En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco–Anderlecht

Stéphane Bern : « J'adore la pyrotechnie »

À quelques heures de la rencontre entre l'AS Monaco et le Royal Sporting Club d'Anderlecht, Stéphane Bern éclaire sur les liens étroits qui unissent les monarchies monégasque et belge. Sans oublier d'en placer une pour son ami Jean-Michel Aulas.

Modififié
Ce soir, le Royal Sporting Club d'Anderlecht affronte Monaco. Vous allez supporter qui ?
Plutôt Monaco. Parce que j'aime bien l'ASM et le prince Albert. Vous savez, le prince Albert demande toujours à son aide de camp de l'informer de l'évolution du score, lorsqu'il ne peut pas assister à un match. Depuis qu'il a un portable, ce qui est tout récent – depuis la naissance de ses enfants –, il lui arrive même de regarder les résultats sportifs.

Le prince Albert vous a déjà invité à voir un match au stade Louis-II ?
J'ai souvent été invité à des matchs, oui. Plutôt à des matchs amicaux, pas à des grands matchs de Ligue 1. En tout cas, je sais que le prince Albert est très inventif. Je l'ai vu avoir des discussions un peu serrées avec Dmitri Rybolovlev, ou autrefois avec Jean-Louis Campora. L'AS Monaco a été créée à l'initiative du prince Louis II, donc c'est presque une affaire de famille.

D'ailleurs, il n'était pas un peu mégalo, Louis II de Monaco, pour faire construire un stade à son nom (l'ancien stade Louis-II, l'actuel ayant gardé le même nom) ?
Non, pas du tout. À Monaco, toutes les routes portent les noms de princes. Louis II de Monaco était franchement un homme très discret, pas du tout un mégalomane. Et puis à Paris, nous avons « le Parc des Princes qui n'ont pas de noms » . Eux, ils ont le stade du prince Louis II, c'est bien.

Vous dites « nous » , en parlant du Parc des Princes. Vous supportez le PSG ?
On est bien obligé, non ? J'habite à Paris. Mais en même temps, j'aime beaucoup M. Aulas et l'OL, même si en ce moment, les résultats se font attendre. Et puis l'Olympique lyonnais est le seul club qui m'invite aux matchs quand je le veux, ce qui est sympa. J'ai visité le chantier de leur nouveau stade, c'est superbe. Du coup, je suis très triste après leur élimination contre La Gantoise. Je suis moitié lyonnais, moitié luxembourgeois, mais je ne vais pas vous parler du foot luxembourgeois, ça vous ferait rigoler. Et j'aime bien les exploits des Diables rouges belges, qui se défendent incroyablement bien. Ils ont vraiment du panache.

Le 18 juillet 2015, la Belgique a remporté le concours international de feux d'artifice pyromélodiques de Monaco, en proposant « un voyage au pays de l’émotion » . Vous y étiez ?
Malheureusement, non. J'aurais bien aimé, parce que j'adore la pyrotechnie. C'est un vrai regret.

Dans l'histoire, y a-t-il eu des relations entre le royaume de Belgique et la principauté de Monaco ?

Oui, bien sûr ! Ne serait-ce qu'au mariage du prince Albert en 2011, il y avait toute la famille royale belge. Albert et Paola, Philippe et Mathilde, Laurent et Claire... De tout temps, il y a eu des liens entre le Royaume de Belgique et Monaco. Le roi Léopold II allait beaucoup sur la Riviera, pour se reposer à Cannes ou Monaco. Ce sont deux cours qui ont des liens très étroits. Il n'y a pas eu d'union entre les deux familles, si ce n'est qu'une princesse de Monaco était née Antoinette de Mérode, et était belge. C'est même elle qui a construit la Principauté, puisqu'elle fut l'épouse de Charles III, qui a créé Monte-Carlo. Aujourd'hui, les deux familles s'entendent très bien. Particulièrement le roi Philippe et le prince Albert.

Comment expliquer que ces deux monarchies n'aient pas de tradition guerrière ?
Parce qu'en Belgique et à Monaco, on préfère souvent mettre l'argent dans la culture, plutôt que dans l'armée. Mais la Belgique sait aussi faire la guerre, quand on la provoque. Albert 1er de Belgique était considéré comme un roi chevalier. C'est lui qui a défendu le pays à la tête de son armée. À Monaco, Louis II a fait Saint-Cyr, et Rainier III s'est battu aux côtés de la France en 1944, pour libérer Strasbourg. L'autre point commun entre les deux monarchies, c'est qu'il y a beaucoup d'Albert.

Qu'est-ce qui différencie le plus ces deux monarchies ?
Le soleil, peut-être. Si le roi Albert et la reine Paola ont acheté une maison au bord de la Méditerranée, ce n'est pas innocent.


Propos recueillis par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7