1. //
  2. // Massakar

Steven Paulle : « Je ne suis pas venu ici pour me la couler douce »

Cinq ans à Cannes, sa ville natale, puis six à Dijon. Steven Paulle est plutôt du genre fidèle. Les circonstances l’ont envoyé en janvier dernier à Makassar, en Indonésie, où le club local fait la course en tête. Évidemment, avec sa belle gueule, ses cheveux blonds et sa barbe de hipster, le défenseur de 31 ans ne passe pas vraiment inaperçu dans cette ville très éloignée des circuits touristiques traditionnels.

Modififié
Cela fait presque six mois que vous jouez en Indonésie. Là où on ne vous attendait pas vraiment...
Ce n’était pas prévu, en effet. Mais j’avais toujours eu l’intention de tenter une expérience à l’étranger, et de préférence dans un pays exotique. C’était mon kif. Je ne pensais pas le faire à 30 ans, mais plutôt à la fin de ma carrière, vers 33-34 ans. Finalement, c’est venu plus tôt, parce que les circonstances l’ont voulu.

Vous avez signé dans ce club en janvier dernier, après sept mois de chômage, à la suite de votre départ de Dijon, en juin 2016. Que s’est-il passé pendant cette période ?
Déjà, Dijon avait bien fait les choses. Le club n’avait pas attendu la fin de la saison pour m’annoncer qu’on ne comptait plus sur moi. J’ai été prévenu à l’avance. Sébastien Larcier, le responsable du recrutement, m’avait dit que je pourrais rester au DFCO pour y entamer une reconversion. Rien n’avait été défini. J’avais trouvé la démarche clean. J’ai réfléchi, bien sûr. Larcier m’a dit : « Tu as l’esprit club, tu as une bonne mentalité, on a besoin de gens comme toi. » Mais à 30 ans, c’était trop tôt pour arrêter. Je voulais continuer à jouer.
« Je me suis inscrit à Pôle Emploi, et je suis resté à Dijon après mes vacances, afin de m’entraîner avec l’équipe B. Mais le téléphone ne sonnait pas beaucoup. »
Je me suis inscrit à Pôle Emploi, et je suis resté à Dijon après mes vacances, afin de m’entraîner avec l’équipe B. Mais le téléphone ne sonnait pas beaucoup. J’ai eu des contacts avec Grenoble, mais rien de concret. Je suis ensuite rentré à Cannes avec ma femme et mes deux enfants, et je me suis entraîné avec mon club formateur, tout en allant bosser dans une salle de sport. Mais je n’avais pas d’appels, et je n’avais pas vraiment le sentiment d’être suivi par mes agents. J’ai alors utilisé Facebook, en me disant que ça pourrait m’ouvrir quelques pistes. Et ça a été le cas.

Où ?
À Catanzaro, en Serie C italienne. On me propose d’y aller une semaine, à l’essai. Comme je parle un peu italien, ça facilite les choses. Donc j’y vais, on s’entraîne dur, à l’italienne. Et on me propose un contrat à 5000 euros par mois. Moins que ce je touchais en allocations à Pôle Emploi, mais au moins, j’allais jouer. Je rentre à Cannes, et on me recontacte pour me dire que c’est OK, mais en me divisant le salaire par deux car le club voulait aussi recruter un attaquant. J’ai refusé.

Vous avez aussi eu des contacts avec Créteil et Orléans...
Oui. Orléans, au départ, ce n’est pas très poussé. Et donc, Créteil se manifeste. Je vais faire un essai qui se déroule bien. Laurent Fournier, le coach de l’époque, est d’accord pour que je vienne. Mais finalement, il y a un des principaux dirigeants qui ne veut pas que je signe. Là, je commence à me poser des questions. On est fin 2016 et plus tu restes longtemps sans jouer, moins les clubs pensent à toi. Alors, je me fixe en gros fin janvier pour trouver quelque chose. Le 31 décembre, alors que je me prépare à faire la chouille pour le Nouvel An, Orléans me contacte et me demande d’être à l’entraînement le 2 janvier, pour faire un essai. Évidemment, pas de bringue, au lit à 1 heure du mat’, alors que mes potes m’appellent pour me demander ce que je fous. Et à six heures du matin, je suis dans ma voiture pour rejoindre Orléans. Là encore, l’essai est concluant, mais le club doit dégraisser pour recruter. Et ça ne se fait pas.

C’est à ce moment que les Indonésiens se manifestent ?
Non. Il y avait eu un contact en décembre. Le club me proposait d’aller faire des tests le 26 janvier. J’étais intéressé, même si je privilégiais la France. Je reviens donc d’Orléans et on me dit que Makassar souhaite ma présence pour le 14 janvier. Je décide donc d’y aller. Je m’étais un peu renseigné sur le pays, sur la ville de Makassar, située sur une île, mais je ne savais pas grand-chose, sinon rien, du foot indonésien.

Vous êtes marié, vous avez deux enfants en bas âge. Quand vous décidez de partir, qu’en pense votre compagne ?
Elle n’est pas super emballée... Mes parents non plus. C’est loin, on ne sait pas ce que ça donne niveau sécurité... Bref, j’y vais. J’arrive le soir, je me repose le lendemain et je m’entraîne le jour suivant, car le club est en pleine préparation. Il fait super chaud – il fait presque toujours chaud ici – et la séance est soutenue, avec une opposition de deux fois 45 minutes. Par 35°. La deuxième mi-temps, je vois des étoiles, j’ai des vertiges, mais je tiens le coup. Le deuxième jour, on s’entraîne sous un déluge, j’ai de l’eau jusqu’aux chevilles. Et le lendemain, le dirigeant me propose un contrat de deux ans, avec une maison, un chauffeur et un traducteur pour m’aider, car ici, les gens parlent très peu l’anglais. J’accepte la proposition, et un peu plus tard, je suis rentré en France pour prendre mes affaires et revenir avec ma femme et mes enfants. J’étais rassuré sur la sécurité. Et les gens sont vraiment gentils.

Makassar, c’est comment ?
Déjà, quand tu es grand, blond, tu détonnes un peu. Ici, il y a très peu d’étrangers. Ce n’est pas du tout touristique. Quand tu te promènes dans la rue ou dans les centres commerciaux, on te regarde avec insistance, mais sans agressivité. Makassar est une grande ville (1 350 000 habitants). Mais pour ma femme, ce n’était pas évident. Elle est restée quatre mois avant de repartir. Là, elle va me rejoindre à Bali avec mes enfants et mes parents. Ils vont rester un peu de temps chez moi. Sinon, en ce qui me concerne, je suis pas mal pris par les matchs, les déplacements, les entraînements. Il y a deux Néerlandais dans l’équipe, ainsi qu’un Brésilien. On se voit un peu en dehors. Ah oui, il y a un truc que j’apprécie beaucoup, c’est la bouffe. Parfois, quand je rentre de l’entraînement et que je n’ai pas envie de cuisiner, je m’arrête pour acheter quelque chose dans un petit resto au bord de la route.

Vous arrivez à vous faire comprendre ?
Oui.
« J’achète un plat traditionnel, vraiment bon. Il faut faire gaffe, tu n’es pas à l’abri d’une mauvaise surprise et d’avoir une bonne chiasse. »
J’ai demandé au traducteur de m’expliquer ce qu’il fallait dire pour commander, histoire de ne pas passer pour un con. J’achète un plat traditionnel, vraiment bon. Il faut faire gaffe, tu n’es pas à l’abri d’une mauvaise surprise et d’avoir une bonne chiasse, mais tu ne vas pas en mourir. D’ailleurs, je prends des cours d’indonésien. C’est quand même mieux pour communiquer. Je sais déjà dire quelques mots, mais autant progresser, non ?

Niveau salaire, ça vaut le coup ?
Oui. C’est intéressant. Et je vis uniquement avec les primes. Le reste, je le rapatrie en France. Ils sont réglos pour le versement des salaires. Tu es payé à temps. Non, vraiment, il n’y a rien à dire. Le club est ambitieux. L’objectif, c’est le titre et disputer la Ligue des champions asiatique en 2018. C’est aussi ce qui m’a décidé à venir. Ce serait une expérience vraiment intéressante.

Et le foot indonésien, où le situez-vous ?
Il y a pas mal d’intensité lors des matchs. Les joueurs indonésiens sont vifs, rapides, et plutôt bons techniquement. Tactiquement, en revanche, il y a encore des choses à améliorer. C’est aussi pour cela que les clubs ont tendance à recruter des étrangers expérimentés, justement pour apporter un peu plus de rigueur. Les clubs, ou du moins certains, ont des moyens intéressants. Ils font des efforts. Les Indonésiens sont par ailleurs fous de foot. Lors de certains entraînements, il peut y avoir 5000 personnes. Moi, je ne suis pas venu en touriste, pour me la couler douce. Ce n’est pas mon genre. Il y a juste un truc qui me surprend parfois, c’est l’arbitrage. Certaines décisions te donnent envie de rire ou de pleurer, et de te barrer du terrain. Bon, sauf si c’est à l’avantage de ton équipe !

Propos recueillis par Alexis Billebault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ripaillons Niveau : CFA2
"Pays exotique"

Ça se dit encore ça ?

Bon, en tout cas, il a du courage d'aller aussi loin pour pratiquer son activité. Ça serait de bon ton de parler un peu plus de ces joueurs qui vont dans des pays "exotiques, bonnes ou mauvaises expériences.
C'est tellement ethnocentré comme vocabulaire mais ils ne se rendent pas compte...
Joseph Marx Niveau : Loisir
Tout le monde parle ainsi mec, arrête de faire ton zozo du web.
Je pense que ce terme (qui peut être mal vu) est surtout utilisé pour parler de pays lointains et méconnus en France, dont on se sait pas grand-chose. Après oui, c'est une expression que je n'utilise jamais car je la trouve réductrice, je préfère parler de pays méconnus ici. Sinon sympa comme interview.
Roberto Larcos et Marc Oversaturn Niveau : DHR
Un indonésien qui vient en france, trouvera cela exotique aussi
Ça je suis d'accord également.
Note : 3
le terme exotique trouve ses racines dans le grec ancien et veut dire "étranger". Rien de péjoratif à la base. Il faut un peu arrêter de chercher le politiquement correct en permanence, on en arrive même à dire "mal entendant" au lieu de "sourd" pour ne plus heurter, ça en devient excessif.
6 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
UnJourDeFoot Niveau : DHR
Pour l'avoir vu jouer à Dijon c'était faiblard, surtout balle au pied.
Une belle évolution, nouvelle culture nouveau football, même si sa femme s'est barrée, qu'on se le dise.
l'ayant connu à ses débuts à Cannes je suis d'accord, il n'aurait pas pu suivre en L1 avec Dijon (même si je suis pas sur qu'il soit moins bon que Yambéré). il a un niveau milieu/bas de tableau L2 haut de N1 selon moi.

par contre c'est quelqu'un qui donne tout sur le terrain, et ça me ferait plaisir de le revoir à Coubertin dans quelques saisons, plus haut dans la hiérarchie si possible
1 réponse à ce commentaire.
d equateur Niveau : DHR
"5000 euros, moins que ce que me payait Pole Emploi" ...

sans être mélanchoniste, je ne trouverais pas scandaleux qu'on plafonne les indemnités chômage, quand même (bien que le gars ait côtisé à hauteur de ses revenus, certes).

itw sympa sinon ; si j'avais eu la chance d'être footeux, j'aurais sûrement écumé un grand nb de pays "exotiques".
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16
mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4