Il a mordu un joueur, il s'est fait choper, il a giclé, point barre. Normal.


Mais c'est clair ! Pourquoi, à chaque fois, on doit défendre Suarez ? Il a du caractère, ok, du talent, évidemment, mais il y a plein de joueurs qui associent les deux sans bouffer leurs adversaires.

C'est la troisième fois que Suarez se rend coupable de ce geste. LA TROISIEME FOIS ! Il faut qu'il se fasse soigner franchement...
En tant que supporter de l'équipe de France je suis jouasse, Suarez a éliminé l'Italie et l'Angleterre quasiment tout seul.
En tant que fan de Liverpool je suis content, avec 4 mois de suspension en club personne ne mettra 80 millions sur lui et il va rester une saison de plus chez les reds.
En tant qu'amateur de football en général je suis un peu déçu qu'un joueur de son envergure et de son talent ait encore de tels problèmes comportementaux.
Mais il y en a eu d'autres avant lui et il y en aura d'autres après... ça ne sert à rien de le diaboliser, ces sanctions sont démagogues et elles ne préviendront pas d'autres accidents à l'avenir.
nasser aimkelesfill
fucking pression mediatique....
nasser aimkelesfill
fucking bienpensence....
fucking pression mediatique...
fucking FIFA...
fucking football asceptisé...
fucking football bisounours...
FUCK FUCK FUCK FUCK!!!!
Ça y est, pas de match ce soir, j'ai le blues
Vite demain
Un peu de la branlette tout ça.

Dimanche prochain avec vos potes, taclez un gars un peu sèchement, ça gueulera.

Mettez un coup de coude dans la tronche d'un défenseur adverse sur un coup franc, ça gueulera aussi.

Mordez en un et là ça finira grave en cacahuète.

Des coups de coude, j'en ai pris, des tacles méchants aussi mais le gars qui me mord, je lui pète toutes ses dents. Ce petit côté sauvage qui donne du piquant au truc, je peux aussi le faire avec un tesson de canette de bière, vous trouverez ça underground, anti-establishment ou complètement con ?
WaiWaiFautVoir Niveau : DHR
Par contre, Suarez qui prend cher, ok mais Sakho et/ou Giroud qui ne prennent rien... Attention la FIFA? après les groupes, l'arbitrage, ça va commencer à se voir !
Note : 12
1) Trouver la sanction exagérée ne signifie pas défendre Suarez.
Juste qu'elle est disproportionnée par rapport à l'acte, que je ne trouve pas beaucoup plus grave que beaucoup d'actes que l'on voit quotidiennement au football, entre les simulations et les coups (dont Chiellini est un auteur plus que récurrent). Si certains en sont choqués c'est peut-être juste parce qu'ils sont moins habitués à voir des joueurs se mordre que de s'envoyer des tacles ls pieds décollés du sol ou des coups de coude.

2) Je n'apprécie pas le deux poids deux mesures.
Il mérite sanction, il a été sanctionné. Mais quid des autres? Chiellini, qui est venu se plaindre aurpès de l'arbitre, mériterait exclusion à vie du foot pour tous les coups qu'il a donné dans sa carrière de bourrin. Quid de de Jong qui a planté ses crampons dans la poitrine de Xavi ou Iniesta en finale de CM 2010? Quid de Sakho et de son coup de coude contre l'Equateur? C'était moins grave qu'une morsure?
Tens_reds Niveau : DHR
Message posté par MaxMaga
En tant que supporter de l'équipe de France je suis jouasse, Suarez a éliminé l'Italie et l'Angleterre quasiment tout seul.
En tant que fan de Liverpool je suis content, avec 4 mois de suspension en club personne ne mettra 80 millions sur lui et il va rester une saison de plus chez les reds.
En tant qu'amateur de football en général je suis un peu déçu qu'un joueur de son envergure et de son talent ait encore de tels problèmes comportementaux.
Mais il y en a eu d'autres avant lui et il y en aura d'autres après... ça ne sert à rien de le diaboliser, ces sanctions sont démagogues et elles ne préviendront pas d'autres accidents à l'avenir.


Ce n'est qu'une rumeur mais il aurait pourtant donné son accord à Barcelone pour la saison prochaine (avec éventuellement A. Sanchez dans la transaction).

Sinon, le point de vue de l'article est intéressant étant donné que les joueurs à fort caractère se font de plus en plus rares alors qu'ils apportent un grain de folie qui a toujours existé dans le football.

Sinon je suis d'accord, il y aura d'autres comportements lamentables sur les terrains de football malgré cette suspension exemplaire. Par contre, dans le cas où ce type de sanction serait généralisé, les joueurs prendront peut-être un peu plus conscience des gestes à éviter.
Ronahldoignon Niveau : CFA
Encore une fois LEAVE SUAREZ ALONE !!!!!

Non mais sérieux. Hier j'ai mordu ma patronne elle m'a pas viré pour autant.
Bon c'était dans une boîte SM certes mais quand même. Elle a pas pleuré comme cette fillette de Chiellini.

Et puis bon on le connait le vieux Luis, c'est pas méchant son truc avec les dents, c'est juste quand il arrive pas à marquer. Donc ça arrive pas super souvent non plus.

Trois fois dans sa carrière.
Içi ci Pourris Niveau : DHR
"digne d'un Mike Tyson des grands jours"

Sérieux ?

Pour rappel,


Il faut un peu raison garder.

Il a pris cher parce qu'une morsure (même si pas jusqu'au sang) est symbolique et que c'est le seul à faire ça. D'où la pression des médias (anglosaxons plus que latins pour le coup).

Ma nana me mordille de temps en temps et j'avoue que je préfére ça à un coup de coude dans la gueule ou un tacle les deux pieds décollés...(allez faite péter les blagues)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 75