Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Steven Fletcher : « Je suis moi »

Modififié
Steven Fletcher rassure.

Avec le seul Michy Batshuayi comme attaquant de pointe, l'Olympique de Marseille a dû recruter lors du mercato d'hiver. L'heureux élu est écossais et se nomme Steven Fletcher. Interrogé par La Provence, le joueur prêté par Sunderland a réagi à la comparaison avec Chris Waddle et Tony Cascarino, deux attaquants britanniques passés eux aussi par la Canebière : «  Plus Waddle ou Cascarino ? Je suis moi. Comme attaquant, j’aime surtout jouer. Je préfère jouer à terre que dans les airs. Avec l’arrivée massive et régulière de joueurs européens ou sud-américains en Angleterre, à Sunderland par exemple, les jeunes ont pu voir autre chose que le jeu typiquement britannique de jadis. Quand tu es jeune, tu essaies de reproduire ce que tu voies. Alors, en voyant des joueurs dribbler, jouer à terre, j’ai eu envie de jouer ce type de football. »


Place aux actes désormais.
FB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom