Steve Mandanda et le piège de Crystal

Idôlatré à Marseille, Steve Mandanda est arrivé à Crystal cet été plein de bonnes intentions. Mais quelques mois plus tard, et malgré des débuts plutôt costauds, le tableau est loin d'être tout rose.

Modififié
2k 28
C'était juste avant la dixième journée de Premier League, et la réception d'une équipe de Liverpool en pleine bourre et en train de tabasser tous ceux qui avaient le malheur de passer devant elle. Crystal Palace n'était pas en forme olympique, et le week-end précédent, Steve Mandanda en avait pris trois dans la sacoche face à Leicester. Et pourtant, alors que l'ancien gardien marseillais n'avait toujours pas obtenu le moindre clean sheet depuis son arrivée, et qu'il affichait une moyenne de buts encaissés par match qu'il valait mieux ne pas rappeler, son coéquipier Yohan Cabaye, interrogé par SFR Sports, jubilait : « Il s’est bien adapté, tout le monde a pu s’apercevoir de ses qualités. Les joueurs et les supporters l’apprécient. Il va être important pour nous si on souhaite faire un gros championnat. Le coach a été intelligent avec lui. Il a d’abord patienté pour que Steve puisse comprendre les termes sur le terrain. Surtout qu’il est à un poste clé. »


Mais le plus beau, toujours avant le match face à Liverpool, c'était Steve Parish, proprio de Crystal Palace, qui se vantait : « De mon point de vue, Steve Mandanda est la recrue de l’été. Il nous permet de jouer comme nous le voulons, c’est un gardien de but footballeur. » Derrière cette déclaration d'amour, le boss du club londonien perdait les pédales et balançait plus de chiffres inventés qu'un politicien coincé chez Bourdin : « Il a gagné le championnat cinq fois, la Coupe nationale cinq fois, et compte trente sélections en équipe de France. Il était une icône à Marseille, peut-être n’était-il pas prêt pour ce défi plus tôt, mais on a attendu le bon moment. »

Où est le Steve de l'OM ?


Un joli n'importe quoi, que Mandanda conclura parfaitement en mangeant quatre buts face aux Reds à domicile, et en s'offrant le luxe d'être coupable sur au moins deux des pions encaissés. À la 21e minute, il prend la tête du 2-1 de Lovren entre les jambes, en se couchant trop lentement. Et en fin de première mi-temps, sur un autre corner venu cette fois-ci du côté gauche, Mandanda se fait surprendre par une tête de Matip plein centre, mais qui passe pile poil entre ses bras. Un match un peu dingue qui se terminera par un 4-2 pour Liverpool, et une nouvelle soirée dure à digérer pour le gardien numéro 2 des Bleus. Et si prendre quatre pions dans un match débridé contre Liverpool, meilleure attaque de Premier League, n'est finalement pas si honteux, se trouer comme Mandanda l'a fait une semaine plus tard face à Burnley est plus problématique.


Un samedi après-midi de chien avec un premier but pris en deux minutes, sur lequel Steve est tout sauf impérial, et surtout un gigantesque craquage lors d'une sortie face à Guðmundsson pour laisser Burnley prendre le large. Un troisième but suivra en toute fin de match, et Crystal Palace empochait sa quatrième défaite d'affilée, descendant à une vilaine 16e place. Un peu partout, les fans des Eagles tenaient Mandanda pour responsable. On l'accuse de ne pas avoir haussé son niveau de jeu depuis son arrivée en Angleterre, de n'être habitué qu'aux frappes mollassonnes des attaquants de Ligue 1. Surtout, on commençait à se demander si Wayne Hennessey n'était pas meilleur.

La menace Hennessey


Car le Gallois, tranquille gardien numéro 1 de Crystal Palace la saison dernière, n'avait pas prévu de laisser sa place, et a même démarré l'exercice 2016-2017 titulaire. Mandanda, lui, n'avait joué son premier match que deux mois après son arrivée, pour un 2e tour de League Cup face à Blackpool. Une partie sans grand danger et facilement remportée 2-0, même si le London Evening Standard n'hésitait pas à employer les grands mots : « Le n°2 de l’équipe de France a impressionné pour ses débuts. » Dans la foulée, Hennessey – qui sortait d'un Euro de patron avec le pays de Galles – se blessait après la 2e journée de Premier League, et Mandanda avait donc droit à son dépucelage. Depuis, il n'a plus jamais quitté les bois, malgré les matchs à trois ou quatre buts encaissés.


Coupable de s'être blessé au mauvais moment, Hennessey l'est aussi d'avoir laissé son club perdre deux fois lors des deux premiers matchs. Mais il ne s'agissait que de petits 1-0, dont un face à Tottenham, là où Mandanda tourne à presque deux buts pris par match. Réputé en France pour être l'incarnation du gardien rassurant et qui fait gagner des points, le Français est dans le dur. Crystal Palace affronte Manchester City ce week-end, mais la blessure de Mandanda avec les Bleus compromettra peut-être sa titularisation. Et trois mois après avoir dû laisser sa place lui aussi pour cause de bobo, Wayne Hennessey ne se fera pas prier pour remettre ses gants. « Mandanda a montré pourquoi il était capitaine de Marseille » , balançait son coach, Alan Pardew, après un match réussi. Désormais, on lui demande simplement de montrer qu'il peut être le gardien du 16e de Premier League.

Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

touchefresh Niveau : CFA
Un gardien qui fait gagner des points, c'est certain mais un gardien rassurant, pas tellement! On sait que ce gardien est capable du pire comme du meilleur. Il est loin d'être stable est régulier et c'est une des raisons pour lesquels Lloris est toujours resté devant lui en EDF.
Barton_fink Niveau : DHR
Lloris lui est devant parce que meilleur, comme Neuer est meilleur que Lloris. Maintenant c'est pas possible de considerer Mandanda comme instable et pas rassurant. Il est un Top gardien je pense que la plupart des gens en conviennent
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
Je suis bien d'accord avec touchfresh. Il est capable de bien des approximations quand il est dans une mauvaise période. Et cette fâcheuse manie de bien trop peu sortir sur coups de pieds arrêtés...
3 réponses à ce commentaire.
Max_Payne Niveau : CFA2
Et ire que je l'ai acheté pour jouer à Mon Petit Gazon...
Gunner's Dude Niveau : DHR
Kessako? Un site porno? Ces clichés sur les noirs, j'te jure...
1 réponse à ce commentaire.
Mon pauvre Steve, mais quesque t'es parti foutre la haut...
John Fitzgerald Wilis Niveau : Loisir
Mandanda qui signe à Palace ça me fait penser à ces mecs qui se casent avec une belette pas terrible vers 35 piges parcequ'ils flippent de finir solo
Gunner's Dude Niveau : DHR
L'explication pourrait être simple : il a fallu qu'ils attendent 35 ans pour s'apercevoir qu'ils étaient eux aussi des belettes.. Du coup, on file aussi la métaphore pour Mandanda??
1 réponse à ce commentaire.
C'est bizarre on les entend plus les pro mandanda et casseurs de Lloris
Gunner's Dude Niveau : DHR
Un bon gardien Mandanda, incontestablement. Mais qui est surtout sorti de l'anonymat en profitant du (relatif) trou générationnel au poste de gardien de but. Il peut être impressionnant sur sa ligne, a un jeu au pied bien supérieur à celui de Lloris (même si ce dernier a beaucoup progressé dans ce domaine), mais se montre parfois étonnamment friable. De toute façon, indépendamment du niveau réel de Mandanda, ce recrutement de la part de Crystal est incompréhensible. Le gallois tenait largement la baraque : c'était en aucun cas le poste à pourvoir en priorité, sinon pour une doublure (mais Mandanda vaut bien mieux qu'une double d'un 16e de PL, quand bien même n'est-il pas le grand gardien que certains pensaient voir).
Il était libre, je pense que c'est la perspective de le revendre ensuite qui a apaté Crystal Palace.
A 31 ans, bientot 32 et vu ses performances, ca va pas voler bien haut...
Ce commentaire a été modifié.
 //  19:46  //  Aficionado de la Thaïlande
à 31 ans un gardien a encore 5 ans devant lui voire meme + (s'il est bon, Mandanda n est pas un top gardien mais reste bon, à mon avis il est parti un peu n'importe comment mais bon...)
Note : 1
Son point faible, ce sont les sorties aériennes bien qu'il ait progressé mais ça reste un top gardien qui a encore prouvé l'an dernier qu'il savait être décisif pour son équipe.

A mon humble avis, il devrait avoir sa place dans le top 20 mondial à son poste.
4 réponses à ce commentaire.
AtlanteanKodex Niveau : District
Vous êtes quand même très durs avec Mandanda, concernant le match contre Liverpool. Prendre des têtes à bout portant qui sont catapultées à seulement 1 mètre de toi, même si tu les prends entre les jambes j'appelle pas ça une boulette. Sur la tête de Matip, il est à deux doigts de la sortir, s'il la sort tout le monde aurait parlé d'exploit. Et puis vous n'avez pas mentionné la parade absolument incroyable sur la tête de Coutinho. Enfin je veux bien dire que certaines fois il aurait pu faire mieux (notamment le dernier match en effet), mais à l'époque où Lloris en prenait au moins autant avec Tottenham, on disait que c'était parce qu'il avait une défense de merde. Alors pourquoi là s'il prend des buts c'est de sa faute et pas de celle de sa défense catastrophique ? Certes, je ne regarde pas les matchs de Crystal Palace en général, mais je pense qu'il est loin d'être aussi mauvais que ne le suggère l'article. Et Hennessey, soyons sérieux, Mandanda le bouffe complètement...
Claude_Corti Niveau : DHR
Il n'arrive pas a la cheville de ce bon vieux Bernard Lama !!!
Article qui suit la convers qu'on avait eu à ce sujet hier.

Je vais donc recopier ce que j'ai écrit au sujet de Mandanda hier, comme une feignasse :

"Contrairement à Mandanda qui est surcoté de façon magistrale parce qu'il a tenu l'OM à bout de bras sur courant alternatif pendant longtemps, Costil est un vrai très bon gardien qui aurait pu/du avoir une autre carrière. Le voir derrière Mandanda dans la hiérarchie, c'est comme voire Trezeguet derrière Cissé en 2006.

D'ailleurs, l'arnaque commence à se voir en PL... "

"Humainement je pense que c'est un super mec, rien à redire. Jamais une affaire, jamais un débordement, jamais une parole déplacée, un exemple, une merveille à avoir dans ta liste de joueurs. Et ça a joué énormément dans sa cote de popularité à Marseille.
Mais sportivement, il faut arrêter de se voiler la face, c'est un gardien moyen qui a connu des hauts et des bas. Les hauts sont magnifiés par le fait que l'équipe autour de lui était très souvent merdique et que du coup les rares bons joueurs émergent plus facilement. "sa défense est moisie", oui, du coup il est tellement sollicité qu'il en devient déchainé, alors qu'il est plus difficile en tant que gardien d'avoir une défense solide qui laisse peu passer et de n'avoir qu'un ou deux arrêts à faire par match et de les faire bien, plutôt que de te faire mitrailler 10 fois et d'encaisser 2 buts.
Les stats? Quelles stats? En bleu il encaisse quasiment un but tous les deux tirs cadrés. Le dernier but qu'il prend en tombant sur le cul contre jsais plus qui ya 2 mois, Costil se serait fait démolir pour le même but et on ne parlera pas de Frey, conspué il y a 10 ans pour avoir eu sur un arrêt aérien autrement plus difficile, une main en mousse pourtant bien plus facilement pardonnable et excusable à mes yeux.
Donc oui, Mandanda surcoté à mort, même si humainement, il me semble être un des très rares footballeurs à probablement être un type bien et sans histoires. Mais sportivement, il n'a jamais été et ne sera jamais dans le top 5 des gardiens français de sa génération."
AtlanteanKodex Niveau : District
Désolé mais je peux pas laisser passer ça : "conspué il y a 10 ans pour avoir eu sur un arrêt aérien autrement plus difficile, une main en mousse pourtant bien plus facilement pardonnable et excusable à mes yeux". Non parce que là c'est de la pure mauvaise fois. Et pourtant j'étais un grand défenseur de Frey à l'époque qui aurait largement dû avoir sa chance malgré cette boulette. Mais là tu peux pas dire ça, il a juste voulu faire le beau à attraper le ballon avec une main et il s'est complètement foiré, mais "arrêt aérien autrement plus difficile" tu as pas dû voir la même chose que moi. Il lui suffisait de mettre les deux mains et on n'en parlait plus, c'est une prise de balle plus que basique.

Concernant Mandanda, je ne suis pas vraiment d'accord avec toi, mais au moins tes arguments se tiennent, et je suis d'accord par rapport au but qu'il encaisse en tombant sur le cul. Il n'a jamais été très bon en équipe de France, mais à l'OM, même s'il n'a pas toujours été au top, il a quand même très souvent tenu la baraque, et pas que quand l'OM était pourri sur les dernières saisons comme tu le laisses entendre. L'année où l'OM finit 2ème sous Baup, il faut dire un gros merci à Mandanda, donc un gardien qui permet à une équipe bonne mais pas exceptionnelle de finir 2ème de son championnat est un excellent gardien. Pareil pour l'année du titre et la suivante où l'OM a une période où il explose tout sur son passage et les prestations de Mandanda n'étaient pas pour autant moins bonnes. Il ne fait pas partie du gratin mondial on est d'accord, mais je ne pense pas qu'il ait été surcôté.
Ce que je voulais dire sr Frey, c'est qu'il a été appelé une fois, une cagade et plus jamais on l'a revu.
Avec les prestations de Mandanda en bleu, il ya davantage de quoi faire un betisier avec une musique de Benny Hill qu'une vidéo de beaux arrêts, et pourtant il est toujours là.
Et oui bloquer un ballon aérien à deux mains, c'est plus difficile que d'arrêter ce tir qui passe tranquillement à coté de Mandanda qui tombe sur son cul.
3 réponses à ce commentaire.
Magnifique article, le passage sur Steve Parish est mythique...

le boss du club londonien perdait les pédales et balançait plus de chiffres inventés qu'un politicien coincé chez Bourdin : « Il a gagné le championnat cinq fois, la Coupe nationale cinq fois.

Comme dit + haut le mec est qd meme tres bon, il faut lui laisser le temps...
Quand je pense au palmarès de Valdes avec le Barça, je me dis que Mandanda est passé à côté de sa carrière
jaimelefootenmarchant Niveau : DHR
moi ça me les brise qu'il soit parti à Crystal Palace, dans ce sombre club anglais pété de thunes, comme si Ryan Giggs avait décidé à un moment de venir faire une pige à Lorient histoire de relever un nouveau défi défi dans sa carrière

marre de voir qu'un gars comme Cabaye préfère aussi jouer là-bas, on pense ce qu'on veut de Cabaye mais sa place est en Ligue 1, à Bordeaux je sais pas mais c'est un joueur à NOUS bordel

Ce commentaire a été modifié.
jaimelefootenmarchant Niveau : DHR
désolé pour l'humeur
jaimelefootenmarchant Niveau : DHR
moi ça me les brise qu'il soit parti à Crystal Palace, dans ce sombre club anglais pété de thunes, comme si Ryan Giggs avait décidé à un moment de venir faire une pige à Lorient histoire de relever un nouveau défi défi dans sa carrière

marre de voir qu'un gars comme Cabaye préfère aussi jouer là-bas, on pense ce qu'on veut de Cabaye mais sa place est en Ligue 1, à Bordeaux je sais pas mais c'est un joueur à NOUS bordel
ChemsEtChardon Niveau : Loisir
Dur pour lui.
Encore un choix de carrière étrange. Je veux bien qu'il rongeait son frein depuis un baille avec l'OM, mais bon pour finir à Crystal Palace, c'est à se demander si ça valait vraiment le coup.... Surtout maintenant qu'il y a une once d'espoir de renouveau à Marseille.
J'espère pour lui qu'il a un bon contrat avec le gros salaire qui va avec. Parce qu'a son age, si il se foire à Palace, peu de chance de rebondir après....
Laissons lui un peu de temps. Lloris aussi se faisait descendre au début...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 28