Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Strasbourg déçoit, Auxerre rechute

Il ne faisait pas bon être favori lors de cette 27e journée de Ligue 2. Amiens et Strasbourg, deux prétendants à la montée, se sont inclinés à domicile. Ajoutez à cela un match nul pour Nîmes et Troyes, et vous obtenez une belle soirée pour les challengers.

Modififié

Amiens SC 0–2 US Orléans

Buts : Barreto (31e et 90e) pour Orléans

Quatre victoires en cinq matchs. Depuis début février, Orléans a un visage de prétendant à la montée. Pourtant, c'est bien pour sa survie que l'USO lutte. Barragistes au coup d'envoi, les Orléanais commencent par faire le dos rond, pour mieux contre-attaquer. Sur une remontée de balle éclair, Armand se retrouve seul face au portier adverse. Son tir n'est pas cadré, mais, coup de bol, il se transforme en centre parfait pour Barreto qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide. La suite ? Un Orléans sérieux qui se contente de gérer les timides offensives des Amiénois, globalement dominateurs. Cerise sur le gâteau : la troupe de Didier Ollé-Nicolle marque dans les dernières minutes sur un contre parfaitement conclu par Barreto. Au terme de sa folle soirée, l'USO dit bye-bye à la zone rouge et se classe 17e.


Nîmes 1-1 Gazélec Ajaccio

Buts : Alioui (80e) pour Nîmes // Court (4e) pour Ajaccio

Où étaient les Crocos en début de match ? Peut-être sur les bords du Nil en train de faire bronzette, mais certainement pas aux Costières. Apathiques, les Nîmois sont d’abord sauvés par une excellente parade de Marillat, avant d’encaisser un but de Yoann Court sur corner, après seulement quatre minutes de jeu. Il n'en fallait pas moins pour réveiller les Gardois. Revanchards, les hommes de Bernard Blaquart se ruent vers les cages d'Elana, mais, trop maladroits, ils buttent sur des Corses bien regroupés. Et alors que le public des Costières se préparait à une défaite, Rachid Alioui profite d'un ballon mal repoussé par Elana pour remettre les deux équipes à égalité. Sûrement pas son plus beau but, mais un pion important. Grâce à cette treizième réalisation du Marocain, les Nîmois peuvent continuer à croire en la montée et enchaînent un neuvième match sans défaite.


Tours 0-0 Troyes



Vingtièmes et à la traîne au classement, les Tourangeaux vivent chaque match comme une finale. Volontaires, les joueurs de Nouredine El Ouardani ont fait le jeu pendant 90 minutes. Malheureusement, ils ont été trop maladroits pour espérer autre chose que le match nul. Quant aux Troyens, ils repartent peut-être de ce déplacement avec un point, mais ils devront montrer un tout autre niveau s'ils veulent accrocher le top 3. Enfin, ayons une pensée pour le public du stade de la Vallée du Cher qui a eu le droit à une rencontre d'un ennui digne des premiers kilomètres d'une étape de plat du Tour de France.


Le Havre 1–0 Auxerre

But : Gimbert (51e) pour Le Havre

Comme quoi le changement, ça a du bon. On joue la 46e minute, Oswald Tanchot le voit bien : son équipe peine face à des Auxerrois venus chercher le match nul. C'est le moment choisi par l'entraîneur havrais pour lancer Ghislain Gimbert. Une bonne idée. Car six minutes plus tard, le joueur va tuer l'ennui qui régnait jusqu'alors au Stade Océane. Esseulé dans l'angle de la surface, l'attaquant enchaîne un contrôle de la poitrine, puis une somptueuse reprise de volée qui va rebondir juste devant la ligne de Boucher. Imparable. D'un coup, dans le froid normand, les Bourguignons se découvrent. Le match se débride et part dans tous les sens, sauf dans celui du but. 1-0, le score ne bougera plus. Mauvaise opération pour Auxerre qui retrouve la zone rouge, après sa remontée fantastique du mois de février.


Laval 2-4 Bourg-en-Bresse

Buts : Dembélé (34e) et Alla (69e, sp) pour Laval // Berthomier (54e, sp et 61e) et Merdji (78e, 85e) pour Bourg-en-Bresse

Laval domine, ose, tente et est récompensé par un but de Modibo Dembélé, bien servi dans la surface, qui conclut d'une jolie tête piquée. Mais les Tangos, 19es, vont ensuite être pénalisés par leur défense en carton pâte. Ils concèdent d'abord un penalty évitable transformé par Jason Berthomier, qui y va même de son doublé quelques minutes plus tard. Puis, au courage, Laval obtient à son tour un penalty inscrit sereinement par Hassane Alla. Mais les Tangos s'effondrent encore à la suite d'un exploit personnel de Yanis Merdji, qui place un enchaînement contrôle de la poitrine-frappe du gauche sexy chocolat. Avant d'y aller de son doublé d'une pichenette dans la surface. Scénario cruel pour Laval, qui reste englué dans la zone rouge à cause d'une série de six matchs sans victoire en Ligue 2.


AC Ajaccio 0-0 Sochaux



À peu près aussi exaltant qu'un épisode de Louis la Brocante. L'ACA tente bien quelques timides percées, facilement maîtrisées par les Lionceaux, qui ne créent presque rien offensivement. Et c'est tout. Circulez, y a vraiment rien à voir.



Niort 2-3 Red Star

Buts : Agouazi (45e+2) et Sambia (81e) pour Niort // Chavalerin (1e), Mhirsi (37e) et Toudic (60e, sp) pour le Red Star

Les Niortais n'ont même pas le temps d'émerger de l'échauffement, puisque Chavalerin glace d'entrée les hommes de Denis Renaud en ouvrant le score dès la première minute. C'est ballot, parce que la maîtrise est plutôt du côté des Chamois. Jusqu'à ce que Romain Grange soit sévèrement exclu après un tacle jugé un peu trop viril par l'arbitre. Du pain béni pour le Red Star, qui ne tarde pas à doubler la mise par Idriss Mhirsi. Mais Niort s'accroche, et profite d'un mauvais alignement de la défense adverse pour revenir au score. Laurent Agouazi enchaîne un contrôle impeccable et une délicate frappe enveloppée pour redonner espoir aux siens. Mais Toudic, après une main niortaise, permet au Red Star de prendre le large une bonne fois pour toutes. Niort, pas résigné, se sort les tripes et obtient un coup franc aux abords de la surface, magistralement transformé par Sambia. Du coup, le Red Star panique et Jean-Charles Castelletto se chope un deuxième jaune synonyme de rouge pour contestation. Qu'importe, ses coéquipiers tiendront jusqu'au bout pour arracher trois points précieux dans la course au maintien.


Strasbourg 0-2 Clermont

Buts : Dugimont (30e et 79e) pour Clermont

Si l'ambiance est chaude et festive à La Meinau, Clermont va salement la plomber en profitant du marquage lâche de la défense strasbourgeoise. Dugimont, esseulé à la suite d'une touche des siens, s'en va ainsi marquer en première intention dans les seize mètres. Les Alsaciens, sonnés, mais pas abattus, multiplient ensuite les situations chaudes sur le but clermontois, mais se heurtent à un Mehdi Jeannin impérial. Du coup, Clermont et Dugimont s'en vont punir le manque de réalisme strasbourgeois d'un contre assassin. Contre-performance pour le RCS, qui tombe face à l'actuel quatorzième de Ligue 2.

  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Corentin Pastoret et Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 48 minutes Action commune et grève des chants dans les stades de Ligue 1 ce week-end 8
    il y a 2 heures Tuto Panini Adrenalyn XL : les points 4 il y a 2 heures La boulette d'Ali Ahamada lors de Comores-Maroc 18 il y a 3 heures La surprise de Zlatan aux enfants thaïlandais bloqués dans une grotte cet été 15 il y a 4 heures Le père de Sandro Rosell offre un million d'euros pour libérer son fils 20 il y a 4 heures Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 170
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
    À lire ensuite
    Nantes plie Dijon