Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Strasbourg-OL (2-1)

Strasbourg retourne Lyon et se maintient !

Presque assuré de terminer deuxième de Ligue 1 à cinq minutes de la fin de la soirée, Lyon a chuté dans le money time à Strasbourg et se retrouve troisième, derrière Monaco. Les Alsaciens sont sauvés, les Lyonnais vont devoir s'arracher pour aller en Ligue des champions. Et, bon sang, quel coup franc de Dimitri Liénard !

Modififié

Strasbourg 3-2 Olympique lyonnais

Buts : Bakoken (22e), Da Costa (90e), Liénard (90e+3) pour Strasbourg // Fekir (50e, sp.), Aouar (73e) pour Lyon

Le LOSC se sauve, Nice s'accroche à l'Europe

Avec le nul de l'OM à Guingamp, Lyon avait un boulevard devant lui pour assurer une place sur le podium. Mieux, l'AS Monaco, visiblement peu inspirée face à Saint-Étienne pendant quasiment tout son match, et qui virtuellement offrait l'occasion de sécuriser non pas la troisième, mais la deuxième place pour les hommes de Bruno Génésio. L'OL s'est fait peur après un premier acte indigent, avant de reprendre son destin en main pendant le second, puis de lâcher sa proie dans le money time. Une défaite en Alsace couplée à une victoire improbable de Monaco, et l'OL qui entendait déjà la musique de la Ligue des champions va pouvoir trembler une semaine de plus.

La toile de Diakhaby

La différence entre la réussite et l'échec tient parfois à peu de choses, même pour les plus grands. Il y a quelques saisons, une glissade inopportune de Steven Gerrard avait fait perdre le titre à Liverpool en Angleterre. Ce soir, c'est une intervention foireuse de Mouctar Diakhaby qui pourrait, au pire, priver Lyon de Ligue des champions, au mieux, donner quelques cheveux blancs supplémentaires à Bruno Génésio. En se déchirant, le jeune défenseur central lyonnais envoie Stéphane Bahoken crucifier Mathieu Gorgelin (22e) et donne un petit coup de pouce aux Alsaciens. En même temps, il n'est pas le seul Rhodanien à foirer un premier acte dans les grandes largeurs, alors que les locaux se démènent pour leur survie. Ils sont même proches d'assommer l'OL par Benjamin Corgnet, dont le retourné acrobatique s'écrase sur la barre (31e). Côté lyonnais, pas grand-chose à part deux percées de Bertrand Traoré bien contenue par la défense strasbourgeoise. Un néant offensif qui doit pousser Bruno Génésio à trouver des solutions à la pause.

Aour libère Lyon, Da Costa le remet en cage, Liénard l'euthanasie

Nabil Fekir lui en fournit une d'entrée de second acte en allant chercher un penalty sur sa première accélération dans la surface adverse. Malgré les tentatives de déstabilisation d'Alexandre Oukidja, l'international français convertit tranquillement (50e) et remet les siens dans le bon sens. À un but d'une deuxième place quasiment assurée vu que dans le même temps, Monaco pioche contre Saint-Étienne. Diakhaby fait un nouveau cadeau, mais Gorgelin est attentif pour capter une frappe de Gonçalves (67e). Le gardien est au diapason d'une équipe lyonnaise qui affiche de meilleures dispositions. Et, entre la grinta strasbourgeoise et le talent des Gones, c'est le second qui prend le dessus à un quart d'heure de la fin.

À la conclusion d'une vraie bataille au milieu, Houssem Aour part libérer l'OL à la suite d'un une-deux avec Memphis Depay (73e). En pensant sûrement valider la place en C1 de son équipe l'an prochain. Sauf qu'à l'entrée du temps additionnel, alors que l'on pensait Strasbourg K-O, Nuno Da Costa, entré quelques minutes plus tôt, crucifie Gorgelin de la tête au moment que choisit Fabinho pour ouvrir le score à Monaco... Quelques secondes plus tard, au bout du temps additionnel, le coup franc en lucarne de Dimitri Liénard achève la bête et sauve définitivement les cigognes. Un scénario que l'Olympique lyonnais aura dû mal à digérer. Il n'a qu'une semaine pour le faire. En attendant, Strasbourg peut célébrer son maintien en Ligue 1.


Strasbourg : Oukidja – Liénard, Martinez, Mangane, Foulquier, Lala – Aholou (Gonçalves, 44e), Grimm, Martin (Seka, 55e) – Bahoken, Corgnet (Da Costa, 79e). Entraîneur : Thierry Laurey

Lyon : Gorgelin – Mendy, Morel, Diakhaby, Rafael – Aouar, Tousart, N'Dombélé (Ferri, 87e) – Fekir – Depay (Cornet, 83e), Traoré. Entraîneur : Bruno Génésio


  • Résultats et classement de Ligue 1



    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 2 heures Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 37
    Partenaires
    Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24 samedi 18 août Leeds enchaîne 20