1. //
  2. // 12e journée
  3. // Stoke City/Chelsea (1-0)

Stoke enfonce encore Chelsea et Mourinho

Une bataille, du sang et des embrouilles. Ce Stoke/Chelsea ressemblait plus à un combat d'UFC qu'à un match de football. À ce jeu-là, les Potters l'ont emporté (1-0). Troisième défaite d'affilée en Premier League pour le Mou, toujours plus menacé.

Modififié
7 56

Stoke City 1-0 Chelsea

But : Arnautović (53e)

Il ne fait jamais bon visiter le Britannia Stadium. Il y règne une sorte d'atmosphère accablante, une pression constante sur les visiteurs. Quand on s'y rend, mieux vaut y emmener de véritables belligérants en première ligne. Pourtant, en ce moment, Chelsea ressemble plus à une bête blessée qu'à une équipe prête à affronter le combat proposé par les hommes de Mark Hughes. Mourinho ne s'est pas rendu au stade, suspendu pour avoir insulté le corps arbitral. Mais Diego Costa, maître ès provocations, est bien présent sur le front de l'attaque. Si cette affiche ne fleurait pas le football total, elle nous aura offert une bataille entre d'impétueux « Potters » et de fragiles « Blues » . Arnautović et son joli ciseau se sont chargés d'enfoncer Mourinho et Chelsea. Les Londoniens sont seizièmes de Premier League et perdent leur troisième match d'affilée en championnat. Le paratonnerre Mourinho va-t-il tenir ?

Diego l'embrouille


Dès le coup d'envoi, les « Potters » tentent d'étouffer la bête blessée. Shaqiri envoie une volée au-dessus des cages de Begović. Du coté des « Blues » , Hazard semble enfin prêt à oublier son triste début de saison. Au bout de quatre minutes, Diego Costa commence à chauffer toute la défense de Stoke. Du combat, il y en a à Stoke-on-Trent : Pedro explose le nez de Pieters avec un énorme coup de pied. Le défenseur néerlandais reviendra cinq minutes plus tard, avec le visage digne d'un Picasso. Dix minutes suffisent aux supporters de Chelsea pour chanter à la gloire de leur entraîneur resté à l'hôtel. Sur le terrain, Baba, titularisé à gauche est en grande difficulté face à l'homme le plus trapu du monde, Xherdan Shaqiri. Dans ce début de match, l'initiative vient des hôtes du soir. Une domination qui ne plaît pas à Diego Costa, qui continue de rendre fou le public de Stoke. Même le community manager du club s'y met, arguant la simulation de l'attaquant espagnol.


Chelsea se réveille enfin. Sur un contre emmené par Hazard, Ramires manque son pointard. En face, la tactique est rudimentaire. On balance, et Walters met la pression sur la charnière de Chelsea. Glen Johnson se procure la plus grosse occasion du match et fait briller Begović, l'ancien de Stoke City. Les hommes dirigés par Rui Faria en l'absence du Mou se réveillent enfin. À la vingtième minute, Ramires envoie une grosse demi-volée détournée par Jack Butland. Pointé du doigt pour son triste début de saison, Hazard tente de déborder sur son coté gauche. Le Belge envoie un très bon centre que Costa manque d'effleurer. Malgré ces quelques opportunités, l'ennui règne. Ce match ressemble plus à une baston de rue qu'à une rencontre de Premier League. Et dans ce domaine, c'est souvent Diego Costa qui l'emporte. Les Blues mettent la pression, et l'ancien de l'Atlético Madrid se procure quelques occasions. Butland sort une superbe parade sur une frappe croisée de l'attaquant le plus détesté du Royaume. Ce sera le dernier - tout petit - frisson de la première mi-temps.

Chelsea l'a dans le Baba


Les apôtres de l'intensité du championnat anglais sont servis. Dès le retour des vestiaires, Adam continue de bousculer tout ce qui bouge au milieu de terrain, et Glen Johnson balaye Pedro. Une stratégie gagnante : en énorme difficulté depuis le début de la rencontre face à Shaqiri, Baba se place n'importe comment et ouvre le chemin au Suisse. Après un centre de Johnson, Arnautović marque d'un superbe ciseau. Après ce but, Stoke continue d'imposer sa tactique de fighting-spirit. Shawcross provoque Costa avec un coup de coude. L'international espagnol lui répond, à sa manière…


Devant les coéquipiers d'Hazard se dresse une véritable muraille de Stoke. Les joueurs de Hughes jouent désormais en contres : Shaqiri continue de martyriser le pauvre Baba. Absent depuis le début du match, Pedro manque l'égalisation avec une superbe frappe sur le poteau de Butland. Les adjoints de Mourinho décident de lancer Fàbregas et Oscar dans la bataille. Pas sûr que cette rencontre soit faite pour des artistes… Chelsea finit ce match avec Matić en défense. À dix minutes du terme, Hazard manque l'égalisation après une superbe action tout en talonnades dans la surface. Totalement découvert, Chelsea concède des occasions : Walters rate, lui, le but du 2-0, après un contre éclair. Une fin de match de folie. Sur une ouverture de Costa, Loïc Rémy, entré en jeu quelques minutes auparavant, efface Butland, mais glisse au moment de conclure. Ce sera la dernière occasion du match. Chelsea s'enfonce dans les bas-fonds du classement de Premier League. La crise, la vraie.

Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Note : 39
Que c'est bon putain ! Je le répèterais jamais assez.
Défaite un veille de trêve internationale, ça sent le sapin pour José...
Stoke ne mérite pas cette victoire, et franchement, c'est encore mieux que quand Chelsea perd à la régulière, un vrai délice !
Boaz Solossa superstar Niveau : DHR
Même la qualification en LdC devient fortement compromise. Il leur faudrait réaliser un parcours de champion à plus de 85 points sur les matchs restants pour espérer se qualifier.
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Quand Glen Johnson est élu homme du match contre ton équipe faut vraiment commencer à se poser des questions.
Ok il est pas aidé par la défense mais un grand gardien, digne du niveau d'un grand club, il l'avait cette reprise d'Arnautovitch, Begovic est mauvais et contribue au naufrage des Blues depuis des semaines.

Cet effectif ne sait plus jouer ensemble. Il est temps de faire quelque chose car la course à la ligue des champions de l'année prochaine va se jouer bientôt.
J'aime pas spécialement le club, n'empêche que ça commence à ne plus être drôle de les voir perdre comme ça.
Note : 5
Message posté par Boaz Solossa superstar
Même la qualification en LdC devient fortement compromise. Il leur faudrait réaliser un parcours de champion à plus de 85 points sur les matchs restants pour espérer se qualifier.


s'ils finissent 7e comme Dortmund l'an dernier ce sera déjà très bien !
Note : 1
Et Diego Costa qui ressemble de plus en plus à Milan Baros..
Note : 14
Je n'aime pas Chelsea, et d'habitude, je me réjouis de les voir perdre. Mais ici, les supporters de Chelsea sont sympas pour la plupart, alors j'évite de trop chambrer. Mais ça me ferait chier à mort d'avoir tout le monde contre l'équipe que je supporte, en particulier à cause d'un coach et d'un attaquant que peu de personnes peuvent blairer, peu importe la qualité du jeu proposé.

Je vous souhaite bon courage les gars.
blue_army Niveau : CFA2
et remy qui se fait déséquilibrer par butland , il ne sait pas que si le gardien te rentre dedans y'a un penalty ? mais non il continue son action en tutubant comme une vulgaire soulard
blue_army Niveau : CFA2
Message posté par Ravage
Et Diego Costa qui ressemble de plus en plus à Milan Baros..


et pourtant diego costa en a pris pas mal de taquet sur ce match , mais on devant les defenseurs sont des anges
gare à Neville Niveau : Loisir
Haha quelle pitié les blues sur le terrain...

Sinon je suis vraiment dégouté par rapport à Remy, le gars manque vraiment de chance quand meme
blue_army Niveau : CFA2
Message posté par Ravage
Et Diego Costa qui ressemble de plus en plus à Milan Baros..


et pourtant diego costa en a pris pas mal de taquet sur ce match , mais non devant les defenseurs sont des anges pour les gens
Professeur ma boulette Niveau : DHR
The fired one.
gronaldothe best Niveau : DHR
BORDEL! MAIS TAISEZ VOUS ET ECOUTEZ MOI!: i have nothing to say....
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
Note : 6
On en est ou du projet Stokelona? J'ai du mal à voir la resemblance avec le Barca je dois avouer.
Stokelona ca avance bien...

Regarde ils ont déja niqué l'équipe du mou 2 fois en 10 jours.

C'est un signe qui ne trompe pas!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 56