1. //
  2. // 50 ans de Hristo Stoichkov

Stoichkov, le toucher culé

Ce lundi, Hristo Stoichkov fête son demi-siècle d’existence. Un jour pas comme les autres pour l’ancienne star du FC Barcelone. Jamais adepte de la langue de bois, le Chien était un artiste pur-sang sur la pelouse, doublé d’une grande gueule face aux médias. Avec un tel mélange, aucune raison de se mettre à changer, surtout à 50 ans.

Modififié
Même à 47 ans et des brouettes, son faciès est encore bien reconnaissable. Lors de cette cérémonie au siège de l’UNESCO en mars 2013, Hristo Stoichkov est là, devant son auditoire, pour la promotion de sa nation, la Bulgarie. Un documentaire sur sa vie de sportif de haut niveau est à l’honneur, et toutes les images de sa carrière défilent ainsi. Pour s’introduire, l’homme voulait tout de suite faire dans le style. « Le numéro 8 m’a toujours porté chance, il symbolise l’infini. » En effet, de ses premiers exploits au pays à ses plus grandes heures avec la sélection, Stoichkov est un porte-étendard qui, il faut bien le dire, n’est pas près de trouver un successeur. Pourquoi ? Parce que trop de talent déjà, et surtout beaucoup, beaucoup trop de charisme. Quoi que l’on dise, le natif de Plovdiv avait le profil de l'emploi pour réussir. Non, Stoichkov n’avait peur de rien ni personne, pas même venir secouer dans son orgueil un club comme le FC Barcelone.

Docteur Cruyff


Comme dans chaque histoire d’amour, il y a toujours un début. L’alchimie prend donc effet lors de la demi-finale aller de Coupe des coupes 88-89 entre le CSKA Sofia et le Barça, futur vainqueur de la compétition. Même si l’obstacle est passé avec succès, le coach Johan Cruyff garde un œil avisé sur ce jeune buteur à la nuque longue, auteur des trois buts de son équipe et sacré meilleur buteur de la compétition, le tout à 22 ans. Lucide, le Hollandais volant flaire le bon coup, et le Barça invite le CSKA pour participer à un tournoi estival à Majorque, histoire de boucler le transfert. Stoichkov discute avec le maestro et son bras droit, Carles Rexach. L’affaire semble bien partie même si, ironie du sort, Stoichkov se fait expulser contre le Barça lors du tournoi. Qu’à cela ne tienne, il reçoit tout de même le maillot blaugrana en guise de message subliminal. Une fois seul à l’hôtel, Hristo ressort le maillot, le porte et se met à rêver de pouvoir un jour faire partie de la famille culé.
Je lui ai dit de demander le salaire qu’il voulait, et que s’il avait des problèmes, qu’il explique que j’étais d’accord.Johan Cruyff
Son rêve prend forme un an plus tard. Après de longues négociations avec les autorités bulgares, Stoichkov devient le joueur le plus cher du bloc de l’Est devant Oleg Blokhine, pour un transfert estimé à 4 millions de dollars. En bon papa poule, Cruyff avoue avoir donné carte blanche à Stoichkov sur son salaire : « Hristo venait de l’Europe de l’Est, évoquait Cruyff. Les habitants de là-bas sont pauvres, ils ne connaissent pas la valeur de l’argent. Je lui ai dit de demander le salaire qu’il voulait, et que s’il avait des problèmes, qu’il explique que j’étais d’accord. » Entre génies, on se comprend.


Côté vestiaire, le Soulier d'or 1990 sait tout de suite se faire connaître. « Quand Hristo est arrivé à Barcelone, nous devions partir le jour suivant au Japon pour une tournée de matchs amicaux, se souvient Ricardo Serna Orozco, ancien défenseur du Barça entre 88 et 92. Nous avons tout de suite ressenti un bon feeling avec lui, parce l’on sentait qu’il souhaitait parler espagnol avec ses coéquipiers. Il demandait plein de mots, de façon très communicative. On sentait que même s’il venait d’un autre pays, il était prêt à s’intégrer le plus vite possible. » Venu afin d’aider le club à stopper la série de cinq championnats consécutifs pour le Real Madrid, le gaucher se sent comme chez lui. Sa première saison se solde par la première Liga de l’ère Cruyff, et ce, malgré une suspension longue durée pour avoir marché volontairement sur le pied d’un arbitre.


La Dream Team de Cruyff fait ensuite coup double l'année suivant avec une autre Liga, puis la fameuse première C1 de l’histoire du Barça. Fier de sa réussite, Stoichkov en place une pour sa patrie depuis la tribune présidentielle de Wembley : « Vous voyez hein, un Bulgare tient la Coupe d'Europe ! » Cité parmi les meilleurs joueurs du monde en fin d’année, Stoichkov va pourtant payer au prix fort sa réputation de mauvais garçon, infondée pour Serna. « Hristo avait un fort caractère, mais c’était un homme discipliné, tranche son ancien coéquipier. Pour le coup, ce sont des petits détails qui font la différence : cette année-là, le Milan avait réalisé un championnat fantastique, et Van Basten avait été meilleur buteur du championnat. Hristo venait tout juste d’arriver à un niveau aussi fort, et notre saison était surtout la consécration d’une équipe. Sa réussite individuelle allait venir ensuite. »

Vidéo

Rêve de gosse, puis l’anti-Van Gaal


Auréolé d’une nouvelle Liga sur le gong lors de la saison 92-93, le Barça accumule les trophées grâce à un Cruyff prêt à jouer avec les nerfs de son diamant des Balkans. « On faisait des concours, il gagnait toujours, explique Stoichkov dans le numéro 105 de So Foot. Toujours, et on pariait du fric hein. Une fois, à Tenerife, il m'a pris 100 000 pesetas, ce connard. Il m'a dit : "Si tu marques un but, je te donne 100 000. Si tu ne marques pas, c'est toi qui me les donnes." Première mi-temps, on mène 2-0. Laudrup un but, et Goikoetxea l'autre. À la mi-temps, il me remplace. Je lui dis : "Mais pourquoi tu me remplaces ?" et lui : "File-moi mon pognon." Quel fils de pute, toujours à me faire chier. Mais ça reste mon entraîneur, mon père, putain ! Il a changé certains aspects de mon jeu. Les gens ne se rendent pas compte du véritable travail effectué par Johan. Je lui serai toujours reconnaissant. » L’année suivante, Hristo est enfin récompensé : proche d’un nouveau doublé Liga-C1 avec le club, il atteint son dernier objectif fixé le jour de son arrivée au Barça, le Ballon d’or. Sans grosse déclaration ni écart de conduite cette fois, il lance un simple mais efficace « Ja la tenim ! » (ça y est, nous l’avons ! en VF), signe de son adoubement définitif dans le clan des légendes du Barça.


La suite ? Comme toute histoire d’amour en général, elle finit mal. Suite à la saison blanche du Barça en 94-95, son exil d’une année à Parme ne suffira pas à lui faire oublier son attachement à sa maison d’adoption.
Il détruit tous ses joueurs. Combien sont partis à cause de lui ? Il est médiocre, c’est une mauvaise personne. Il a détruit le Barça de cette époque.Stoichkov à propos de Van Gaal
De retour pour deux saisons supplémentaires, il jouera les remplaçants de luxe pour Bobby Robson, avant de cirer le banc de touche avec Louis van Gaal la saison suivante, placé derrière Christophe Dugarry dans la hiérarchie des buteurs. Depuis ce couac, Stoichkov gardera toujours une dent contre le Pélican, histoire de garder sa mitraillette à punchlines en bon état de marche. « Il fait souffrir les joueurs, il m’a traité comme si j’étais un footballeur nul, expliquait-il l’an dernier sur la radio espagnole Onda Cero. Il détruit tous ses joueurs. Combien sont partis à cause de lui ? Il est médiocre, c’est une mauvaise personne. Il a détruit le Barça de cette époque. » Trop dur, Hristo ? Pas selon Serna, en tout cas. « Hristo a toujours été très clair. Il dit ce qu’il pense, il est extraverti. Il le dit de façon pure, et ce qu’il dit ne doit pas être mal interprété. En réalité, c’est un petit enfant au grand cœur. Une idée va lui passer par la tête et il va la sortir. Parfois, il se rend compte qu’il a fait une gaffe. Mais dans ce cas, il sait s’excuser… C’est un grand passionné du Barça, un grand supporter. Et dans de tel cas de figure, c’est normal que cela ne plaise pas à d’autres équipes… » Qui plus est lorsque l’équipe concernée joue tout en blanc.


Vidéo


Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

KingMastre Niveau : CFA2
On dirait Tony Montana...
hahaha tu remplaces mimai par barcelone et cuba par sofia, tout est raccord, ça plairait meme à la mostra de venise ce remake exotique
Stoïchkov derrière Dugarry dans la hiérarchie des attaquants, on peut comprendre qu'il l'ait mal pris... Ceci dit, dans mon souvenir, il me semble que Duga jouait rarement à un poste d'attaquant quand il était au Barça...
U'Marranzanu Niveau : CFA
Message posté par KingMastre
On dirait Tony Montana...


Mais a-t-il bouffé du poulpe pendant 20 ans en Bulgarie ?

Un joueur comme on en trouve plus beaucoup au très haut niveau, comme disent les anciens franc du collier. Du soulier (d'or) aussi.
U'Marranzanu Niveau : CFA
Message posté par Etche
Stoïchkov derrière Dugarry dans la hiérarchie des attaquants, on peut comprendre qu'il l'ait mal pris... Ceci dit, dans mon souvenir, il me semble que Duga jouait rarement à un poste d'attaquant quand il était au Barça...


Il était même milieu défensif. Voilà rien à ajouter.
J'ai pas connu le joueur mais sur les vidéos on a l'impression qu'il a tout : pied gauche, pied droit, jeu de tête, placement, vitesse, courses, coup-francs, dribble...
henri.rollin Niveau : CFA2
"placé derrière Christophe Dugarry dans la hiérarchie des buteurs"
Ouch, ça doit te détruire ton moral et ta dignité de vivre ça.
henri.rollin Niveau : CFA2
Ce qui est bon avec ces vidéos en fin d'article, c'est que ça nous permet de (re)voir certaines passes merveilleuses de Michael Laudrup ! Et les passes en profondeur de 60 mètres de Ronald Koeman ! Quelle équipe qui n'a rien à envier à la MSN actuelle quand on y rajoute Romario.
"Quand il mendiait, à Barcelone", WTF ???
Les maillots du barça à bande verticale et sans pubs qatar/unicef me manquent déjà !
Le nom de l'article m'a bien fait rigoler.
Sinon, pour Yannis, Hristo Stoichkov n'avait pas tout. Loin s'en faut.
Mais quelle vista, quelle technique et surtout quelle tête de con.
En tout cas, il a marqué son époque le sagouin.
Il n'avait pas certes pas tout, mais je ne vois pas hormis un joueur actuel, quelqu'un qui a tellement plus que lui.
Il ne jouait que du pied gauche mais savait faire beaucoup avec en plus d'être un merveilleux tireur coup franc. Qualité complètement perdue de nos jours.
Et puis je me souviens d'un reportage en 94 dans telefoot: blessé au cours d'un match tout le stade ( près de 120 000 places à l'époque 2ème plus grand stade après celui de la Luz=Benfica) hurle son nom en mimant la sirène d'une ambulance.
C'était lui l'idole absolue des 90's, au Camp Nou, jusqu'à l'arrivée de Figo; Romario n'ayant jamais suscité qu'une admiration distante.
Message posté par ZizouGabor
Les maillots du barça à bande verticale et sans pubs qatar/unicef me manquent déjà !


Selon Sport il est fort possible que le Barça joue la saison 2016-17 sans sponsor vu que la prolongation avec Qatar Airways n'a toujours pas eu lieu a 4 mois de la fin.

Unicef repasserait donc devant mais ce n'est pas un sponsor c'est même le Barça qui verse une indemnité chaque saison.
Un putain de joueur mais un sale con.

Desailly l'a accusé de racisme lors de France Bulgarie 1996. L'affrontement entre les deux pendant tout le match avait été terrible (Desailly ne se laissait pas facilement impressionner).
Message posté par Toto Riina
Selon Sport il est fort possible que le Barça joue la saison 2016-17 sans sponsor vu que la prolongation avec Qatar Airways n'a toujours pas eu lieu a 4 mois de la fin.

Unicef repasserait donc devant mais ce n'est pas un sponsor c'est même le Barça qui verse une indemnité chaque saison.


Perso je trouve que ça la fout mal d'avoir sur le maillot le nom Unicef, agence qui administre des produits stérilisants à l’insu des patients qu’ils prétendent vacciner contre le tétanos entre autre au Mexique et au Kenya, ou encore qui possédait en son sein dans les années 80 le réseau pédophile belge du CRIES ... mais bon, je ne suis pas le boss du barça, LOL !
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Un monstre.

Son duo d'attaque avec Romario est l'un des plus dévastateur et complémentaire que j'ai vu (étonnant d'ailleurs, vu la similitude de leurs profils).

Avec Laudrup pour les alimenter, c'était une goinfrerie.

Joueur sublime, d'un caractère d'un autre âge. Un monstre de détermination.
C'était un grand Barça!

Zubi, Ferrer, Guardiola, Koeman, Nadal, Laudrup, Stoickhov, Romario. J'ai oublié le nom des autres. Un arrière droit super offensif. L'avant-centre basque.

Putain de mémoire!

On attendait les comptes-rendus de leurs matchs avec impatience!
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Cela dit, il est vrai que Laudrup n'a pas régalé Romario autant qu'il aurait pu, la faute à ces foutus quotas.

J'en viendrait presque à saluer l'arrêt Bosman, tiens.

Mais non.
il y a 5 heures Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 3 il y a 5 heures Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 il y a 5 heures Le FC Sochi prend une année sabbatique 14
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 119 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 4 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 19
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 27 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 38 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2