Stoichkov adoube Bengelloun

Modififié
0 2
Hristo Stoichkov, le joueur, dynamitait les défenses et faisait rire nombre de journalistes durant les conférences de presse. Hristo Stoichkov, l'entraîneur, ne dynamite plus les défenses, mais il met toujours l'ambiance lors des conférences.

Le Bulgare, actuel entraîneur du Litex Lovech avait été la risée de la Bulgarie après une faute de langue lors d’une conférence de presse. Répondant à un journaliste anglais suite à une défaite, Hristo a voulu faire le consensus d'un « Sometimes win, sometimes loon » , au lieu de dire « lose » .

Après la défaite contre le Loko Plovdiv de Youness Bengelloun, Stoichkov, jamais avare de fines plaisanteries, a trouvé l’exergue parfaite pour résumer ce match à suspense. Le but ayant été inscrit par le défenseur français, la légende bulgare s’est fendu d’un « Sometimes win, sometimes Bengelloun » .

Stoichkov ou le maestro de l’ironie. DL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

pfff un peu tiré par les cheveux
un peu comme la pub en dessous des dernières actus
"trader, je me suis fait 240 euro en moins de 4h"
wtf
Forza_Milano Niveau : CFA2
Les conneries d'André Matos ont dépassé les frontières et certains ont voulu faire pareil
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2