1. //
  2. //
  3. // Stoke City-Man. City (2-0)

Stoke donne une leçon à Manchester City

C'est la première surprise de cette 15e journée de Premier League. Non seulement les joueurs de Stoke se sont imposés contre Manchester City, mais ils l'ont fait avec la manière. Jamais inquiétés par les Citizens, les Potters se sont appuyés sur un trio Bojan-Shaqiri-Arnautović en très grande forme.

Modififié
3 29

Stoke City FC 2-0 Manchester City FC

Buts : Arnautović (7e et 17e) pour les Potters

Trois êtres vous manquent et tout est dépeuplé. Cette après-midi, Manchester City a rarement paru aussi faible. La faute à l'absence de trois joueurs, un sur chaque ligne. En défense, la charnière centrale Otamendi-Demichelis a été d'une fébrilité incroyable, constamment prise de vitesse. Sur les dix derniers matchs, Man City n'a accompli que deux clean sheets. Vivement le retour de capitaine Kompany. Au milieu de terrain, la paire des Fernand n'a pas gagné un duel non plus, incapable de protéger une défense qui en avait besoin ou d'apporter le surnombre en attaque. Vivement le retour de Yaya Touré. Et enfin, Wilfried Bony est certes un bon attaquant de Premier League, mais ce n'est pas lui qui sauvera les Citizens par un exploit en cas de mauvais jour. Vivement le retour de Sergio Agüero.

Shaqiri, Bojan, Arnautović, la MSN du Britannia Stadium


Pourtant, les cinq premières minutes laissent penser à un match classique. Manchester City monopolise le ballon et essaie de poser son jeu, tranquillement. En face, Stoke semble complètement accepter cette configuration et attend de procéder en revanche rapide avec son quatuor Afellay-Shaqiri-Arnautović-Bojan. Et les Potters ont bien raison, parce la possession de balle des Citizens est totalement stérile, et leur défense totalement à la rue. Sur la première incursion des Rouge et Blanc, Shaqiri met trois défenseurs dans le vent avant d'adresser un centre parfait pour Arnautović (7e). 1-0. Dix minutes plus tard, on prend les mêmes et on recommence. Shaqiri sort un contrôle orienté de l'espace avant de trouver Arnautović dans la profondeur. 2-0.

City est au fond du trou. Incapables de se créer la moindre occasion franche, les Sky Blues passent deux fois très près de la catastrophe. Arnautović frôle le poteau de la tête (36e) avant de le taper franchement du pied droit (43e). C'est bien simple, les attaquants de Stoke remportent tous leurs duels et foutent la misère aux paires Fernando-Fernandinho et Otamendi-Demichelis, notamment Bojan, qui se balade où il veut sur le terrain. En 45 minutes, City s'est montré dangereux une seule fois, au terme d'un beau mouvement collectif conclu par une frappe angle fermé de Kolářov (41e). Loin d'être suffisant.

Stoke City ne veut pas mettre le troisième


Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le discours de Manuel Pelligrini à la pause n'a pas dû être transcendant. Au retour des vestiaires, la physionomie du match est exactement la même. Si ce n'est que Manchester City a encore un peu moins le ballon. Pour ne rien arranger, le vent empêche les Citizens d'exploiter la seule chose qui pourrait les relancer : les coups de pied arrêtés. Alors, Stoke continue de s'amuser. À la 53e minute, il faut une main ultra-ferme de Joe Hart pour empêcher Bojan de tuer définitivement le match. Après une mauvaise relance d'Otamendi, le petit Espagnol avait encore mis dans le vent toute la défense, notamment Demichelis, sur le cul. À partir de l'heure de jeu, les Citizens remettent franchement le pied sur le ballon, sans pour autant se montrer plus dangereux. D'ailleurs, les trois changements opérés par Pelligrini avant l'heure de jeu n'ont aucun impact.

Heureusement pour City, Stoke n'est pas vraiment réaliste. Après une talonnade délicieuse de Bojan, Arnautović glisse le ballon à Shaqiri qui n'a plus qu'à le pousser dans le but vide, mais il le manque inexplicablement (68e). Finalement, City termine le match à dix, à cause de la sortie sur blessure de Fernando. Paradoxalement, c'est en infériorité numérique que les Sky Blues se montrent le plus tranchant. Mais tout est relatif, il n'y a toujours aucune occasion à se mettre sous la dent. Bref, sur ce match-là, Manchester City ne mérite clairement pas d'être leader. Mais qui mérite de l'être en ce moment en Premier League ?

Par Kevin Charnay
Modifié

Dans cet article

C'est impressionnant de dépenser autant d'argent et de se retrouver avec des Sagna,Demichelis, Fernando et Bony sur la feuille de match.

Quant à la prestation cataclysmique de Sterling...
ThisIsAnfield Niveau : National
Quel match de Stoke ! Je me suis régalé du début à la fin. Et ça aurait pu finir à 4-0 voire 5-0. Mention spéciale à Shaqiri avec ses deux passes décisives magnifique et ses pétages de reins incessant sur Otamendi notamment.
City c'est vraiment dégueulasse défensivement ... Quand je vois le prix auquel ils ont achetés Otamendi j'ai envie de rigoler.

La PL va être hyper serrée cette année, je commence à y croire de plus en plus au titre pour notre part.
The Lunatic is on the grass Niveau : CFA
Et on préfère troller LVG qui lui, n'a recruté ptet cher mais que des espoirs du foot de 19, 21, 24 ans.
City, c'est le meilleur ailier de PL, le meilleur passeur d'Europe, le meilleur passeur de PL, le meilleur défenseur de Liga et vlà le résultat.
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Delph qui essaye de faire le chaud avec Arnautovic en fin de match alors qu'il fait 20 centimètres de moins c'était magnifique.
C'était cataclysmique, une horreur. J'ai rarement été aussi énervé devant un stream.

Pellegrini commence à expliquer que les joueurs sont fatigués, qu'avec toutes ces blessures il peut pas trop faire tourner. Mais ça n'explique pas pourquoi Bony est aussi nul, pourquoi Fernando est redevenu nul ET POURQUOI ON A ENVOYE DENAYER EN TURQUIE POUR GARDER DEMICHELIS QUI JOUE EN DEAMBULATEUR.

Ca suffit la, Tottenham, West Ham, Liverpool, la Juve x2, jusqu'alors on perdait contre des équipes plus ou moins en forme. Mais la on s'est fait mettre sur le cul par Stoke City qui a juste appuyé sur l'accélérateur. Va falloir faire qqc.
Xavlemancunien Niveau : CFA
Comment on peut préférer cette chèvre légendaire de Fernando à Delph
C'est déjà la 4eme défaite pour City en 15 journée, ça fait beaucoup quand même
Good Kompany Niveau : DHR
Ca fait des années que Man City est dépendant de 3 joueurs et demi.
Exactement un par ligne.
Kompany Touré et Aguero.
Le demi c'est pour Hart.
L'équipe est moins forte sans lui mais si les 3 autres sont là ils restent quasi injouables (en BPL en tout cas).
Good Kompany Niveau : DHR
Vivement que cette belle catin de Guardiola accepte le salaire obsène que Mansour va lui proposer.
J'aime pas ce coach mais ça améliorerait mes interviews d'après match sur match of the day.
Petite prière pour que le Mou reste en place jusque là.
Si c'est le cas ça va être orgie de punchline toute la saison.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par S.Mil
C'était cataclysmique, une horreur. J'ai rarement été aussi énervé devant un stream.

Pellegrini commence à expliquer que les joueurs sont fatigués, qu'avec toutes ces blessures il peut pas trop faire tourner. Mais ça n'explique pas pourquoi Bony est aussi nul, pourquoi Fernando est redevenu nul ET POURQUOI ON A ENVOYE DENAYER EN TURQUIE POUR GARDER DEMICHELIS QUI JOUE EN DEAMBULATEUR.

Ca suffit la, Tottenham, West Ham, Liverpool, la Juve x2, jusqu'alors on perdait contre des équipes plus ou moins en forme. Mais la on s'est fait mettre sur le cul par Stoke City qui a juste appuyé sur l'accélérateur. Va falloir faire qqc.


Surtout que Stoke a aussi joué en selaine il me semble
City aussi PM20, 4-1 contre Hull mardi.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par S.Mil
City aussi PM20, 4-1 contre Hull mardi.


Oui je sais mais c'est pour répondre à Pellegrini qui dit que ses troupes étaient fatiguées du match mardi
Putein, que c'est difficile de lire la PL cette année , incroyable cette performance de City, je crois que même cette année Liverpool a sa chance !!!
Benito-Bx Niveau : CFA
En fait, City ils ont que Hart et Kompany qui savent défendre correctement.

Et c'est vraiment aberrant d'avoir vendu Dzeko et pas Bony, d'avoir prêté Denayer, etc...ET Navas mais virer moi cette blague. 2 ans sans marquer. Il est d'une nullité intersidérale.
quand je vois shaqiri et arnautovic ce balader cette après midi en premiere league 2 joueurs qui ne sont pas imposés en série a, je me pose la question une fois de plus sur le réel niveau de cette premiere league , ps et jouer avec bony devant sagna fernandihno delph et pellegrini sur le banc c'est qu'il y a un problème quand tu as un budget casi illimité

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 29