1. //
  2. //
  3. // Lens-Strasbourg

Strasbourg is back !

Neuf ans après avoir quitté la Ligue 1, le Racing Club de Strasbourg, tombé en CFA2 il y a cinq ans, est sur le point de la retrouver. Une victoire ce lundi soir à Lens rapprocherait considérablement les Alsaciens de l'élite. Une chouette nouvelle pour le football français.

Modififié
La L2 ne constitue pas seulement, malgré son naming dégueulasse, le dernier refuge des vrais romantiques du ballon rond. C'est devenu également un musée vivant de notre patrimoine footballistique (Sochaux, Lens, Valenciennes, Red Star, Le Havre...), un de ces lieux de mémoire qui pose les fondations sur lesquels se construit l'imaginaire national d'un pays. Il arrive parfois que de ces limbes élégiaques, du purgatoire des matchs du lundi ou vendredi soir, revienne parmi les « vivants » de la Ligue 1 un inattendu fantôme. C'est le cas du Racing Club de Strasbourg, une renaissance inespérée pour un club qu'on croyait condamné et une ville qui respire le foot sans que personne ne s'en rende compte... Surtout, une extraordinaire bonne nouvelle pour un foot français qui a autant besoin de leçon d'histoire-géo que de cours d'économie.

Plus de 15 000 spectateurs en moyenne en National


Le Racing, c'est d'abord la Meinau. Le stade est le cœur du club. S'il avait cessé de battre, il serait mort. En National, la moyenne des affluences dépassait les 15 000 sans problème et le derby contre Colmar finissait par concerner 26 000 spectateurs. En Ligue 2, le seuil a continué de grimper légèrement pour atteindre une moyenne de 16 000 âmes par match (seul Lens fait mieux). Un profil en matière de popularité qui sent déjà bon l'élite et n'a rien à envier aux autres futures cartes clients de chez Conforama. Cette fidélité s'est gravée sur la durée, elle se fond dans les vieilles romances de la cité du général Kléber et de M. Pokora, aussi sûrement que le Rhin continue de drainer la construction européenne de son sillage millénaire. Cet attachement lui procure ce statut assez rare dans notre football hexagonal d'institution. Elle conforte aussi l'idée qu'il demeure possible d'écrire une autre relation entre une ville et son club qu'en construisant des projets économiques, en appelant les investisseurs étrangers à la rescousse ou en révisant son marketing territorial. Si nous verrons sûrement l'an prochain les Bleu et Blanc d'Alsace revenir dans l'élite contre le PSG ou l'OM, c'est d'abord et avant tout parce que Strasbourg et les Strasbourgeois l'ont voulue. Parce que les gradins ne vibrent pas que dans le kop. Le Racing est une bonne nouvelle pour le foot français parce qu'il prouve que le foot nous appartient encore (un peu).

Descente aux enfers en CFA2


La logique pure du capitalisme sportif aurait en effet déjà enterré dix fois ce bon vieux Racing. Car on ne se mentira pas, ni les bilans comptables ni la DNCG n'ont grande estime pour les livres d'or. Le parcours du RCSA, de ses premiers pas dans le championnat pro balbutiant, son héroïsme patriotique pendant l'annexion sous le troisième Reich, les coupes soulevées, son unique titre de champion en 1979 devenu légende quasi wagnérienne, les exploits européens (contre l'AC Milan ou Liverpool) n'ont guère de valeur sentimentale quand l'heure est à signer les droits télé ou les contrats de naming. Le Racing faillit mourir du foot moderne, au vrai sens du terme. Une plongée jusqu'en CFA 2 (2011/2012), avec perte du statut pro, entre désertion américaine et repreneur plus ou moins mégalo. Le Racing condensa dans les années 2000 tous les affres du foot pro et semblait, malgré la bonne volonté de la mairie et de ses fans, condamné comme d'autres, à venir grossir les rangs des anciennes gloires destinées à peupler les divisions inférieures pendant que se solidifiait une Ligue 1 de plus en plus fermée.

Le retour de Strasbourg représente donc d'abord une vengeance sur le fatalisme financier, sur les pesanteurs budgétaires et leurs inévitables conséquences sportives. Cela ne s'arrête pas là. Il s'agit également de la résurrection d'un grand club de coupes (de France surtout), désormais dirigé par un ancien joueur maison, Marc Keller. Si les premières places sont désormais réservées à quelques pointures (qui sacrifieront ponctuellement le prestige du doublé pour une mirage en Ligue des champions, à l'instar de Monaco), qui ne rêve pas de voir de nouveau des outsiders enchanter la saison d'un exploit au Stade de France ?

Le Racing réveille les mémoires


Strasbourg, c'est aussi la possibilité, tout comme l'a fait Nice depuis deux ans, de réécrire quelque peu la géopolitique figée de notre football en étirant enfin les lignes vers tous les coins de l'Hexagone. Le foot français redevient quelque part fils de l'école des annales, ces historiens qui réinstallèrent notre lecture du passé sur le long terme, avec Marc Bloch, français juif spécialiste de nos rois et de nos cathédrales, ou encore Fernand Braudel, qui pensait que le temps qui coule est d'abord un espace qui se façonne. Le Racing réveille les mémoires.

Parce qu'on a vu Jean-Michel Moutier tenir les cages de Nancy lors d'un derby Alsace-Lorraine et se faire conspuer en dialecte. Parce qu'on se souvient qu'on est allé à l'école maternelle qui jouxtait l'ancienne Meinau avant la rénovation de 1984. Parce que le petit train de 1979 doit bien trotter encore quelque part dans le cœur de Raymond Domenech ou d'Arsène Wenger (qui ne pourra décemment quitter la Tamise que pour le Krimmeri). Parce que Gilbert Gress.

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

C'est dommage, le sujet est intéressante, mais l'article est pompeux, avec de nombreuses erreurs et du coup, entre pseudo-poesie et pseudo-érudisme, on est très déçu.
OReiPartouchinho Niveau : DHR
En même temps, il y aura le temps pour des articles plus poussés une fois la montée confirmée. Cet article m'a l'air d'être plus c'est une bouffée de nostalgie et de sympathie pour un club historique, et assume plutôt bien sa subjectivité.
OReiPartouchinho Niveau : DHR
Moche ce message. Vivement la DSR.
OReiPartouchinho Niveau : DHR
Putain de putain. C'est DHR.
OReiPartouchinho Niveau : DHR
C'est la folie, quatre messages pour le prix d'un.
Ce n'est pas la subjectivité qui me dérange mais cette érudition mal placée qui ne cherche qu'à flatter l'ego de l'auteur.
Ibn Khaldoun Niveau : Loisir
"pompeux", "erreurs", et "so foot", c'est pratiquement des synonymes, enfin dans la plupart des papiers de ce site.
7 réponses à ce commentaire.
 //  09:26  //  Hooligan de Liverpool
Note : 2
Grave content pour Strasbourg.

Une bonne raison de + pour moi de retourner dans cette ville géniale hehe.
gaucherforever Niveau : CFA2
Quand on regarde le classement tout me monde peut monter de Strasbourg à Lens.
Sympa pour les alsaciens cet article mais rien n est encore fait..
Si Lens s impose ça va être chaud les dernières journées.
Gunner's Dude Niveau : CFA
Note : 1
Ah tu m'as devancé...
1 réponse à ce commentaire.
Gunner's Dude Niveau : CFA
Note : 1
Je vous trouve bien optimiste. En cas de victoire du RC Lens (qui est loin d'être improbable), Strasbourg n'aurait plus qu'un point d'avance sur ce club...
 //  11:39  //  Aficionado del Argentine
Bravo Nicolas pour ton article !
A noter également que seul Glasgow Rangers ( ancien adversaire du Racing en coupe uefa ) a fait mieux en terme d'affluence en Europe dans les divisions amateurs .
( il est vrai que peu de club pro font banqueroute aussi )

La ou beaucoup de spectateurs ou supporters de clubs en Ligue 1 ne vont plus au stade pour manque de résultats ou spectacles ..
Ceux du Racing continuent a augmenter les travers du stade , une institution identitaire un club a part a Strasbourg .
The_Panda Niveau : DHR
Et Naples aussi
 //  14:34  //  Aficionado del Argentine
Un oubli , bien vu le rafraichissement de mémoire , je crois que eux était pas descendu en dessous de la D3 ..
2 réponses à ce commentaire.
Du Racing et des Ailes Niveau : DHR
C'est vrai que l'article anticipe un petit peu, mais il traduit aussi tout simplement l'enthousiasme voire l'euphorie qui gagne le public alsacien depuis quelques semaines. Nous ne sommes pas loin de réaliser un authentique exploit en revenant d'entre les morts, et ça c'est pas rien.

Alors effectivement rien n'est joué. Mais le Racing s'est gagné le droit d'avoir un joker qu'on peut utiliser dès ce soir à Lens. On restera quoiqu'il arrive premiers et il restera ensuite deux matchs (dont le dernier à domicile et d'ores et déjà guichets fermés) contre des équipes qui ne jouent plus rien.

Et si on gagne ce soir, c'est champagne.

Alors oui tous les voyants sont au vert. Si on se rate ce sera très dur de s'en remettre. Mais là, même le racing habitué à se tirer une balle dans le pied va avoir du mal à tout gâcher.

Sinon, merci pour cet article, belle plume et toujours heureux de voir ce club mis un peu en lumière
Yves Remords Niveau : District
Je rejoins les commentaires, rien n'est fait, si défait ce soir, surtout parce que le prochain match est à nouveau à l'extérieur.
La logique voudrait donc qu'en cas de double défaite à l'extérieur, et avant la dernière journée, le racing soit expulsé du podium.
Merci malgré tout pour l'article, ça fait plaisir.
Jetzt geht's los !
 //  12:23  //  Fidèle de Nantes
Note : -1
Strasbourg va finir 4ème, malédiction de SoFoot oblige.
andreas mollard Niveau : CFA2
Comment? un match à enjeu à Bollaert?

A guichet fermé?

L'occasion de repasser deuxième si on bat Strasbourg?

Lesquels Strasbourgeois n'ont plus gagné à Lens depuis la saison 96/97?

.....Pariez sur Strasbourg les enfants.
Strasbourg mériterait amplement sa montée.

Ce club a toujours été particulier pour moi.Il m'a fait rêvé lors de ces exploits européens dans les années 90 et il y a eu des putains de joueurs dans cette équipe (Niang,Pagis,Rohr,Dacourt,Vencel,Gameiro,Hasek,Djorkaeff,Bianchi,Mostovoï,Beye,Six,Farnerud)

Cette équipe a tout pour être un grand club du championnat de France mais malheureusement , il y a toujours une forme de sabotage soit à cause du cellule de recrutement défaillante sous le Roy , soit ce putain de régionalisme à ne pas vouloir des investisseurs non locaux

J'espère juste que Marc Keller ne va pas déconner avec le mercato de cet été et que le RC Strasbourg va réussir à se maintenir

Je recommande au PSG, Marseille , Monaco ,Lyon de prêter des jeunes joueurs ou des joueurs en manque de temps de jeu au Racing car ils seront chez un promu ou la pression du public et de la presse locale est assez forte.Un bon moyen de se faire les dents et de progresser

Strasbourg est un très bon endroit pour se faire remarquer auprès des clubs allemands dans l'optique d'une expérience à l'étranger

Amis supporters du RC Strasbourg, je souhaite le meilleur à votre club car c'est vraiment un super club
Ibn Khaldoun Niveau : Loisir
J'adore ce début, c'est aussi fort que "le musée imaginaire", "les voix du silence", et les plus beaux discours de Malraux; ça enfonce Pierre Nora et tous ses collaborateurs...

"La L2 ne constitue pas seulement, malgré son naming dégueulasse, le dernier refuge des vrais romantiques du ballon rond. C'est devenu également un musée vivant de notre patrimoine footballistique (Sochaux, Lens, Valenciennes, Red Star, Le Havre...), un de ces lieux de mémoire qui pose les fondations sur lesquels se construit l'imaginaire national d'un pays. Il arrive parfois que de ces limbes élégiaques, du purgatoire des matchs du lundi ou vendredi soir, revienne parmi les « vivants » de la Ligue 1 un inattendu fantôme."

Je lis ça et je sens le désir irrépressible de continuer, sans prétendre égaler :

L'Espérance de voir revenir des nuits glacées et des brouillards des divisions inférieures, des vendredis sans gloire, ce club à la volonté farouche, avec son glorieux cortège de figures illustres ou anonymes, n'appelle que le chant, le chant des partisans de Strasbourg que j'ai entendu s'élever comme un chant de résurrection dans les stades d'Alsace, dans chacun de ses villages qui portent le visage de la France. Ecoute Ligue 1, ce chant qui ramène à nos mémoires, un air d'autrefois et la légende des vaincus, l'épopée inoubliables des spectres, sans laquelle la France ne sera jamais la France.


Voici l'heure du retour du cortège de ton ancien champion, avec à sa tête un homme dont la grandeur fut d'avoir inépuisablement montré la voie, Gilbert Gress, qui s'est brulé les yeux à force de contempler la gloire flamboyante des étoiles, et à sa suite, Dominique Dropsy, le gardien de nos rêves, que nous aimons à mourir, Raymond Domenech, dont un coup de tête devait briser les rêves pour la France, le joyeux et débordant Joël Tanter…au maillot de Mithril…

Le miracle de ce retour est lié tout entier aux gestes que vont accomplir les joueurs de Strasbourg . Toutes les ombres de la grandeur de ce club vont suivre les pieds déterminés ou hésitants qui préparent sa renaissance. Dans ces gestes s'illustre l'une des passions les plus hautes de la force et de l’honneur d’être Strasbourgeois.
Cissé un joueur Niveau : District
Est-ce que Luzenac peut encore monter ?
valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
Très bel article. J'espère que Strasbourg et Lens remonteront en L1, 2 excellents publics et 2 beaux stades.
Argentoratum67
S'il vous plaît messieurs les journalistes ou pigistes, ne jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !
Nous savons bien à Strasbourg que tant que l'arbitre n'a pas sifflé la fin du match, il est inutile de d'exciter.
Pour l'instant nous ne sommes pas encore de retour .. en L1.
En 2009 déjà, tout le monde nous voyait refaire l'ascenseur, 2pts d'avance à l'aube de la 38J sur le 4eme ... avant de perdre à Montpellier puis descendre l'année suivante en National ...
jean marc rouillan Niveau : Loisir
Ca ne va pas relever le niveau de la L1.METZ, NANCY,STRASBOURG...le trio gagnant...
petitbodiel Niveau : CFA2
Osée la référence à Bloch et Braudel (à part qu'on comprend pas bien ce que vient foutre Braudel ici), mais bien vu, on sent le Strasbourgeois dans le texte.
Par contre les apostrophes non typo et le fer à gauche, c'est non.
derIngenieur Niveau : CFA
Ne nous portez pas la poisse !

Match nul hier soir, on est toujours dans la course et maitre de notre destin !
il y a 5 heures Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 il y a 9 heures La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 10 heures Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 4
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41