Modififié
0 7
De nombreux médias espagnols et italiens s’enflamment depuis quelques jours pour le retour de José Mourinho dans un de ses anciens clubs. Chelsea est le mieux placé, mais la presse évoque des discussions entre le Special One et Massimo Moratti, président de l’Inter Milan.

Andrea Stramaccioni devait donc trembler. Le Mou a offert une Ligue des champions aux supporters nerazzurri en 2010 et ça ne s’oublie pas. Mais qu’il se rassure, Moratti compte encore sur lui. « Il sera confirmé pour la saison prochaine. Cela veut dire que j’ai foi en lui ou que j’ai appris de mes erreurs du passé. »

En revanche, le président de l’Inter garde de très bonnes relations avec l’entraîneur du Real Madrid. « Nous échangeons souvent des textos amicaux. Il n’y a rien de professionnel, mais qui sait... »

Stramaccioni aimerait bien savoir. EG
Modifié

Je ne suis pas particulièrement l'Inter, mais je trouve qu'il a fait du bon travail. J'aime cette nouvelle génération de jeunes entraineurs : Stramaccioni, AVB, Conte...Sir Alex Ferguson, Vicente Del Bosque, etc etc !! :)
Note : 1
Je suis pas d'accord avec toi Lothaire, je trouve qu'il fait un bon travail pour une première année à la tête d'une équipe A, on parlait de plusieurs entraineurs, Lucescu, celui de l'Atletico (Trou de mémoire sur son nom) entre autre mais si on investit dans un entraineur on aura moins de moyen pour des joueurs et désolé mais l'effectif est plaisant mais pas b*ndant comme ça pouvait l'être en 2010.
Pour une première année il fait du bon travail, tout le monde attend de lui qu'il fasse des miracles mais moi je trouve qu'il s'en sort bien, il commence à porter ses c*uilles comme tu peux le dire avec ce qu'il s'est passé avec Cassano comme avec le médecin du club.
Je pense que, si l'année prochaine, il n'obtient pas un bon résultat, que ce soit au milieu de l'année ou en fin d'année, il sautera.
 //  Tifoso de l'Inter Milan
On attends pas des miracles, juste un minimum avec cet effectif. Entre les compos improbables, les séries de défaites intolérables et les sabotages en première mi-temps c'est pas possible.
L'équipe n'a toujours pas d'identité de jeu et il s'est rendu coupable de plusieurs erreurs de gestion notamment.

Et pour "le gars dont tu te rappel plus", c'est juste Diego Simeone...3 fois rien quoi. Surtout pour un supporter de l'Inter.
Partenaires
Le kit du supporter Vietnam Label Trash Talk basket
0 7