Suárez a « beaucoup travaillé » sur ses nerfs

Modififié
0 27
Luis Suárez et ses nerfs, une relation particulière.

Souvenez-vous, le 24 juin 2014, troisième match de poules de l'Uruguay, Luis Suárez pète un cable et mord le défenseur italien Georgio Chiellini en plein match. Sa Coupe du monde est terminée, l'attaquant est suspendu neuf matchs, plus quatre mois d'interdiction de toute activité liée au football.

Près de deux ans plus tard, Luis Suárez va pouvoir rejouer vendredi avec sa sélection, contre le Brésil.

Le « Cannibale » revient de suspension après 640 jours et promet que celle-ci l'a changé. « J'ai beaucoup travaillé ces dernières semaines, afin de contrôler mon anxiété, mes nerfs, dans les moments d'euphorie. La seule chose qui me tient à cœur, c'est de jouer à nouveau pour mon pays et de profiter du soutien des fans. Ceci dit, personne ne réussira à changer ma manière de jouer. Je vais toujours avoir la même attitude, je vais beaucoup courir, mettre la pression sur la défense et me battre, simplement avec davantage de modération. Comme je le fais actuellement à Barcelone. »

Le Brésil se méfie sûrement tout particulièrement du retour de Luis, en état de grâce au Barça. LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Désolé pour le language mais quel putain de joueurs! Je ne pense pas etre le seul mais il est le seul jouer excitant de sa génération, il pue le foot! Il a du vice, il tente des choses, de trés loin mon joueur préféré actuel.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
"Avec modération"... Fais gaffe, Luisito ! Ne les laisse pas te raboter les crocs.

Nous, c'est saignant qu'on t'aime.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 27