Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Stephen Hawking et les chances anglaises

Modififié
Sur une demande du bookmaker Paddy Power, le célèbre astrophysicien Stephen Hawking a analysé les données des Coupes du monde de l’Angleterre depuis 1966 pour répondre à la question suivante : comment faire gagner l’Angleterre au Mondial ?

Les conclusions du scientifique de 72 ans sont les suivantes : il faut jouer avec une tenue rouge, au niveau de la mer et en 4-3-3 plutôt qu’en 4-4-2, tomber sur un arbitre européen, et espérer qu’il ne fasse pas trop chaud. Et là, les Anglais auront une chance.

En fauteuil du fait d’une maladie paralysante, s’exprimant via un appareil, Stephen Hawking a déclaré avoir fait ces analyses « par curiosité, pas par amour du foot » . Plein d’humour, il a ajouté : « Crier devant la télévision n’est pas mon truc. »


Mais pour le vainqueur final, Hawking voit plutôt le Brésil.
PA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier